22/08/14 : Dans le cadre des Nuits Lyriques en Marmandais, les Symphonistes d’Aquitaine, vous donnent rendez-vous Samedi 23 août, 20h30 à l’espace exposition de Marmande pour LA FLÛTE ENCHANTÉE de Mozart, dans une mise en scène de Mireille Larroche.+ d'info

22/08/14 : Le marché potier de la Bastide-Clairence, au Pays basque, fêtera ses vingt ans les samedi 13 et dimanche 14 septembre. Cinquante professionnels de renom , potiers, céramistes et verriers, participeront à cet événement.

21/08/14 : Assises nationales de l’Énergie à Bordeaux - Élu, chercheur, technicien, financier, citoyen… ont jusqu’au 26 septembre pour soumettre leurs propositions sur le thème : « Transition énergétique : tous concernés, faisons-la ensemble ! » + d'info

20/08/14 : François Bayrou, président du Modem et maire de Pau, estime que Alain Juppé "peut faire du bien au pays" s'il est élu président de la République. Lors de la campagne des municipales, François Bayrou avait reçu un soutien actif du maire de Bordeaux.

20/08/14 : "La candidature d' Alain Juppé à la primaire de l'UMP pour la présidentielle 2017 peut nous éviter un triste match retour Sarkozy-Hollande" : Jean Dionis du Séjour, maire UDI d'Agen

20/08/14 : Le Syndicat des vins de Graves et la Ville de Lège-Cap Ferret organisent le rendez-vous familial de la fin de l'été : LE BAL DES GRAVES le samedi 30 août de 18h à 22h - quartier des pêcheurs, place des boulistes à Lège-Cap Ferret (33).

20/08/14 : Sur son blog, Alain Juppé annonce sa candidature aux primaires de l'UMP en ces termes " j’ai décidé d’être candidat, le moment venu, aux primaires de l’avenir." au printemps 2016. + d'info

20/08/14 : L'info a fait le tour des réseaux sociaux aujourd'hui: des surfeurs auraient aperçu un requin d'une dizaine de mètres au large de la Côte des Basques à Biarritz à la hauteur de la villa Belza. Ni photo, ni vidéo n'ont accrédité ce fait.

18/08/14 : Le champion d'Europe périgourdin Yohann Kowal sera à l'honneur demain à partir de 18 h à Cap Cinéma à Périgueux. La course et le podium seront rediffusés. Puis le champion d'Europe se prêtera au jeu des questions réponses avec le public.

18/08/14 : Le Cirque Pinder sera à Bordeaux – Place des Quinconces – du mardi 2 au dimanche 14 septembre 2014 pour présenter son nouveau spectacle « 1854-2014 : Pinder fête ses 160 Ans ! ».

17/08/14 : Pour le dernier match amical de la Rugby Summer Cup au stade Aguilera de Biarritz, le BO a été battu sur le fil à la dernière minute, 13-12 en présence du chanteur Françis Cabrel venu depuis Hossegor

17/08/14 : Vainqueurs de Monaco 4 buts à 1 ( 2 buts de Rolan, 1 de Sala (penalty) et 1 de Khazri (penalty), tous marqués en seconde mi-temps, les Girondins de Bordeaux sont en tête du championnat de Ligue 1 en compagnie de Saint-Etienne.

17/08/14 : Samedi matin, sur le marché de Sarlat, la gendarmerie nationale accompagnée des services fiscaux, des douanes, organisait une vaste opération de contrôles dans le cadre du comité départemental anti-fraude. L'accent a été mis sur le travail dissimulé.

11/08/14 : Laurence Béguin, sous-préfète de l’arrondissement de Nontron (24), est nommée sous-préfète chargée de mission auprès du préfet de la région Guyane, préfet de la Guyane.

07/08/14 : En Lot-et-Garonne, reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sur les communes de Nérac, Lavardac et Buzet-sur-Baïse pour les inondations et coulées de boue de janvier 2014.

06/08/14 : L'agglomération Côte Basque Adour qui regroupe Bayonne Anglet Biarritz Bidart et Boucau (près de 2000 000 habitants)a créé une page sur Facebook pour sensibiliser la population sur cette notion d'agglomération et lui fournir des infos directement.

25/07/14 : La chanson française qui revient en force, les artistes déjantés et la jeunesse militante constituent les trois piliers du festival Emmaüs qui se déroulera les mardi 29 et mercredi 30 juillet à Pau-Lescar, dans les Pyrénées-Atlantiques.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/08/14 | Brigitte Allain ouvre les journées d'EELV à Bordeaux

    Lire

    La députée de Dordogne a ouvert ce jeudi à l'université Bordeaux-Montaigne les Journées d'été d'EELV. "Dans le contexte actuel de défiance de nos concitoyens, j'ai insisté sur notre responsabilité politique, à tous les échelons à nous engager pour recréer du lien et de la confiance... Ces journées d'été sont l'occasion pour les écologistes de défendre un véritable projet de société, qui valorise les initiatives existantes et s'appuie sur les savoirs faire locaux. Engager la transition écologique et énergétique permettra de créer des emplois, de renouer avec les solidarités et d’améliorer les conditions de vie pour toutes et tous.

  • 20/08/14 | Biarritz anticipe les 50 ans de la Fédération française de surf

    Lire

    La Fédération française de surf, née en 1964, fête ses 50 ans cet automne. Biarritz et sa Côte des basques qui ont vu les premières planches de surf en 1956 grâce à Peter Viertel, le mari de Deborha Kerr lors du tournage du film "Le soleil se lève aussi" anticipe. Aujourd'hui une compétition entre les pionniers et les anciens champions des années 60, 70, 80, 90 et 2000 ce mercredi de 17 h 30. Demain le chanteur surfeur Tom Frager donnera un concert à 21h30 dans le cadre des Jeudis de la Cité de l'Océan.

  • 14/08/14 | Kowal le périgourdin champion d'Europe malgré lui

    Lire

    Champion d'Europe malgré lui : second de la finale du 3.000 m steeple à Zurich derrière son coéquipier de l'équipe de France Mahiedine Mekhissi, Yoann Kowal le périgourdin licencié à l'Entente Périgueux Sarlat Trélissac bénéficie de la disqualification du vainqueur qui avait enlevé son maillot avant l'arrivée de la course. Et ceci suite à une réclamation déposée par l'Espagne dont l'un des coureurs qui avait terminé quatrième récupère ainsi une médaille qu'il ne méritait pas.

  • 14/08/14 | Le Belem accoste ce jeudi à Bordeaux

    Lire

    Le légendaire Belem, plus ancien trois-mâts d'Europe, fera escale à Bordeaux sur la Garonne du jeudi 14 au lundi 18 août 2014. Des visites publiques seront organisées tout le week-end : les 15, 16 et 17 de 10h à 18h30. L'occasion de découvrir l'histoire unique de ce navire vieux de 115 ans. Au programme également, des stages de navigation pour débutants et confirmés, et, pour les détenteurs de la carte des Amis du Belem 2014, une visite guidée par le Commandant le dimanche 17 à 10h.

  • 11/08/14 | Relance d'une consultation SRCE Aquitaine de 3 mois et report de l'enquête publique

    Lire

    L'Etat et la Région Aquitaine ont accordé un nouveau délai de trois mois de consultation aux structures associées dans le projet de Schéma régional de cohérence écologique (SRCE). Un délai justifié par le peu d'avis reçus (une dizaine) en raison de la mise en place des nouveaux exécutifs municipaux et du renouvellement des représentants des communes dans les conseils communautaires. L'enquête publique, initialement prévue du 18 août au 26 septembre 2014, est reportée au début de l'année 2015.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Société | Entretien : Thierry Blandinières, Président de Delpeyrat ou l'histoire du mariage réussi entre le Jambon de Bayonne et le foie gras

02/12/2011 |

Thierry Blandinière, Président de Delpeyrat, initiateur de la nouvelle stratégie de la marque

Thierry Blandinières, Président de Delpeyrat depuis 2003, également Directeur général de Maïsadour, est l'homme du renouveau pour l'entreprise landaise. Élu entrepreneur de l'année en 2008,Thierry Blandinières a toujours à coeur de développer "sa" marque comme "LA référence de la gastronomie du Sud Ouest". Une motivation entretenue par le succès de la stratégie de diversification de la marque mise en place depuis 4 ans en direction du Jambon de Bayonne. En entretien dans son bureau de Saint-Pierre-du-Mont dans les Landes, Thierry Blandinière revient avec nous sur les secrets de ce mariage réussi entre Jambon de Bayonne et la marque, jusque là, historique, du foie gras. Il en évoque aussi les projets et perspectives à venir ici et dans le monde.

@qui! : Comment et pourquoi Delpeyrat, historiquement rattaché au foie gras, en est venu à élaborer une stratégie sur le Jambon de Bayonne ?

Thierry Blandinières: Tout a commencé en 2007-2008, lorsque nous avons mené une analyse stratégique pour savoir où en était la marque Delpeyrat. Parce que si le foie gras marche fort en fin d'année, il ne marche fort qu'en fin d'année...De cette analyse, il en est ressorti qu'au-delà du Foie gras, on avait un potentiel plus large ; on pouvait être porteur d'une image de gastronomie du Sud Ouest. Or nous avons constaté que chez nos concurrents, il n'existait pas de marque alimentaire qui pouvait se revendiquer comme étant « LA » référence gastronomie du Sud Ouest.
Quand on interroge les gens sur les produits selon eux représentatifs du Sud Ouest, ils placent en première position le foie gras, et en seconde le jambon de Bayonne.

" Il n' y avait pas de marque locomotive pour le jambon de Bayonne"

Il se trouve que dans le cadre de cette analyse stratégique, coté Jambon de Bayonne, on s'est aperçu que dans le secteur, il n'y avait pas de marque emblématique du produit. Il y avait un IGP qui a bien fait son travail, en faisantévoluer le produit entre Jambon de pays et le territoire ; mais, s'il existait des marques comme Montagne noire ou Chevallier, et aussi beaucoup de marques de distributeurs, type Reflets de France pour les magasins Carrefour, il n'y avait pas de marque référence, pas de vraie locomotive. Après une série de tests auprès de consommateurs, il en ressortait que Delpeyrat pouvait développer une gamme Jambon de Bayonne, grâce à son rattachement Sud ouest, mais seulement si le produit était développé par la marque avec une réelle dimension gastronomique. Grâce au foie gras, et à un travail sur le marketing du type jambon italien, une belle présentation et de grande tranche, ça a permis au jambon de Bayonne de monter en gamme, grâce aussi à un marketing du type du jambon italien.

@! : Concrètement quelles ont été les étapes permettant de passer de la stratégie sur le papier à sa mise en pratique ?


T.B. :
Donc si on reprend, d'un côté nous avions la volonté d'élargir notre marque, et d'un autre il y avait un produit d'origine sud-ouest qui cherchait un leader ! A partir de là nous nous sommes mis en recherche d'entreprises à racheter. Là encore, les choses « tombaient bien » puisque Montagne noire, filiale du groupe espagnol « Campo Frio » était à vendre.Montagne Noire faisait à la fois du Jambon de Bayonne et du saucisson; nous n'étions pas intéressés par la partie saucisson, car peu compatible avec la dimension gastronomique que nous voulions développer. Mais notre proposition de ne racheter que l'activité jambon n'a pas été acceptée par le groupe espagnol, donc nous avons tout racheté,sans assimiler le saucisson à Delpeyrat et en continuant de le commercialiser sous le nom Montagne Noire.
Pour le Jambon de Bayonne nous avons lancé le produit « grande tranche », soutenu par une démarche marquetée. On a investi dans des moules pour grandes tranches qui permettent donne des tranches de 25 g mais plus fine, ce qui allait bien avec la dimension gastronomique puisque le jambon sec est meilleur lorsqu'il est tranché plus fin.
En 2008, on rachète Chevallier. On a substitué Delpeyrat, ce qui a permis d'accélérer le développement de la marque en grande distribution. Chevallier proposait déjà des grandes tranches, plus grandes que les nôtres, mais en contrepartie elles sont 20% plus chères.... L'intérêt d'avoir une gamme prémium, c'est que ça nous permet de financer l'innovation, la communication et la force de vente autour de nos produits et ainsi de continuer à tirer Delpeyrat vers le haut.

"Innover et segmenter l'offre"

Témoin de l'innovation développée par Delpeyrat, une vitrine de quelques produits de la marque, trone dans le bureau de son Président
@! : On le constate la démarche a été la bonne, leJambon de Bayonne prend sa place dans les supermarchés; où en est aujourd'hui le Jambon de Bayonne Delpeyrat et quels sont les nouveaux objectifs pour le Jambon de Bayonne?

T.B. : Nous avons eu un bon succès en trois ans. Nous sommes à cinq points de part de marché sur le jambon sec, là où le leader est à 12 points. Notre objectif désormais est de doubler notre part de marché. Et, nous avons quelques marges de manœuvres puisque nous ne sommes pas encore présents dans tous les supermarchés. Il nous faut être encore mieux distribués et segmenter l'offre. L'idée est de montrer aux consommateurs qu'il y a plusieurs façons de consommer le jambon de Bayonne. Outre le produit grandes tranches, nous avons développé une chiffonnade de jambon de Bayonne, un « plateau festif » avec7-8 tranches, le « cœur de jambon », sans gras, ou encore une déclinaison au piment d'Espelette. C'est étonnant d'ailleurs, personne n'avait pensé à le faire... Jusque-là le Jambon de Bayonne avait une logique d'origine, pas de marque... Désormais il faut imposer un marché du Jambon de Bayonne sur le marché du jambon sec, mais pour ça il faut que les distributeurs jouent le jeu.
Il faut bien comprendre que se lancer dans le jambon de Bayonne, c'était un vrai pari. Nous n'avions aucune expérience sur ce produit. Avec le recul ça paraît simple et facile, mais on était beaucoup moins rassuré il y a quatre ou cinq lorsqu'on a décidé des rachats. C'était une vraie prise de risque pour Delpeyrat que de vouloir imposer une marque, un concept jambon gastronomique et un certain nombre d'innovations autour de ce produit.

@! : Avez-vous des projets à l'international ?


T.B. :
Oui, et dans un premier temps, on cible l'Europe du Nord et le Japon. En Europe du Nord, ces pays ont une culture du jambon sec grâce aux jambons italiens et espagnols. On veut s'imposer sur le marché du jambon sec, commela « troisième version », à côté du Parme et du Serrano. Désormais en Grande Bretagne les étals des magasins Mark and Spencer, présentent le Serrano, le Parme et le Jambon de Bayonne ! Maintenant, il faut que les autres distributeurs achètent la démarche de proposer les trois versions du jambon.
Au Japon on capitalise sur l'image du Foie gras. Le Bayonne monte grâce aux clients foie gras de Delpeyrat, et à notre ambassadeur sur ce pays : le Chef Guy Martin. Ses apparitions, télé notamment, accentuent plus encore la dimension gastronomique pour les japonais.
Nous sommes aussi présents au Canada avec le Foie gras et le Jambon de Bayonne marche bien, c'est par là qu'on espère entrer aux Etats-Unis. Sur le jambon, Chevallier avait déjà ouvert le marché quand nous l'avons racheté.
Ca fait deux ans que nous travaillons en direction de l'Europe du Nord et le Japon. D'ailleurs, nous avons pu financer ces développements grâce à la vente de la branche saucisson sec hérité de Chevallier, qui nous a permis de récupérer des moyens et des ressources sur le Jambon de Bayonne.

450M euros de chiffre d'affaire : 75M pour le Bayonne et 300M pour le foie gras

Nous avons également acquis l'an dernier « Salaisons Pyrénéennes », qui conserve une grand autonomie, et représente aussi pour nous une marque de terroir complémentaire, puisqu'en plus du jambon de Bayonne, ils produisent aussi les fameux « Noirs de Bigorre ».La marque est destiné au circuit traditionnel, au rayon coupe, grossiste et restauration, ce qui permet l'élargir la gamme de nos produits et le périmètre... Périmètre par ailleurs de nouveau élargi, cette année, par le rachat de Comtesse du Barry, spécialisé dans les plats préparés, en épicerie fine. Au total, Delpeyrat possède désormais70 % des parts de marché sur les Jambons de Bayonne. Delpeyrat et Comtesse du Barry représentent ensemble un chiffre d'affaire de 450 M€ dont 75 M€ sur le jambon et 300 M€ pour le foie gras. Et oui... le foie gras reste notre premier métier!

@! : Justement, ce « premier métier » du foie gras, n'est pas complémentdéconnecté de l'activité jambon de Bayonne... Ne peut-il pas être un instrument pour lisser le phénomène de saisonnalité du foie gras que vous évoquiez au début de l'interview ?


T.B. :
C'est une bonne analyse. En été on communique surtout sur les Jambons mais on parle aussi foie gras. En hiver c'est la tendance inverse, parce que traditionnellement on mange davantage de foie gras pendant les fêtes que dans le reste de l'année. Mais, le jambon de Bayonne, peut aussi faire figure de produit festif en entrée de repas. Pour l'occasion nous travaillons des packagings différents qui mettent en valeur l'aspect festif. Toute l'année on essaie de faire rentrer dans les étals davantage de références foie gras et canard. Nous avons, par exemple, crée des chiffonnades de magret séchée qui sont commercialisées en libre-service juste à côté du jambon. Ici l'innovation c'est d'avoir changé le sens de la coupe, le magret séché est finement coupé dans le sens de la longueur.... Nous mettons également en place des produits pour mieux distribuer le foie gras hors saison festive, en créant par exemple un duo de foie gras au plus petit grammage  - pour deux, trois ou quatre personnes - qui permet de réduire le prix pour l'acheteur. Ces produits existent mais la distribution est frileuse.Cela dit, désormais, nous avons le flux logistique du Jambon qui se fait tout au long de l'année. C'est donc plus facile d'y glisser un carton de foie gras. Dans la même logique, nos vendeurs rendent plus régulièrement visite au chef de rayon, ce qui crée la proximité qui permet de petites avancées sur le foie gras. Désaisonnaliser le foie gras, fait bel et bien partie de nos objectifs; le jambon de Bayonne pourra nous y aider, même si on sait que ça prendra du temps.
Au total sur le jambon, on crée différentes recettes pour mettre en place différents instants de consommation, on procède à une montée en puissance de la communication télé, on développe notre force de vente pour diffuser la marque,y compris à l'international et on fait le lien avec le foie gras.

Photos: Aqui.fr

Propos recueillis par Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
3123
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Chaque année, des familles d'accueil reçoivent des lycéens étrangers. Société | 21/08/2014

Une année scolaire dans une famille française pour des lycéens étrangers

Mardi avait lieu la commémoration des 70 ans de la libération de Périgueux Société | 19/08/2014

Périgueux libérée, 70 ans après, la ville se souvient

Le lac d'Hossegor Société | 18/08/2014

Les petites merveilles d'Aqui! Hossegor sous le charme de l'harmonie

Le salon Expogrow se tiendra les 12, 13 et 14 septembre prochains à Irún (Pays basque). Société | 17/08/2014

Expogrow à Irun : un salon franco-basque qui ne manque pas d'herbe

Les nouveaux logements du Cafi Société | 16/08/2014

Inauguration du nouveau centre d'accueil des réfugiés d'Indochine à Sainte-Livrade-sur-Lot

Marche à suivre Société | 14/08/2014

Une Marche à suivre pour adopter les bons réflexes de déplacement

Diaw Haare aviron bayonnais Société | 14/08/2014

L'Aviron Bayonnais retrouve l'arène du Top 14

L'académie Younus à Bordeaux aide les jeunes à trouver leurs repères Société | 11/08/2014

Sport et soutien scolaire au programme l'été au Grand Parc à Bordeaux

anniv mariano Société | 11/08/2014

Un dimanche à Arcangues "avec" Luis Mariano

Virginie Calvet, avec son cheval Société | 10/08/2014

L'équicoaching à Bordeaux, une nouvelle manière de se former pour les managers

Les Balades en Cadillac se poursuivent avec Georges le Magicien Société | 10/08/2014

Les Balades en Cadillac se poursuivent avec un tour de passe-passe…

Laurent Calando et Nicolas Cargou, les deux fondateurs de Samboat.fr. Société | 06/08/2014

Jelouemoncampingcar.com, Samboat.fr... l'agglomération bordelaise en pointe sur l'économie collaborative

L'antenne Amédée Alins du Secours populaire, à Bordeaux. Société | 31/07/2014

Secours Populaire: l'été des bénévoles bordelaises

Willy Sagnol et Jean-Louis Triaud, avec une nouvelle recrue Société | 08/08/2014

Willy Sagnol va-t-il changer le visage des Girondins de Bordeaux ?

Un couple joue au volleyball au Parc des sports Saint-Michel de Bordeaux. Société | 08/08/2014

Un été sportif sur les quais pour Bordelais et vacanciers

L'équipe de handball professionnelle des Girondins de Bordeaux Société | 04/08/2014

Le club de handball des Girondins de Bordeaux, au bord du gouffre

Fêtes Bayonne et roi Leon Société | 04/08/2014

"Les Fêtes de Bayonne? Pas tout à fait les JMJ"

L'AFDI développe son action au Bénin Société | 04/08/2014

L’AFDI développe son action au Bénin

La Cimade veille au respect des droits dans les centre de détention administratifs Société | 02/08/2014

Centre de rétention d'Hendaye : trois policiers suspendus

A Paillet, le nettoyage n'est pas terminé 3 jours après l'orage Société | 30/07/2014

Orages en Gironde : le Conseil général débloque 200 000 euros