aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | En Dordogne, une rentrée scolaire avec ses nouveautés et sa sécurité

02/09/2016 | Des mesures de sécurité renforcées seront prises pour la rentrée scolaire et des patrouilles seront déployées toute l'année compte tenu de la menace terroriste.

30593 élèves ont effectué leur rentrée en Dordogne dans le 1er degré. ici dans une école de l'agglomération périgourdine.

Un peu plus de 56 000 élèves effectuent leur rentrée en Dordogne ces deux jours. Le premier degré enregistre une baisse de démographie scolaire, en particulier sur les zones rurales du département. Un effort est aussi réalisé sur la scolarisation des moins de 3 ans en milieu rural. Malgré cette diminution, le nombre d'enseignants a progressé. Cette rentrée scolaire est marquée par la réforme du collège, la mise en place des nouveaux programmes et la culture de la sécurité qui devra désormais être mise en place dans tous les établissements en raison du risque attentat jugé élevé.

Ce jeudi 1er septembre, la plupart des élèves ont retrouvé le chemin des écoles, collèges et lycées. Certains le feront aujourd'hui. Réforme du collège, nouveaux programmes du CP à la 3e, bulletin numérique, brevet rénové (avec notamment une part de contrôle continu) : pour la dernière rentrée du quinquennat, élèves et enseignants devront intégrer de nombreux changements. En Dordogne, ils sont 56300 élèves à effectuer leur rentrée : on observe une baisse d'effectif dans le premier degré et une très légère progression dans le second degré. "Le nombre de moyens a été maintenu et même renforcé avec 4 postes de plus dans le premier degré. L'effectif des professeurs remplaçants est également en place, a précisé Jacqueline Orlay, directrice des services départementaux de l'Education nationale. 
Cette rentrée prévoit moult changements, dont plusieurs ont été contestés par la communauté éducative pour différentes raisons : des nouveaux programmes, l’apprentissage d’une seconde langue en 5e, disparition de certaines classes bilangues, l’instauration d’un accompagnement personnalisé (AP) pour les élèves, la mise en place d’enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) et une initiation de tous les collégiens aux langues et cultures de l’Antiquité. "C'est dans ce cadre de cette initiation que pourront être proposés le latin ou le grec aux élèves," précise Bruno Brevet, secrétaire général. Autre nouveauté, le diplôme national du brevet change à la session de juin 2017 : il prend en compte un contrôle continu et comporte dans le contrôle final trois épreuves écrites : français, histoire géographie - mathématiques sciences et vie de la terre, chimie - une épreuve orale sur un des projets menés dans le cadre des EPI et une épreuve sur le parcours citoyen ou d'éducation artistique. 

"Inculquer une culture de la sécurité" Cette rentrée est également marquée par un renforcement de la sécurité suite aux attentats qui ont touché la France. 3.000 réservistes seront mobilisés devant les établissements, en ce jour de rentrée, et des patrouilles mobiles auront lieu toute l'année. Et dans chaque établissement, des mesures propres doivent aussi être mises en place. En effet, les attentats de cet été ont accru la volonté des dirigeants politiques d'affirmer la nécessité de protection des communautés éducatives, de rassurer les parents. Trois jours avant la rentrée, Anne-Gaelle Beaudouin Clerc, la préfète a souligné l'état d'esprit de ces mesures de protection : «Ce que nous souhaitons, c'est inculquer une culture de la sécurité de façon durable. Et elle parle d'une « meilleure articulation entre les établissements scolaires et les forces de sécurité ». Sur le terrain, cela se traduit par des patrouilles renforcées, des mesures prises par les chefs d'établissements allant du contrôle des entrées et des sorties à la fouille des sacs,  à l'interdiction des voitures de stationner devant les écoles,et les lycées, à l'actualisation des plans de mise en sûreté  En Dordogne, on dénombre 19 lycées, 38 collèges, 414 écoles  et 21 établissements privés.  75 % ont leur plan à jour. Les élèves et les équipes éducatives devront réaliser dans l'année scolaire trois exercices permettant de tester les réactions de chacun, notamment en cas d'intrusion. Le premier exercice de ce type doit intervenir avant les vacances de la Toussaint.  Les élèves de troisième se formeront  aussi aux gestes de premiers secours.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1988
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !