Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/01/21 | Vienne: une visite guidée digitale de l'Abbaye de Saint-Savin !

    Lire

    L'abbaye de Saint-Savin (86) propose une visite virtuelle en partenariat avec la société Conférentia spécialisée dans l’organisation d’événements digitaux. Totalement gratuite, cette visite inédite se déroule ce lundi 25 janvier entre 18h30 et 20h et sera animée par 2 guides-conférenciers de l’abbaye. Le temps de cette visite atypique, le visiteur sera transporté de son salon jusqu’au au cœur du Moyen Âge, entre petite et grande histoire de France, à la découverte de l’abbaye et de lieux traditionnellement interdits d’accès ! Infos et inscription : www.conferentia.fr (onglet conférence gratuite)

  • 25/01/21 | Aéronautique : - 4% des effectifs entre janvier et septembre 2020 dans le Sud-Ouest

    Lire

    Selon l'INSEE Nouvelle-Aquitaine sur les 9 premiers mois de 2020, les établissements du Grand Sud-Ouest de la filière aéronautique et spatiale perdent 5 800 salariés (hors intérim), soit -3,6% de leur effectif. Si chez les donneurs d’ordres les effectifs restent stables, les effectifs de la chaîne d'approvisionnement diminuent de plus de 5%. Les PME perdent 6,8% de leurs effectifs, les ETI 5,1%, et les grandes entreprises 2,3%. Métallurgie et activités tertiaires sont les secteurs les plus impactés, avec -8,7% et -5,0 %, soit 1 700 et 2 600 salariés de moins dans chacun de ces secteurs.

  • 25/01/21 | Les écoles de Charentes perdent des élèves

    Lire

    Selon l'Académie, il y aura moins d'élèves dans le 1er degré à la rentrée. Cette baisse amorcée dès 2014 s’accentue. La Charente-Maritime devrait perdre 984 élèves, avec 47 470 inscrits. Ils seraient 25 768 en Charente, soit 332 de moins. En 2023, les écoles publiques auraient perdus 12,3% de leurs effectifs. Cette baise coïnciderait avec celle de la natalité. Pas d'impact dans le 2cd degré pour l'instant, avec des effectifs stables en Charente (21 333) et en progression en Charente-Maritime (42 993, +273).

  • 25/01/21 | Haute-Vienne : des restaurants pour les salariés du BTP

    Lire

    A la demande de la CCI de la Haute-Vienne avec l’Umih 87, des contrats de restauration collective peuvent être passés avec les restaurateurs à destination des salariés du BTP. Un contrat de restauration collective provisoire peut être établi entre les entreprises et les restaurateurs. A ce jour, une trentaine de restaurants ont déjà répondu à l’appel. La CCI reste à disposition des entreprises qui souhaitent mettre en œuvre ces contrats dérogatoires de restauration collective.

  • 25/01/21 | Les travaux de la Bibliothèque Mériadeck se poursuivent en 2021

    Lire

    L'établissement va fêter ses 30 ans en 2021 et fait l'objet de travaux de modernisation depuis 2008. La troisième tranche de travaux nécessitera une fermeture progressive des étages entre le 15 février et le 26 juillet. Le chantier apportera à la bibliothèque un espace jeux vidéos et jeux de société, une facilitation de l'accueil aux personnes en situation de handicap et une mise à disposition des collections en braille ou encore l'installation de prises électriques pour les personnes souhaitant travailler avec leur ordinateur personnel.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | En octobre, le monde hippique regarde Pau

19/10/2017 | Tout juste sortie du championnat du monde de canoé-kayac, Pau, décidément sportive, accueille du 25 au 29 octobre, l'élite mondiale des cavaliers et chevaux de concours complet et attelage 4*

Maxime Livio & Qalao des Mers

C'est désormais un incontournable ; non seulement pour les passionnés d'équitation mais aussi pour le grand public attiré par le caractère spectaculaire de l'événement. Comme chaque année depuis plus de 25 ans, le domaine de Sers à Pau, accueille le concours complet international (CCI) 4 étoiles et le concours d’attelage international officiel (CCIO) 4 étoiles. « Des événements non seulement de niveau mondial mais du plus rare niveau mondial » aime à rappeler le maire de la ville tout autant que les retombées médiatiques de la manifestation. Événement sportif qui est, il est vrai, unique en France, et comparable à seulement 5 autres compétitions hippiques dans le monde. Pas moins de 40 000 visiteurs sont attendus pour ce qui « s'annonce déjà comme une réussite sportive » selon Pascal Seyous, le directeur de la compétition.

C'est avec une impatience non dissimulée que l' « amoureux des chevaux » qu'est François Bayrou attend la tenue de ce double concours international. Il faut dire que le spectacle s'annonce intense sur 4 jours non stop. Chacune des disciplines comporte en effet 3 épreuves distinctes, nécessitant d'allier non seulement technicité et vitesse, mais aussi endurance  pour les cavaliers et leurs montures.

Spectacle, danger, suspense et émotion
Pour le Concours complet, se succèdent une épreuve de dressage, puis de cross et du saut d'obstacle. « Si le cross est particulièrement spectaculaire et dangereux, la troisième épreuve du concours hippique est pleine de suspense et souvent forte en émotion car il n'est pas rare que le leader tombe au classement car en fin de concours, la tension et la fatigue s'accumulent », explique Pascal Seyous. Cette année, la tension et le spectacle seront bel et bien au rendez-vous au regard des engagés, dont, sur le tard, l'allemand Michael Jung, « champion du monde, champion olympique qui a tout gagné... sauf Pau ». Un engagement de presque dernière minute qui donne donc un peu plus de piment à cette édition 2017 promettant sans doute, ainsi, un beau duel entre ce multirécidiviste de la gagne accompagné de son meilleur cheval Sam, et un autre concurrent, et pas des moindres, le français Maxime Livio. Certes moins titré pour l'heure que son concurrent, il a l'avantage psychologique d'avoir remporté l'édition paloise 2016, au nez et à la barbe de l'incontournable allemand... Sans exclure les outsiders et les grands retours qui donnent à ce plateau aux accents très anglosaxons, mais comptant 12 nationalités représentées, une allure "exceptionnelle".

"Un vrai parc d'attraction pour les familles"

Côté attelage, là aussi trois épreuves : dressage, marathon (cross attelé) et maniabilité. Nouveauté 2017, le public pourra assister à de l'attelage en un, en paire mais aussi à quatre chevaux... de véritables Ben Hur vous donnent donc rendez-vous à Pau. Si pour la partie attelage le nombre de concurrents est volontairement limité c'est pour assurer la qualité sur la quantité, annoncent les organisateurs.
Si le spectacle sportif pourra être vécu via les média avec pour l'heure plus de 120 journalistes accrédités, des décrochés de direct prévus sur France 3 Nouvelle-Aquitaine ou encore sur les chaines Equidia Life, Bein Sport, ou encore la diffusion de résumés sur plus de 40 chaînes à travers le monde, les quelques 40 000 spectateurs (ou plus...) qui se déplaceront sur site auront aussi pour eux tout un panel d'animations et d'évènements dans le cadre de verdure du Domaine de Sers. Au programme notamment un village de 80 exposants sur le thème du cheval et de l'équitation, mais aussi un coin gourmand de producteurs et artisans, des espaces restaurants, des animations en tout genre, dont des espaces, jeux et manèges dédiés aux enfants, des baptêmes à poney, des interventions de théâtre de rues, ou encore le samedi soir, l'organisation d'une soirée Bodega : là encore restauration, animation et concerts sont au programme, sans oublier la présence d'oeuvres artistiques, tels les chevaux bleus, un brin onirique, de Saone de Stalh à découvrir sur site.

Alors, en pleine période de vacances scolaires, et sous un ciel qu'il promet déjà ensoleillé, « le Domaine de Sers se transformera en un véritable parc d'attraction pour les familles », assure Pascal Seyous qui n'oublie pas de citer les quelques 320 bénévoles qui assureront à tous les postes le bon déroulé des événements. Parmi eux, une grosse centaines sont élèves de l'enseignement agricole, spécialisés dans la filière équine. Une autre manière, hors des bancs et des écuries de l'école, de vivre leur passion et de la faire vivre aux visiteurs.

Infos, tarifs et billetterie: http://www.event-pau.fr/

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Nicolas Hodys

Partager sur Facebook
Vu par vous
27319
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !