Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/03/19 | Bordeaux : un tunnel sous la Garonne

    Lire

    Le Nord de la France possède le tunnel sous la Manche, la capitale girondine aura également son tunnel subaquatique. La seule différence est que ce dernier ne permettra pas le transit de voyageurs. En effet, le tunnel sous la Garonne est destiné au transfert et traitement des eaux usées de la Rive Droite. Il reliera les quartiers Bastide et Brazza à la station d'épuration Louis Fargue, située à côté du pont Jacques-Chaban-Delmas sur la rive gauche.

  • 19/03/19 | Neuf nouveaux cars au bioéthanol pour l'île de Ré

    Lire

    Neuf nouveaux cars au bioéthanol viennent d'être inaugurés sur la ligne 3 La Rochelle-Ré, avec des services numériques à bord, un meilleur confort et des nouvelles fréquences de passage. Ce biocarburant 2e génération est obtenu par fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marc de raisin en alcool brut, ensuite distillé et déshydraté - fourni par Raisinor France, société basée à Coutras (G33). La Région a investi 2,385M€ dans cette opération sur une période de six ans.

  • 19/03/19 | Finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes"

    Lire

    La finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" a eu lieu le 19 mars à la Salle de spectacle de la Maison des Arts de l’Université Bordeaux Montaigne. Elle a réuni les 16 candidats sélectionnés au sein des universités de Bordeaux, Pau et La Rochelle. Ce concours, organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU), propose aux doctorants d’expliquer leur sujet de thèse en trois minutes. Leur exposé s'est voulu le plus clair possible pour le grand public. L'enjeu : une place en demi-finale nationale, à Paris en avril prochain.

  • 19/03/19 | La Quinzaine des talents agenais

    Lire

    Le théâtre Ducourneau d'Agen organise du mardi 19 au vendredi 29 mars la première Quinzaine des talents agenais. En partenariat avec la ville d'Agen, le théâtre souhaite soutenir des acteurs culturels locaux et les aider à se développer professionnellement. Plusieurs pièces et un concert de gospel auront lieu au théâtre Ducourneau. Des pièces seront proposées également à Saint-Hilaire-de-Lusignan et Pont-du-Casse. Toute la programmation est à retrouver ici.

  • 18/03/19 | Le maire de Poitiers rencontre des jeunes pour le climat

    Lire

    7 jeunes représentants poitevins de l’association « Youth for climate » ont choisi ce lundi 18 mars de sécher les cours pour rencontrer Alain Claeys. Le maire de Poitiers leur a parlé des initiatives en matière d’écologie lancées sur le territoire de Grand Poitiers. Il a aussi évoqué les objectifs du plan climat-air-énergie territorial : réduction à l’horizon 2030 de 25% des consommations d’énergie, et la multiplication par 3,6 de la production d’énergie renouvelable. À la fin de l’entrevue, Alain Claeys a signé des mots d’absence et leur a donné rendez-vous dans un mois.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Fin d'une carrière sportive, début d'une carrière olympique pour Estanguet

29/11/2012 | Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë, prend sa retraite sportive.

victoire de Tony Estanguet

Tony Estanguet est revenu sur sa carrière en présence de ses amis et de ses proches lors d'une conférence de presse au stade d'eaux-vives de Pau jeudi 29 novembre. Pour les prochains mondiaux, Tony Estanguet, qualifié d'office, laisse la place aux jeunes. Son avenir olympique n'est pas terminé pour autant car le Français attend avec impatience de faire son entrée à la commission des athlètes du Comité International Olympique (CIO.) La nomination des quatre nouveaux membres, élus en août 2012, a été suspendue par une procédure d'appel lancée par le comité olympique japonais.

« J'ai décidé d'arrêter ma carrière aujourd'hui. La page est tournée. Je retiens beaucoup de choses au-delà de ces trois petites breloques » La déclaration de Tony Estanguet n'a étonné personne. Il quitte les bassins par la grande porte après avoir vaincu le prodige slovaque, Martikan, au cours d'une bataille qui a duré plus de dix ans. Âgés respectivement de 34 et 33 ans, les deux rivaux d'une génération sont à la fin de leur carrière sportive. On peut affirmer qu'avec cette troisième médaille le Béarnais a remporté la dernière manche de ce duel historique. Depuis Sydney, en 2000, où Estanguet débarque à 22 ans et bat Martikan sans se poser de questions, de l'eau a coulé sous le ponts du XIV juillet ! Dans les souvenirs du champion béarnais le plus beau combat a eu lieu à Athènes en 2004. Quatre ans plus tard Tony commence à se poser des questions « Avant d'arriver à Pékin, j'avais décidé d'arrêter ma carrière en cas de 3ème titre olympique, », explique-t-il. Martikan, privé de sa médaille olympique pendant douze ans, remettra la main dessus en 2008 à Pékin. Deux partout, avantage Martikan.

Un nouveau stade d'eaux-vives et une nouvelle perspective de victoire

« A Pékin Tony était techniquement au point, mais les bassins changeaient, il ne connaissait pas les bassins artificiels », raconte Sylvain Curinier, l'entraîneur qui l'a récupéré après la défaite de Pékin et qui l'a accompagné jusqu'à Londres. Après l'échec, il est reparti avec une nouvelle équipe. La ville de Pau engage 10 millions d'euros pour construire un stade d'eaux-vives, le plus performant d'Europe. Bassin artificiel nécessaire à la reconquête de la médaille béarnaise. En 2008 Tony Estanguet était abattu, mais l'horizon d'un stade d'eaux-vives high-tech et les perspectives d'un changement de préparation l'ont convaincu qu'il avait encore ses chances pour prendre sa revanche sur Martikan en 2012, à Londres. «  Cette fois-ci, je me suis juré de ne pas prendre de décision avant la fin de la compétition. » Après les JO, Tony Estanguet dit avoir vécu « un sentiment de bien-être incroyable, à la fois d'apaisement et d'excitation, par cette nouvelle vie qui me tend les bras »

En attendant une décision du Tribunal Arbitral du Sport

Tony Estanguet a été élu en août 2012 à la Commission des Athlètes du CIO par les athlètes participants aux JO. Le fruit d'un travail de persuasion auprès des instances olympiques du monde entier. Durant deux ans Tony Estanguet a mené une campagne, orchestrée par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) qui a consacré un budget pour accompagner sa candidature. Mais, suite à une plainte du comité olympique japonais les nominations des quatre nouveaux membres, le Russe Bartekowa, l’Australien Tomkins, la Zimbabwéenne Coventry et Tony Estanguet a été suspendue. La plainte auprès du Tribunal Arbitral du Sport conteste l'exclusion par le CIO de la candidature du lanceur de marteau Koji Murofushi, accusé d’avoir enfreint le règlement de l’élection, très strict en matière de lobbying, pour forcer la main à ses pairs, seuls votants. Le champion béarnais, armé de patience, a simplement expliqué qu'il attendait la décision du Tribunal du Sport, début 2013, avant qu'une nouvelle vie commence.  

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo : tony estanguet

Partager sur Facebook
Vu par vous
1352
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !