Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

  • 28/11/20 | Rajeunissement pour Les Halles d'Andernos-les-bains

    Lire

    L’équipe municipale d’Andernos-les-bains se lance un défi de taille : reconstruire son centre-ville afin de donner un coup de boost à son attractivité. Trois opérations principales : construction d’un complexe cinématographique et culturel, réaménagement des espaces publics dans la rue du 11-Novembre, sur la place du 14-Juillet et l’avenue de Bordeaux. La dernière, et pas des moindres : la démolition-reconstruction des halles du marché. Cette structure de 1200m2 qui accueille 25 commerces, ne répond plus aux usages et normes en vigueur. Pour cette reconstruction, la Région soutien la commune avec une aide de 600 000€.

  • 28/11/20 | Un magasin de producteurs à Châteauneuf-sur-Charente

    Lire

    En 2017, la commune de Châteauneuf-sur-Charente (16) a acquis un bâtiment au sein duquel différents commerces et services de proximité sont actuellement installés. Au sein de ce bâtiment, un magasin de producteurs va voir le jour sur une surface de 167 m² et où la gestion de celui-ci sera réalisés par les producteurs. Afin de permettre à la collectivité d’aménager les espaces adaptés à cette activité, la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué lors de sa dernière commission permanente une aide de 32 750 euros.

  • 28/11/20 | Saintes : le site de la Palu va devenir un espace naturel sensible

    Lire

    Classé en zone Natura 2000, La Palu est un site naturel unique de 122 hectares, situé non loin du centre-ville et au bord du fleuve Charente, au coeur de la ville de Saintes. Le conseil municipal vient de valider une convention avec le Département pour faire du site un Espace naturel sensible (ENS). Le Département co-financera à hauteur de 40% l'ensemble des actions liées à la gestion, la préservation et la valorisation de l'environnement des lieux, ainsi que la mise en place d'une éco-taxe.

  • 27/11/20 | La collecte nationale des banques alimentaires est lancée

    Lire

    La banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde organiste sa collecte ces 27 et 28 novembre. Cette fois-ci, elle sera physique dans le respect des gestes barrière,comme habituellement dans les magasins les plus importants. La seconde est dématérialisée, avec l’opération de distribution de coupons correspondant à des repas (2 euros pour un repas). Les sommes réunies sont transformées ultérieurement en achat de denrées alimentaires. Au niveau des produits, il est préférable de favoriser féculents et conserves de poisson, viande et légumes. Surtout pas de produits frais, ni de produits pour bébé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Europe d’Aqui! : La réhabilitation de HLM financée par l'Europe à Landouge (87)

17/04/2019 | L'Europe participe à hauteur de 338 800 euros dans la réhabilitation de la résidence Suffren à Landouge. Ce financement couvre l’amélioration de l’enveloppe énergétique.

En travaux depuis janvier 2018, les sept bâtiments de la résidence Suffren à Landouge sont réhabilités avec l'aide de l'Europe

Quelques semaines avant les élections Européennes, la rédaction d'Aqui.fr a décidé de se pencher, au travers d'une série de sujets, sur des exemples concrets de projets financés à l'aide des fonds européens sur le vaste territoire de la Nouvelle-Aquitaine. Pour ce nouveau reportage, direction la résidence Suffren à Landouge, un quartier de l’ouest de Limoges. Ici sont réhabilités des habitats à loyers modérés (HLM) dont la construction remonte aux années 1980. Des travaux de rénovation, notamment au niveau de l’isolation, y sont entrepris afin d’alléger la facture des locataires de ces 78 logements.

Pour l’instant, la résidence Suffren située à Landouge (en Haute-Vienne) est en chantier. Des échafaudages sont encore dressés pour la réfection des façades des bâtiments. Quatre sont de gris et rouge vêtus. Les trois autres restent dans une couleur jaunie, une peu dépassée, avant de revêtir leur nouveau manteau. Ces bâtiments remontent aux années 1980 et sont composés de 78 logements du T1 au T5 mis en location par Limoges Habitat, l’un des principaux bailleurs sociaux de la Haute-Vienne. Une architecture très en vogue au moment de la construction, avec des escaliers extérieurs pour accéder à son domicile et des toits terrasses qui créent des décrochements dans ces blocs de cube. Malgré les travaux, le site reste encore occupé par les locataires. Ils devront patienter jusqu’à la fin novembre 2019 pour que tout soit achevé . 
 
Débutés en janvier 2018, les travaux concernent plusieurs points. À l’extérieur, le bâtiment doit être isolé selon les normes actuelles. « À l’époque où cette résidence a été construite , on ne faisait pas grand-chose en terme d’isolation. Désormais, un polystyrène spécifique offrira une meilleure résistance thermique. Nous allons gagner deux à trois étiquettes sur la note thermique des bâtiments », confie Vincent Millot, responsable du chantier de la résidence Suffren. L’étanchéité à l’air et à l’eau est également travaillée avec le remplacement entre autre des menuiseries. À l’intérieur des appartements, les pièces humides (salle d’eau, WC, cuisine) vont être rénovées ainsi que toutes les chaudières et les installations électriques.  
 La réhabilitation sera finie en novembre 2019 pour la résidence Suffren. Durant les travaux, les logements continuent à être occupés
Des fonds européens pour l’amélioration de l’enveloppe énergétique
Ce chantier fait appel à une quinzaine d’entreprises, pour la grande majorité, locales. Son coût total s’élève à 4,2 millions d’euros. Une partie des travaux sont éligibles aux aides européennes du FEDER (Fonds Européen de Développement Régional). Cela concerne tout ce qui est en rapport avec l’amélioration de l’enveloppe énergétique (l’isolation, les menuiseries extérieures, les chaudières). La participation de l’Europe est de 338 800 euros, soit 8% de l’investissement global. « Sans cette participation de l’Union Européenne, nous aurions sans doute réalisé moins de travaux, reconnaît Fabrice Macquet, directeur financier de Limoges Habitat. Nous aurions dû contracter plus d’emprunts et utiliser davantage de fonds propres ».
 
Pour obtenir ces fonds, il faut suivre une démarche détaillée et remplir de nombreux documents qui alimentent le dossier. À Limoges Habitat, deux personnes les montent et les suivent. Sandrine Martin, chargée du montage et du suivi financier des opérations, est l’une d’entre elles. « Je reconnais que les instructions sont lourdes. Le dossier fait des va-et-vient avec le Feder à la région Nouvelle-Aquitaine. » Pour la résidence Suffren, le montage lui a pris plus d’un an. « Les travaux ont souvent commencé lorsque la demande est acceptée », explique Fabrice Macquet. Ensuite, tout est contrôlé pour qu’il n’y ait pas d’abus. Les factures sont soigneusement épluchées et un cabinet extérieur est mandaté pour vérifier que tout soit bien conforme. « Sinon la subvention peut être annulée », poursuit Sandrine Martin. Seule demande de l’Union Européenne, que le drapeau européen apparaisse sur le panneau du chantier et une fois les travaux terminés, il apparaîtra également sur des plaques à l’entrée du bâtiment. 
 
Une dizaine de projets de Limoges Habitat soutenus par l'Europe
La résidence Suffren n’est pas le seul chantier de Limoges Habitat qui héberge tout de même 25 000 personnes en Haute-Vienne dans plus de 13 000 logements. Le bailleur social  a d’ailleurs lancé un plan stratégique patrimoine sur dix ans qui vise à construire, rénover, réhabiliter, voire démolir des bâtiments leur appartenant. Ce sont donc près de 311 millions d’euros de travaux qui sont engagés. Limoges Habitat bénéficie de la participation du Feder pour une dizaine d’autres projets en cours de réalisation. Preuve que l’Europe, sans même que les habitants de ces logements ne le sachent forcément, fait une effort financier dans la transition écologique et dans la valorisation énergétique des logements sociaux. Elle participe indirectement, à un  « loger mieux ».

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4237
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
La ligne D du tramway a de forts enjeux politiques Société | 26/11/2020

Mobilités à Bordeaux Métropole : quand la jeunesse s’en mêle

Julien et Myriam Cruege, propriétaires du restaurant Julien Cruege à Bordeaux Société | 25/11/2020

Face à la crise, les restaurateurs se réinventent

Plaquette Nord Bassin Solidarite Société | 24/11/2020

Bassin d’Arcachon : commerces et clubs sportifs main dans la main !

Opération « Urgence Froid Bordeaux » dans la Maison éco-citoyenne de Bordeaux Société | 23/11/2020

Opération « Urgence Froid Bordeaux » : carton plein pour « Les Gratuits »

Entrée de l’hôpital de La Rochelle Société | 20/11/2020

L'hôpital de La Rochelle développe un outil précurseur pour anticiper les cas graves de Covid-19

La Maison Régionale des Sports de Talence Société | 18/11/2020

Coronavirus : le mouvement sportif néo-aquitain perd 165 000 licenciés

Travailleur en situation de handicap Société | 17/11/2020

Handicap et insertion professionnelle : naissance du passeport compétences "gestes barrières"

Illustration représentant Mathilde Puges et Maud Begon Société | 13/11/2020

Mathilde Puges, l'infectiologue bordelaise contaminée par la BD

statistiques pauvreté 2018 Société | 13/11/2020

« La crise est un révélateur de pauvreté » Christophe Vénien (Secours Catholique)

Les salariés de l'Atelier Remuménage pendant une livraison Société | 13/11/2020

Reconfinement : A Bordeaux l’Atelier Remuménage va plus loin dans la solidarité

Enquête Cyberlife Société | 11/11/2020

Cyber-harcèlement au collège : L'Université de Bordeaux mène l'enquête

Hopital mobile Bayonne Société | 10/11/2020

Bayonne accueille l'hôpital mobile déployé par le CHU de Toulouse

L'arrivée du train TER en gare de Bedous Société | 09/11/2020

La régularité des TER au coeur du comité de lignes Sud Aquitaine (Béarn)

Les ateliers du Mois de l'Innovation Publique en Nouvelle Aquitaine se dérouleront à La Base à Bordeaux Société | 08/11/2020

Mois de l’Innovation Publique : imaginer le service public du futur dans nos territoires

Shop in Limoges Société | 06/11/2020

Les commerçants de Limoges ont pignon sur rue avec « Shop in Limoges »