aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | En Dordogne, une rentrée scolaire avec ses nouveautés et sa sécurité

02/09/2016 | Des mesures de sécurité renforcées seront prises pour la rentrée scolaire et des patrouilles seront déployées toute l'année compte tenu de la menace terroriste.

30593 élèves ont effectué leur rentrée en Dordogne dans le 1er degré. ici dans une école de l'agglomération périgourdine.

Un peu plus de 56 000 élèves effectuent leur rentrée en Dordogne ces deux jours. Le premier degré enregistre une baisse de démographie scolaire, en particulier sur les zones rurales du département. Un effort est aussi réalisé sur la scolarisation des moins de 3 ans en milieu rural. Malgré cette diminution, le nombre d'enseignants a progressé. Cette rentrée scolaire est marquée par la réforme du collège, la mise en place des nouveaux programmes et la culture de la sécurité qui devra désormais être mise en place dans tous les établissements en raison du risque attentat jugé élevé.

Ce jeudi 1er septembre, la plupart des élèves ont retrouvé le chemin des écoles, collèges et lycées. Certains le feront aujourd'hui. Réforme du collège, nouveaux programmes du CP à la 3e, bulletin numérique, brevet rénové (avec notamment une part de contrôle continu) : pour la dernière rentrée du quinquennat, élèves et enseignants devront intégrer de nombreux changements. En Dordogne, ils sont 56300 élèves à effectuer leur rentrée : on observe une baisse d'effectif dans le premier degré et une très légère progression dans le second degré. "Le nombre de moyens a été maintenu et même renforcé avec 4 postes de plus dans le premier degré. L'effectif des professeurs remplaçants est également en place, a précisé Jacqueline Orlay, directrice des services départementaux de l'Education nationale. 
Cette rentrée prévoit moult changements, dont plusieurs ont été contestés par la communauté éducative pour différentes raisons : des nouveaux programmes, l’apprentissage d’une seconde langue en 5e, disparition de certaines classes bilangues, l’instauration d’un accompagnement personnalisé (AP) pour les élèves, la mise en place d’enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) et une initiation de tous les collégiens aux langues et cultures de l’Antiquité. "C'est dans ce cadre de cette initiation que pourront être proposés le latin ou le grec aux élèves," précise Bruno Brevet, secrétaire général. Autre nouveauté, le diplôme national du brevet change à la session de juin 2017 : il prend en compte un contrôle continu et comporte dans le contrôle final trois épreuves écrites : français, histoire géographie - mathématiques sciences et vie de la terre, chimie - une épreuve orale sur un des projets menés dans le cadre des EPI et une épreuve sur le parcours citoyen ou d'éducation artistique. 

"Inculquer une culture de la sécurité" Cette rentrée est également marquée par un renforcement de la sécurité suite aux attentats qui ont touché la France. 3.000 réservistes seront mobilisés devant les établissements, en ce jour de rentrée, et des patrouilles mobiles auront lieu toute l'année. Et dans chaque établissement, des mesures propres doivent aussi être mises en place. En effet, les attentats de cet été ont accru la volonté des dirigeants politiques d'affirmer la nécessité de protection des communautés éducatives, de rassurer les parents. Trois jours avant la rentrée, Anne-Gaelle Beaudouin Clerc, la préfète a souligné l'état d'esprit de ces mesures de protection : «Ce que nous souhaitons, c'est inculquer une culture de la sécurité de façon durable. Et elle parle d'une « meilleure articulation entre les établissements scolaires et les forces de sécurité ». Sur le terrain, cela se traduit par des patrouilles renforcées, des mesures prises par les chefs d'établissements allant du contrôle des entrées et des sorties à la fouille des sacs,  à l'interdiction des voitures de stationner devant les écoles,et les lycées, à l'actualisation des plans de mise en sûreté  En Dordogne, on dénombre 19 lycées, 38 collèges, 414 écoles  et 21 établissements privés.  75 % ont leur plan à jour. Les élèves et les équipes éducatives devront réaliser dans l'année scolaire trois exercices permettant de tester les réactions de chacun, notamment en cas d'intrusion. Le premier exercice de ce type doit intervenir avant les vacances de la Toussaint.  Les élèves de troisième se formeront  aussi aux gestes de premiers secours.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3851
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !