Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Domofrance, entre expansion et perspectives

28/06/2013 | Mardi 25 juin, Domofrance, leader régional du logement social, a tenu une conférence de presse afin de présenter le bilan de son activité entre 2008 et 2012.

Norbert Hieramente et François Cornuz ont détaillé le bilan 2008-2012

Forte d'un patrimoine de 22 500 logements en Aquitaine, l'entreprise Domofrance maintient en 2013 un rythme conséquent. Première Entreprise Sociale pour l'Habitat (ESH) de la région, elle a vu sa production augmenter en moyenne de 15% par an entre 2008 et 2012. Focus sur un bailleur social au cœur des enjeux aquitains.

Domofrance est la première filiale patrimoniale du groupe CILSO. Leader du logement social dans la région Aquitaine, elle lancera en 2013 1770 projets de logement contre 1070 en 2012. Une hausse « confirmée par la programmation triennale qui maintient un niveau de production supérieur à 1700 logements jusqu'en 2015 » détaille François Cornuz, le directeur général. Mais aussi une réponse à une demande qui ne cesse de croître alors que la crise prégnante rend cruciale la question de l'habitat. Ainsi, la construction de logements sociaux est en constante progression, bien qu'elle peine à suivre le rythme de la demande.

Des efforts concentrés sur la CUBL'entreprise concentre ses efforts sur les « zones tendues » de la région Aquitaine, à savoir la Communauté Urbaine de Bordeaux, le Bassin d'Arcachon ou encore le Pays Basque. Sur les 1770 projets à lancer cette année, 80% sont dédiés à la CUB. Les aspects immobiliers de réalisations en cours comme les projets Bordeaux Euratlantique, Bastide Niel ou encore l'aménagement des Bassins à Flot condensent la majorité de ces efforts.

Une logique qui s'accompagne d'une volonté appuyée d'acquisition foncière. Actuellement, Domofrance dispose de 150 000 hectares de réserves foncières, situées principalement sur la CUB. Ce patrimoine permet de supporter une stratégie d'expansion qui s'illustre par des projets portant sur du logement social classique comme des initiatives plus spécifiques. Ainsi, le plan « Campus Pessac » promet la construction d'une résidence étudiante dont les plans ont été dessinés par l'architecte Rudy Ricciotti.

Le plan "Campus Pessac", emblématique d'une politique du logement repenséeL'originalité de ce projet réside dans la volonté de faire cohabiter au sein de cette résidence étudiants et chercheurs. De fait, l'habitat devient aussi lieu d'échange et de découverte entre des individus aux intérêts communs et aux perspectives convergentes. Une approche de l'univers étudiant que Domofrance entend pérenniser à l'avenir, notamment à travers un projet encore à l'étude de parrainage de mécénat entre de grandes entreprises et des chercheurs universitaires. Au rez-de-chaussée, l'intégralité des locaux seront dédiés au Service Interuniversitaire de Médecine Préventive et de Santé (SIUMPS), un espace qui viendra s'ajouter à la structure déjà présente à proximité de la station de tramway « Doyen Brus ».

Une implication dans les projets urbains amenée à se diversifier donc, et à s'amplifier. A l'heure où le logement est une question centrale touchant les différentes sphères de la population, il faudra cependant accentuer plus encore les efforts pour répondre à une crise dont les premières victimes sont les citoyens les plus fragiles.

Jonathan Roger
Par Jonathan Roger

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1096
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !