Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

  • 24/09/21 | Agen et les « Rendez-vous du Pin »

    Lire

    Samedi 25 septembre à partir de 15h le square du Pin à Agen accueille « Les Rendez-vous du Pin ». Organisé par l'association Au Fil des Séounes, cette manifestation propose des animations pour les petits et les grands comme un atelier photo décalé, des parcours sport ou une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire tout l'après-midi et un banquet "populaire, bio et végétarien" le soir, avec un concert du duo Akdeniz.

  • 24/09/21 | Landes : La médiathèque du Marsan fait sa braderie

    Lire

    Ce samedi 25 septembre, à Mont-de-Marsan, la médiathèque du Marsan organise une journée braderie, de 10h à 17h. Romans, bandes dessinées, livres documentaires, albums jeunesse ou encore revues, tout sera proposé entre 1 et 3 €. Issus du tri effectué régulièrement dans les collections, les amateurs de lecture vont ainsi pouvoir bénéficier d'une offre actualisée. Le paiement s'effectuera uniquement en espèces ou par chèque.

  • 24/09/21 | Talence : Une journée pour le sport adapté

    Lire

    Le 25 septembre à partir de 10h, le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde, en partenariat avec la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis, organise une journée compétitive para tennis adapté adultes à Talence. Une quarantaine de sportifs en situation de handicap sont attendus pour une journée de partage, de solidarité, de plaisir et de convivialité. L'objectif également de cette journée est d'orienter les sportifs vers les clubs de proximité mais aussi de travailler sur le respects des règles, des autres et de l'acceptation des résultats.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | En Dordogne, un concept innovant de résidences seniors en milieu rural

25/06/2021 | Des résidences seniors à un loyer abordable en zone rurale, tel est le concept lancé en Dordogne, par Marc Joly. Le premier chantier débute en septembre à Montignac.

1

ABC Résidences est un concept innovant de résidences seniors avec services à loyers modérés en milieu rural. Marc Joly, son concepteur présente son projet comme une alternative entre le maintien à domicile et l'EHPAD. Il annonce des prix en dessous du marché, à moins de 1000 euros. Le premier établissement de ce type devrait ouvrir à Montignac Lascaux en Dordogne fin 2022. Au total, 84 appartements (du studio ou T2) seront construits et répartis "sous la forme d'un village", avec des espaces communs. D'autres résidences de ce type devraient être construites à Neuvic-sur-l'Isle et dans le sud ouest.

Une résidence seniors avec des services en milieu rural c'est plutôt rare. C'est le projet qui est entrain de voir le jour en Dordogne. Grâce au soutien de Périgord développement, qui a permis que le projet voit le jour en Périgord, à Périgord développement et à l'Agence de dévelopement et de l'innovation, son concepteur Marc Joly, associé à Laurent Deverlanges et Francine Tardivo Amaberti, ont réalisé une levée de fonds de 2,4 millions d'euros en un temps record. "Notre souhait a été de proposer une alternative entre le maintien à domicile, qui s'avère souvent difficile l'âge avançant et l'établissement pour personnes âgées dépendantes, qui relève du médical lié à la perte d'autonomie. Notre choix s'est porté sur le milieu rural", explique Marc Joly. Le concept a séduit des investisseeurs privés, principalement originaires du Sud Ouest.  Le premier établissement de ce type verra le jour à Montignac Lascaux : le rendez-vous pour la pose de la première pierre est fixée au 5 septembre et sur la commune, le projet séduit déjà, au vu des demandes de renseignements enregistrées en mairie. A Montignac, 30 % de la population est agée de plus de 65 ans. 

84 logements

84 logements seront réalisés, sur un permis de construire qui en prévoit 100, à proximité de l'Intermarché sur un terrain de 2,5 ha. Le concept veut recréer un esprit de village avec des petites maisons découpées en appartements de plain pied, des espaces communs dont un lieu d'animation et un espace restauration tous deux climatisés. Un potager, des espaces verts, un terrain de pétanque, et sans doute un parcours de santé adapté devraient entourer la résidence. L'investissement global du projet s'élève à 7,935 millions d'euros H.T.  "Nous travaillons à l’inverse des promoteurs : ils vendent lot par lot à des investisseurs pour défiscaliser. Notre structure fait de la promotion immobilière et réinvestit ses marges dans sa société d’exploitation. Nous proposons uniquement des locations, pas de vente à la découpe : nous voulons conserver la maîtrise de l’ensemble, l’entretien et le développement. C’est le schéma d’un cercle vertueux". Cette formule à la fois respectueuse de l’autonomie des aînés et soucieuse de leur sécurité n’a pas d’équivalent avec des loyers à portée de petites retraites. "Nous sommes partis d’un montant acceptable pour un résident et nous avons travaillé le concept à partir de là.  Le loyer ne dépassera 1000 euros mensuels, il comprendra les charges, l'entretien des espaces, les charges d'électricité et d'eau », précise Marc Joly.

Soucieuse de s'intégrer dans le tissu économique local, ABC Résidences a déjà programmé une consultation d'entreprises périgourdines  d'ici fin juin via son partenaire local Odetec. Marc Joly prévoit déjà la création de sept emplois, hors équipe de restauration. Les premiers résidents devraient être accueillis courant du dernier trimestre 2022. Le maire de Montignac Laurent Matthieu accueille ce projet avec enthousiasme : "c'est un projet novateur et créateur d'emploi, qui s'inscrit dans une dynamique de territoire. Il répond à un véritable besoin pour une population qui vieillit et pour laquelle le maintien à domicile s'avère parfois de plus en plus compliqué. Il manquait cet intermédiaire entre la maison et l'Ehpad.

D'ici quatre à cinq ans, Marc Joly envisage d'ouvrir d'autres résidences de ce type en Dordogne, à Neuvic sur l'Isle, dans le bourg où le dossier est en bonne voie, à Thiviers, à Eymet mais aussi dans le Lot et Garonne.

Renseignements : www.abcresidences.fr


Pour une autre initiative innovante sur l'habitat senior en milieu rural, lire aussi : Moulon : maison partagée cherche seniors pour colocation

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
6893
Aimé par vous
515 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !