« Métropole et Informations : le numérique change tout ! »
5e Rendez-vous d'aqui! à Cenon le 25 septembre !

01/09/15 : Environ 80 personnes ont donné le coup d'envoi des vendanges le jeudi 27 août au château Carbonnieux (appellation Pessac-Léognan). Le domaine est chaque année l'un des premiers à entamer les récoltes. Elles devraient se poursuivre jusqu'à mi-octobre.

01/09/15 : En raison des orages, 15 000 foyers ont été privés d'électricité lundi soir dans les Pyrénées-Atlantiques où le vent a soufflé jusqu'à 110 km/h.

31/08/15 : Mise en vigilance orange du Lot-et-Garonne en raison de violents orages prévus en fin d'après midi (17/18h) et pendant 2/3h. 20 mn d'eau devraient tomber. Localement de forts coups de vent (90 km/h) et des averses de grêle sont attendus.

31/08/15 : Alain Rousset, candidat PS à la présidence de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, a présenté ce samedi 29 août à La Rochelle, la structure de son site de campagne auprès des militants des 12 fédérations PS d’Aquitaine Poitou-Charentes Limousin.+ d'info

27/08/15 : Serge Lamaison, ancien maire et conseiller général PS de Saint-Médard en Jalles, a donné sa démission du Conseil municipal ce jeudi dans une tribune libre qui paraîtra la semaine prochaine, après plus de 30 ans à la tête de la commune.

27/08/15 : Les études à la Kedge Business School, partagée entre Bordeaux et Marseille, coûtent de plus en plus cher : 34 200 euros pour couvrir les 3 ans de scolarité des étudiants, soit 1670 euros de plus qu'en 2014 et 5700 euros de plus qu'en 2013 (+20%).

21/08/15 : La seconde période d'inscription à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, pour l'année universitaire 2015/2016, va se dérouler du 27 août au 4 septembre 2015, pour l'ensemble des filières.+ d'info

19/08/15 : Comme l'a fait la SEPANSO, une dizaine de riverains du bassin industriel de Lacq (64) vont porter plainte pour dénoncer les nuisances ayant été provoquées par des fumées irritantes et dont l'origine reste ignorée. Des enquêtes sont en cours.

Les amis d'aqui.fr - Colloque 2015 à Cenon
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 01/09/15 | Ours des Pyrénées : une lettre ouverte à Ségolène Royal

    Lire

    La Coordination Associative Pyrénéenne pour l'Ours (CAP Ours) a adressé une lettre ouverte à la Ministre de l'Écologie concernant la restauration de la population des ours dans les Pyrénées. "Le ministère doit assumer ses responsabilités et agir enfin concernant notamment l’urgence de la réintroduction d’ours en Pyrénées-Occidentales. Après le délai de 9 mois accordé au comité de massif, il est indispensable de publier au plus vite un Plan national d’actions", a notamment écrit le collectif.

  • 01/09/15 | Michèle Delaunay toujours mobilisée contre le tabac en France

    Lire

    Dans un récent communiqué, Michèle Delaunay, députée de la Gironde, a rapporté des chiffres parus dans une étude du Centre national des statistiques de santé américain : 15% des adultes y sont fumeurs (42% en 1965 et 24,7% en 1997) tandis qu'en France, ce pourcentage tourne toujours autour des 30%. Elle évoque plusieurs mesures : paquet neutre et à 10 euros interdire la vente en dehors des réseaux de buralistes ou encore une coopération fiscale avec l'U.E pour une sortie du tabac en 2030.

  • 01/09/15 | Moncrabeau (47) : élection de 5 conseillers municipaux le 4 octobre

    Lire

    A la suite de la démission de 5 conseillers le conseil municipal de Moncrabeau a perdu le tiers de ses membres, ce qui implique, en application de l’article L258 du code électoral, de procéder à des élections partielles complémentaires pour compléter le conseil. Le scrutin aura lieu le 4 octobre de 8h à 18h au bureau de vote situé salle des fêtes, place Dubarry. S'il y a lieu de procéder à un second tour, celui-ci se déroulera le 11 octobre.

  • 01/09/15 | Des élèves moins nombreux en Dordogne

    Lire

    Ils sont 55780 élèves du Premier et du Second degré à avoir repris leurs cartables ce mardi. En primaire, les effectifs sont en baisse avec 31 163 élèves. Pour les collèges et lycées, ils sont stables avec 24 617 élèves. La baisse du nombre d'élèves se poursuit depuis 7 ans, alors que l'Académie connaît une situation inverse. On dénombre en Dordogne 433 écoles dont la moitié ont une ou deux classes. L'accent a été mis cette année sur les postes de remplacement et les élèves en difficulté.

  • 01/09/15 | Aide exceptionnelle du CCAS de Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Dans le cadre de ses missions, le Centre Communal d'Action Sociale aide les Villeneuvois sans emploi à constituer des dossiers d'aide exceptionnelle pour leurs enfants à l'occasion des fêtes de fin d'année. Attribuée par le Département, cette aide s'élève à 76,22 € par enfant âgé de moins de 16 ans au 31 août de l'année en cours. Elle est plafonnée à 152,44 € par famille, pour les familles dont l'un des parents est inscrit au chômage.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Société | "Eloge de la censure: les journalistes doivent-ils tout raconter?"

19/10/2013 | Il existe une censure légitime et même nécessaire. Les Tribunes de la Presse nous proposent de réfléchir à ce paradoxe.

Il existe une censure légitime et même nécessaire. Les Tribunes de la Presse ont permis de réfléchir à ce paradoxe.

On assiste aujourd’hui à une défiance accrue de l’opinion envers les médias. On leur reproche de s’éloigner des préoccupations des citoyens et d‘entretenir des liens étroits avec le pouvoir. On les accuse de cacher des informations,de les sélectionner et les hiérarchiser. Pour autant, peut-on ou doit-on tout dire? N’y a t-il pas une censure légitime? Nathalie Nougayrède, la directrice du Monde, Jean-Claude Guillebaud, éditioraliste au Nouvel Observateur et Yves Harté, directeur de l’information de Sud Ouest ont accepté de débattre dans le cadre des Tribunes de la Presse, ce samedi 19 octobre.

“Un journaliste digne de ce nom tient le scrupule et le souci de la justice pour règles premières", peut on lire dans la Charte du journaliste adoptée en 1918. Celle-ci est née en réaction à la censure et au“bourrage de crâne” selon l’expression d’Albert Londres, qui ont lourdement pesé sur la presse pendant la guerre.  Le pouvoir l’utilisait comme outil de propagande et servait ainsi ses interérêts.

Aujourd’hui, on peut voir une autre forme de puissance qui s’impose aux medias: l’argent, à travers l’actionnariat, le rachat de groupes de presse par des grandes entreprises.  Jeff Bezos, le fondateur du géant américain du commerce en ligne Amazon vient par exemple de racheter le "Washington Post" pour 250 millions de dollars. Cette acquisition permet de redonner de grands moyens au prestigieux quotidien américain qui était en grandes difficultés financières.  “Ne faisons pas de conclusions hâtives sur le pouvoir des actionnaires dans le contenu médiatique. N’oublions pas qu’un journal est une collectivité. Au Monde par exemple, une charte d’éthique et de déontologie permet de protéger la ligne editoriale du journal.”, explique Nathalie Nougayrède, la nouvelle directrice du quotidien français.

“La presse est un Empire sans empereur” s’inquiète Jean-Claude Guillebaud. Selon lui, les médias n’ont plus la possibilité de choisir ce qui est diffusé ou pas. L’appareil médiatique est devenu une grosse machine que plus personne ne contrôle et qui mobilise de nombreux acteurs différents: journalistes, bloggueurs, réseaux sociaux… Le journaliste a donné en exemple la diffusion des images de la pendaison de Saddam Hussein le 31 décembre 2006.  Si de nombreux médias, par éthique, ont refusé sa divulgation, cette video filmée d’un téléphone portable a fait le tour du monde en quelques heures grâce à internet. Jean-Claude Guillebaud appelle d'ailleurs à une refondation radicale du métier de journaliste concurrencé par les bloggueurs et autres communicants.

 Une censure légitime et même nécessaire

L’abstention, le fait de ne pas dire et de ne pas faire peut paraître paradoxal, surtout après avoir lutté pendant des années contre la propagande et la censure. Pourtant, il semblerait qu’elle a toute sa place et est même appréciée. La censure est légitime par exemple dans le cadre de la protection des sources. Il s’agit alors d’un principe de précaution: protéger les personnes qui restent sur le terrain pour éviter les représailles à la suite de reportages par exemple. Cependant, pour Nathalie Nougayrède, la véritable et désirable abstention est celle qui évite de diffuser de façon trop hâtive des informations fausses. Selon elle, il s'agit alors plus d’un souci de justesse, de précision que d’abstention. La directrice du Monde a insisté sur la vérification des informations, travail capital du journalisme sérieux et crédible.

“Je ne pense pas qu’on doit tout dire mais je pense qu’il faut dire tout ce que l’on peut.” a conclu Yves Harté.

Ombeline de Fournoux
Par Ombeline de Fournoux

Crédit Photo : Ombeline de Fournoux

Partager sur Facebook
Vu par vous
182
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !