Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

16/10/19 : C'est à Saint-Jean-Pied-de-Port (64) que se tient les 17 et 18 octobre le congrès annuel de l'Association Nationale des Elus de Montagne. Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires participera à l'ouverture de la manifestation.

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : Le 17 octobre à 8h45, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers organise un forum emploi inversé : les demandeurs d'emploi ont un stand et les entreprises qui sont les visiteurs venant rencontrer les "offreurs de compétences".

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

14/10/19 : La préfète de Région et le préfet maritime de l'Atlantique ont signé aujourd'hui le premier volet du document stratégique de façade maritime Sud-Atlantique, dont ils ont coordonné les travaux. Une 1re dans la gestion des 720 km de littoral.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/19 | 180 exposants au Salon de l'habitat et de l'immobilier à Biarritz

    Lire

    Dès ce jour à la halle Iraty de Biarritz et jusqu'à dimanche, près de l'aéroport, se tiennent deux salons complémentaires, Solution Maison pour son aménagement et un second qui rassemble les constructeurs et promoteurs de la Région. Sans oublier les Offices HLM. Des conférences à thèmes seront en outre organisées. Dans un secteur immobilier très tendu et très convoité au Pays basque, une visite qui s'impose, de 10 h à 19h. Entrée 6 euros et à 3 euros pour...les plus de 60 ans. Gratuit pour les moins de 18 ans.

  • 18/10/19 | Congrès des départements : la gauche dénonce un "mépris"

    Lire

    Vive réaction du groupe de gauche (PS, PCF, PRG) ce vendredi dans le cadre du Congrès des Départements de France (du 16 au 18 octobre à Bourges). Dans un communiqué conjoint, il souligne "le mépris de l'exécutif" suite au refus de participation au congrès d'Edouard Philippe. Ils exigent le maintien de leur autonomie financière, le soutien à l'expérimentation, et affirment que "l’Etat doit 9 milliards d'euros aux Départements" et "masque cette réalité par un effet d’annonce autour d’un fonds insuffisant de 250 millions d'euros".

  • 18/10/19 | Sécheresse en Creuse : la préfecture alerte

    Lire

    Dans un communiqué publié ce jeudi, la préfecture de la Creuse alerte sur les conditions de sécheresse profonde des sols dans le département qui, malgré les pluies de ces derniers jours, ne semblent pas s'atténuer. L'État a annoncé que la Creuse allait être placée en alerte à la sécheresse, soit un seuil moins fort que celui de "crise aïgue", pour cause d'une pluviométrie plus forte depuis plusieurs semaines. "Si l’automne et l’hiver 2019/2020 s’avéraient secs, le retour à une situation de crise aiguë pourrait réapparaître très rapidement", prévient la préfecture.

  • 18/10/19 | Pau: l'expo Apollo fête les 50 ans de la mission lunaire

    Lire

    Le 50e anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune (mission Apollo 11 en 1969), est l'occasion d’expliquer et de resituer dans un contexte historique une étape marquante de l’histoire des sciences et des techniques. C'est l'objet de l'"Expo Apollo" présentée à la Chapelle de la Persévérance à Pau par l'asso GERMEA : maquettes de la fusée Saturn V, présentation du voyage d'Apollo 11, des sites d'atterrissage, d'expériences réalisées sur la Lune, vidéos sous-titrées pour les sourds et malentendants, et panneaux d'exposition transcrits en braille. Du 21 au 26 octobre de 14h à 18h.

  • 18/10/19 | Nouvelle-Aquitaine: Programme chargé pour les Journées de l'architecture

    Lire

    Pour la 4ème édition des Journées nationales de l'Architecture (du 18 au 20/10) 130 rendez-vous sont proposés au public en région: ateliers pour enfants, balades urbaines, visites de chantiers, expositions ou conférences autour de la réhabilitation du patrimoine et de l’architecture contemporaine. A voir notamment: un magasin aux vivres du 17e s. devenu résidence à Rochefort, le réaménagement du centre-bourg de Meymac (19), un village de tiers-lieux à Lavaveix-les-Mines (23), la nouvelle École d’art et de design dans un édifice art déco à Pau, un ancien garage devenu Maison de l’architecture à Poitiers (86), le Palais de justice à Limoges.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des Fêtes de Bayonne sous haute surveillance

25/07/2019 | L'ouverture hier soir depuis le balcon d'une édition très surveillée à la gloire de l'Aviron bayonnais.

Ouverture Fêtes Bayonne 2019 Aviron

Quatre compagnies de CRS, au total 600 personnels de l'État, des fouilles plus poussées aux entrées du centre-ville, 300 agents de la Ville, mais aussi 500 agents privés de sécurité, de nouvelles barrières pour arrêter l'assaut d'un camion bélier en renfort des plots en béton armé, Bayonne n'a pas lésiné sur les moyens pour fêter Saint-Léon cette année. Enfin des bracelets à 8 euros pour les "estrangers" de la ville. Léon, depuis le balcon de la mairie peut dormir tranquille. Mais hier soir, ceux qui étaient en première ligne pour l'ouverture étaient...les joueurs de l'Aviron bayonnais qui ont lancé les clés de la Ville.

Quand, il y a deux ans, les milliers de Festayres en rouge et blanc, agglutinés sous le balcon de la mairie avaient repéré des tireurs d'élite sur le toit de la mairie, c'est comme un froid qui avait traversé la foule. Mais voilà le 14 juillet meurtrier de Nice était passé par là. Et les incontournables Fête de Bayonne auraient très bien pu passer en cette année 2016 à la trappe. Mais un courage certain du maire Jean-René Etchegaray avec l'écoute du ministre de l'Intérieur, le soutien du préfet Pierre-André Durand, et de la sous-préfète de l'époque Catherine Seguin, après avoir effectué quelques coupes sombres sur le programme, les avait maintenues.
Leçon de cette période, l'exigence sécuritaire aurait un coût qui ne pouvait grever outre mesure le budget de la Ville et le maire décida l'an dernier de faire payer leur accès (du vendredi matin 10 heures au dimanche 22h) aux non Bayonnais afin de limiter les frais mais aussi d'établir un premier filtre. Un filtre matérialisé par un bracelet à 8 euros. Que l'on peut se procurer à l'entrée des accès du cœur de la ville. Ce bugdet sécuritaire qui atteignait trois millions d'euros auparavant a ainsi été ramené à 300 000 euros.

600 personnels de l'Etat,  300 agents de ville et 550 privés mobilisés

On ne peut dire que cette année l'étau sécuritaire relâchera ses mâchoires pour la protection du million de Festayres attendus -et espérés- même si l'an dernier ce chiffre n'a pas été atteint. 600 personnels de l'Etat seront mobilisés dont 4 compagnies de CRS et des militaires de la gendarmerie nationale. En outre Christian Millet-Barbé, adjoint chargé de la sécurité a réquisitionné 300 agents municipaux, employé 550 agents privés de la société Privilège. Comme 150 indispensables bénévoles de la Croix Rouge et de la Protection civile. A ce dispositif viennent en renfort des caméras de surveillance réparties sur la zone.

Habitué qu'il est des réunions du prochain G7 de Biarritz, le sous-préfet Hervé Jonathan a établi des périmètres de sécurité - Comme les fameuses zones biarottes pour le G7- Ce dispositif disposera de trois volets: un premier périmètre "clos aux accès contrôlés et interdit aux véhicules à certaines heures. Un second qui sera surveillé par les polices nationale et municipale. Et enfin un dernier cercle de Bordeaux à Hendaye qui intéressera les routes, -et autoroutes- d'accès et les gares entre Bordeaux et Hendaye.
Enfin, c'est la nouveauté, de nouveaux blockstop, sur roulette, barrières amovibles anti-véhicules assassins (BVAA) ont fait leur apparition au premier cercle de sécurité et pouvant stopper un camion de 18 tonnes..
 Pour le sous-préfet Hervé Jonathan, "ce dispositif ne peut fonctionner que si chaque festayre est responsable de sa propre sécurité. Chacun doit être respectueux de lui-même et autrui."
Ce mercredi sur les coups de 23 heures, une première réunion se tenait au Poste de commandement interservices, à la Maison des associations de Bayonne. 

Les joueurs de l'Aviron accueillis en stars

Festayres

On aurait pu penser que la présence de Patrick Bruel à l'Hôtel du Palais la veille aurait conduit le chanteur à effectuer du rab et gagner le balcon pour lancer, comme traditionellement une des trois clés. En fait, comme l'an dernier, Bayonne et Henri Lauqué et le Comité des Fêtes ne font plus dans le bling bling. A l'exception de quelques happy few locaux dans son salon ce soir-là pour une coupe, trois cacahuettes et surtout un selfie depuis le balcon pour épater... leur galerie sur les résdeaux sociaux. Cette année après un hommage à une association sportive et caritative, c'était place des Grands hommes: ceux de l'Aviron bayonnais. Qui sont remontés en Top 14 et qui ont eu l'honneur d'envoyer depuis le balcon les trois clés symboliques représentant les trois quartiers de Bayonne: le président Philippe Tayeb, l'entraineur miracle venu du Stade Toulousain Yannick Bru et le capitaine Antoine Battut et son lieutenant de campagne Peyo Muscarditz.

Voilà, c'est parti pour quatre jours et nuits de fêtes légendaires en rouge et blanc, comme les parapluies qui trônent dans une rue de peñas, ces associations sportives et festives qui ont apporté leur cachet au bon Roi Léon.


FOCUS sur le bilan sécuritaire de la première nuit des fêtes :
La première nuit des fêtes de Bayonne s'est déroulée dans une ambiance très calme. Aucun incident majeur n'a été déploré. La fréquentation est équivalente à celle de l'an dernier, toutefois beaucoup de festayres se sont dispersés plus tôt dans la soirée. 696 contrôles ont été effectués dont 43 se sont révélés positifs : 32 contraventionnels et 11 délictuels qui ont necessité 11 suspensions de permis. En outre, 20 dépistages de stupéfiant ont été effectués par la gendarmerie dans le périmètre des Fêtes dont aucun ne s'est révélé positif.

Le programme complet des Fêtes de Bayonne se trouve sur: www.fetes.bayonne.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
4185
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !