Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : Vendredi 18 janvier, EDF/Dalkia signera un partenariat avec la Ville de Poitiers pour Traversées, l'évènement artistique et culturel du Palais. La signature se fera à 10h en présence du maire de Poitiers et des représentants régionaux d'EDF/Dalkia.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

  • 17/01/19 | Habitat 17 : des actions pour rompre l'isolement des retraités

    Lire

    Afin de rompre l'isolement des personnes âgées, l'association Voisins Solidaires et l'office public Habitat 17 viennent de créer un programme d'actions sur le département, allant du service rendu ponctuel à l'organisation d’événements de voisinage (type fête des voisins), reposant sur un réseau de voisins. 160 seniors isolés de 80 ans et + ont été identifiés. Avec cette action, l'office s'est vu renouveler le label européen du "bailleur social et solidaire", déjà obtenu en 2016 pour trois ans.

  • 17/01/19 | Mérignac : 4e édition de l’opération "Mon sang pour les autres"

    Lire

    Le Rotary Club de Mérignac et l'Association pour le don du sang bénévole de Mérignac s‘unissent au côté de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle-Aquitaine en organisant vendredi 18 janvier toute la journée et samedi 19 janvier au matin à la Maison des associations des journées pour donner son sang. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et en bonne santé. L’objectif est de mobiliser 180 donneurs lors de cette collecte. Toutes les informations sont à retrouver ici.

  • 17/01/19 | Charente : une nouvelle Maison de Santé en zone rurale

    Lire

    Une nouvelle Maison de Santé sera inaugurée ce samedi à Barbezieux-Saint-Hilaire (23 avenue Charles-Virolleau), sur un territoire en désertification médicale. La MSP de Barbezieux-Saint-Hilaire regroupera 11 professionnels de santé aux fonctions complémentaires : deux médecins, un dermatologue, une sage-femme, deux cabinets d'infirmières, deux ostéopathes, une diététicienne, un psychologue et un réflexologue. Un projet soutenu pat la Région (150 000€) et l'Europe (200 000€).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des Hommes et des Cieux à « Bordeaux Fête le Fleuve »

31/05/2015 | Première participation à « Bordeaux Fête le Fleuve » pour Georges Gili et l'Association pour la Mémoire des Martyrs de l’Aéronautique.

Georges Gili, Bernard Desmoulin, Catherine Bouchard, Daniel Susagna, Michele Iste et Michel Rolland sur le stand de l'association à "Bordeaux Fête le Fleuve"

« J'ai eu une vie professionnelle et sociale extraordinaire ». Après 34 années passées chez Dassault, Georges Gili est bien placé pour rappeler que derrière les avions qu'il aime tant, il y a des hommes. Des travailleurs de l'ombre acharnés, éclipsés malgré eux par les pionniers d'une mythique histoire de l'aviation. Mais aussi des ouvriers engagés dans la Résistance, sacrifiés pour que la France vive. Ceux-là, Georges Gili ne les oublie pas. Et c'est en leur mémoire, et au nom des milliers de salariés de l'industrie aéronautique, que l'Association pour la Mémoire des Martyrs de l'Aéronautique qu'il anime s'est engagée à transmettre un patrimoine industriel mais surtout humain, par le biais de ce qu'il nomme des « interventions sociales ».

A Bacalan, l'aéronautique bordelaise prise en otage sous l'Occupation

Au début des années 1940, l'horreur de la guerre s'invite de la pire des manières à l'usine bordelaise de la SNCASO (1). Quand ils n'ont pas les mains dans le cambouis, ses salariés se mobilisent fermement dans la lutte contre les occupants. Tentatives de sabotages, ralentissement intentionnel de la production, distributions clandestines de tracts et complicités avec la Résistance font le quotidien de ces militants avertis : « Les employés de la SNCASO, empruntés à l'industrie automobiles et aux chantiers navals, étaient très actifs politiquement. Ils s'organisaient beaucoup autour de leurs syndicats » relate Georges Gili. Une prise de position héroïque pour la défense de leur pays que 78 ouvriers paieront de leur vie, lâchement fusillés au camp de Souge par l'armée allemande, déportés, tombés au combat ou victimes de bombardements.

En la mémoire des salariés de l'aéronautique girondine, un monument est érigé en novembre 1946 dans le quartier de Bacalan où les bâtiments de la SNCASO étaient implantés, puis discrètement transféré à Mérignac. Presque oublié entre deux locaux de l'EADS Sogerma, seules quelques cérémonies confidentielles en ravivent alors de temps à autre le souvenir …

L'Association pour la Mémoire des Martyrs de l'Aéronautique entre en piste

Afin de pérenniser l'hommage et d'éviter que ces heures sombres ne tombent dans l'oubli, l'association à peine constituée tape du poing sur la table, et milite activement en faveur du déplacement de la stèle vers un lieu public plus accessible. Non sans difficulté, c'est désormais chose faite : « Après quatre ans et demi de combat, la Sogerma, Bordeaux Métropole et la mairie de Mérignac se sont entendus pour qu'elle soit installée définitivement en dehors de l'usine, autour de l'Aéroparc de Mérignac » se réjouit M. Gili. L'ultime reconnaissance pour ces « passeurs de mémoire » serait qu'une importante commémoration soit organisée en présence d'Alain Juppé et du Président de la République en personne, sur la nouvelle terre d’accueil de la stèle, devenue depuis l'emblème du collectif.

L'histoire de l'association débute en 2010, lorsqu'une poignée de retraités de chez Dassault Aviation, que les années ont convaincues de la richesse industrielle, économique et sociale de l'aviation girondine, comptent bien commémorer comme ils l'entendent le centenaire de l'aéronautique : « A travers plusieurs manifestations publiques sur la sécurité aérienne, la fabrication des avions ou le devenir de l'aéronautique départementale, nous avons souhaité délivrer le message suivant : la conquête de l'air, c'est aussi la conquête sociale » souligne Georges Gili. Nombreuses sont en effet les luttes remportées par les ouvriers de l'industrie aéronautique tout au long du XIXe siècle siècle. A la fin des années 1960, l'issue victorieuse du conflit des Dassault pour l'égalité salariale entre ouvriers bordelais et parisiens, a d'ailleurs fait l'objet d'un colloque, organisé par les plus « mordus » du groupe.

Les 320 adhérents de L'Association pour la Mémoire des Martyrs de l'Aéronautique ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. Leur prochaine mission : la co-réalisation du film documentaire « Terres Girondines, Terres Aéronautiques ». Des premiers vols à Marcheprime, à la naissance du premier aérodrome à Mérignac, en passant par l'heure de gloire des ateliers du bord de Garonne, l'histoire qui lie la région bordelaise et l'aéronautique vaut très certainement le détour. Pour l'heure, Georges Gili reste évasif quant au contenu précis du documentaire. Mais soyons surs qu'il restera fidèle à la psychologie du collectif : « J'ai envie de parler, plus que des machines, des hommes qui ont construit l'industrie aéronautique » soutient-il. Cet ancien syndicaliste CGT espère parallèlement influer sur le développement aéronautique de la région, notamment en militant pour une meilleure prise en compte des conditions de travail des salariés de l'aéronautique, et en perpétuant les partenariats d'ores et déjà engagés avec les entreprises et municipalités locales.

Des ailes, de l'eau, du bois

Un simulateur de vol, un concours de dessin avec deux maquettes offertes à la clef, une frise chronologique retraçant l'histoire de l'industrie aéronautique bordelaise fournie par le ''Conservatoire de l'Air et de l'Espace'' et la ''Mémoire de Bordeaux'' … Et dire qu'il y a bien failli ne jamais y avoir de stand aéronautique sur cette édition 2015 de Bordeaux Fête le Fleuve ! « Le fleuve et l'aéronautique n'ont rien à voir » disait encore Alain Juppé à Georges Gili il y a quelques mois. Oui mais voilà, entre temps, l'arbre et le bois se sont placés au cœur des festivités. Et comme le disent aujourd'hui fièrement les bénévoles de l'association en évoquant la composition des premières hélices : « Sans le bois, l'aviation n'aurait jamais décollé ! ». Vu l'affluence aux abords du stand de M. Gili, le Président de Bordeaux Métropole aurait certainement bien eu tort de ne pas lui donner son feu vert !

 

(1) Société Nationale des Constructions Aéronautiques du Sud-Ouest

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5676
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !