Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | En octobre, le monde hippique regarde Pau

19/10/2017 | Tout juste sortie du championnat du monde de canoé-kayac, Pau, décidément sportive, accueille du 25 au 29 octobre, l'élite mondiale des cavaliers et chevaux de concours complet et attelage 4*

Maxime Livio & Qalao des Mers

C'est désormais un incontournable ; non seulement pour les passionnés d'équitation mais aussi pour le grand public attiré par le caractère spectaculaire de l'événement. Comme chaque année depuis plus de 25 ans, le domaine de Sers à Pau, accueille le concours complet international (CCI) 4 étoiles et le concours d’attelage international officiel (CCIO) 4 étoiles. « Des événements non seulement de niveau mondial mais du plus rare niveau mondial » aime à rappeler le maire de la ville tout autant que les retombées médiatiques de la manifestation. Événement sportif qui est, il est vrai, unique en France, et comparable à seulement 5 autres compétitions hippiques dans le monde. Pas moins de 40 000 visiteurs sont attendus pour ce qui « s'annonce déjà comme une réussite sportive » selon Pascal Seyous, le directeur de la compétition.

C'est avec une impatience non dissimulée que l' « amoureux des chevaux » qu'est François Bayrou attend la tenue de ce double concours international. Il faut dire que le spectacle s'annonce intense sur 4 jours non stop. Chacune des disciplines comporte en effet 3 épreuves distinctes, nécessitant d'allier non seulement technicité et vitesse, mais aussi endurance  pour les cavaliers et leurs montures.

Spectacle, danger, suspense et émotion
Pour le Concours complet, se succèdent une épreuve de dressage, puis de cross et du saut d'obstacle. « Si le cross est particulièrement spectaculaire et dangereux, la troisième épreuve du concours hippique est pleine de suspense et souvent forte en émotion car il n'est pas rare que le leader tombe au classement car en fin de concours, la tension et la fatigue s'accumulent », explique Pascal Seyous. Cette année, la tension et le spectacle seront bel et bien au rendez-vous au regard des engagés, dont, sur le tard, l'allemand Michael Jung, « champion du monde, champion olympique qui a tout gagné... sauf Pau ». Un engagement de presque dernière minute qui donne donc un peu plus de piment à cette édition 2017 promettant sans doute, ainsi, un beau duel entre ce multirécidiviste de la gagne accompagné de son meilleur cheval Sam, et un autre concurrent, et pas des moindres, le français Maxime Livio. Certes moins titré pour l'heure que son concurrent, il a l'avantage psychologique d'avoir remporté l'édition paloise 2016, au nez et à la barbe de l'incontournable allemand... Sans exclure les outsiders et les grands retours qui donnent à ce plateau aux accents très anglosaxons, mais comptant 12 nationalités représentées, une allure "exceptionnelle".

"Un vrai parc d'attraction pour les familles"

Côté attelage, là aussi trois épreuves : dressage, marathon (cross attelé) et maniabilité. Nouveauté 2017, le public pourra assister à de l'attelage en un, en paire mais aussi à quatre chevaux... de véritables Ben Hur vous donnent donc rendez-vous à Pau. Si pour la partie attelage le nombre de concurrents est volontairement limité c'est pour assurer la qualité sur la quantité, annoncent les organisateurs.
Si le spectacle sportif pourra être vécu via les média avec pour l'heure plus de 120 journalistes accrédités, des décrochés de direct prévus sur France 3 Nouvelle-Aquitaine ou encore sur les chaines Equidia Life, Bein Sport, ou encore la diffusion de résumés sur plus de 40 chaînes à travers le monde, les quelques 40 000 spectateurs (ou plus...) qui se déplaceront sur site auront aussi pour eux tout un panel d'animations et d'évènements dans le cadre de verdure du Domaine de Sers. Au programme notamment un village de 80 exposants sur le thème du cheval et de l'équitation, mais aussi un coin gourmand de producteurs et artisans, des espaces restaurants, des animations en tout genre, dont des espaces, jeux et manèges dédiés aux enfants, des baptêmes à poney, des interventions de théâtre de rues, ou encore le samedi soir, l'organisation d'une soirée Bodega : là encore restauration, animation et concerts sont au programme, sans oublier la présence d'oeuvres artistiques, tels les chevaux bleus, un brin onirique, de Saone de Stalh à découvrir sur site.

Alors, en pleine période de vacances scolaires, et sous un ciel qu'il promet déjà ensoleillé, « le Domaine de Sers se transformera en un véritable parc d'attraction pour les familles », assure Pascal Seyous qui n'oublie pas de citer les quelques 320 bénévoles qui assureront à tous les postes le bon déroulé des événements. Parmi eux, une grosse centaines sont élèves de l'enseignement agricole, spécialisés dans la filière équine. Une autre manière, hors des bancs et des écuries de l'école, de vivre leur passion et de la faire vivre aux visiteurs.

Infos, tarifs et billetterie: http://www.event-pau.fr/

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Nicolas Hodys

Partager sur Facebook
Vu par vous
12582
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !