Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/10/19 | Pyrénées-Atlantiques : plus d'1 accident sur 2 implique un deux-roues

    Lire

    Les routes des Pyrénées-Atlantiques comptent depuis le début de l’année, 29 décès (contre16 à la même période en 2018). 607 accidents de la route, principalement dus à une vitesse excessive et refus de priorité, ont causé 726 blessés (contre 758 en 2018) dont 166 hospitalisés (contre 236). Sur les 29 décès, 10 concernent des usagers sur un véhicule deux-roues. Depuis le début de l’année, 329 accidents sur les 607 impliquent au moins un usager deux-roues qu'il soit en cyclomoteur (126), en moto (122), ou en vélo (81). La préfecture appelle ces usagers à plus de vigilance et visibilité et de meilleures protections individuelles.

  • 22/10/19 | Agence d'Urbanisme Atlantique et Pyrénées (AUDAP) enquête sur la marche

    Lire

    La marche, le mode de déplacement le plus courant, fait l’objet de peu d’actions spécifiques. L'AUDAP, et le Syndicat des mobilités Pays Basque – Adour, le Syndicat Mixte Pau Béarn Mobilités, et les Communautés de communes du Seignanx et du Pays de Nay, ont engagé un travail pour identifier les actions permettant de favoriser les pratiques piétonnes «utilitaires» (se rendre au travail, faire ses courses, rejoindre l'arrêt de bus…). 1ère étape: dresser un diagnostic. Pour ce faire un questionnaire ouvert à tous est accessible en ligne et des visites de terrains sont aussi organisées.

  • 21/10/19 | Grève des biologistes: les préconisations de l'Agence Régionale de Santé

    Lire

    Face au mouvement de grève des biologistes prévu les 22, 23 et 24 octobre, qui devrait être assez largement suivi en Nouvelle-Aquitaine, l'ARS préconise au public de ne pas se rendre pendant ces 3 jours dans leur Laboratoire d’analyses biologiques habituel et de reporter à compter du 25 octobre les analyses considérées comme non urgente par leur médecin traitant ou leur infirmière. Les demandes d’analyses biologiques urgentes pourront être prises en charge, dans les laboratoires signalés sur le site de l’ARS. Objectif: éviter d'orienter massivement des patients vers les services des Urgences.

  • 21/10/19 | 85 nouvelles places d’hébergement en Charente

    Lire

    En Charente, les dispositifs d’accompagnement accueillent actuellement 137 réfugiés et 400 demandeurs d’asile. A compter de ce 21 octobre, les communes de Ruffec et Confolens accueilleront 45 réfugiés au sein de 2 centres provisoires d’hébergement alors que les communes de Chasseneuil-sur-Bonnieure, Chabanais et Excideuil vont accueillir 40 réfugiés.

  • 21/10/19 | L'ancien député communiste du Nontronnais, René Hutin est décédé

    Lire

    René Dutin, ancien député communiste du Périgord vert est décédé vendredi 18 octobre à l'âge de 85 ans. Né à Abjat-sur-Bandiat, il a débuté sa carrière politique en tant que maire communiste de Saint-Estèphe en 1965 où il est élu à l'âge de 32 ans. Élu pendant 36 ans, il a également été conseiller général du canton de Nontron de 1979 à 2011. En 1997, il devient député de la troisième circonscription de la Dordogne. Il perd sa députation en 2002 au profit de Frédéric de Saint Sernin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | En septembre, embarquez à bord de la Caravane des possibles !

01/08/2019 | Du 13 au 29 septembre, la Caravane des possibles empruntera les routes de Gironde pour encourager les (r)évolutions.

Caravane des possibles

Face à l'urgence climatique et sociale, plusieurs collectifs ont choisi d'organiser une manifestation festive et militante en Gironde. L’événement s'appelle la Caravane des possibles, en référence à toutes les solutions alternatives qui seront mises en valeur pendant ces journées itinérantes, du 13 au 29 septembre 2019. D'Uzeste, commune du sud-est de la Gironde, située non loin de la frontière landaise ; en passant par Libourne, Saint-André de Cubzac, Bordeaux et enfin, Pessac, le collectif va sillonner les routes girondines pour échanger avec les habitants et mobiliser les foules pour un passage à l'action.

Pour David Carroll, issu du collectif Slowfest qui co-organise l’événement, il ne s'agit pas à proprement parler d'un festival. Il évoque plutôt une « forme de mobilisation citoyenne co-organisée ». Pas moins d'une cinquantaine d'associations girondines unissent leurs forces dans la préparation de l'événement. Si le collectif avait déjà donné naissance à quelques manifestations de ce type par le passé, la nouveauté réside ici dans le caractère itinérant. Les intervenants se déplaceront à vélo ou à cheval. Des modes de transport bas-carbone qui collent bien à l'objectif : emmener les alternatives vers les centre-villes et les lieux périphériques pour « sortir du ghetto écolo », comme le confie David Carroll. Pour éviter la déprime face à la crise écologique, il faut prendre part aux mouvements qui existent déjà au niveau local. Le collectif ne nie pourtant pas le rôle du pouvoir politique dans cette lutte. Pendant la manifestation, des interpellations avec élus et futurs candidats sont également prévues.

Un programme chargé

L'éveil citoyen peut aussi se réaliser dans une ambiance festive. C'est le défi que se sont lancés David Carroll et l'ensemble de l'équipe. L'arrivée de la caravane dans les différentes villes-étapes du parcours devrait être un moment de fête, suivi par le village des alternatives qui présentera les différentes associations présentes. Le reste du temps, les festivaliers se partageront entre concerts et conférences avec un programme pour le moins éclectique. A l'affiche, l'essayiste Patrick Viveret, penseur de l'altermondialisme et de la sobriété heureuse, mais aussi Julia Schindler, spécialiste en permaculture. Autour de la caravane, on parlera également revenu de base, collapsologie ou habitat collaboratif. Enfin, au niveau musical, Mick Strauss, guitariste issu du groupe Moriarty, Datcha Madala ou encore le rappeur R-Wan se relaieront sur scène, accompagnés par le groupe « résident » Slowfest Orchestra.

 

Datcha Mandala

Un financement participatif

Le collectif ne s'en cache pas. Le projet compte aussi sur la campagne de crowdfunding lancée au début du mois de juillet pour se financer. Pour accélérer la transition, tout le monde doit se mobiliser et cela passe par un financement solidaire. La cagnotte est encore ouverte jusque début septembre, pour un objectif de 9000€ récoltés. L’événement, entièrement gratuit, espère « construire dans la bonne humeur le monde de demain », conclue David Carroll. Rendez-vous du 13 au 29 septembre pour en discuter.

Pratique

Entrée gratuite - Du 13 au 29 septembre 2019
La Caravane fera escale à Uzeste, Langon, Paillet, Le Tourne, Portets, Créon, Libourne, Cenon, St André de Cubzac, Blanquefort, St Médard en Jalles, Bordeaux, Pessac et Cestas.
Pour les aider à se financer

Sarah Dumeau
Par Sarah Dumeau

Crédit Photo : David Carroll

Partager sur Facebook
Vu par vous
4486
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !