Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des joggings aux costumes et tailleurs: le sport nouveau tremplin d'insertion

24/06/2019 | Le 20 juin l'Agence pour l’Éducation par le Sport présentait un bilan de ses programmes "Déclic sportif" et "Coach d'Insertion par le Sport"

Abd Rchouck présentait les deux programmes de l'APELS

Révolutionner le recrutement. Voilà l'ambition de l'APELS à travers ses deux programmes: Déclics Sportifs et Coach d'insertion par le sport. Le premier fonctionne depuis 2015, le second est lauréat du prix Plan d'Investissement dans les Compétences 2019 et a trois ans pour faire ses preuves. Le jeudi 20 juin l'Agence pour l’Éducation par le Sport faisait le point sur ces initiatives. La réunion, animée par Abd Rchouk coordinateur des programmes "Déclic Sportif" et "Coach d'insertion par le sport", s'est tenue à la maison des sports de Cenon, dans une salle de sport, parce que c'est là que tout commence.

L'ambition de l'Agence Pour l'Education par Le Sport (APELS) est de capter les jeunes sans passer par les intermédiaires classiques, explique le coordinateur du projet Abd Rchouk. Cette "nouvelle" voie ce sont les dojos, les stades d'athlétisme, les frontons, les terrains de foot, les salles de boxes: les structures sportives. Ces associations sont de véritables viviers de jeunes, méritants et motivés, mais qui, parfois, ont délaissé les bancs de l'école. Les volontaires du dispositif "Déclic sportif" ont entre 18 et 35 ans et sont adhérents des clubs démarchés par l'APELS. Ces sportifs s'engagent à suivre une formation en deux temps. Le programme débute par une formation à l'issue de laquelle des entretiens avec les entreprises partenaires sont organisés. Des entrevues qui enregistrent 95% de réussite et débouchent sur une immersion dans le monde professionnel. Les jeunes sont accueillis dans les organismes en contrat professionnels de 12 à 18 mois. Un programme qui en 5 ans d'existence affiche 80 % de sorties positives (embauche en CDI ou CDD, ou de réorientation professionnelle) sur les 355 participants. La preuve que "le sport ça aide vraiment" appuie Abd Rchouk de l'APELS. Plus qu'une voie d'insertion professionnelle le programme "Déclic sportif" se veut un véritable outil de sourcing pour les entreprises. 

Les coachs d'insertion par le sport lauréats du prix PIC 2019

Après le succès de son premier programme l'APELS va plus loin encore et souhaite créer un nouveau métier: le coach d'insertion par le sport. Le projet, validé le 19 juin par le ministère du travail, est de recruter des éducateurs sportifs qui à l'issue d'une formation pourront s'occuper de dix jeunes dans le cadre d'un parcours "d'employabilité" qui durera entre 3 à 6 mois. Un dessein ambitieux fondé sur l'idée que les éducateurs sportifs sont bien souvent plus qu'un simple entraîneur. C'est une présence rassurante qui connaît les parcours de vie des jeunes et leurs difficultés. Une personne de confiance qui inculque des valeurs fortes. Et ce sont ces même valeurs qui font de ces jeunes des atouts pour les entreprises partenaires. A une époque où faire carrière dans une société sous-entend diplômes et culture du chacun pour soi ce nouveau programme d'insertion vient redistribuer les cartes et changer les codes du recrutement. "On a trois ans pour prouver que c'est réalisable" lance Abd Rchouk qui met au défi les entreprises girondines de se lancer dans l'aventure avec l'APELS.

 Un bilan positif et des projets

Si ses programmes sont encore jeunes, voir très jeune pour le "Coach d'insertion par le sport" cela fait plus de 23 ans que l'APELS détecte les associations sportives pouvant être voie d'insertion. Un travail de longue haleine qui porte ses fruits, et que le Crédit Agricole Nouvelle-Aquitaine, une des premières entreprises partenaires du projet a salué, à travers son directeur des ressources humaines, Edouard Befve. "Il faut que d'autres entreprises s'intéressent à ces dispositifs" encourage-t-il. Actuellement, elles sont une vingtaine à accueillir ces jeunes en immersion. Un chiffre que l'APELS espère voir grossir jusqu'à implanter une antenne de l'Agence sur Bordeaux. "Ça prendra du temps mais on est sportif, on ira jusqu'au bout" ponctue Abd Rchouck

Anna Bonnemasou
Par Anna Bonnemasou

Crédit Photo : Anna Bonnemasou Carrere

Partager sur Facebook
Vu par vous
4559
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !