aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/17 : En Lot-et-Garonne, le tribunal de commerce d'Agen vient de désigner le groupe Lucien GEORGELIN comme repreneur de l'entreprise EUROCER. Cette décision permet de sauvegarder la totalité des emplois restants.

26/07/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (cat. A) a baissé sur un an (-1,9%) et ces trois derniers mois (-1,7%). Le chômage ne recule pas pour autant, avec + 1% d'inscrits, soit 57 140 inscrits dont 33 000 en cat. A.

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 28/07/17 | Royan : le festival Violon sur le Sable fête ses trente ans

    Lire

    C'est devenu un rendez-vous incontournable du pays royannais. Le festival Un Violon sur le Sable attire chaque fin juillet 40 000 spectateurs à chacune de ses trois soirées. Au programme : des grands noms de la musique classique comme Duchâble ou Jaroussky, accompagnés de l'orchestre symphonique de Paris, le tout sur la plage. Pour ses 30 ans, le festival a prévu une soirée bonus dimanche 30 juillet autour des musiques de films, à partir de 22h (gratuit).

  • 28/07/17 | Fête de l’Eau les 29&30 juillet à Villeneuve/Lot

    Lire

    Fête de l’Eau les samedi 29 et dimanche 30 juillet à la base nautique quai d'Alsace à Villeneuve-sur-Lot. Pour cette 3e édition, un programme riche d’animations vous attend. Samedi, de 14h à 18h : animations pêche, exposition sur la faune et la flore, et joutes de 18h à 20h. dimanche, de 10h à 19h : tyrolienne, big air bag, paddle, blob jumps, canoés... jeux pour les tout-petits et de 19h à 20h, courses d'avirons. Plus d’infos auprès de l'Aviron villeneuvois : 06 63 86 84 09.

  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

  • 25/07/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin juin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) était de 295 090 (- 0,6 %/mai et -1,5 % sur 3 mois (soit –4 610 personnes), de - 1,9 % sur un an. France: - 0,3%/mai, - 0,7 % sur 3 mois, -1,0 % sur un an. Le nombre de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), est de 503 950 fin juin. Ce nombre augmente de 1,2 % sur 3 mois (soit +5 750 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,1 % sur un an. France métropolitaine: + 1,1 % sur 3 mois, stable sur un mois, + 2,2 % sur un an.

  • 24/07/17 | Ceva Santé Animale: croissance à deux chiffres

    Lire

    Nouvelle progression de Ceva Santé Animale fin juin 2017: le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a atteint 546 millions d'euros (+20%/2016) et + 6,6% à périmètre et taux de change constants. Toutes les zones ont participé à cette croissance plus forte que le marché, note Marc Prikazsky, PDG de Ceva : « C'est un début d'année très positif avec de nouveau une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et du résultat. Je tiens particulièrement à remercier les nouveaux collaborateurs qui nous ont rejoints lors des acquisitions et à féliciter l'ensemble des salariés de Ceva pour leur formidable engagement."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Une première à Bordeaux... Et si on se faisait un sushi drive?

15/02/2013 | A Bordeaux, on peut désormais commander et récupérer les spécialités japonais de l'intérieur de sa voiture. Une première en Europe.

Une voiture attendant sa commande au drive

Bordeaux est la première ville d'Europe à disposer d'un sushi drive. Servi en moins de quatre minutes, on peut repartir avec des spécialités japonais à déguster chez soi. Cette idée a germé dans la tête du PDG d'Eatsushi la 3e enseigne de restauration asiatique en France. Cette formule rencontre un certain succès.

« Eat Sushi, bonjour ». Une voix sort des haut-parleurs de la borne de commande. Le client, assis tranquillement dans le siège de sa voiture, est guidé par l'intermédiaire d'un écran par le serveur. Les différents menus japonais défilent : riz, sushis, raviolis, nuggets, crevettes, yakitoris, makis, sashimis et même des burgers au poulet ou à la viande de kobe (wagyu). « Les clients nous demandent des conseils et nous leur montrons ce que nous avons à leur disposition », indique la directrice du restaurant Ariane Howa. Après avoir fait la sélection, le client rejoint une première caisse pour payer, puis une seconde afin de recevoir sa commande. Ensuite, il suffit de rentrer chez soi pour déguster ce festin. Pas besoin de se dépêcher, la nourriture japonais se mange la plupart du temps à température ambiante.

Une première en EuropeJusqu'à aujourd'hui, le drive n'était pas commun pour les enseignes de sushi. Il est vrai qu'elles étaient déjà adeptes de la livraison, du rolling bar ou de la restauration basique mais absentes de la restauration dite rapide. Finalement, c'est dans la banlieue bordelaise, au Haillan, qu'a ouvert le premier drive d'Europe.

L'idée a germé dans la tête de Mourad Benamer, président directeur général d'eat sushi, qui avait réalisé plusieurs constats : « J'avais remarqué l'évolution du drive sur la partie fast food et la grande distribution. Ce format est ancré totalement dans le quotidien des Français. Puis, les restaurants de sushi sont concentrés souvent dans les centres-villes. Il fallait innover donc nous nous sommes implantés en zone péri-urbaine. »

Le restaurant a ouvert ses portes le 9 décembre dernier. Le pdg se souvient du premier jour. « J'ai servi la première voiture. Je pensais d'ailleurs que les gens allaient rentrer dans la salle de restauration et spontanément ils se sont rendus à la borne du drive comme si elle était là depuis vingt ans », précise un peu surpris Mourad Benamer. Il est également possible de manger sur place mais, là encore, il y a une particularité ; la vente se fait au comptoir. Dans tous les cas, la direction promet de servir ses clients en quatre minutes. Cependant Ariane Howa veut améliorer ce temps d'attente. « Nous aimerions aller plus vite car quand lorsque les personnes patientent au volant de leur voiture, elles trouvent le temps long. »

Le drive suscite les curiositésDès que gens franchissent le seuil de la porte, ils sont accueillis avec un large sourire. « Nous essayons d'expliquer à nos nouveaux clients le concept et nous leur faisons découvrir nos menus. Nous sommes également très attentifs à leur remarque. Notre carte n'est pas fermée et elle risque même d'évoluer d'ici le mois d'avril. » Beaucoup venaient pour la première fois lundi dernier comme Thomas qui travaille dans une entreprise des alentours. « Ce soir j'ai voulu tester. J'aime beaucoup la cuisine asiatique. J'ai vu le drive en passant devant car c'est sur la route de mon domicile. » C'est également la première fois de Stéfan, livreur à domicile de surgelé. « J'ai l'habitude de manger japonais mais en me faisant livrer. J'ai appris son existence par le bouche à oreille et aussi avec la publicité sur les bords des routes comme je navigue pas mal. C'est un concept un peu à la mode. » Quant à Loïc, commercial d'une entreprise voisine, il a aussi franchi le pas. « Une collègue m'a conseillé d'essayer. J'y suis aller directement après le travail et comme j'aime beaucoup la cuisine japonaise j'espère que je ne serai pas déçu. Puis, au moins, il n'y a pas de problème de froid malgré le temps de trajet » dit-il arborant un large sourire 

Un succès certainLa formule porte ses fruits puisqu'en moyenne une centaine de voitures par jour s'arrêtent au drive. Puis après deux mois, les premiers chiffres sont tombés et ont été au-dessus des attentes. « Les études d'implantation que nous avions réalisées prévoyaient un chiffre d'affaires de 60 000 euros hors taxes. Nous avons doublé les objectifs », confie Mourad Benamer. Ce succès va en entraîner d'autres. Eat sushi se projette déjà et compte ouvrir trois nouveaux drives d'ici la fin de l'année notamment à Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes) et dans la banlieue parisienne.  

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1358
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !