Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : Le PS de Dordogne dépose un recours devant le tribunal administratif après l'élection sur le canton de Perigueux 1. Le 27 juin, Laurent Mossion(LR) et Florence Borgella ont devancé de 19 voix le binôme socialiste composé d'Anne Marchand et Emeric Lavitola

05/07/21 : Le Port d'Agen bénéficie d'un nouveau ponton. A cette occasion, il sera inauguré le 6 juillet prochain en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les partenaires touristiques du territoire.

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

01/07/21 : Ce samedi 3 juillet, à l'occasion de la 17ème édition de la Nuit des Musées, le Château de Pau propose aux visiteurs de découvrir un parcours ludique sur le thème de la nature dans les oeuvres. Entrée gratuite de 19h30 à 22h30.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/07/21 | La Phare de Cordouan au patrimoine mondial de l’Unesco

    Lire

    Le 24 juillet, le Comité du patrimoine mondial a décidé d’inscrire le Phare de Cordouan au patrimoine mondial de l’Unesco au titre de « bien culturel ». Cette inscription récompense un travail lancé depuis 2016 avec le SMIDDEST (Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire de la Gironde) avec tous les acteurs du territoire (dont les départements de la Charente-Maritime, de la Gironde et la Région) pour protéger et valoriser ce monument architectural.

  • 26/07/21 | Design : ouverture d'un double diplôme à Mont-de-Marsan

    Lire

    Le 23 juillet, une convention de double diplomation a été signée entre l’Ecole supérieure de Design des Landes et l’Ecole de Design Nantes Atlantique. Ce double diplôme va permettre aux étudiants montois d’accéder au 2nd semestre du Master 1 aux studios internationaux de l'EDNA se situant à Shanghai en Chine, à Pune en Inde ou à Sao Paolo au Brésil mais aussi de réaliser leur Master 2 en alternance.

  • 26/07/21 | Diverses animations estivales au Musée des Tumulus

    Lire

    Au cours de cet été, le Musée des Tumulus dans les Deux-Sèvres va accueillir diverses animations. Au programme notamment des Concerts sous les étoiles, le 27 juillet par Sébastien Maye qui va présenter son nouvel album, ou le 3 août avec le duo Loujo. Tout au long de l’été, l’exposition « L’Homme est-il un grand singe » est visible. Le public pourra également découvrir la faune, les chauve-souris et les rapaces du site le 6 août avec l’association des Grimpereaux de l’Hermitain.

  • 23/07/21 | Un Atlas de la biodiversité communale réalisé par Grand Poitiers

    Lire

    La Communauté urbaine de Grand Poitiers a été retenue pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Cet Atlas va permettre d’établir une cartographie des enjeux de biodiversité et d’en tirer les enseignements afin de les intégrer dans les politiques publiques locales. Ce projet débute en ce mois de juillet pour une durée de 2 ans et il va permettre notamment de mieux tenir compte des enjeux liés à la biodiversité dans les différents projets et programmes de Grand Poitiers.

  • 23/07/21 | La Maison Rouge de Biarritz remet son prix littéraire

    Lire

    Créé en 2019, le prix littéraire Maison Rouge Biarritz récompense l’audace, l’originalité et la créativité d’un ouvrage. Pour cette 3ème édition, 12 livres ont été sélectionnés le 17 juillet dernier par le Président du jury Philippe Djian, entouré de Frédéric Beigbeder, Isabelle Carré, Claude Nori, Isabelle Hupert et la lauréate 2020 Dorothée Janin notamment. Le lauréat 2021 se verra remettre son prix le 25 août prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | En route pour le code grâce à l'établissement médico-social d'Isle

19/07/2021 | Au sein de l'établissement médico-éducatif social départemental de Isle en Haute-Vienne, Bakasso termine sa préparation au code de la route tandis que Maxime vient de l’obtenir

Bakasso termine sa préparation au code de la route au sein de l'EMESD de l'Isle tandis que Maxime vient de l’obtenir

L'accès à la mobilité n'est pas une formalité pour les jeunes présentant une déficience intellectuelle légère. A l'établissement médico-éducatif social départemental de Haute-Vienne, situé à Isle, certains d'entre eux ont la possibilité de suivre des cours de code en interne pour un prix modique et d'être accompagnés pour se préparer au permis AM ou B. Une initiative qui prouve que l'égalité de chances se joue sur tous les fronts.

Maxime a le sourire et il peut être fier de lui. Après un an et demi de formation entrecoupée par la crise sanitaire, il a décroché son code de la route. Le rendez-vous est pris le 22 juillet pour sa première leçon de conduite. "L'examen est compliqué, je retenais certains trucs et pour d'autres, j'avais du mal sur la compréhension des termes reconnaît le jeune homme de 18 ans, mais j'étais bien préparé. Je suis arrivé très motivé, j'étais sûr que j'allais l'avoir, j'ai fait quatre fautes." Avec ce sésame en poche Maxime, qui va commencer son CAP de magasinier à la rentrée, est rempli d'espoirs. "Je vais m'accrocher pour avoir le permis" nous assure-t-il. Son camarade de classe Bakasso, 18 ans également, attend quant à lui, une date pour passer le code. "J'ai commencé le code de la route il y a huit mois, ma mère voulait m'inscrire à l'auto-école mais c'était trop cher explique-t-il, l'établissement a accepté de me former, cela ne coûte que 10€, plus les 30€ pour s'inscrire à l'examen." Elève assidu, il fait plusieurs séries de 40 questions chaque semaine en se connectant sur le code Rousseau. "J'en fais jusqu'à six par semaine, je regarde bien les corrections pour noter les fautes et ne pas les refaire. Et quand je n'ai pas tout compris, Stéphane me réexplique."

Stéphane, c'est l'homme clé de cette formation sur-mesure au code de la route. Educateur à l'établissement médico-éducatif social départemental d'Isle, il a endossé la casquette de moniteur auto-école grâce au BEPECASER qu'il avait obtenu juste avant d'être admis à l'école d'éducateur. Entre les deux métiers, il fallait choisir... Finalement, il a pris les deux à bras le corps pour accompagner ces jeunes déficients légers qui rencontrent des difficultés pour passer leur permis. L'établissement a financé la mention moto qui lui manquait pour encadrer le permis AM.

Une série en deux heures et des entraînements chez soi

Depuis la rentrée 2019, il a mis en place des cours de code individualisés avec une séance de deux heures chaque lundi après la classe. "Le code de la route est quasiment inaccessible pour nos jeunes fait remarquer Stéphane Roulaud, ils n'ont pas les mêmes capacités d'analyse que leurs copains du milieu ordinaire. On fait une série, je passe beaucoup de temps à réexpliquer les termes techniques et à décrypter les situations et tous les petits détails car il faut répéter pour qu'ils enregistrent bien". Chacun passe à son tour, donne ses réponses en les justifiant ce qui permet de vérifier leur raisonnement. En plus de la séance hebdomadaire, les candidats au code doivent travailler à la maison des séries en ligne. "Les deux heures de cours ne suffisent pas, je leur demande de faire trois séries pendant toute la formation complète-t-il, le forfait code est ouvert en ligne pour six mois, on peut le renouveler une fois ou plus si besoin pour 10 €, montant facturé aux familles par l'établissement. En auto-école, ce serait impossible de prolonger l'accès au-delà d'un an".

Les deux premiers candidats présentés récemment ont planché entre 18 et 24 mois pour un taux de réussite de 50%. Pour la rentrée, il espère qu'un an suffira pour les préparer à l'examen. Les conditions changeront pour renforcer leur motivation. "Ils se découragent vite en voyant qu'ils font 20 fautes, j'étais obligé de tout reprendre ensuite. L'établissement facturera 40€ et, à la fin de la formation, on leur remboursera la moitié pour s'inscrire à l'examen du code. Cela couvrira juste l'achat des accès." Il espère étendre la formation à l'Institut de rééducation Suzanne Léger situé à Oradour-Saint-Genest et aux services d’éducation et de soins spécialisés à domicile qui dépendent de l'établissement.

Des candidats pour le permis AM et B

Le dispositif de formation ne s'arrête pas au code de la route. Le premier projet a démarré en 2012 avec la préparation au permis AM (cyclos de moins de 50 cm3) proposée à certains jeunes en partenariat, à l'époque, avec l'auto-école sociale Aléas. Quatre à six élèves par an ont été accompagnés. Le coût était alors très modique, autour de 50 € par an, auxquels s'ajoutent aujourd'hui 30 € depuis l'obligation d'être inscrit à l'ANTS par une auto-école pour passer l'examen, en l'occurrence l'auto-école de Carole Boulesteix. L'établissement a investi dans des scooters. "La formation est de 8 h en auto-école classique et il n'est pas rare que nous soyons à 40 ou 50 h avec des cours de conduite en interne pour la maîtrise du véhicule puis en externe pour se confronter aux situations de conduite en milieu ordinaire. Cela fonctionne bien, nous avons toujours une demande."

L'établissement a ensuite eu des demandes de préparation au permis B. Une voiture équipée d'une boîte automatique et de double commande a été achetée mais l'accès au permis ne s'est pas révélé plus simple. En outre, les jeunes arrivent en fin de cursus à l'établissement au moment où ils pourraient se présenter au permis B. "Nous allons peut-être commencer les cours de code encore plus en amont" envisage l'éducateur. Enfin, un projet lui tient à coeur, le permis AM pour conduire une voiture sans permis, des jeunes ayant des difficultés à tenir en équilibre sur un scooter. Un appel au mécénat est lancé pour s'équiper d'un tel véhicule.

   Nathan et Romain, accompagnés de la gérante de l’auto-école d’Ambazac, passent le permis AMNathan et Romain, accompagnés de la gérante de l’auto-école d’Ambazac, passent le permis AM

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : EMESD

Partager sur Facebook
Vu par vous
1861
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !