Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/05/21 | Le SunSka Festival annulé, mais remplacé

    Lire

    L'organisation du festival s'est « résignée » à annuler le SunSka, initialement prévu du 6 au 8 août prochains. « Nous rêvions juste de liberté » avance la direction du festival, qui a préféré annuler, ne sachant pas quels dispositifs sanitaires seront en vigueur au mois d'août. Afin de garder le lien avec son public, le festival se transformera en « Été SunSka », comme en 2020 : tous les jeudis à partir du 8 juillet, un évènement se déroulera au Domaine de Nodris, dans le Médoc, et le Festival organisera des concerts gratuits le long de la côte Atlantique.

  • 07/05/21 | Lavavaix-les-Mines (23) : un potager pour nourrir les écoliers

    Lire

    La commune de Lavaveix-les-Mines en Creuse va créer un potager en permaculture qui fournira la cantine scolaire. Ce projet s’inscrit dans l’appel à manifestation d’intérêt du Cluster Ruralité qui a été lancé fin 2020 avec pour ambition de soutenir et d’accompagner les initiatives d’intérêt général issues du monde rural. La commune, grâce à cela, va bénéficier d’une aide de 50 000 euros.

  • 07/05/21 | Le Concours des Saveurs cherche des dégustateurs

    Lire

    Chaque année lors du Concours des Saveurs plus de 100 produits sont dégustés à l’aveugle afin de récompenser les meilleurs produits et recettes de la Région. Pour cette année 2021, la prochaine session aura lieu le 21 mai à Tulle. Elle recherche des jurés pour déguster différents produits comme les huiles de noix du Périgord AOP, les jus et confitures ou encore les vins de Corrèze et les vins Charentais IGP notamment. Pour s'inscrire.

  • 07/05/21 | Charente: la boucherie devient ambulante

    Lire

    La commune de Lignières-Sonneville en Charente accueille depuis 1950 une boucherie-charcuterie qui compte une boutique et un local de production. Elle souhaite désormais proposer ses produits dans les communes dépourvues de boucherie-charcuterie. Elle va donc se doter d’un camion-magasin pour répondre à la demande en forte croissance. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de les aider à acquérir ce bien.

  • 06/05/21 | Nouvelle forme de transport d'utilité sociale à Mourenx

    Lire

    L’Atelier Chantier d’Insertion CIEL réalise sur le bassin de Lacq des travaux d’utilité sociale à destination des acteurs locaux du bassin de Lacq au travers de plusieurs supports d’insertion. L’association met en place un projet de micro-transport d’utilité sociale pour permettre le déplacement des personnes en insertion. Dans un transport micro-collectif (8 personnes) ou individuel (4 personnes), les bénéficiaires pourront se déplacer jusqu'à 50km autour de Mourenx où se situe le garage social de la structure en charge de l’entretien et de la réparation des véhicules.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | En Dordogne, un "effet Brexit" pour les demandes de nationalité française

18/12/2019 | Le département de la Dordogne compte 121 nouveaux Français, parmi eux de nombreux Britanniques qui ont fait ce choix. La cérémonie a eu lieu mardi à la préfecture.

62 Britanniques vivant en Dordogne ont obtenu la nationalité française

Depuis la précédente cérémonie, le 13 mars dernier, 121 hommes et femmes sont devenus Français en Dordogne : 88 personnes par décret de naturalisation et 33 personnes ont acquis la nationalité française par mariage. Parmi eux, la moitié est originaire du Royaume Uni, des couples, des familles entières qui ont fait ce choix. La cérémonie qui a eu lieu hier dans les salons la Préfecture a forcément quelque chose d'émouvant pour ces hommes et femmes, issues de 24 nationalités différentes. Pour beaucoup, cette naturalisation est l'aboutissement d'un long parcours personnel, parfois douloureux.

Il y avait foule mardi après midi dans les grands salons de la préfecture de la Dordogne à l'occasion de la "cérémonie d'accueil" dans la nationalité française.  En ouverture, le préfet Frédéric Périssat, avait convié une classe de quatrième à lire des textes inspirés du livre "ils sont devenus Français"  publié dans la collection Points au Seuil. A travers leur lecture, ces collègiens ont évoqué les parcours de vie d'Emile Zola, de Guillaume Appollinaire, de Marie Curie, de Samuel Badinter (le père de Robert Badinter), de Romain Gary.
Pour des hommes et des femmes qui attendent souvent cette naturalisation depuis de nombreuses années, la cérémonie est très émouvante.  Parmi eux, il y avait 62 personnes originaires du Royaume -Uni. Des retraités, des couples, des familles entières ont choisi la France. Parmi elles, Antony et Sonia Newell , accompagnés pour l'occasion de leur plus jeune fils Ollie, né à Bergerac et collègien à Mussidan. "Mon mari étant plus jeune avait séjourné plusieurs fois en France pour les vacances. Notre arrivée à Saint- Front- de- Pradoux fait suite à un drame familial. Nous sommes arrivés en 2005. Pour nous à ce moment là, il était important de changer de vie, d'ouvrir un nouveau chapitre loin de Londres, témoigne Sonia Newell. 
Le couple avec ses deux enfants s'installent alors en Dordogne :  Antony gère les  deux gîtes du couple. Sonia a une activité de commercante. Ollie naîtra en 2006 à Bergerac. "Avant j'étais plutôt fière d'être Britannique. Aujourd'hui, je ne me reconnais plus dans mon pays d'origine, les changements dans la société britannique sont  profonds. Notre vie, elle est ici. Nous sommes parfaitement intégrés. Nos amis sont Français et nous participons à la vie associative de la commune. Notre fils aîné et notre fille ont fait toute leur scolarité en Dordogne. Nous voulions partager ce moment avec Ollie : il figure dans le décret de naturalisation.  Notre autre fils de 21 ans est devenu Français juste après sa majorité, il vit actuellement  à Toulouse.

Une suite logique

Cette demande de nationalité française est suite logique de notre parcours de vie,  une façon pour nous d'ouvrir une nouvelle page. Le Brexit n'est  sans doute pas étranger à notre décision. Personnellement je me sens profondément européenne. Il nous a fait nous interroger, surtout que mes parents, qui vivent en Angleterre, ont voté pour le Brexit. Nous avons une fille âgée de 19 ans, qui fait ses études en Angleterre : elle n'a pas pu demander la nationalité française. Il subiste de nombreuses interrogations autour du Brexit. Est ce que nous devrions accomplir de nouvelles formalités pour se rendre au Royaume-Uni à l'avenir ? Pour Sonia, cette naturalisation est aussi une façon d'être citoyenne française à part entière : " désormais nous pourrons voter pour toutes les élections et je suis candidate aux prochaines municipales." Le couple a mis trois ans et demi pour faire aboutir leur démarche. "C'est une procédure assez longue, où tous les éléments de notre vie sont décortiqués précise Antony Newell. L'obtention de la nationalité française est aussi l'aboutissement de belles histoires 
 Ahmad Jobrul Hasan  est arrivé en France et en Dordogne en 2010 en tant que jeune réfugié
Ahmad Jobrul Hasan, est originaire du Bangladesh. Il est arrivé en Dordone en 2010 comme jeune réfugié. Pris en charge par l'aide sociale à l'enfance, il a pu se former au métier de cuisinier, grâce à son maître d'apprentissage périgourdin qui l'a toujours soutenu. Il a été sacré meilleur apprenti de Dordogne et a décroché une médaille d'argent en finale régionale.  Aujourd'hui, il a ouvert un restaurant à Limoges et emploie cinq personnes. Soulagé et très heureux, il repart avec ses précieux documents qui font de lui un citoyen français. 

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5287
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !