Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des entreprises s’engagent contre la précarité.

09/07/2012 | Les transformations économiques et sociales du 21e siècle engendrent une précarité grandissante. Que peuvent faire les entreprises pour y remédier ?

Un sans domicile fixe

« Au 19e siècle, les entreprises ont été les inventeurs de la protection sociale » rappelle Robert Lafore, professeur de droit public à Sciences Po Bordeaux et spécialiste des questions d’exclusion. « Un individu peut être nié en tant que sujet si il n’a pas d’activité productive, car il n’a pas les moyens d’exister. Les politiques sociales visent donc à réconcilier l’espace de la production et celui de la vie privée en donnant les moyens à l’individu d’exister et de le préserver de l’exclusion qui le rend invisible. »

C’est ce constat qui a poussé l’association Les Bruits de la Rue à réunir des représentants de petites et grandes d’entreprises pour une conférence autour du thème de la précarité. Jean Charles Llado, manager chez Auchan explique l’engagement de son groupe : « On intervient par le biais de la fondation Auchan pour la jeunesse depuis 1995. On finance ainsi divers projets en partenariat avec des associations. On a pu, par exemple, aider des jeunes de cités à passer le permis. En ce moment nous travaillons sur un projet pour permettre aux jeunes en errance d’obtenir un travail à la journée, payé en liquide afin de fournir une alternative à la manche ».

Brigitte Audy, directrice d’Orange Sud Ouest,  décrit l’implication de son groupe à travers l’opération Orange solidarité numérique : « On fournit des ordinateurs, on aide les personnes à utiliser internet. A l’heure du tout numérique, ne pas maitriser ces outils est synonyme d’exclusion. Qui plus est, on se situe dans notre cœur de métier ce qui nous facilite les choses. » Un bénévole d’Orange raconte : « la dernière fois je suis allé chez une dame qui voulait mettre son CV sur pôle emploi. Elle n’osait pas le faire seule, elle avait peur de l’ordinateur. En quelques heures elle avait appris à le faire ».

L’insertion professionnelle pour s’en sortir.

L’entreprise Suez Environnement a ouvert en 2011 à Bordeaux la première Maison Pour Rebondir. Il s’agit de permettre à des personnes en grande difficultés de retrouver le chemin de l’emploi. « On cherche à faire la passerelle entre acteurs sociaux et acteurs de l’emploi car les services des ressource humaines n’ont pas le temps de faire de l’insertion» explique Benoit Bonello le directeur de la maison.

Laurence Gally, fondatrice de l’entreprise le Comptoir du Phoenix à Bordeaux connait bien la précarité pour l’avoir elle-même vécue : « J’avais monté mon entreprise, ça marchait bien et puis un jour, suite à un problème personnel, j’ai tout perdu. J’ai connu la difficulté de rebondir. Les banques ne veulent plus vous prêter, difficile alors de sortir la tête de l’eau. J’ai fait une formation de thérapeute et j’ai réussi à obtenir un prêt qui m’a permis de me remettre sur pieds. Je l’ai remboursé et maintenant j’ai envie de renvoyer l’ascenseur à ceux qui ne s’en sont pas encore sortis. » Elle emploie maintenant plusieurs personnes confrontées à la précarité.  « Dans le magasin on accueille des gens en difficultés pour leur apporter un soutien, on leur prépare un thé. On voit ensuite si on peut leur trouver un poste dans le magasin».

Plus d'infos sur bordeaux.fr et sur la page Facebook des Bruits de la rue.

Vianey Lorin
Par Vianey Lorin

Crédit Photo : Damien [Phototrend.fr]

Partager sur Facebook
Vu par vous
1816
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !