17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/06/22 | Partons à la découverte du Mas d'Agenais

    Lire

    Afin de valoriser son patrimoine, le Mas d'Agenais va se doter d'un espace de médiation patrimoniale. Pour cela, la municipalité va restaurer une maison à pans de bois en face de la collégiale pour y installer un espace de médiation patrimoniale, valorisant ainsi l'histoire du Mas d'Agenais, la collégiale et l’œuvre exceptionnelle qu’elle abrite : le "Christ en Croix" par Rembrandt. L'espace abordera plusieurs thématiques comme la collégiale, le Rembrandt, le patrimoine bâti et l'histoire du Mas d'Agenais accessibles aux petits et aux grands au moyen d'outils numériques, de maquettes, d'archives visuelles ou sonores.

  • 24/06/22 | Restauration collective: "Nourrir l'Avenir" pour mieux se nourrir

    Lire

    A Périgueux, l'Association Collectif les Pieds dans le Plat propose une restauration collective bio-locale depuis 15 ans. Pour mieux accompagner l'intérêt croissant des collectivités et de la société civile pour la restauration collective bio-locale, une société coopérative d'intérêt collectif va être montée (SCIC), Nourrir l'Avenir, qui aura pour mission de porter l'activité économique de formation et d'accompagnement notamment dans la mise en œuvre d’une transition alimentaire biologique, saine et durable au sein des collectivités et des établissements.

  • 23/06/22 | Le député des Landes, Boris Vallaud, président du groupe PS à l'Assemblée

    Lire

    Elu député PS des Landes en 2017, réélu confortablement dimanche dernier dans la troisième circonscription, Boris Vallaud est depuis ce jeudi 23 juin, président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale. Enarque âgé de 46 ans, négociateur de la Nupes pour le PS, il succède à Valérie Rabault (Lot et Garonne) qui ne se représentait pas. Il a emporté l'élection avec 26 voix d'avance sur son collègue de la Mayenne, Guillaume Garot.

  • 23/06/22 | "1 million d'arbres" : Votez pour vos projets de plantations préférés

    Lire

    En janvier dernier, Bordeaux Métropole a lancé le 1er budget participatif lié au programme « Plantons 1 million d'arbres ». Suite au dépôt des projets par les associations, vous avez jusqu'au 30 juin pour voter pour votre projet de plantation préféré : verger urbain, micro-forêt, parc, jardin... Les projets lauréats seront dévoilés début juillet et les plantations auront lieu cet hiver. Pour découvrir les projets et voter: budgetparticipatif.bordeaux-metropole.fr

  • 23/06/22 | Landes : Enedis soutient l'insertion des jeunes

    Lire

    Pour faciliter les actions de la Mission Locale des Landes en faveur de l'insertion professionnelle durable des jeunes, Enedis a remis le 21 juin dernier un véhicule reconditionné à la structure. Ce véhicule sera mis à disposition en auto-partage des jeunes de Sabres résidants dans l'ancienne gendarmerie réhabilitée en logements sociaux pour qu'ils puissent palier aux difficultés de mobilité sur le territoire landais.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des idées pour voyager au départ des gares du Périgord

23/03/2022 | Le Département de la Dordogne et SNCF TER Nouvelle-Aquitaine souhaitent développer une nouvelle forme de tourisme qui privilégie les modes de déplacements doux.

La convention entre le Département de la Dordogne et la SNCF a été signée lundi

La convention signée ce lundi entre le Département de la Dordogne et SNCF Ter Nouvelle-Aquitaine est destinée à valoriser une nouvelle forme de tourisme qui privilégie les modes de déplacements doux et structurants au départ des gares. La première concrétisation de ce partenariat est la publication d'un guide qui décline 21 idées de découvertes au départ des gares du Périgord. Le train offre des possibilités de découvrir la Dordogne, sans prendre la voiture. Chaque destination touristique est complétée par la proposition d'un circuit à vélo ou à pied incitant à découvrir le patrimoine local.

« Qu’est ce qu’on peut faire en Dordogne sans voiture? » Est ce que l'on peut visiter le département sans voiture. Il y a peu de temps cette question aurait pu provoquer chez le périgourdin un sourire gêné ou un haussement d’épaules, signe de sa difficulté à répondre. Mais le temps et les habitudes changeant, les touristes peuvent redécouvrir avec un certain plaisir les gares, les trains, ainsi que les bus de la Région Nouvelle-Aquitaine qui permettent d’accéder à de nombreuses propositions de découverte, pour peu que l’on ait pas peur de marcher, pédaler, pagayer…

« On dit qu'il y a 65% des Parisiens qui n'ont pas de voiture. Pour ceux qui veulent profiter de vacances un peu différentes, qui veulent laisser leur voiture ou qui n'ont pas de voiture, je pense qu'aujourd'hui on peut s'organiser. A 10 minutes de la gare de Terrasson, vous avez les jardins de l'imaginaire par exemple. Donc vous avez un tourisme qui peut se développer à partir du train et à partir des modes doux », assure Germinal Peiro, le président du conseil départemental.
C'est dans cette optique que le Département de la Dordogne a signé une convention avec TER Nouvelle-Aquitaine pour encourager ces nouveaux modes de tourisme.

21 circuits

Ce partenariat se traduit notamment par la publication d'un petit guide qui propose 21 circuits, au départ des gares du département. Elles sont au nombre de quarante. Germinal Peiro a rappelé les nombreuses voies vertes, la flow vélo, la voie verte de la vallée de l'Isle qui permet de rejoindre Bordeaux, celle de la vallée du Céou qui permettra de rejoindre prochainement le Lot.

Ce petit fascicule d'une cinquantaine de pages,  permet de montrer très concrètement les possibilités qu’offre le train pour découvrir la Dordogne. Il propose plusieurs circuits à pied ou à vélo pour aller visiter des sites touristiques, déguster, une spécialité locale. « A chaque fois, nous avons essayé de mettre en phase un arrêt dans une gare, et ce que l'on peut offrir aux visiteurs autour de cette gare. Ce sont des visites à un  rythme différent », indique Sylvie Chevallier, vice présidente en charge du tourisme au Département. A chaque fois, les idées de sortie s'accompagnent d'une description détaillée du parcours, d'une brève explication historique ou thématique, de quelques renseignements pratiques ainsi que d'un QR code à scanner pour télécharger sur son smartphone la carte GPS. Le fascicule est à retrouver dans les offices de tourisme, dans les gares ainsi que sur les salons. 

« Depuis le Covid, et l'été dernier, nous observons, une forte demande de cyclistes voyageurs pour emprunter les TER ; les déplacements touristiques en train connaissent un regain d'intérêt. Et nous nous attendons à une augmentation de cette clientèle », explique Charles Pardoux Civreis, directeur des TER Limousin Périgord, qui met en avant des offres tarifaires, avec des réductions pour les groupes, les familles, avec transport gratuit du vélo. Le voyage à vélo enregistrant un net regain intérêt, reste à la SNCF à organiser au mieux le transport des bicyclettes et de plus en plus des bagages, voire des remorques (qui doivent être pliées). La SNCF assure prendre la mesure de ce qu'il reste à faire pour accueillir au mieux les cyclistes dans les trains. 

 
 
 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
10811
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !