Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/07/20 | Sécheresse : le département de la Haute-Vienne placé en vigilance

    Lire

    En Haute-Vienne, le débit des cours d’eau ainsi que le niveau des eaux souterraines accusent une baisse régulière préjudiciable aux milieux aquatiques et au niveau global de la ressource. Dans ces conditions, le préfet a décidé de prendre un arrêté reconnaissant cet état de vigilance pour l’ensemble du département. Tous les usagers de l’eau sont appelés à faire preuve de civisme et d’éco-responsablilité en modérant leur consommation.

  • 07/07/20 | Charente-Maritime : un emprunt de 22 millions € pour le Département

    Lire

    Le Département 17 tient sa session d'été du 6 au 10 juillet. Les finances y tiennent une place importante. Son président Dominique Bussereau estime à 47 millions € les recettes en moins d'ici fin 2020. Dont 40 millions rien qu'en droit de mutation. Se prévoyant une marge, le président met au vote cette semaine un budget supplémentaire à 57 millions €, avec un emprunt à 22 millions. Cinq millions seront dévolus aux primes des agents, 2 millions aux associations et 12 millions pour les routes.

  • 07/07/20 | Lascaux lance sa saison estivale

    Lire

    Les visiteurs étaient au rendez-vous avec plus de 5000 personnes accueillies lors du week-end de réouverture de Lascaux, les 4 et 5 juillet. Les visiteurs peuvent profiter tout l'été de visites "prestige", organisées chaque fin de journée pour ceux qui veulent se retrouver en tout petit groupe (12 personnes maximum), loin de l'affluence de la journée et avec un médiateur pendant deux heures. Des sessions acoustiques seront organisées tous les 15 jours au sein de la reproduction de la grotte. Plus d'infos : www.lascaux.fr

  • 07/07/20 | Un plan de développement ambitieux pour le Futuroscope

    Lire

    Le Département de la Vienne et le Futuroscope consolident leur partenariat. L’Assemblée Départementale a voté à l’unanimité lors de la Décision Modificative du 3 juillet un cadre juridique sécurisé qui permet au Futuroscope d'évoluer. Ce plan passe par la conception de trois attractions majeures, la création d’une nouvelle zone de tourisme et loisirs, un « Resort » aux portes du Parc, intégrant sur 224 000 m2 supplémentaires, deux hôtels thématisés, un restaurant nouvelle génération et un parc aqua-ludique. C’est un ambitieux plan d’investissements de 304 millions d’euros qui va voir le jour d’ici 2030.

  • 07/07/20 | Le barrage hydroélectrique EDF de Vassivière réouvre ses visites

    Lire

    Le barrage hydroélectrique EDF de Vassivière va reprendre les visites guidées à partir du vendredi 10 juillet. L'occasion de découvrir ce site qui produit grâce à l’eau de la rivière Maulde l’équivalent de la consommation en électricité d’une ville de 40 000 habitants chaque année. Le port du masque est obligatoire et les horaires de visites ont été réaménagés pour permettre d’accueillir du public en toute sécurité. Visites en extérieur uniquement et réservation obligatoire au 05 34 39 88 70 ou à visites.edf.vassiviere@manatour.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Exposition à Mérignac : Faites une pause au Paradis

31/07/2019 | Pénétrez dans la Vieille Eglise de Mérignac pour un moment de paix et de poésie au Paradis, une exposition qui interpelle les sens et l’âme.

Exposition Paradis

L’exposition Paradis recrée les contours d’un jardin artistique au moyen de photos et de vidéos, de sons et d’odeurs. Cet éden reflète un vrai jardin, celui que les plasticiens Laurent Cerciat et Denis Cointe, en association avec la réalisatrice sonore Laure Carrier, le paysagiste-concepteur Fabrice Frigout et l’auteur Sébastien Gazeau, ont réalisé à la Maison d’Accueil Spécialisée « Le Barail » à Mérignac, avec ses résidents, entre 2016 et 2018.

Dans le décor épuré et la fraicheur de la Vieille Eglise, un cheminement vous guide vers le secret d’un jardin. Verveine, sureau et pin exhalent leurs parfums, des oiseaux nichés dans des casques audio chantent une mélodie bien différente de celle de la ville alentour. Les photographies nous appellent à plonger dans la verdure, mais leur cadre limite notre imagination, tout comme l’enceinte du jardin clôt la nature dans des limites bien précises. Cet enclos délimité est aussi une protection. Le « Barail », nom de la Maison d’Accueil Spécialisée de Mérignac, est un mot occitan qui signifie enclos. La signification première du jardin, du paradis est l’enclos protecteur, là où l’on met ce que l’on a de plus précieux. Cet enclos est poreux, le jardin aux espaces verts soigneusement entretenus côtoie la friche à mauvaise réputation, regorgeant de « mauvaises herbes », et jalouse la forêt primaire source de fantasme.

 
Exposition Paradis

 

Un jardin artistique pour « faire d’un lieu de soin un lieu de vie »

Laurent Cerciat, un des concepteurs du projet, en retrace l’historique et les valeurs qui l’ont porté.  

La Maison d’Accueil Spécialisée est un établissement qui propose un hébergement permanent à tout adulte handicapé gravement dépendant. En 2016, Christine Julienne, cheffe de service de la MAS de Mérignac, et Dominique Lefaure-Kheloufi, son ancienne directrice, ont lancé un appel à projet pour réaliser un chemin sensoriel dans le but de « faire d’un lieu de soin un lieu de vie ». Denis Cointe et Laurent Cerciat ont remporté l’appel à projet en proposant la réalisation d’un jardin. C’est un lieu riche en éléments sensoriels, qui interpelle tous nos sens. Pendant trois ans, le projet va évoluer et impliquer les résidents, leurs familles et les professionnels. Il s’ouvre également à des classes en parcours d’éducation artistique, le lycée horticole du Haillan et le lycée Léonard de Vinci à Blanquefort.

Les plasticiens ont emprunté des formes ou des matières à la nature pour créer un labyrinthe en osier vivant, des moulages d’arbres d’ici et d’ailleurs, des pommes de pin musicales en bronze. Pour répondre à la sensibilité des résidents aux voix humaines et aux chants d’oiseaux, des installations sonores, imaginées par Laure Carriet, se déclenchent d’un geste. Anecdote amusante : des chants d’oiseaux de Guyane ont attiré de vrais oiseaux qui sont de plus en plus nombreux dans le jardin ! Au fil du temps et de la construction de ce paysage, l’écrivain Sébastien Gazeaua fait le lien entre l’extérieur et la résidence pour raconter l’avancée de l’ouvrage. A la demande des professionnels, l’association Alter Amazones a réalisé un grand escargot, refuge paisible pour les résidents désireux de s’isoler du bruit de la vie commune.

Le jardin, un paradis à contempler

« L’exposition découle de l’envie d’inscrire cette belle aventure humaine dans une réflexion artistique sur l’idée du jardin, qui accueille la diversité du vivant, qu’elle soit humaine ou végétale » explique Laurent Cerciat.

Le propos de l’exposition, ce n’est pas le handicap. Il apparaît entre les lignes, à travers des portraits où l’on devine parfois un visage un peu différent. L’exposition parle de présences au jardin.  « Ce que nous avons éprouvé pendant la création, confie-t-il, c’est qu’un jardin met de côté tous les attendus sociaux, la position du soignant et du soigné. Nous sommes sur un pied d’égalité. Avec quelqu’un qui ne va pas parler, qui est sur son fauteuil, nous pouvons nous émerveiller devant la même fleur, le même chant d’oiseau. » Cette exposition veut aussi s’inscrire dans une histoire de la représentation de la nature sauvage. La nature sauvage, c’est aussi les friches, les zones délaissées mais très utiles pour la biodiversité. Ces résidents du MAS, qui sont à la périphérie, les évoquent d’une certaine manière. 

Exposition Paradis
 

Entrée libre jusqu’au 1er septembre du mardi au dimanche, de 14h à 19h, rue de la Vieille Eglise à Mérignac.

Le 23 août, de 19h à 20h, visite accompagnée « Tout public » de l’exposition.  

Le 28 août, de 14h à 17h, rencontre avec l’équipe artistique au jardin de la Maison d’Accueil Spécialisée « Le Barail ». Cette promenade sera l’occasion de dialoguer avec les résidents et les équipes professionnelles.

Léa Calleau
Par Léa Calleau

Crédit Photo : Léa Calleau

Partager sur Facebook
Vu par vous
5984
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !