aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | En Dordogne, une rentrée scolaire avec ses nouveautés et sa sécurité

02/09/2016 | Des mesures de sécurité renforcées seront prises pour la rentrée scolaire et des patrouilles seront déployées toute l'année compte tenu de la menace terroriste.

30593 élèves ont effectué leur rentrée en Dordogne dans le 1er degré. ici dans une école de l'agglomération périgourdine.

Un peu plus de 56 000 élèves effectuent leur rentrée en Dordogne ces deux jours. Le premier degré enregistre une baisse de démographie scolaire, en particulier sur les zones rurales du département. Un effort est aussi réalisé sur la scolarisation des moins de 3 ans en milieu rural. Malgré cette diminution, le nombre d'enseignants a progressé. Cette rentrée scolaire est marquée par la réforme du collège, la mise en place des nouveaux programmes et la culture de la sécurité qui devra désormais être mise en place dans tous les établissements en raison du risque attentat jugé élevé.

Ce jeudi 1er septembre, la plupart des élèves ont retrouvé le chemin des écoles, collèges et lycées. Certains le feront aujourd'hui. Réforme du collège, nouveaux programmes du CP à la 3e, bulletin numérique, brevet rénové (avec notamment une part de contrôle continu) : pour la dernière rentrée du quinquennat, élèves et enseignants devront intégrer de nombreux changements. En Dordogne, ils sont 56300 élèves à effectuer leur rentrée : on observe une baisse d'effectif dans le premier degré et une très légère progression dans le second degré. "Le nombre de moyens a été maintenu et même renforcé avec 4 postes de plus dans le premier degré. L'effectif des professeurs remplaçants est également en place, a précisé Jacqueline Orlay, directrice des services départementaux de l'Education nationale. 
Cette rentrée prévoit moult changements, dont plusieurs ont été contestés par la communauté éducative pour différentes raisons : des nouveaux programmes, l’apprentissage d’une seconde langue en 5e, disparition de certaines classes bilangues, l’instauration d’un accompagnement personnalisé (AP) pour les élèves, la mise en place d’enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) et une initiation de tous les collégiens aux langues et cultures de l’Antiquité. "C'est dans ce cadre de cette initiation que pourront être proposés le latin ou le grec aux élèves," précise Bruno Brevet, secrétaire général. Autre nouveauté, le diplôme national du brevet change à la session de juin 2017 : il prend en compte un contrôle continu et comporte dans le contrôle final trois épreuves écrites : français, histoire géographie - mathématiques sciences et vie de la terre, chimie - une épreuve orale sur un des projets menés dans le cadre des EPI et une épreuve sur le parcours citoyen ou d'éducation artistique. 

"Inculquer une culture de la sécurité" Cette rentrée est également marquée par un renforcement de la sécurité suite aux attentats qui ont touché la France. 3.000 réservistes seront mobilisés devant les établissements, en ce jour de rentrée, et des patrouilles mobiles auront lieu toute l'année. Et dans chaque établissement, des mesures propres doivent aussi être mises en place. En effet, les attentats de cet été ont accru la volonté des dirigeants politiques d'affirmer la nécessité de protection des communautés éducatives, de rassurer les parents. Trois jours avant la rentrée, Anne-Gaelle Beaudouin Clerc, la préfète a souligné l'état d'esprit de ces mesures de protection : «Ce que nous souhaitons, c'est inculquer une culture de la sécurité de façon durable. Et elle parle d'une « meilleure articulation entre les établissements scolaires et les forces de sécurité ». Sur le terrain, cela se traduit par des patrouilles renforcées, des mesures prises par les chefs d'établissements allant du contrôle des entrées et des sorties à la fouille des sacs,  à l'interdiction des voitures de stationner devant les écoles,et les lycées, à l'actualisation des plans de mise en sûreté  En Dordogne, on dénombre 19 lycées, 38 collèges, 414 écoles  et 21 établissements privés.  75 % ont leur plan à jour. Les élèves et les équipes éducatives devront réaliser dans l'année scolaire trois exercices permettant de tester les réactions de chacun, notamment en cas d'intrusion. Le premier exercice de ce type doit intervenir avant les vacances de la Toussaint.  Les élèves de troisième se formeront  aussi aux gestes de premiers secours.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3124
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !