Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | En Charente-Maritime, la crue touche des milliers d'habitations

08/02/2021 | 22 communes sont touchées par les crues, dont une cinquantaine de rues à Saintes

Saintes fait parties des 22 communes inondées en Charente-Maritime, avec une cinquantaine de rues submergées

Parmi les 5 départements de Nouvelle-Aquitaine en alerte aux crues, la Charente-Maritime a vu 3 de ses cours d’eau sortir progressivement de leur lit depuis le 2 février : la Charente (aval), la Boutonne (amont) et la Dronne (aval). Les affluents débordent également, inondant partiellement 22 communes du département, au nord et au sud : 14 sur l’arrondissement de Saintes, 4 sur celui de Jonzac, 4 sur celui de Saint-Jean-d’Angély. Neuf d’entre elles ont activé leur plan communal de sauvegarde, dont Saintes. La capitale de la Saintonge reste la plus touchée, avec plus de 2000 habitations atteintes.

Sur l’ensemble du département, 150 personnes ont été évacuées, dont une soixantaine rien qu’à Saintes. La plupart ont trouvé refuge chez de la famille ou des amis, mais une quarantaine a dû être relogée par les communes. Et leur nombre pourrait encore grossir. Ce vendredi, la Charente était à 5m94 au dessus de sa côte normale au pont de Palissy. Les dernières estimations météorologiques font craindre un pic à 6m10 ce week-end, et 6,30 m lundi au plus fort de la crue. « Quand ça va passer par-dessus-bord, on aura 300 maisons de plus qui seront inondées. Pour certaines, ça va se jouer à 2 cm ! », analyse le maire de Saintes. Bruno Drapon craint une recrudescence soudaine des demandes en parpaings, batardeaux et de relogements. Un nouveau débordement de la Charente signifierait d’avoir à reloger 4000 à 5000 personnes. Mais sa plus grande inquiétude, c’est celle de voir des pillages de maisons désertées par leurs habitants, « comme lors de la crue de 1994 ». Il a demandé au préfet de déployer le plan Orsec.
Pour Nicolas Basselier, la situation ne nécessite pas encore un tel déploiement. A son sens, les quelque 200 sapeurs pompiers, gendarmes et policiers, dont la moitié est concentrée sur Saintes, suffisent. Il a cependant promis que dès ce week-end 32 militaires d’une unité d’intervention de la sécurité civile viendraient renforcer les effectifs de Saintes. La Boutonne et la Dronne suscitent moins d’inquiétude : elles auraient entamé une lente décrue, et les pluies annoncées ce week-end devraient seulement maintenir le niveau actuel.

A Saintes, une cinquantaine de rues sont inondées, à commencer par les quais le long de la Charente

Pour le contrôleur général du SDIS Pascal Leprince, « l’essentiel, c’est d’anticiper le pic de crue attendu pour lundi ». Sur les 182 interventions menées par les pompiers entre jeudi et vendredi, un tiers a consisté à rehausser les meubles et les appareils électroménagers chez les particuliers. Cette mission va évidemment continuer. Les soldats du feu font également du repérage, « pour faire coïncider les cartes des crues précédentes avec les réalités d’aujourd’hui ». Pour l’instant, « la situation est comparable à la crue de 1994 (qui avait dépassé les 6 m, NDLR) », estime Pascal Leprince, « mais je ne pense pas qu’on aille jusqu’au scénario de 1982 (avec une cote de 6,84m) ». Les services de l’Etat ont également anticipé en évacuant les 94 détenus de la maison d’arrêt de Saintes, pour les transférer vers d’autres établissements de Nouvelle-Aquitaine. Cinquante kilomètres de route sont également fermées, dont l’axe D24/D128 entre Saintes et Cognac, ainsi que la D220 entre Dampierre et Saint-Jean-D’Angély. Une vingtaine d’autres partiellement submergées aujourd’hui pourraient être totalement coupées à la circulation dans les prochains jours.  

Mise à jour le 6 février 2021 à 14h : 50 renforts extradépartementaux de sapeurs-pompiers (venant de la Creuse, de la Corrèze, de la Vienne et de la Haute-Vienne) sont sur le terrain pour renforcer les effectifs déjà engagés, selin la Préfecture. Sur l’ensemble du département, 190 personnes ont été évacuées, dont 50 ont été prises en charge et hébergées par les communes.

Mise à jour le 6 février 2021 à 16h : Le lit de la Charente se trouve actuellement à 6,05 m. A Saintes, 22 rues sur une cinquantaine inondées sont fermées. Le nombre de personnes évacuées s'élèvent à 159. 85 foyers sont privés d'électecité, ce qui représente moins d'1% de la population de la ville. Devant de nombreuses rumeurs qui circulent, la préfecture rappelle que les axes principaux et les infrastructures majeures comme la gare, l'hopital et le tribunal restent accessibles par la route.

Mise à jour le 6 février 2021 à 18h :  Sur l'ensemble des 22 communes de Charente-Maritime touchées par les inondations, on compte 373 interventions du SDIS depuis le début de l’épisode, dont 140 aujourd’hui. Le nombre de personnes évacuées par les pompiers depuis le début de l’épisode monte à 278 - 55 ont été accueillies dans les structures mises en place par les communes (dont 11 à Saintes). 

Mise à jour le 8 février à 9h30 : 528 interventions du SDIS depuis le début de l’épisode, dont 155 dimanche. 315 personnes ont été évacuées par les pompiers depuis le début de l’épisode (246 à Saintes dont 33 hier), une cinquantaine d’entre elles ont été accueillies dans des structures ouvertes par les communes ; 2 coupures de gaz et 140 coupures d’électricité sur tout le département. Plus de 300 sapeurs-pompiers, gendarmes et policiers ainsi que des bénévoles de la Protection civile et de la Croix-Rouge restent déployés sur le terrain. Les renforts extra-départementaux sont toujours présents dans le département. 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3593
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !