Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/04/20 | L'épidémie de Coronavirus progresse en Dordogne

    Lire

    94 cas confirmées lundi 6, 102 au 8 avril… L’épidémie de coronavirus progresse en Dordogne même si le département reste l’un des moins touchés, a indiqué le préfet lors d'un point presse. Et encore, "ces chiffres ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville. 23 personnes sont hospitalisées, dont 6 en réanimation et 23 ont rejoint leur domicile. Sur les EPHAD, 30 cas sont confirmés. La Dordogne enregistre 5 décès dont 3 en structures médico-sociales et 1 en EPHAD.

  • 09/04/20 | Covid-19 : de nouveaux transferts de patients en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Ce vendredi, plusieurs transferts de malades atteints de coronavirus, hospitalisés en Île-de-France, seront transférés par train depuis la gare d'Austerlitz vers Bordeaux, Angoulême et Poitiers. En région, les derniers chiffres de l'ARS confirment que la Gironde est le département le plus touché, mais aussi celui où les hospitalisations sont le plus en baisse (-25 en 24 heures). Le dernier bilan fait état de 2663 cas confirmés en Nouvelle-Aquitaine et 165 décès, ce qui en fait, avec la Bretagne, l'une des régions les moins touchées.

  • 09/04/20 | Tous les événements de mai de l'Odyssée à Périgueux annulés

    Lire

    En application des dispositions destinées à freiner l'épidémie, les événements du mois de mai à L'Odyssée sont annulés. La billetterie reste fermée au public. L'Odyssée propose deux formules pour les places déjà réglées : soit le remboursement total pour cela, rendez-vous en billetterie dès la réouverture du Théâtre ou renoncement au remboursement. Pour cela il faut envoyer un mail à : billetterie@odyssee.perigueux.fr. Ce choix permet de contribuer à la solidarité que L'Odyssée déploie envers les équipes artistiques et techniques.

  • 09/04/20 | Près de 3 000 volontaires néo-aquitains inscrits sur Renforts-Covid

    Lire

    Le 30 mars, l’ARS a lancé l’opération #Renforts-Covid pour mettre en relation des professionnels de santé volontaires avec des établissements de santé néo-aquitains en besoin de renfort dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19. En 10 jours: 2 985 professionnels de santé se sont portés volontaires en s’inscrivant sur la plateforme, 336 demandes de missions ont été postées par les établissements de santé, 91 volontaires ont déjà été mis à disposition des établissements en demande de renfort avec majoritairement des aides-soignants (48%) et des agents des services hospitaliers (23%).

  • 09/04/20 | Surveillance sanitaire des troupeaux : les priorités dans le 64

    Lire

    En cette période d'épidémie, la direction départementale de la protection des populations et le Groupement Sanitaire de Défense 64 ont posé comme priorité la surveillance sanitaire des cheptels transhumants qui devront être à jour de leurs prophylaxies annuelles pour monter en estive. Pour les non-transhumants et autres espèces (porcs notamment), les prophylaxies pourront être maintenues sous réserve de disponibilité des vétérinaires et respect des mesures de protection. Selon l’évolution de la situation la fin des campagnes pourra être reportée par la Préfecture, sans pour autant renoncer aux dépistages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Emploi des cadres : la Nouvelle-Aquitaine "contrastée".

13/02/2020 | L'enquête annuelle de l'Apec chiffre à 13970 le nombre prévisionnel de recrutements de cadres en 2020 dans la région Nouvelle-Aquitaine soit +6% contre +2% en France.

emplois cadres 2020

Ce vendredi 14 février, l'Association Pour l'Emploi des Cadres révèle dans son étude annuelle un bilan 2019 "contrasté" en Nouvelle-Aquitaine. Cette conclusion est expliquée par plusieurs facteurs : des recrutements externes stables mais davantage de promotions internes, une forte hausse de la création nette d'emplois mais un effet inégal entre les différents territoires. Voici ce que révèle l'essentiel du bilan de cette étude et les prévisions qu'elle augure, le tout dans un contexte national démontrant "une dynamique du marché qui ne se dément pas", notamment du côté de l'investissement des entreprises.

Comme chaque année, l'enquête régionale de l'APEC est l'occasion de faire le bilan des recrutements des cadres en 2019 en Nouvelle-Aquitaine et de dresser des perspectives pour 2020. Le premier enseignement de cette enquête cette année, c'est un nombre de recrutements qui, bien qu'élevé, a été revu à la baisse en 2019 par rapport aux prévisions faites l'an dernier à la même période : 13 180 (contre une prévision de 13 830 à 14 990 recrutements en région affichées dans les prévisions de l'an dernier, l'occasion de déterminer une "dynamique favorable" pour la déléguée régionale Danielle Sancier.

Hausse "stable"

 

Et pour cause, même si la hausse du nombre de recrutements prévisionnels est mesurée, elle reste tout de même à son plus haut : on dénombrait ainsi 9940 recrutements externes de cadres en Nouvelle-Aquitaine en 2016. La dynamique régionale, toutefois, est jugée "moins intense" que la nationale : si la région représente 5% des recrutements nationaux, la hausse sur la France Métropolitaine est chiffrée à 6% lorsque le même indicateur au niveau régional est "stable par rapport à 2018". De manière plus précise, malgré 12 290 "sorties" dues aux démissions, licenciements et départs en retraites (qui montrent un recul de -4%), on peut noter la création effective de 5360 nouveaux postes de cadres en 2019, un chiffre en augmentation de +22%, et de 4470 promotions internes. "Les recrutements externes sont en hausse, les promotions internes stables, mais la baisse des sorties permet d'affirmer que lorsque les entreprises recrutent, elles le font moins pour remplacer des emplois perdus", précise la responsable. Résultat : un volume de cadre en hausse de 2,3% en un an en Nouvelle-Aquitaine, plus élevée qu'en France (+2,1%).

En termes de typologie d'effectifs, on retrouve toujours quasiment deux fois plus d'hommes que de femmes (66% et 34% contre 64% et 36% en France), majoritairement âgées de 30 à 49 ans, l'effectif des moins de 30 ans (9%) restant inférieur à celui des 50 ans et plus (34%). Pour quelle différence de rémunération ? Ça, les chiffres de l'Apec ne le disent pas mais "on reste dans la même tendance qu'au niveau national", précise Danielle Sancier. Une enquête du Céreq publiée en janvier dernier montrait les différences entre le taux de diplômes et le nombre de femmes présentes en poste de manager. Côté salaire, le rapport soulignait qu'à "conditions d’emploi identiques, les femmes cadres hiérarchiques touchent en moyenne 9% de moins que leurs homologues masculins", sans compter les primes qui font gonfler l'écart du salaire médian. Une différenciation qui est loin de ne toucher que cette catégorie professionnelle : en mars 2019, l'Observatoire des inégalités chiffrait un écart de salaire de 452 euros entre un homme et une femme en 2015, toutes catégories confondues...

Spécificités territoriales

Pour en revenir à l'étude de l'Apec, cette dernière montre s'intéresse aussi aux effectifs par secteur d'activité. On peut ainsi y noter, sans surprise, une forte représentation des cadres dans le secteur des services (58% contre 64% au niveau national) mais aussi de l'industrie (en moyenne, une hausse de 1% par an), plus présente en région (20% contre 18%), de la construction ou encore du commerce. Un bémol toutefois : l'étude regroupe dans ce dernier secteur à la fois le commerce digital et la distribution spécialisée, "qui bénéficie d'un contexte moins favorable". Au début du mois, les ventes en ligne ont pour la première fois dépassé les 100 milliards d'euros en France selon Médiamétrie, soit une progression de 11,6% en un an et une multiplication par quatre en dix ans; ce qui, sans être une confirmation catégorique, donne tout de même un indice sur les tendances. En termes de typologie d'entreprises, le constat, expliqué par le tissu local, reste peu ou prou le même que l'an dernier, avec un effectif cadre réparti en majorité au sein d'entreprises entre 1 et 250 salariés (78%). 

Pour ce qui est des prévisions, si elles étaient de +10% en 2018 sur l'année 2019, elles ont tout de même été revues à la baisse (+6%) en 2020 avec 13 970 recrutements en envisagés sur l'année, un chiffre qui montre toutefois plus une tendance à la stabilisation qu'à la baisse. À noter que si la dynamique est majoritairement portée par la région Aquitaine (60%), le nombre de recrutements prévus reste en hausse en Poitou-Charentes (32%) et Limousin (8%), alors que la première ex-région "a des perspectives un peu moins élevées". En Aquitaine, toutefois, trois zones restent particulièrement attractives, et elles sont toutes proches du littoral : La Rochelle, Bordeaux et tout le secteur de Bayonne et du Pays Basque. Les prévisions par département sont notamment "entraînées par le secteur des banques et des assurances, un secteur qui continue à recruter et dont les emplois sont en pleine transformation". Ainsi, on peut donner plusieurs départements qui se distinguent dans leur prévisions d'augmentation : les Deux Sèvres (18% prévoient d'augmenter leur effectif en 2020 contre 4% prévoyant une diminution), le Lot-et-Garonne (16% pour aucune diminution), les Pyrénées Atlantiques (15% et 6%) ou encore la Gironde (14%/4%) et la Vienne (13%/2%). Côté répartition, on peut voir une différenciation nette entre la Nouvelle-Aquitaine et le national : 58% des perspectives sont établies dans les services (contre 74% en France), 22% dans l'industrie (contre 14%), 12% dans le commerce (contre 8%) et 8% dans la construction (contre 5%). Autrement dit, "le poids relatif des différents secteurs est plus équilibré en région, ce qui explique que la Nouvelle-Aquitaine a mieux résisté à la crise".

Promotion internet et profils

Les cadres commerciaux sont toujours les plus demandés en régions (18%), suivis de responsables d'études et de recherche et développement (17%). Seule différenciation très nette : le secteur informatique qui pèsent pour 11% des prévisions de recrutements contre 23% au niveau national. "Beaucoup de postes ne sont pas forcément repérés comme étant des postes informatiques, notamment dans la recherche et développement. On recrute au départ plutôt des BAC +2 ou +3 plutôt que des cadres, plus difficiles à trouver, ce qui explique aussi un fort taux de promotions internes dans ce secteur", soulignent les responsables de l'Apec, qui notent aussi une hausse importante des promotions en interne de manière générale (+10%), en grande partie responsable de la hausse de la création nette d'emplois. Enfin, l'étude révèle que les entreprises recherchent avant tout des cadres de moins de quinze ans d'expérience (44% à moins de cinq ans, 45% entre six et quinze ans), les cadres "seniors" représentant seulement 11% de l'effectif recherché. "La question de la place des cadres plus expérimentés reste largement posée. Les enjeux sont importants pour faire en sorte que l'emploi des seniors soit boosté et promu. Un récent rapport gouvernemental propose une quarantaine de pistes dans ce sens, parmi lesquels plusieurs dispositifs "pro seniors" dans les entreprises. La tendance, bien que stable, ne prévoit pas de s'inverser dans les années à venir : les entreprises du secteur privé au niveau national prévoient d'atteindre environ 300 000 recrutements à horizon 2021-2022.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2308
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
La Gamers Assembly pour son édition 2020 devra se dérouler en ligne Société | 09/04/2020

La "Gamers Assembly" de Poitiers de retour pour une édition "online"

Les masques arrivent en Lot-et-Garonne Société | 09/04/2020

Covid-19 : 330 000 masques arrivés en Lot-et-Garonne

Côté Ô Société | 08/04/2020

Vague de solidarité dans les campings du groupe Côté Ô

Distribution du Collectif Solidarité-Continuité Alimentaire Bordeaux Société | 08/04/2020

Précarité étudiante: entre chômage partiel et difficultés alimentaires, le confinement s'avère difficile

Hubert Herbreteau évêque d'Agen Société | 07/04/2020

« Cultivons notre espace intérieur en cette période de confinement » Hubert Herbreteau, évêque d’Agen

L'ESSCA Société | 06/04/2020

Confinement : l’innovation dans l’enseignement à distance des Ecoles supérieures

Sport à la maison Société | 05/04/2020

A Bordeaux, les acteurs du sport s’adaptent au confinement

Opération de contrôle à l'entrée de l'île d'Oleron le 3 avril 2020 pour éviter l'affluence des touristes Société | 04/04/2020

Covid-19 : En Charente-Maritime, les vacanciers ne sont pas les bienvenus

Aurélien Leroy Pôle Emploi Société | 03/04/2020

Covid-19 : pour Aurélien Leroy, responsable régional de Pôle Emploi, il faudra "continuer à s'adapter"

Entrée de l’hôpital de La Rochelle Société | 02/04/2020

Covid-19 : La Rochelle ouvre ses premiers centres de consultation publiques

Angélique, infirmière libérale en milieu rural à l'heure du Covid 19 Société | 01/04/2020

Angélique, infirmière libérale en milieu rural : « Nous acceptons toute l'aide que l'on nous propose ! »

Banque Alimentaire 2020 Société | 31/03/2020

Face à l'épidémie du Covid-19, la distribution alimentaire se réorganise en Nouvelle-Aquitaine

masques Société | 31/03/2020

Solidarité et masques en tissu : nouveau combat dans des communes en Gironde

Hopital de Bayonne Société | 30/03/2020

Le Plan blanc Aquitaine s'étend jusqu'au Pays basque

Les supporters de l'UBB célèbrent la victoire Société | 29/03/2020

Union Bordeaux-Bègles : l'histoire fait la force