Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | « Destination Limoges » veut séduire de nouveaux touristes

31/01/2020 | L'équipe de l'Office de tourisme intercommunal de Limoges Métropole a lancé la saison avec ses partenaires.

L'équipe de l'Office de tourisme intercommunal de Limoges Métropole a lancé la saison avec ses partenaires.

L'Office de Tourisme Intercommunal de Limoges Métropole a lancé sa saison, le 29 janvier, en invitant ses partenaires à découvrir une partie des animations programmées en 2020 ainsi que les nouveaux outils mis à leur disposition. L'ambition est clairement affichée, séduire les habitants de Bordeaux, Clermont-Ferrand et Toulouse sans oublier les Franciliens en affichant « Destination Limoges » dans les couloirs du métro comme l'an dernier.

Si le temps n'est pas au beau fixe pour flâner dans Limoges ou découvrir les villes alentours, l'équipe de l'Office Tourisme Intercommunal est déjà sur le pont pour décliner la « Destination Limoges » auprès d'une clientèle ciblée. Lors de cette soirée réservée à ses partenaires Yvette Aubisse, la présidente, a annoncé les objectifs. « L'enjeu est d'être plus visible en Nouvelle-Aquitaine et au niveau national, c'est pourquoi Limoges Métropole et l'OTI ont adhéré à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine basée à Paris. En juin, nous proposerons une exposition pour mettre en valeur notre agglomération. » La campagne dans le métro sera de même renouvelée en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme. Pour les Bordelais, les Clermontois et les Toulousains, Limoges peut devenir une destination « City break » le temps d'un week-end prolongé. Pour une meilleure attractivité, l'OTI compte sur le renforcement des infrastructures afin d'amener davantage de touristes vers le centre de la France. « Nous devons continuer à agir pour que que notre aéroport soit plus performant, pour améliorer nos axes routiers et ferroviaires afin que ceux qui souhaitent venir à Limoges puissent le faire en toute sérénité et facilité », a-t-elle ajouté.

Fréquentation en hausse

En 2019, l'Office de tourisme a accueilli 71 000 personnes dans ses locaux du Boulevard de Fleurus dont une part plus importante de touristes étrangers qui découvrent Limoges d'abord sur Internet. « La refonte du site a permis d'augmenter les connexions de 10% soit 309.000 en un an a annoncé la présidente. Avec le CRT, nous avons participé à des campagnes de promotion nationales et régionales tandis que la participation à l'élaboration du Guide Hachette « Un grand week-end à Limoges » a apporté une grande visibilité au niveau national ». Les visites guidées de l'OTI ont également connu un vif succès en progression de 28% avec 8.800 participants sur 554 visites. Ainsi, les descentes en canoë de la Vienne pour découvrir autrement Limoges sont réservées longtemps en avance, une visite guidée originale sans équivalent en Nouvelle-Aquitaine.

Fier d'être ambassadeur

Pour assurer un service optimal à ses visiteurs, les adhérents de l'Office (hébergeurs, restaurateurs, associations, prestataires de loisirs...) sont désormais invités à signer un manifeste pour un accueil touristique engagé. Une démarche qui répond à une demande et très orientée vers la satisfaction client. « Nous vous avons écoutés et c'est pourquoi nous avons réalisé un manifeste du partenaire touristique engagé qui s'appelle « Fier d'être ambassadeur » dévoile Clotilde Cassot, directrice de l'OTI, il a été signé par chaque membre de notre équipe et nous espérons que vous serez les premiers à le signer. » Elaboré en interne et par des administrateurs de l'Office, il porte des valeurs communes par exemple, une attitude accueillante, positive et respectueuse, une transparence de l'offre vis-à-vis de la clientèle, des horaires d'ouverture adaptés aux pratiques touristiques, un engagement dans une démarche durable et environnementale, la promotion de produits locaux et circuits courts, la fierté et la valorisation de la destination. Pour ses ambassadeurs, l'OTI propose une nouvelle offre de services, notamment la diffusion de leurs documentations et actualités, des reportages sur son site, des mini-voyages découverte pour tout savoir sur la destination, la participation gratuite à des visites guidées, l'accompagnement au développement commercial et deux nouveautés, cette année, le repérage de talents pour les recrutements et la sensibilisation aux éco-gestes.

De plus, une nouvelle dynamique de mise en valeur des sites touristiques est enclenchée grâce à un partenariat avec trois communautés de communes Porte Océane du Limousin (Saint-Junien, Rochechouart), Elan (Ambazac, Bessines) et celle de Saint-Léonard de Noblat, qui correspond à la demande des visiteurs. « Certes, nous renseignons les touristes sur le coeur de ville mais nous élargissons très vite car ils pratiquent le tourisme à une heure trente d'où l'appellation Destination Limoges », précise la directrice.

Des rendez-vous attendus

L'équipe a enfin levé le voile sur quelques événements qui devraient attirer un large public. Parmi les grands rendez-vous, il ne faudra pas manquer les festival du rire « MDR » à Boisseuil (18-21/03), la biennale de danse contemporaine « Danse Emoi » (24/03 au 9/04), le salon du livre « Lire à Limoges »  (15-17/05), le 34 ème festival « Veyracomusies » (20-23/05), le 1er Salon des artisans d'art à Saint-Léonard au printemps, le trail géant « Les Gendarmes et les voleurs de temps » (30-31/05) à Ambazac, le rallye de voitures anciennes « Limoges Classic » (13-14/06), le festival hip-hop « Urban Empire » (11/07) à Limoges, les « Bandafolie's » à Bessines (10-14/07), « La Route du Sirque » à Nexon (11-16/08) et cet automne le Festival des Francophonies, le Salon international de la caricature et du dessin de presse à Saint-Just-le-Martel, le festival de jazz « Eclats d'émail », sans oublier l'événement gastronomique incontournable « La Frairie des petits ventres », le 16 octobre, qui attire de plus en plus de touristes pour ripailler rue de la Boucherie.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
3162
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !