Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

21/10/20 : La Cour de Cassation a rejeté ce mercredi le pourvoi de Monsanto dans le dossier l'opposant à un agriculteur charentais. La justice avait tranché en faveur de l'agriculteur en 2012, puis en appel en 2015.

21/10/20 : L’agglo Pau Béarn Pyrénées met en garde contre des individus se faisant passer pour des agents de collecte des déchets auprès des particuliers pour vendre des calendriers 2021. En effet tout démarchage de ce type est interdit de la part de ses agents.

20/10/20 : Le Maire de Lormont, Jean Touzeau, et l'équipe municipale, invitent la population, ce mercredi 21 octobre à 12h, à s'associer à leurs côtés à l'hommage national rendu à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie victime du terrorisme.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/10/20 | Les Fidjiens s’entraînent à Limoges

    Lire

    L’équipe de rugby des Fidji va effectuer son stage de préparation au Tournoi des 8 Nations à Limoges du 24 octobre au 8 novembre. A cette occasion, le 28 octobre de 14h à 16h, leur entraînement sera ouvert au public, le 31 octobre à 11h30, les halles centrales accueilleront le protocole culturel fidjien. Enfin, le 6 novembre à 18h30 ils joueront leur match de préparation face au Portugal au stade Beaublanc ((billetterie ouverte sur billetweb.fr/match-fidji-portugal).

  • 23/10/20 | Covid-19 : la Nouvelle-Aquitaine accueille 8 patients de la région Auvergne-Rhône- Alpes

    Lire

    Face à une situation de saturation des capacités de réanimation en Auvergne Rhône-Alpes, l’Agence régionale de santé et les établissements de Nouvelle-Aquitaine apportent leur aide en accueillant 8 patients des établissements de Lyon, St Etienne et Villeurbanne. "Les capacités actuelles de réanimation de la région Nouvelle-Aquitaine lui permettent de réaliser cet accueil en toute sécurité, avec la prudence nécessaire face à l’évolution de l’épidémie", assure l'ARS. Les CHU de Bordeaux et de Poitiers et le CH de Brive sont mobilisés pour cet accueil.

  • 23/10/20 | Du concret pour le Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center

    Lire

    Le Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center, initié en juin 2019 lors du salon du Bourget grandit. En effet, le NAASC a obtenu, début septembre, le soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine, avec une enveloppe budgétaire de 316 000€ sur 3 ans. Ce qui va permettre de concrétiser notamment deux projets: une fusée expérimentale et un nanosatellite. Pour la fusée, un vol de démonstration se profile à l’horizon de 2023. Pour le nanosatellite, il faudra patienter jusqu’en 2024 pour une mise en orbite.

  • 23/10/20 | 187 275€ à Point Café (Boé) pour devenir le 1er distributeur de boissons 100% écologique

    Lire

    La société Point Café basée à Boé vient de recevoir de la Région une enveloppe de 187 275 € afin de la soutenir dans le développement de son activité de reconditionnement des distributeurs automatiques obsolètes en redonnant une deuxième vie aux distributeurs et machines à café. Point Café sera ainsi le 1er distributeur de boissons proposant une gamme de produits 100% écologiques : distributeurs reconditionnés et café bio.

  • 23/10/20 | Un E-Job pour les jeunes

    Lire

    Le 3 novembre de 17h à 20h, le Crédit Agricole Aquitaine et Wizbii organisent pour la 3ème année consécutive un e-Job Dating pour des postes basés à Bordeaux. Cette rencontre, qui s’inscrit dans la démarche « 1er Stage, 1er Job » regroupera une dizaine d’entreprises de la région des secteurs de la banque, de l’informatique, du BTP et de la finance. Inscription obligatoire avant le 29 octobre sur la page de l'évènement

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Ecole et handicap : Des aides et un accueil pour les familles dans chaque département

27/06/2019 | Lundi, Olivier Dugrip était en Dordogne, pour rappeler que la scolarisation des enfants en situation de handicap est une des priorités du gouvernement.

Légende	Une	Vignette		Modifier	Supprimer Une des priorités du gouvernement rendre l'école accessible à tous

Offrir à chaque enfant en situation de handicap une rentrée scolaire similaire à celle de tous les autres enfants, quel que soit le territoire dans lequel il vit. C'est l'objectif ambitieux du gouvernement et du ministre Blanquer qui promet des moyens supplémentaires. Le Recteur de l'Académie de Bordeaux, Olivier Dugrip était en Dordogne ce lundi. Il a présenté les nouvelles mesures pour une école inclusive et inauguré la cellule d'écoute à destination des familles mises en place dans tous les départements. En Dordogne, celle-ci est opérationnelle et s'engage à apporter une réponse sous 24 heures.

Tous les parents d'enfants en situation de handicap ont un jour rencontré des difficultés dans leurs démarches pour que leur fille ou fils aille à l'école : ces difficultés peuvent être administratives, liées à l'organisation entre les soins et le temps scolaire, à la présence ou non d'une aide humaine ou de besoins en matériels. Depuis quelques jours, une cellule départementale d'écoute est à disposition des familles. Mise en place dans tous les départements, elle fonctionnera jusqu'aux vacances de la Toussaint. Joignable en Dordogne sur deux numéros dédiés, 06 34 58 51 02 ou 05 53 02 84 21, sa mission sera d'apporter des réponses sous un délai de 24 heures pour toute question ou difficulté liée à la scolarisation d'un enfant en situation de handicap, avec un objectif d'accompagnement sous 48 heures.  Cette cellule comporte aussi une adresse mail dédiée : ecoleinclusive24@ac-bordeaux.fr. Cette disposition concrète, qui suscite pas mal d'espoir chez les parents concernés, fait partie des nouvelles mesures dans le cadre de l'école inclusive.
Olivier Dugrip, le Recteur de l'Académie de Bordeaux, est venu les présenter lundi en Dordogne, au cours d'un temps d'échanges avec des personnels de la Direction départementale des services de l'éducation nationale, des représentants d'associations de parents d'élèves, des élus, des professionnels de santé.  "Notre ambition est d'instaurer un dialogue permanent entre les familles, les équipes enseignantes, le service départemental de l'école inclusive tout juste né, de créer davantage de proximité. Notre devoir, c'est de faire mieux", indique le Recteur d'Académie. 
En Dordogne, comme ailleurs, le nombre d'élèves en situation de handicap atteint 1769, un chiffre en constante augmentation et on assiste à une progression plus sensible dans le second degré ces dernières années : 1114 élèves sont accompagnés.

 Après celle de 2005, une nouvelle loi en faveur de l'élève handicapé

Entre 2005 et 2018, le nombre d’élèves scolarisés en situation de handicap est passé de 118 000 à 340 000, dont 166 000 qui bénéficient d’un accompagnement (AVS, AESH). "Le Gouvernement a tenu à renforcer son action en faveur d'une école inclusive avec une augmentation importante du budget. Dans la loi pour une école inclusive, 25 mesures sont ainsi consacrées au renforcement de cette école accessible à tous. Exemple, dès la rentrée 2019, les accompagnants seront recrutés sous contrat de droit public, en CDD de 3 ans, renouvelable une fois et permettant ensuite d’accéder à un CDI. L'idée est de limiter les contrats courts. Elles bénéficient désormais de 60 heures de formation avec une partie effectuée par l'Agence régionale de santé, car ces personnes peuvent se trouver confronter à des handicaps très divers, de type physique, cognitif, appartenant au champ des troubles du spectre autistique. Elles seront intégrées au sein de l'éducation nationale. L'autre mesure est la mise en place des pôles inclusifs d’accompagnement localisés” (PIAL). En Dordogne, ils seront au nombre de dix neuf, explique Jacqueline Dubois, députée et membre de la commission des affaires culturelles qui travaille sur le sujet. Elle préside une commission d'enquête d'évaluation de la loi de 2005. Jacqueline Dubois, au cours de cet échange, a beaucoup insisté sur la nécessité de formation des enseignants, reconnaissant que certains se trouvaient démunis face à certaines situations et sur le développement des interactions entre le secteur médico social et l'éducation nationale. Exemple, un orthophoniste ou un ergothérapeute qui suit l'élève ne peut pas facilement intervenir dans le lieu où est scolarisé l'enfant. De nombreux freins subsistent. 

En Dordogne, 19 PIAL 

En Dordogne, 19 PIAl seront créés pour 38 collèges . Sous ce sigle qui signifie Pôle inclusifs d'accompagnement localisés, correspond en réalité une nouvelle organisation des procédures d'accompagnement. Selon Olivier Dugrip, ces pôles devront « coordonner les moyens humains dédiés à l’accompagnement. L'idée est de permettre un accompagnement au plus près des besoins de l'enfant en situation de handicap. On change de philosophie  avec l'idée que chaque enfant handicapé qui en a besoin aille à l'école et qu'un AESH formé l'attend."
Dans cette nouvelle organisation, les AESH seront désormais affectés sur un secteur géographique. Dans ce cadre, l’accompagnement humain mutualisé est désormais le principe avec un point essentiel, travailler en lien avec la MDPH. Ce point inquiète de nombreuses familles. Les AESH devraient s'occuper de deux ou trois enfants au lieu d'un seul : actuellement 76 % des élèves accompagnés le sont à titre individuel. Autre sujet d'inquiétude, en Dordogne, on compte 850 AESH et la MDPH a reçu cette année 200 nouvelles demandes d'accompagnement non traitées à ce jour. Il est donc peu probable que chaque enfant ait son aide humaine à la rentrée même si on assiste une augmentation sensible des moyens.

A la rentrée, en Dordogne il est en outre prévu l'ouverture d'une deuxième classe d'enseignement maternelle pour enfant autiste, sur l'école des Maurilloux à Trélissac, deux Ulis collège ouvrent à Neuvic et à Thiviers, ainsi qu'une Ulis (unité locale d'inclusion scolaire) école Saint- Médard de Mussidan. Un poste de chargé de mission "gestion des élèves à conduite troublée) est également créé. Reste à savoir comment ces nouvelles mesures seront accueillies par les enseignants, les AESH qui aspirent à moins de précarité et les familles dont la scolarisation de leurs enfants est souvent un vrai combat.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4104
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !