Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/03/21 | Charente-Maritime : 3 jours de forum sur le droit des femmes

    Lire

    À l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Département 17 organise du 8 au 10 mars, un forum dédié à l'égalité entre les femmes et les hommes. Avec, lundi, une matinée d'échanges et de témoignages sur l'égalité femmes/hommes, en présence d'Élisabeth Morin-Chartier, ex députée européenne. Mardi, "l'égalité professionnelle, un état des lieux contrasté". Mercredi, "Filles et garçons, cassons les clichés". Ces visio-conférences se dérouleront sur le site du Département.

  • 05/03/21 | Paskal Indo réélu président du Conseil de développement du Pays basque

    Lire

    Paskal Indo a été réélu par ses pairs à la présidence du Conseil de développement du Pays basque. Le CDPB a approuvé également son bilan 2020 et débattu autour de son Projet 2021-2023 qui fixe les orientations stratégiques que la société civile souhaite donner au développement futur du territoire. Un document qui guidera l’action du Conseil pour les prochains mois dans ses contributions et son partenariat auprès de la Communauté d'agglomération du Pays basque et des autres acteurs publics.

  • 05/03/21 | Charente-Maritime : LPO et NE17 main dans la main pour la nuit de la chouette

    Lire

    La Ligue de Protection des Oiseaux de Charente-Maritime et Nature Environnement 17 organisent une soirée en visio-conférence, à l'occasion de la nuit de la chouette le 6 mars, dès 18h. Ce sera l'occasion d'échanger avec des spécialistes de l'animal, participer à des jeux, visionner des vidéos et des photos, pour mieux connaître le bête. Inscription: https://urlz.fr/eZyp NE17 propose une sortie découvertes à la Réserve Naturelle Régionale de la Massonne, à 9h. Contact: sandra.laborde@ne17.fr

  • 05/03/21 | Un podcast sur les femmes

    Lire

    Le 8 mars, à l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, la Maison de l’Europe du Lot-et-Garonne lance son podcast sur Spotify et Anchor « StéréoFemmes ». Disponible un lundi sur deux à 12h, il partagera des témoignages sur les femmes dans nos sociétés que ce soit au travail, dans la famille, dans le couple, à la télévision... dans le but de briser les stéréotypes.

  • 05/03/21 | Covid-19: des restrictions sur la vente et la consommation d'alcool

    Lire

    Le préfet a prononcé le 1er mars la fermeture administrative pour une durée d’une semaine de deux débits de boissons rochelais suite au constat de rassemblements répétés à proximité immédiate de ces établissements pratiquant la vente à emporter. En concertation avec la ville de La Rochelle, le préfet a interdit, par arrêté du 4 mars, la vente à emporter de boissons alcoolisées sur les quais Duperré et Valin du samedi 6 mars au dimanche 21 mars 2021 inclus. A Bordeaux de 11h à 18h, il est interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique dans le centre-ville et dans les parcs et jardins de la ville depuis le 4 mars.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des Girondins en mode séduction envers Bordeaux et les Bordelais

24/09/2019 | Joe DaGrosa (président du CA des Girondins de Bordeaux) et Frédéric Longuépée (président délégué) ont présenté leur stratégie RSE ce 18 septembre au Haillan.

Présentation de la stratégie RSE des Girondins de Bordeaux, ce 18 septembre.

Les Girondins de Bordeaux ont présenté ce 18 septembre leur stratégie RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Un phénomène qui vient tout droit du modèle anglo-saxon. En France, l’Olympique lyonnais a été l'un des premiers clubs de football à proposer cela. Ils sont de plus en plus nombreux à mettre en place cette stratégie. Les dirigeants girondins s'en sont également emparés. L'occasion de s'investir au niveau d'acteurs économiques, sociaux et environnementaux mais aussi d'élargir leur influence sur le plan local, voire régional.

Dans un des salons du fameux et célèbre château du Haillan, symbole des Girondins de Bordeaux, Joe DaGrosa, président du Conseil d’Administration, de retour en terres girondines après un mois passé aux Etats-Unis, accueille ses invités. L’occasion pour lui de revenir sur la volonté du club dans une stratégie RSE (Responsabilité sociétale des entreprises). « Nous allons vous parler de l’ambition globale du club, vous présenter notre ambition locale et démontrer l’engagement des Girondins auprès de la communauté locale », explique le président du CA.  

Quatre piliers pour une stratégie RSE

Pour cela, les Girondins comptent développer leur notoriété et s’appuyer sur leur réseau de partenaires. « Bordeaux est le seul club de la région en Ligue 1, rappelle Frédéric Longuépée, président délégué et directeur général. Il faut qu’il occupe une place à part dans le coeur des gens. Il doit apporter émotion et fierté pour devenir un club central dans la vie régionale » Le président délégué a conscience qu’il faut s’engager dans certaines thématiques et associer tous les partenaires du club. Cette plateforme RSE s’organise autour de quatre piliers : Bordeaux dynamique, Bordeaux intégrateur, Bordeaux militant, Bordeaux engagé. 

Bordeaux dynamique. Les Girondins de Bordeaux représentent le plus gros club d’affaires de la région avec 1 200 entreprises qui emploient un total de 15 000 collaborateurs. « Il faut réussir à les mettre en contact, à les faire collaborer ensemble », poursuit Frédéric Longuépée. Le club de foot veut être en quelque sorte fédérateur autour d’événements majeurs et d’échanges économiques. Et cela peut passer également par le bien-être au travail en pratiquant du sport avec son entreprise. Le club proposera à ses partenaires à partir du mois d’octobre des pass pour aller au stade et découvrir par la suite une activité sportive. Cela s’appellera Bordeaux - Sport & Santé. « Nous allons tout d’abord proposer une soixantaine d’activités à différents horaires. A terme nous devrions proposer 150 activités recensées sur notre plateforme », explique Florian Hervé, co-fondateur de la Boîte à sports avec Alexandre Criscolo, une start-up qui est née il y a deux ans et demi, accompagnée par l'incubateur Sportech Nouvelle-Aquitaine et qui compte révolutionner le sport en entreprise. Accéder au carnet de partenaires des Girondins est une aubaine pour ces deux jeunes qui se lancent et suscitent un nouveau marché. 

Le château du Haillan, symbole du club de football des Girondins de Bordeaux, sera le théâtre d'une démonstration handisport dans le courant de la saison

Bordeaux intégrateur. Le but ici est d’accompagner les personnes en voie d’insertion professionnelle, en situation de fragilité sociale et de jouer ce rôle d’intégration. « Le club doit être un facilitateur dans le développement d’associations en essayant de leur permettre de  trouver leur chemin de vie », indique Frédéric Longuépée. Les Girondins collaborent avec l’Ecole du management bordelaise dans le sport, AMOS. Ils développent également des relations avec l’enseignement secondaire et l’inspection académique, le sport UNSS où plusieurs projets vont naître autour des thèmes du mieux-vivre ensemble.  

Bordeaux militant. En agissant auprès d’associations, le club veut proposer un investissement par l’intermédiaire du sport. « Nous avons mis en place une convention avec les Restos du coeur pour organiser la collecte de denrées qui ne sont pas consommées dans le stade les soirs de matchs. Ils les distribueront ensuite le lendemain aux familles dans le besoin », précise Frédéric Longuépée. En partenariat avec l’association bordelaise «  ovale citoyen » qui oeuvre pour les populations exclues et en difficultés, en situation de précarité, le club de Bordeaux veut mettre en place, sur le même modèle que pour le rugby, un dispositif foot citoyen. Le 17 août dernier, le Secours populaire a offert une centaine de places à des migrants qui bénéficient de l’accueil de jour proposé par l’Athénée libertaire pour aller assister au match des Girondins. Il y a aussi le soutien du foot amateur avec qui le club compte entretenir des relations privilégiées. Cela se traduit par des joueurs ou des joueuses des équipes des girondins qui viendront participer à l’entraînement d’écoles de foot locales.

Bordeaux engagé. « Vous savez Bordeaux est engagé dans les changements liés aux phénomènes climatiques. Le match contre le Paris-Saint-Germain ce 28 septembre sera l’occasion de promouvoir les modes de transports alternatifs », explique Frédéric Longuépée qui d’ailleurs durant la semaine européenne de la mobilité a joué le jeu en covoiturant avec des salariés du club et en amenant le soir de Bordeaux-Brest, le samedi 21 septembre, des supporters au nouveau stade de Bordeaux. Pour le PSG, vélos, covoiturage, bus seront mis en avant. L’achat d’un billet de bus et d’une place sera proposé à des prix attractifs. Durant le match, un coup de projecteur sera donné pour dire comment on peut changer les habitudes pour se rendre au stade. Le climat est l’une des choses que défendent les Girondins de Bordeaux avec l’association Initiative Océane où des abonnés, des sportifs et des membres du réseau de partenaires participeront au nettoyage d’une plage. Les jeunes qui suivent un stage à Cap Girondins - ils sont en moyenne 150 chaque semaine en période de vacances scolaires - sont sensibilisés au développement durable, à l’écocitoyenneté et aux premiers secours. Du côté de la santé, le club s’engage aussi. Il entretient des liens privilégiés avec le CHU de Bordeaux et compte renforcer des actions, comme les visites de joueurs à l’hôpital des enfants. Avec l’institut Bergonié, les Girondins soutiennent le dépistage du cancer du sein. Durant le mois d’octobre, et l’opération octobre rose, les Girondins participeront à une course à pied solidaire. Pour l’affiche Bordeaux-Saint-Étienne, le 20 octobre, les joueurs arboreront un noeud rose sur leur maillot. Des maillots qui seront mis aux enchères par la suite pour collecter des fonds en soutien à ce combat. Côté sportif, une journée découverte en handisport va être programmée au château du Haillan. Les Girondins veulent promouvoir également les femmes dans le sport. 

"Renforcer le lien avec la population"

C’est dans l’optique d’une opération séduction envers son public, ses fans et de développer leur image que les Girondins proposent leur RSE. « Nous devons améliorer pour le futur nos relations avec les locaux et les Bordelais. Nous devons renforcer ce lien entre la population et cet éco-système », conclut Joe DaGrosa. S’inscrire dans la vie bordelaise et des environs, alors que l’on reproche depuis fort longtemps l’inverse aux Girondins... aujourd’hui le club semble vouloir changer de tactique pour séduire autour de Bordeaux, de sa couronne et même au-delà. Car ils l’ont rappelé, Bordeaux est le seul club de Ligue 1 de la région. L’autre club professionnel de la Nouvelle-Aquitaine, les Chamois Niortais, évolue un échelon en-dessous.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5685
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !