aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Etat d'urgence, évolution des mesures de sécurité en Gironde

19/11/2015 | Ce 18 novembre, le Préfet Pierre Dartout a organisé pour la deuxième fois de la semaine, une rencontre avec la presse, suite à la mise en œuvre de l'état d'urgence.

Pierre Dartout, Préfet de Gironde et D'Aquitaine, entourée de Marie-Madeleine Alliot, procureur de la République de Bordeaux et Christophe Augé, Procureur de la République à Libourne

Ce mercredi à la Préfecture, le Préfet a abordé les nouvelles mesures de sécurité et les évolutions des dispositifs mis en œuvre. Etaient à ses cotés, les Procureurs de la République de Bordeaux et de Libourne afin de souligner « la collaboration étroite et permanente entre autorités administratives et judiciaires » et mettre en avant « le très fort engagement des services de l'Etat, police, armée, douanes, pour assurer la sécurité de la population». Parmi les nouveaux dispositifs mis en œuvre depuis samedi (date de la première rencontre avec la presse): la création d'une zone de sécurité, l'assignation à résidence de cinq personnes et plusieurs perquisitions administratives.

S'il a de nouveau insisté sur le rétablissement des contrôles à la frontière franco-espagnole, le renforcement des contrôles par des patrouilles en villes, la mise en place de fouilles systématiques des sacs à l'entrée des grands magasins, le Préfet Pierre Dartout a également rappelé la possibilité qu'il avait d'interdire les manifestations publiques « si celles-ci représentent un risque de trouble à l'ordre public, ou si elles demandent pour leur encadrement un nombre trop important de forces de police dont la priorité, plus encore en ce moment, est d'assurer la sécurité des citoyens plutôt que jouer le rôle de service d'ordre de manifestation. »

Incertitude sur la tenue du marché de NoëlL'agenda des grandes manifestations publiques, notamment à Bordeaux, n'est donc pas pour l'heure, encore stabilisé. "La manifestation inter-cultuelle prévue vendredi après-midi à Bordeaux pourra avoir lieu", indique le Préfet mais concernant deux propositions de marche blanche et de recueillement, proposés par divers organisateurs samedi et dimanche, rien n'est encore tranché. Organisateurs et services de la Préfecture, doivent se rencontrer dans les jours à venir. L'incertitude plane également sur la tenue du marché de Noël de Bordeaux, et si jamais il avait finalement lieu, sur les conditions de sécurité à mettre en place. Une rencontre avec les Maires des communes de Gironde est organisée vendredi, ce sujet, notamment, y sera abordé. Mais, concernant ce week-end, le cross de Gujan-Mestras est maintenu, de même que la manifestation Bordeaux SO Good. Dans les deux cas, les organisateurs ont pu rassurer les services de la Préfecture sur les conditions de sécurité qui seront mis en œuvre. Il en est de même pour la Brocante (du 20 novembre au 6 décembre), place des Quniconces, qui est maintenue.

En vertu des pouvoirs supplémentaires dont bénéficie le Préfet dans ce contexte d'état d'urgence : une zone de protection à été mis en place autour de la Synagogue de Bordeaux. Il est donc interdit de circuler et de stationner sur le périmètre protégé à l'exception des riverains, et des pratiquants du culte.

Une enquête ouverte par le Parquet de BordeauxAutres mesures exceptionnelles liées à l'état d'urgence : l'assignation à résidence de 5 personnes dans le département, sur décision directe du Ministre de l'Intérieur. « L'une d'entre elle ayant refusé de s'y soumettre, elle a été déférée et placée en garde à vue, dans l'attente de son jugement, la semaine prochaine », complète Marie-Madeleine Alliot, le procureur de la République de Bordeaux, qui rappelle par ailleurs, que sont assignées à résidence, les personnes ayant « des activités dangereuses pour la sécurité et l'ordre public » telles que par exemple, des personnes faisant l'objet de fiche S des Renseignements Généraux ou démontrant une radicalisation certaine... En outre, en moins d'une semaine, six perquisitions administratives, ont été faites à la demande du Préfet. L'une d'entre elle ayant donné lieu à l'ouverture d'une enquête par les autorités judiciaires, ajoute Marie-Madeleine Alliot.

Lire sur Aqui! :Etat d'urgence: quel dispositif pour la Gironde?

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2553
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !