aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/04/17 : A 16h45, dans les Pyrénées Atlantiques, le taux de participation atteignait 70,49% contre 74;59% en 2007 et 67,61% en 2012.

23/04/17 : Le taux de participation estimé à 17h00 dans le département de la Gironde est de 66,82% (contre 77,85% au 1er tour de l’élection présidentielle en 2012 et 77,91% au 1er tour de l’élection présidentielle en 2007).

23/04/17 : Dans les Landes, la participation à 17h n'est que de 65,79% soit près de 11 points de moins qu'au premier tour de la présidentielle en 2012.

23/04/17 : En Dordogne, le taux de participation estimé à 17 h est de 69,43 %, contre 78,06 % au 1er tour de l’élection présidentielle en 2012 et 81,67 % au 1er tour de l’élection présidentielle en 2007. La participation est identique au niveau national (69,42 %).

23/04/17 : Charente-Maritime : le taux de participation aux élections étaient de 28,22% à midi ce dimanche, soit près de 2% de moins qu'en 2012.

23/04/17 : Si au niveau national le taux de participation est de 28,54%, il est, selon les chiffres fournis par la préfecture, de 31,71% dans les Pyrénées Atlantiques. En 2007, il était de 32,97% et de 28,94% en 2012.

23/04/17 : Le taux de participation estimé à midi dans le département de la Gironde est de 25,90% (contre 35,08 % au 1er tour de l’élection présidentielle en 2012 et 37,46 % au 1er tour de l’élection présidentielle en 2007).

23/04/17 : En Dordogne, ce dimanche, à 12 h, le taux de participation au 1er tour de l’élection présidentielle est de 30,41 %. C’est mieux qu’au niveau national (28,54 %). La mobilisation était de 34,55 % au premier tour de l’élection présidentielle en 2012.

23/04/17 : Dans les Landes, la participation à midi est en légère baisse par rapport au premier tour de 2012 : 32,62% (contre 34,14%).

23/04/17 : Il se confirme que la viticulture girondine sera affectée par le gel en particulier de la nuit du 20 au 21 avril: le sauternais dans les secteurs bas mais aussi l'entre deux mers le libournais et certaines communes en Haute Gironde.

22/04/17 : En Dordogne, les 693 bureaux de vote seront ouverts dimanche de 8 h à 19 heures pour le premier tour des élections présidentielles. 314 954 électeurs périgourdins sont appelés aux urnes.

21/04/17 : Important risque de feux de forêt en Lot-et-Garonne! Depuis quelques jours, les sapeurs-pompiers interviennent sur des départs de feux. La préfecture du Département appelle à la plus grande prudence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/04/17 | Incendie de Cissac: la RD 1215 rouverte

    Lire

    A 14h30 ce dimanche l’incendie de Cissac-Médoc était considéré comme maîtrisé grâce à l’action soutenue des pompiers du Service départemental d’incendie et de secours de la Gironde et de ceux venus en renfort des départements voisins (17-24-40-19-87-79-64) : les routes départementales 1215 et 4 étaient à nouveau ouvertes A 14h30,(17-24-40-19-87-79-64).Les habitants et automobilistes sont invités à rester vigilants sur la zone.

  • 21/04/17 | Cissac-Médoc : incendie et perturbations routières

    Lire

    L'incendie déclaré ce jeudi à Cissac qui a dévasté 1100ha de forêt est «stabilisé mais pas encore fixé» selon la Préfecture. Il mobilise 300 pompiers, 143 véhicules et 2 canadairs. La RD1215 est fermée dès St-Laurent-Médoc avec une déviation vers St-Sauveur, puis vers Cissac, Vertheuil, et par la RD204 pour rejoindre Lesparre. Les RD 4, 205 et 3E2 sont barrées entre la RD1215 et Hourtin. La RD101 est fermée au niveau de la sortie de St-Laurent, en direction du lieu dit Lagunan. Une déviation est proposée par la RD 3 par Hourtin, Carcans, Brach et Castelnau

  • 13/04/17 | Lla FNSEA se démarque d'un éleveur qui reçoit Marine Le Pen

    Lire

    La FNSEA Nouvelle-Aquitaine tient à souligner qu’elle n’est le support d’aucun meeting, ni le porte-parole d’aucun des partis politiques dans la campagne présidentielle. C’est en son nom propre et sur la base d’une initiative personnelle, qu’un éleveur de bovins viande de la commune de PAGEAS (87) accueillera Mme Le Pen pour son prochain meeting. La FNSEA indique que ses statuts mentionnent que pour être éligibles dans ses instances, les administrateurs doivent satisfaire à plusieurs conditions dont « ne pas être investi d’un mandat parlementaire ou de conseiller régional ».

  • 09/04/17 | Le CESER veut plus d'équité territoriale

    Lire

    En avant première au Conseil régional, le Ceser a adopté une dizaine d’avis sur la mobilité, la transition énergétique, le développement culturel, la jeunesse, le tourisme et l’aménagement des territoires et mis l’accent sur l’emploi et l'amélioration des conditions de travail et d’accueil des saisonniers. La Région invitée à s’engager pour le tourisme solidaire et le départ en vacances des publics fragiles. Le Ceser estime que les enjeux définis dans le Schéma de développement des territoires ne traduisent pas l'ambition d'équité et de maîtrise des "dynamiques inégalitaires"

  • 09/04/17 | Région: Les" Républicains" saisissent le tribunal administratif

    Lire

    Les élus LR de la Région avec à leur tête, Virginie Calmels, Yves d'Amécourt et Olivier Chartier annoncent qu'ils ont saisi le tribunal administratif de Bordeaux, après avoir remis un mémoire au Président Rousset, le 23 mars, consacré à la gestion de l'ex-région Poitou-Charentes suite au rapport de la Chambre régionale des comptes et pour lui demander d’inscrire ce mémoire à l’ordre du jour de la séance plénière de ce 10 avril, ce qui n'a pas été possible car intervenant après le bouclage de cet ordre du jour. N'ayant pu obtenir "un complément" à celui-ci ils ont décidé d'ester en justice.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Biarritz: En sport de haut niveau il y a des bons et des mauvais stress

01/04/2017 | Le stress était le thème du dîner-débat organisé à l’Hôtel du palais par ce club des aristocrates de l'ovale. Et avec Fabien Galthié et Marc Lievremont ça ne manquait pas de sel

Archiballs debat Galthié Lievremont

Chaque année, le club des Aristocrates du rugby dont le siège est à Bayonne, organise un dîner conférence au profit d'une association caritative. Cette année il avait pour but d'aider la Serge Betsen Academy, cet international biarrot qui vit aujourd'hui à Londres et se consacre à aider les enfants du Cameroun, son pays d'origine. Plus de 180 personnes dont de nombreux chefs d'entreprise y ont participé sous les ors de l'Hôtel du Palais, le palace de Biarritz.

 Après l'Hostellerie de Brindos de Serge Blanco, le président des Archiballs David Abéradère, avec ses prédécesseurs Bruno Benmoura et Michel Bosch, mais aussi Pierre Massac, avait choisi le cadre de l'Hôtel du Palais pour l'organisation de ce nouveau dîner débat annuel au profit de la Serge Betsen Academy, pour aider les enfants du Cameroun, son pays d'origine, avec un casting qui s'est révélé savoureux. Et raccord avec le thème de la soirée: "le stress dans la performance" quand on sait que le fraîchement capé directeur sportif du RC Toulon Fabien Galthié était présent. "J'aurais bien aimé vous en confier l'exclusivité dit-il en souriant aux 180 convives, mais il y a eu des fuites". Pour ces échanges, animés par François Trillo qui vient de recevoir un chèque de "remerciement" de Canal +, il était entouré de l'ancien sélectionneur Marc Lievremont, du général 4 étoiles des Forces aériennes Jean-Patrick Gaviat, épisodiquement consultant sur BFMTV, et du navigateur basque Pascal Bidegorry. Extraits....

"La gestion du stress, c'est toujours avant de passer à l'action, expliqua en ouverture Fabien Galthié. Dans le vestiaire et quand tu rentres dans un stade de France où il y a 80 000 personnes. Le match se déroule bien et brusquement, tu fais une erreur, ou il y a un fait de match. Tu quittes alors l'espace présent, l'instant présent et ressasses les conséquences d'un geste englouti par le passé immédiat. Avec le temps, l'expérience, on apprend à gérer les incidents dans les moments difficiles, c'est l'apprentissage de soi. Le physique suit moins, alors le mental, la gestion de soi, prend le relais. C'est du stress positif." "Paradoxalement,enchaînait Marc Liévremont, ne c'est pas dans ma vie de joueur ni d'entraîneur que j’ai du gérer un grand moment de stress. Mais dans ma vie privée, lors de la naissance de mon fils aîné. Toutefois au rugby quand je jouais sous les couleurs de Perpignan et qu'on jouait le maintien, on avait une préparation à l'ancienne. Le stress en sport de combat, faisait partie de la maîtrise de nos émotions. Oui, il m'est arrivé de ressentir une émotion profonde quand je devais affronter des potes ou encore mon petit frère qui jouait en face..." "Une mission de guerre où un entraînement génère évidemment du stress mais comme dans votre sport, il y a aussi un grand esprit d'équipe, qui passe pour nous par la préparation de l'avion par le mécanicien...mais aussi beaucoup d'humilité", ajoutait le général des Forces aériennes. Un jour après un tonneau, j'ai eu l'impression que je prenais de l'altitude alors que j'étais en piqué. Heureusement, j'ai dépassé ma certitude et m'en suis référé aux instruments qui m'indiquaient le contraire." Une solitude que connaît bien le navigateur basque Pascal Bidegorry. "Certes il y a le stress négatif qui nous habite souvent lors de traversée, la crainte du retournement du bateau, mais aussi le positif qui vous oblige à vous sortir de n'importe quelle situation. Quand on reste seul 250 jours au milieu de l'océan, on arrive à se transcender véritablement. Le mauvais stress vous fait perdre tous vos moyens..." "Moi, j'ai une profonde admiration pour les navigateurs et cette solitude qu'ils maîtrisent", coupe Marc Liévremont. La solitude, on l'a tous un peu connue mais sans commune mesure avec vous. La force du rugbyman est qu'il a ses copains et va puiser de la confiance auprès d'eux... "Marc, je n'oublierai jamais la demi-finale contre les Blacks"

"Marc, dit alors avec passion Fabien Galthié, je n'ai jamais oublié cette demi-finale de la Coupe du Monde 1999 que l'on a partagé contre les All Black. Lomu, comme les autres nous avaient véritablement châtié, on était au pied de nos poteaux, presque rincés menés 24-10. "Tu nous a dit, je ne l'oublierai jamais: "Hé les gars vous avez vu, ils sont fatigués!" On a cru que tu avais pété un câble." "Oui, oui, croyez-moi, ils sont pas si bien que ça..." Et là nous avons commis l'exploit de tout remonter et les gagner..Je pense que c'est le plus bel exemple d'un stress négatif qui se mute instantanément en stress positif, un stress de combat...."

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5566
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !