aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Des milliers de spectateurs pour le seul contre la montre de la Grande boucle

26/07/2014 | La 20 e étape entre Bergerac et Périgueux fut une fête : soleil, gastronomie, un public nombreux et le podium presque acquis pour deux coureurs français.

Tony Martin remporte le contre la montre entre Bergerac et Périgueux

Après les orages qui se sont abattus hier sur le Bergeracois, la Dordogne a pu fêter le Tour de France comme il se doit. Le public a répondu présent sur tout le parcours dans une ambiance de convivialité, réunissant des gens de tous milieux, de tous âges. Sur le plan sportif, les coureurs français étaient dans un bon jour. A la veille de l'arrivée aux champs Elysées, Jean Christophe Péraud a pris la deuxième place du classement général et le jeune Thibaut Pinot, la troisième. Deux Français sur le podium, ce n'est pas arrivé depuis 1984 où Laurent Fignon l'avait emporté devant Bernard Hinault.

Pour le département de la Dordogne, les villes de Bergerac et de Périgueux, cette 20 étape du Tour de France restera un excellent souvenir. Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce passage de la Grande boucle en Périgord, un souvenir inoubliable. Faudra t-il attendre vingt ans, pour que notre département reçoive à nouveau une étape du Tour de France ? Non, assurait Francis Colbac, vice président du Conseil général chargé des sports et maire de Trélissac. "Pour un département comme le nôtre, accueillir la Grande boucle doit rester un moment exceptionnel, quelque chose de magique. Vingt ans, c'est long, mais revoir le Tour en Dordogne dans cinq, sept ou dix ans, comme aujourd'hui, c'est envigeable." La magie du Tour a opéré, auprès des élus, des collectivités, des seize communes qui ont été traversées par le parcours de la 19e et 20e étape, de ces centaines de bénévoles qui se sont mobilisés pour faire connaître leur village au monde, par de magnifiques décorations, des animations, ou tout simplement en accueillant dignement les nombreux touristes et inconditionnels de la petite reine. A Périgueux, tout avait été organisé pour que des milliers de personnes puissent suivre ce contre la montre décisif dans de bonnes conditions. Les navettes gratuites entre des parkings organisés et le centre ville ont fait le plein, tôt dans la matinée. On ne sait pas combien ils étaient sur les routes du Périgord. 100 000 personnes, 200 000, le chiffre de 300 000 personnes est évoqué. De mémoire de périgourdin, on n'avait jamais vu autant de monde dans les rues de la ville préfecfure, parfois considérée comme une belle endormie.

Un joli conte pour Péraud

Jean Christophe Peraud est ce samedi soir deuxième du général
Certes, Le contre-la-montre de ce samedi a été remporté par l'Allemand Tony Martin, intouchable sur ce genre d'épreuve. Sur le plan sportif, pour les Français, la journée fut aussi magique. Ce samedi soir, à la veille de l'arrivée sur les champs Elysées, il y a deux coureurs français sur le podium. A 37 ans, le vice champion olympique de cross country au JO de Pékin en 2008, se retrouve sur la deuxième marche du podium.  Incroyable. Il n 'en n'avait même pas rêvé. A Périgueux, Jean Christophe Péraud, ému aux larmes, vit un conte de fées, quasi incapable de prononcer le moindre mot. Il n'a rien lâché durant les 54 km entre Bergerac et Périgueux. Pourtant, à 30 km de l'arrivée, le Français a dû changer de vélo à cause d'une crevaison. Il repart alors sans montrer de signe d'agacement, très concentré. Résultat : une deuxième place au général, derrière l'intouchable malllot jaune Vincenzo Nibali.Thibaut Pinot, maillot blanc, meilleur jeune est troisième avant l'arrivée à Paris.

Pinot, espoir du cyclisme français
A 24 ans, Thibaut Pinot, porteur du maillot blanc, est troisième au général. Il s'est fait prendre la deuxième place en réalisant la douzième place de l'étape. Le jeune coureur représente la génération montante du cyclisme francais. Décidemment, le Périgord laissera d'excellents souvenirs aux coureurs francais et aux milliers de spectateurs sur le bord des routes. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
426
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !