Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/03/19 | Prix Aéronautique et Espace : les sélections approchent !

    Lire

    C'est la 17° édition du Prix Aéronautique et Espace Nouvelle-Aquitaine. Ce dernier est à destination des collégiens et lycéens et tient à développer l'intérêt des jeunes vis-à-vis de cette industrie. Deux sélections sont organisées en Gironde, et pour la première fois, 20 collégiens de l'Entre-deux-Mers y participeront à Pellegrue le 21 mars prochain. Une deuxième sélection girondine est organisée le 28 mars pour les établissements bordelais. La finale aura lieu le 16 mai à Bordeaux.

  • 20/03/19 | Lot-et-Garonne : un débat sur l'Europe

    Lire

    "L'Europe sociale : rêve ou réalité"? Tel est l'objet de la conférence-débat organisée le 21 mars prochain à 18h30 dans le théâtre Comœdia à Marmande. Le maire de Marmande Daniel Benquet, Marie-Josée Fleury (responsable des affaires européennes CFDT) et Francesca Breuil, membre du réseau de conférencier TEAM Europe échangeront sur l'Europe sociale. La rencontre sera animée par Didier Delanis, Président de la Maison de l'Europe Lot-et-Garonne.

  • 20/03/19 | Escale du livre : deux lauréats dévoilés

    Lire

    Le salon du livre de Bordeaux se tiendra du 5 au 7 avril prochains. En attendant, les lauréats du Prix des lecteurs et du Prix des lecteurs Lycéens de l'Escale du Livre 2019 ont été dévoilés. Julia Kerninon, auteure de "Ma Dévotion" (ed. Rouergue), a été plébiscitée par les lecteurs de plusieurs médiathèques girondines. Les élèves de trois lycées bordelais ont récompensé "Frère d'âme" (ed. Seuil) de David Diop. Les visiteurs pourront rencontrer les deux lauréats pendant l'Escale du Livre.

  • 20/03/19 | Solidarité : St-Médard-en-Jalles engagée pour Haïti

    Lire

    La Nuit de l'eau 2019 a lieu le vendredi 22 mars à l'espace aquatique Hastignan de Saint-Médard-en-Jalles de 19h à 23h. La soirée solidaire est organisée par la Ville, l'ASSM Natation et Gymnastique et l'ASAP Subaquatique. Les bénéfices de la Nuit de l'eau 2019 seront versés à l'UNICEF au profit d'un programme d'accès à l'eau potable et à l'assainissement pour les enfants d'Haïti.

  • 20/03/19 | A Boulazac (24), une conférence sur le numérique et ses influences

    Lire

    A l’occasion de la 30e édition des Semaines d’Information sur la Santé Mentale, Le Grand Périgueux, l'hôpital, l’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou Handicapées Psychiques organisent une rencontre baptisée « Le Numérique, ses influences sur notre quotidien » le 22 mars à la médiathèque de l'Agora de Boulazac à partir de 17 h. Le but est de répondre aux interrogations des parents et des adolescents sur les bienfaits et les risques potentiels du numérique dans notre quotidien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Éco-quartier Ginko : le balcon qui fait tâche...

05/08/2015 | Un balcon s'est écroulé dans l'éco-quartier Ginko dans le courant de l'après-midi de mardi. Aucun blessé n'est à déplorer, mais l'incident fait réagir.

Le balcon du quatrième étage s'est effondré sur celui du deuxième

Ce 4 août, aux alentours de dix-sept heures trente, les habitants de la rue André Reinson, en plein coeur de l'éco-quartier Ginko, ont eu une sacrée frayeur. Le balcon du numéro 13 de la résidence Saint-Exupéry, situé au quatrième étage, s'est effondré et a atterri sur celui du deuxième étage, en épargnant celui-ci. Aucun blessé n'est à déplorer, mais cet accident pose question, tandis que l'éco-quartier flambant neuf a été inauguré il y a à peine deux ans. Les résidents ne sont pas rassurés, et le sujet prend même une tournure politique.

Après l'accident, les questions. Comment le balcon d'un immeuble a-t-il bien pu s'effondrer comme un simple morceau de plastique ? A l'heure où des experts en assurance doivent examiner les lieux prochainement, les résidents sur place sont assez inquiets. Beaucoup d'entre eux tournent autour de la résidence Saint-Exupéry. Sur place, quelques riverains curieux prennent le bâtiment en photo. Jacqueline, commerciale retraitée, habite le quartier depuis un an et demie. "Ca fait un peu peur, on se dit que ça peut arriver à n'importe quel balcon". Le plus terrible, c'est que ce n'est pas forcément la faute du constructeur, c'est plutôt celle de l'entreprise qui a mis le balcon en place", confie Claude, un promeneur originaire de Bruges. "Inquiétant" aussi pour Joëlle, retraitée de la fonction publique. Dans le quartier, le fameux balcon semble être devenu le principal sujet de conversation. A la boulangerie "Secret de Pains", située à quelques dizaines de mètres de la résidence, Lucie, jeune employée, semble avoir un avis tranché sur la question. "Des amis habitent dans le coin, on se dit que ce n'est pas forcément rassurant, ça aurait pu tomber sur des gens. Ca ne va peut être pas pousser les résidents à déménager, mais ça peut en dissuader beaucoup de s'y installer", confie-t-elle. 

Fronde politiqueTrès rapidement, le fait divers s'est transformé en fronde politique. Trois élus socialistes ont attaqué les choix immobiliers de la municipalité d'Alain Juppé : Sandrine Doucet, députée, Corinne Guillemot et Philippe Dorthe, conseillers départementaux. Ce dernier n'a pas craint d'aller jusqu'à demander "un moratoire sur tous les programmes immobiliers de Bordeaux" dans un récent communiqué. " Prendre la décision de laisser sa ville en pâture à la spéculation immobilière, essentiellement axée sur le profit au détriment de la qualité  ne peut  qu’entrainer ce triste résultat", a-t-il ajouté. Du côté de la mairie, où l'on ne souhaite pas d'évidence communiquer en réponse à "l'opportunisme" de Philippe Dorthe on souligne que les "défauts de construction ne concernent en rien la Ville". 

L'histoire se répèteGinko avait été présenté comme "un modèle" lors de son inauguration officielle en septembre 2013, après des travaux achevés en 2012 de ce quartier, dont la réalisation a été confiée à Bouygues Immobilier en 2006. Des accidents de cette taille, Ginko n'en a pour l'instant jamais connu. Sur son "casier judiciaire", juste une association de 24 locataires de la résidence Gaïa qui avaient attaqué leur bailleur (Mesolia Habitat) en mars 2014 pour des problèmes d'un autre ordre : chauffage défaillant, problèmes d'étanchéité sur certaines terasses, ascenseurs en pannes, volets qui ferment mal... Pour l'instant, la procédure serait toujours en cours selon le porte parole du collectif. Pour l'heure, environ 1000 habitants sont déjà installés à Ginko, ils pourraient être plus de 7000 lorsque l'ensemble des constructions seront achevées. Au lendemain de l'accident, les chaises sur le balcon du deuxième étage sont encore renversées. Les habitants de quatre appartements ont apparemment été relogés pour la nuit. Au dernier étage d'une des résidences, quelques mètres plus loin, un habitant fume tranquillement une cigarette sur la terrasse... les bras accrochés à la rambarde du balcon.

M.A.J : Au lendemain de l'accident, on apprend qu'un expert de l'assurance du syndicat de copropriété la société Allianz, a débuté une enquête approfondie pour tenter d'en déterminer les circonstances. Bouygues Immobilier devrait assurer une sécurisation de l'immeuble (dans les 48 heures suivant les faits, comme il est prévu dans ce genre de procédure). Cinq familles ont passé la nuit de mardi à mercredi en dehors de leur domiicile, elles vont pouvoir le réintégrer dès que la sécurisation sera effective. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6767
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !