Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

  • 17/06/21 | Creuse : Une médiathèque à Boussac

    Lire

    La Communauté de communes Creuse-Confluence souhaite réunir à Boussac, dans le bâtiment de La Poste, différents services pour la population, les touristes et les entreprises. La bâtiment va donc être réhabilité afin d’accueillir une médiathèque, un espace de travail partagé, un bureau d’information touristique ainsi qu’une Maison des services au public.

  • 16/06/21 | Limoges : un marché Pain, Bière et Fromage !

    Lire

    Les 18 et 19 juin, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne organise la 6ème édition du marché « 100 % Artisans & Producteurs locaux ». Une vingtaine d’artisans, d’exposants et de producteurs fêteront l’arrivée de l’été avec les productions locales et artisanales. Galétous et tartines de fromages, bagels de saumons, limonades, sirops, crêpes… seront à déguster grâce à des mange-debout et tables mises à disposition sur le parvis de la cathédrale. A l'honneur particulièrement les artisans brasseurs, boulangers et affineurs de fromages.

  • 16/06/21 | « Bees for Life » lutte contre les frelons asiatiques

    Lire

    Dans les Landes, le projet « Bees for Life », porté par la société de conseil de Lionel Willaert, développe une solution globale pour lutter contre les frelons asiatiques notamment en cartographiant les nids sur le territoire. Aujourd’hui, le projet de R&D vise à actualiser la solution logicielle avec les données collectées en 2019-2020 et à réaliser de nouvelles captations en 2021. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’accompagner ce projet à hauteur de 53 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Ecole et handicap : Des aides et un accueil pour les familles dans chaque département

27/06/2019 | Lundi, Olivier Dugrip était en Dordogne, pour rappeler que la scolarisation des enfants en situation de handicap est une des priorités du gouvernement.

Légende	Une	Vignette		Modifier	Supprimer Une des priorités du gouvernement rendre l'école accessible à tous

Offrir à chaque enfant en situation de handicap une rentrée scolaire similaire à celle de tous les autres enfants, quel que soit le territoire dans lequel il vit. C'est l'objectif ambitieux du gouvernement et du ministre Blanquer qui promet des moyens supplémentaires. Le Recteur de l'Académie de Bordeaux, Olivier Dugrip était en Dordogne ce lundi. Il a présenté les nouvelles mesures pour une école inclusive et inauguré la cellule d'écoute à destination des familles mises en place dans tous les départements. En Dordogne, celle-ci est opérationnelle et s'engage à apporter une réponse sous 24 heures.

Tous les parents d'enfants en situation de handicap ont un jour rencontré des difficultés dans leurs démarches pour que leur fille ou fils aille à l'école : ces difficultés peuvent être administratives, liées à l'organisation entre les soins et le temps scolaire, à la présence ou non d'une aide humaine ou de besoins en matériels. Depuis quelques jours, une cellule départementale d'écoute est à disposition des familles. Mise en place dans tous les départements, elle fonctionnera jusqu'aux vacances de la Toussaint. Joignable en Dordogne sur deux numéros dédiés, 06 34 58 51 02 ou 05 53 02 84 21, sa mission sera d'apporter des réponses sous un délai de 24 heures pour toute question ou difficulté liée à la scolarisation d'un enfant en situation de handicap, avec un objectif d'accompagnement sous 48 heures.  Cette cellule comporte aussi une adresse mail dédiée : ecoleinclusive24@ac-bordeaux.fr. Cette disposition concrète, qui suscite pas mal d'espoir chez les parents concernés, fait partie des nouvelles mesures dans le cadre de l'école inclusive.
Olivier Dugrip, le Recteur de l'Académie de Bordeaux, est venu les présenter lundi en Dordogne, au cours d'un temps d'échanges avec des personnels de la Direction départementale des services de l'éducation nationale, des représentants d'associations de parents d'élèves, des élus, des professionnels de santé.  "Notre ambition est d'instaurer un dialogue permanent entre les familles, les équipes enseignantes, le service départemental de l'école inclusive tout juste né, de créer davantage de proximité. Notre devoir, c'est de faire mieux", indique le Recteur d'Académie. 
En Dordogne, comme ailleurs, le nombre d'élèves en situation de handicap atteint 1769, un chiffre en constante augmentation et on assiste à une progression plus sensible dans le second degré ces dernières années : 1114 élèves sont accompagnés.

 Après celle de 2005, une nouvelle loi en faveur de l'élève handicapé

Entre 2005 et 2018, le nombre d’élèves scolarisés en situation de handicap est passé de 118 000 à 340 000, dont 166 000 qui bénéficient d’un accompagnement (AVS, AESH). "Le Gouvernement a tenu à renforcer son action en faveur d'une école inclusive avec une augmentation importante du budget. Dans la loi pour une école inclusive, 25 mesures sont ainsi consacrées au renforcement de cette école accessible à tous. Exemple, dès la rentrée 2019, les accompagnants seront recrutés sous contrat de droit public, en CDD de 3 ans, renouvelable une fois et permettant ensuite d’accéder à un CDI. L'idée est de limiter les contrats courts. Elles bénéficient désormais de 60 heures de formation avec une partie effectuée par l'Agence régionale de santé, car ces personnes peuvent se trouver confronter à des handicaps très divers, de type physique, cognitif, appartenant au champ des troubles du spectre autistique. Elles seront intégrées au sein de l'éducation nationale. L'autre mesure est la mise en place des pôles inclusifs d’accompagnement localisés” (PIAL). En Dordogne, ils seront au nombre de dix neuf, explique Jacqueline Dubois, députée et membre de la commission des affaires culturelles qui travaille sur le sujet. Elle préside une commission d'enquête d'évaluation de la loi de 2005. Jacqueline Dubois, au cours de cet échange, a beaucoup insisté sur la nécessité de formation des enseignants, reconnaissant que certains se trouvaient démunis face à certaines situations et sur le développement des interactions entre le secteur médico social et l'éducation nationale. Exemple, un orthophoniste ou un ergothérapeute qui suit l'élève ne peut pas facilement intervenir dans le lieu où est scolarisé l'enfant. De nombreux freins subsistent. 

En Dordogne, 19 PIAL 

En Dordogne, 19 PIAl seront créés pour 38 collèges . Sous ce sigle qui signifie Pôle inclusifs d'accompagnement localisés, correspond en réalité une nouvelle organisation des procédures d'accompagnement. Selon Olivier Dugrip, ces pôles devront « coordonner les moyens humains dédiés à l’accompagnement. L'idée est de permettre un accompagnement au plus près des besoins de l'enfant en situation de handicap. On change de philosophie  avec l'idée que chaque enfant handicapé qui en a besoin aille à l'école et qu'un AESH formé l'attend."
Dans cette nouvelle organisation, les AESH seront désormais affectés sur un secteur géographique. Dans ce cadre, l’accompagnement humain mutualisé est désormais le principe avec un point essentiel, travailler en lien avec la MDPH. Ce point inquiète de nombreuses familles. Les AESH devraient s'occuper de deux ou trois enfants au lieu d'un seul : actuellement 76 % des élèves accompagnés le sont à titre individuel. Autre sujet d'inquiétude, en Dordogne, on compte 850 AESH et la MDPH a reçu cette année 200 nouvelles demandes d'accompagnement non traitées à ce jour. Il est donc peu probable que chaque enfant ait son aide humaine à la rentrée même si on assiste une augmentation sensible des moyens.

A la rentrée, en Dordogne il est en outre prévu l'ouverture d'une deuxième classe d'enseignement maternelle pour enfant autiste, sur l'école des Maurilloux à Trélissac, deux Ulis collège ouvrent à Neuvic et à Thiviers, ainsi qu'une Ulis (unité locale d'inclusion scolaire) école Saint- Médard de Mussidan. Un poste de chargé de mission "gestion des élèves à conduite troublée) est également créé. Reste à savoir comment ces nouvelles mesures seront accueillies par les enseignants, les AESH qui aspirent à moins de précarité et les familles dont la scolarisation de leurs enfants est souvent un vrai combat.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4531
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !