aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Quand les Universités de Bordeaux et Chicoutimi planchent sur l'éthique et le développement durable...

22/02/2014 | Pour Ian Segers et David Tremblay, le développement durable est «une stratégie de transition. Ce n'est pas une finalité.»

Conférence-Débat 18.02.2014

La Chaire UNESCO(1) sur la formation des professionnel(le)s du développement durable de l'Université Bordeaux Montaigne organisait ce mardi 18 février à l'Hôtel de Région une conférence-débat, animée par Elisabeth Hofmann, responsable de la chaire, sur le thème «Ethique et développement durable : Des outils pour renouveler les relations entre les humains et la nature, aux Nords comme aux Suds». L'occasion pour deux éco-conseillers et professionnels de la recherche à l'Université du Québec à Chicoutimi(2), Ian Segers et David Tremblay, de partager leur vision concernant la place de l'éthique appliquée dans la transition vers un développement durable sans frontière et pour la philosophe et directrice du Conseil de Développement Durable (C2D) de la CUB, Fabienne Brugère, de la mettre en perspective.

Les acteurs du développement durable étaient au cœur des échanges de la séance plénière dédiée à la place de l'éthique appliquée dans la co-construction d'une transition vers un développement durable sur l'ensemble de la planète. Les acteurs sont aujourd'hui considérés, selon Ian Segers et David Tremblay, soit comme des acteurs forts soit comme des acteurs faibles. Figurent parmi les acteurs forts, les êtres humains, les humains contemporains et les pays du Nord ; auxquels on oppose respectivement la nature et les autres êtres vivants, les générations futures et les pays du Sud. 

Un développement durable entre raison et altruismeFace à cette opposition binaire des acteurs, comment «redéfinir collectivement les valeurs adaptées à la complexité d'aujourd'hui et prendre les meilleures décisions ?» La construction d'un «avenir commun sans opposition drastique entre acteurs forts et acteurs faibles» revendiquée par David Tremblay nécessite d'intégrer tous les acteurs et les réflexions – scientifique, technique, citoyenne, éthique - dans la construction de la transition. Dans cette nouvelle ère géologique qu'est l'Anthropocène - caractérisée par l'influence majeure de l'Homme sur l'environnement terrestre - Ian Segers soulève deux points essentiels : d'une part, la nécessaire reconnaissance de l'altérité car «la diversité culturelle cultive la diversité de nos pensées.» D'autre part, l'importance de «donner du sens aux connaissances scientifiques pour les orienter vers une dimension éthique». Comprenons que c'est sur ces éléments éthiques que nous devrions fonder nos actions en faveur d'une démocratie participative.

L'homme, en tant qu'être pensant, supposé conscient de ses responsabilités, a «le devoir d'assurer la pérennité de la vie». C'est sur cette conscience d'une responsabilité envers tout autre être vivant que les deux éco-conseillers fondent le développement durable. Fabienne Brugère, elle, doute de cette vertu et n'oublie pas de faire référence à Adam Smith, pionnier du libéralisme, pour rappeler que «la nature humaine est tout autant altruiste qu’égoïste.»

Une nécessaire transversalitéLes deux éco-conseillers rappellent que depuis les années 70, les concepts de responsabilité sociale des entreprises, d'économie verte, de gouvernance qui gravitent autour du développement durable, adopté lors de la Conférence de Rio en 1992, ont progressivement intégré de nouveaux acteurs : gouvernements, scientifiques, ONG, entreprises et plus récemment les consommateurs. Il s'agit d'étapes vers un «développement durable intégré». Ian Segers qualifie cette expression de pléonasme dû à la «mécompréhension du terme, trop souvent associé à l'environnement» et laissant de côté d'autres dimensions nécessaires à la transversalité du concept. Pour les deux professionnels de la recherche, «l'intégration doit se faire à tous les niveaux, en considérant l'ensemble des dimensions impliquées»; ils proposent ainsi un modèle de développement durable qui n'inclue pas seulement les trois dimensions conventionnelles – l'économique, le social et l'environnemental – mais aussi trois dimensions complémentaires – l'éthique, «comme moyen de se relier aux autres humains et à la nature», l'équité intra et intergénérationnelle et la gouvernance. 

Développer une démocratie participativeLa Chaire, porteuse de la Licence professionnelle «Chargé-e de projets en solidarité internationale et développement durable» mène depuis deux ans une réflexion sur l'enseignement des approches participatives aux acteurs du développement durable. Dans cette perspective qui suppose une responsabilité collective, Fabienne Brugère fait une proposition: que la politique joue son rôle d'impulsion de l'action citoyenne. Parallèlement, Ian Segers, met en garde contre «l'effet démobilisateur de la participation» lorsqu'elle ne confère aucun pouvoir de décision aux citoyens. 

Les échanges, marqués par la pensée philosophique, se sont poursuivis sur l'inertie politique mais aussi citoyenne, liée, selon une auditrice, à la dimension soit-disant future des enjeux du développement durable. Or, les conséquences de nos actes sont déjà perceptibles et malgré la disponibilité et l'accessibilité des technologies qui permettent d'entreprendre et d'évaluer nos actions en faveur de cette transition, Ian Segers déplore la «résistance profonde à {engager cette nécessaire} transition».

(1)Voir Chaire UNESCO Bordeaux et Chaire UNESCO Bordeaux Montaigne
(2)Voir Chaire en éco-conseil de l'UQAC

Aude Lucas
Par Aude Lucas

Crédit Photo : Aude Lucas

Partager sur Facebook
Vu par vous
613
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !