aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

25/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus,au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | "Eloge de la censure: les journalistes doivent-ils tout raconter?"

19/10/2013 | Il existe une censure légitime et même nécessaire. Les Tribunes de la Presse nous proposent de réfléchir à ce paradoxe.

Il existe une censure légitime et même nécessaire. Les Tribunes de la Presse ont permis de réfléchir à ce paradoxe.

On assiste aujourd’hui à une défiance accrue de l’opinion envers les médias. On leur reproche de s’éloigner des préoccupations des citoyens et d‘entretenir des liens étroits avec le pouvoir. On les accuse de cacher des informations,de les sélectionner et les hiérarchiser. Pour autant, peut-on ou doit-on tout dire? N’y a t-il pas une censure légitime? Nathalie Nougayrède, la directrice du Monde, Jean-Claude Guillebaud, éditioraliste au Nouvel Observateur et Yves Harté, directeur de l’information de Sud Ouest ont accepté de débattre dans le cadre des Tribunes de la Presse, ce samedi 19 octobre.

“Un journaliste digne de ce nom tient le scrupule et le souci de la justice pour règles premières", peut on lire dans la Charte du journaliste adoptée en 1918. Celle-ci est née en réaction à la censure et au“bourrage de crâne” selon l’expression d’Albert Londres, qui ont lourdement pesé sur la presse pendant la guerre.  Le pouvoir l’utilisait comme outil de propagande et servait ainsi ses interérêts.

Aujourd’hui, on peut voir une autre forme de puissance qui s’impose aux medias: l’argent, à travers l’actionnariat, le rachat de groupes de presse par des grandes entreprises.  Jeff Bezos, le fondateur du géant américain du commerce en ligne Amazon vient par exemple de racheter le "Washington Post" pour 250 millions de dollars. Cette acquisition permet de redonner de grands moyens au prestigieux quotidien américain qui était en grandes difficultés financières.  “Ne faisons pas de conclusions hâtives sur le pouvoir des actionnaires dans le contenu médiatique. N’oublions pas qu’un journal est une collectivité. Au Monde par exemple, une charte d’éthique et de déontologie permet de protéger la ligne editoriale du journal.”, explique Nathalie Nougayrède, la nouvelle directrice du quotidien français.

“La presse est un Empire sans empereur” s’inquiète Jean-Claude Guillebaud. Selon lui, les médias n’ont plus la possibilité de choisir ce qui est diffusé ou pas. L’appareil médiatique est devenu une grosse machine que plus personne ne contrôle et qui mobilise de nombreux acteurs différents: journalistes, bloggueurs, réseaux sociaux… Le journaliste a donné en exemple la diffusion des images de la pendaison de Saddam Hussein le 31 décembre 2006.  Si de nombreux médias, par éthique, ont refusé sa divulgation, cette video filmée d’un téléphone portable a fait le tour du monde en quelques heures grâce à internet. Jean-Claude Guillebaud appelle d'ailleurs à une refondation radicale du métier de journaliste concurrencé par les bloggueurs et autres communicants.

 Une censure légitime et même nécessaire

L’abstention, le fait de ne pas dire et de ne pas faire peut paraître paradoxal, surtout après avoir lutté pendant des années contre la propagande et la censure. Pourtant, il semblerait qu’elle a toute sa place et est même appréciée. La censure est légitime par exemple dans le cadre de la protection des sources. Il s’agit alors d’un principe de précaution: protéger les personnes qui restent sur le terrain pour éviter les représailles à la suite de reportages par exemple. Cependant, pour Nathalie Nougayrède, la véritable et désirable abstention est celle qui évite de diffuser de façon trop hâtive des informations fausses. Selon elle, il s'agit alors plus d’un souci de justesse, de précision que d’abstention. La directrice du Monde a insisté sur la vérification des informations, travail capital du journalisme sérieux et crédible.

“Je ne pense pas qu’on doit tout dire mais je pense qu’il faut dire tout ce que l’on peut.” a conclu Yves Harté.

Ombeline de Fournoux
Par Ombeline de Fournoux

Crédit Photo : Ombeline de Fournoux

Partager sur Facebook
Vu par vous
502
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !