Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/18 | Charente-Maritime et Deux-Sèvres font Chambres communes

    Lire

    Les deux Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont fusionné leurs services en janvier. En fait de fusion, il s'agit plus exactement d'une "mutualisation" de moyens à travers le regroupement des services. Les 180 agents des Deux-Chambres travaillent désormais pour les deux départements, de façon complémentaires : le 17 apportera son expertise en maraîchage au 79, qui apportera son expertise en élevage. L'accueil du public et les antennes locales ne changent pas.

  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des milliers de spectateurs pour le seul contre la montre de la Grande boucle

26/07/2014 | La 20 e étape entre Bergerac et Périgueux fut une fête : soleil, gastronomie, un public nombreux et le podium presque acquis pour deux coureurs français.

Tony Martin remporte le contre la montre entre Bergerac et Périgueux

Après les orages qui se sont abattus hier sur le Bergeracois, la Dordogne a pu fêter le Tour de France comme il se doit. Le public a répondu présent sur tout le parcours dans une ambiance de convivialité, réunissant des gens de tous milieux, de tous âges. Sur le plan sportif, les coureurs français étaient dans un bon jour. A la veille de l'arrivée aux champs Elysées, Jean Christophe Péraud a pris la deuxième place du classement général et le jeune Thibaut Pinot, la troisième. Deux Français sur le podium, ce n'est pas arrivé depuis 1984 où Laurent Fignon l'avait emporté devant Bernard Hinault.

Pour le département de la Dordogne, les villes de Bergerac et de Périgueux, cette 20 étape du Tour de France restera un excellent souvenir. Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce passage de la Grande boucle en Périgord, un souvenir inoubliable. Faudra t-il attendre vingt ans, pour que notre département reçoive à nouveau une étape du Tour de France ? Non, assurait Francis Colbac, vice président du Conseil général chargé des sports et maire de Trélissac. "Pour un département comme le nôtre, accueillir la Grande boucle doit rester un moment exceptionnel, quelque chose de magique. Vingt ans, c'est long, mais revoir le Tour en Dordogne dans cinq, sept ou dix ans, comme aujourd'hui, c'est envigeable." La magie du Tour a opéré, auprès des élus, des collectivités, des seize communes qui ont été traversées par le parcours de la 19e et 20e étape, de ces centaines de bénévoles qui se sont mobilisés pour faire connaître leur village au monde, par de magnifiques décorations, des animations, ou tout simplement en accueillant dignement les nombreux touristes et inconditionnels de la petite reine. A Périgueux, tout avait été organisé pour que des milliers de personnes puissent suivre ce contre la montre décisif dans de bonnes conditions. Les navettes gratuites entre des parkings organisés et le centre ville ont fait le plein, tôt dans la matinée. On ne sait pas combien ils étaient sur les routes du Périgord. 100 000 personnes, 200 000, le chiffre de 300 000 personnes est évoqué. De mémoire de périgourdin, on n'avait jamais vu autant de monde dans les rues de la ville préfecfure, parfois considérée comme une belle endormie.

Un joli conte pour Péraud

Jean Christophe Peraud est ce samedi soir deuxième du général
Certes, Le contre-la-montre de ce samedi a été remporté par l'Allemand Tony Martin, intouchable sur ce genre d'épreuve. Sur le plan sportif, pour les Français, la journée fut aussi magique. Ce samedi soir, à la veille de l'arrivée sur les champs Elysées, il y a deux coureurs français sur le podium. A 37 ans, le vice champion olympique de cross country au JO de Pékin en 2008, se retrouve sur la deuxième marche du podium.  Incroyable. Il n 'en n'avait même pas rêvé. A Périgueux, Jean Christophe Péraud, ému aux larmes, vit un conte de fées, quasi incapable de prononcer le moindre mot. Il n'a rien lâché durant les 54 km entre Bergerac et Périgueux. Pourtant, à 30 km de l'arrivée, le Français a dû changer de vélo à cause d'une crevaison. Il repart alors sans montrer de signe d'agacement, très concentré. Résultat : une deuxième place au général, derrière l'intouchable malllot jaune Vincenzo Nibali.Thibaut Pinot, maillot blanc, meilleur jeune est troisième avant l'arrivée à Paris.

Pinot, espoir du cyclisme français
A 24 ans, Thibaut Pinot, porteur du maillot blanc, est troisième au général. Il s'est fait prendre la deuxième place en réalisant la douzième place de l'étape. Le jeune coureur représente la génération montante du cyclisme francais. Décidemment, le Périgord laissera d'excellents souvenirs aux coureurs francais et aux milliers de spectateurs sur le bord des routes. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
814
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !