Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/09/19 | Deux réacteurs de la centrale du Blayais concernés par des malfaçons

    Lire

    EDF a confirmé ce mercredi que six des 58 réacteurs nucléaires français présentaient des "problèmes de conformité" et de fabrication de certains composants. Parmi ces réacteurs, on retrouve les numéro trois et quatre de la centrale du Blayais, qui comporte des malfaçons au niveau de ses générateurs de vapeur, pourtant remplacés entre 2014 et 2015. Au travers d'un communiqué, EDF a estimé que "les écarts constatés ne remettent pas en cause l’aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".

  • 18/09/19 | EDUCNUM : un salon pour répondre aux énigmes du numérique à Poitiers

    Lire

    Les journées EDUCNUM sont organisées à Poitiers du 20 au 22 septembre par la CNIL, le groupe VYV et l’An@é. L’objectif est de sensibiliser enfants, parents et enseignants aux défis du numérique. Un espace ludique de 130m2 a été imaginé pour les enfants, les adolescents et leurs familles. Un escape game inédit et gratuit va être proposé pour sensibiliser aux enjeux du numérique. Le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer sera présent à Poitiers ce 20 septembre pour inaugurer ce salon.

  • 18/09/19 | Tourisme : "bilan très positif" pour Charentes Tourisme cet été

    Lire

    Le tourisme dans les Charentes se porte bien, selon le bilan estival de Charentes Tourisme. Si l'avant saison et juillet sont mitigés, avec 58% des professionnels satisfaits, le mois d'août fut en revanche exceptionnel, avec des records de fréquentation. Si elle a d'abord profité à l’intérieur des terres en début de saison, la tendance s'est inversée au profit du littoral en août. L'office note une diminution de la clientèle britannique et une progression de la clientèle belge et allemande.

  • 18/09/19 | 1ere Journée du Patrimoine coordonnée par l'Office de Tourisme du Val de l'Eyre !

    Lire

    C'est la première fois que les cinq communes du Val de l'Eyre (BelinBeliet, Le Barp, Lugos, Saint-Magne et Salles) s'unissent sous une même bannière pour participer ensemble aux Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi, une palette d’animations sera proposée - visites patrimoniales et culturelles, expositions dynamiques et reconstitutions -, le 21 septembre prochain sur tout le territoire.

  • 18/09/19 | Une plongée dans les Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche

    Lire

    Dans le cadre de son Agenda 21, Villenave d'Ornon propose des animations gratuites autour du développement durable et notamment une nouvelle visite des Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche le samedi 21 septembre, de 9h à 12h. Son but : découvrir le milieu des gravières et des anciennes cressonnières. Les participants pourront parcourir une partie du futur cheminement qui sera ouvert à la fin de l'année. Inscriptions au pôle développement durable : 05.56.75.69.85

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Ecole et handicap : Des aides et un accueil pour les familles dans chaque département

27/06/2019 | Lundi, Olivier Dugrip était en Dordogne, pour rappeler que la scolarisation des enfants en situation de handicap est une des priorités du gouvernement.

Légende	Une	Vignette		Modifier	Supprimer Une des priorités du gouvernement rendre l'école accessible à tous

Offrir à chaque enfant en situation de handicap une rentrée scolaire similaire à celle de tous les autres enfants, quel que soit le territoire dans lequel il vit. C'est l'objectif ambitieux du gouvernement et du ministre Blanquer qui promet des moyens supplémentaires. Le Recteur de l'Académie de Bordeaux, Olivier Dugrip était en Dordogne ce lundi. Il a présenté les nouvelles mesures pour une école inclusive et inauguré la cellule d'écoute à destination des familles mises en place dans tous les départements. En Dordogne, celle-ci est opérationnelle et s'engage à apporter une réponse sous 24 heures.

Tous les parents d'enfants en situation de handicap ont un jour rencontré des difficultés dans leurs démarches pour que leur fille ou fils aille à l'école : ces difficultés peuvent être administratives, liées à l'organisation entre les soins et le temps scolaire, à la présence ou non d'une aide humaine ou de besoins en matériels. Depuis quelques jours, une cellule départementale d'écoute est à disposition des familles. Mise en place dans tous les départements, elle fonctionnera jusqu'aux vacances de la Toussaint. Joignable en Dordogne sur deux numéros dédiés, 06 34 58 51 02 ou 05 53 02 84 21, sa mission sera d'apporter des réponses sous un délai de 24 heures pour toute question ou difficulté liée à la scolarisation d'un enfant en situation de handicap, avec un objectif d'accompagnement sous 48 heures.  Cette cellule comporte aussi une adresse mail dédiée : ecoleinclusive24@ac-bordeaux.fr. Cette disposition concrète, qui suscite pas mal d'espoir chez les parents concernés, fait partie des nouvelles mesures dans le cadre de l'école inclusive.
Olivier Dugrip, le Recteur de l'Académie de Bordeaux, est venu les présenter lundi en Dordogne, au cours d'un temps d'échanges avec des personnels de la Direction départementale des services de l'éducation nationale, des représentants d'associations de parents d'élèves, des élus, des professionnels de santé.  "Notre ambition est d'instaurer un dialogue permanent entre les familles, les équipes enseignantes, le service départemental de l'école inclusive tout juste né, de créer davantage de proximité. Notre devoir, c'est de faire mieux", indique le Recteur d'Académie. 
En Dordogne, comme ailleurs, le nombre d'élèves en situation de handicap atteint 1769, un chiffre en constante augmentation et on assiste à une progression plus sensible dans le second degré ces dernières années : 1114 élèves sont accompagnés.

 Après celle de 2005, une nouvelle loi en faveur de l'élève handicapé

Entre 2005 et 2018, le nombre d’élèves scolarisés en situation de handicap est passé de 118 000 à 340 000, dont 166 000 qui bénéficient d’un accompagnement (AVS, AESH). "Le Gouvernement a tenu à renforcer son action en faveur d'une école inclusive avec une augmentation importante du budget. Dans la loi pour une école inclusive, 25 mesures sont ainsi consacrées au renforcement de cette école accessible à tous. Exemple, dès la rentrée 2019, les accompagnants seront recrutés sous contrat de droit public, en CDD de 3 ans, renouvelable une fois et permettant ensuite d’accéder à un CDI. L'idée est de limiter les contrats courts. Elles bénéficient désormais de 60 heures de formation avec une partie effectuée par l'Agence régionale de santé, car ces personnes peuvent se trouver confronter à des handicaps très divers, de type physique, cognitif, appartenant au champ des troubles du spectre autistique. Elles seront intégrées au sein de l'éducation nationale. L'autre mesure est la mise en place des pôles inclusifs d’accompagnement localisés” (PIAL). En Dordogne, ils seront au nombre de dix neuf, explique Jacqueline Dubois, députée et membre de la commission des affaires culturelles qui travaille sur le sujet. Elle préside une commission d'enquête d'évaluation de la loi de 2005. Jacqueline Dubois, au cours de cet échange, a beaucoup insisté sur la nécessité de formation des enseignants, reconnaissant que certains se trouvaient démunis face à certaines situations et sur le développement des interactions entre le secteur médico social et l'éducation nationale. Exemple, un orthophoniste ou un ergothérapeute qui suit l'élève ne peut pas facilement intervenir dans le lieu où est scolarisé l'enfant. De nombreux freins subsistent. 

En Dordogne, 19 PIAL 

En Dordogne, 19 PIAl seront créés pour 38 collèges . Sous ce sigle qui signifie Pôle inclusifs d'accompagnement localisés, correspond en réalité une nouvelle organisation des procédures d'accompagnement. Selon Olivier Dugrip, ces pôles devront « coordonner les moyens humains dédiés à l’accompagnement. L'idée est de permettre un accompagnement au plus près des besoins de l'enfant en situation de handicap. On change de philosophie  avec l'idée que chaque enfant handicapé qui en a besoin aille à l'école et qu'un AESH formé l'attend."
Dans cette nouvelle organisation, les AESH seront désormais affectés sur un secteur géographique. Dans ce cadre, l’accompagnement humain mutualisé est désormais le principe avec un point essentiel, travailler en lien avec la MDPH. Ce point inquiète de nombreuses familles. Les AESH devraient s'occuper de deux ou trois enfants au lieu d'un seul : actuellement 76 % des élèves accompagnés le sont à titre individuel. Autre sujet d'inquiétude, en Dordogne, on compte 850 AESH et la MDPH a reçu cette année 200 nouvelles demandes d'accompagnement non traitées à ce jour. Il est donc peu probable que chaque enfant ait son aide humaine à la rentrée même si on assiste une augmentation sensible des moyens.

A la rentrée, en Dordogne il est en outre prévu l'ouverture d'une deuxième classe d'enseignement maternelle pour enfant autiste, sur l'école des Maurilloux à Trélissac, deux Ulis collège ouvrent à Neuvic et à Thiviers, ainsi qu'une Ulis (unité locale d'inclusion scolaire) école Saint- Médard de Mussidan. Un poste de chargé de mission "gestion des élèves à conduite troublée) est également créé. Reste à savoir comment ces nouvelles mesures seront accueillies par les enseignants, les AESH qui aspirent à moins de précarité et les familles dont la scolarisation de leurs enfants est souvent un vrai combat.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2703
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !