Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/12/20 : Bordeaux-L'Observatoire girondin des libertés publiques organise ce vendredi 4 décembre 18h, Place de la Victoire, un rassemblement contre la loi "Sécurité Globale". Dans ce cadre, la mobilisation du 28 novembre avaient déjà réuni 20 000 personnes+ d'info

03/12/20 : Ce 3 décembre, les communes de Bordeaux et Le Tourne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue pour la période du 9 au 11 mai 2020.

03/12/20 : Valéry Giscard d'Estaing est mort ce 2 décembre à 94 ans. Son élection en 1974 a été considérée comme un tournant dans le cours de la société française avec l'abaissement à 18 ans de l'âge de la majorité et le soutien à la loi sur l'IVG de Simone Veil

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/12/20 | Une unité de méthanisation à Saugnacq-et-Muret

    Lire

    La société BFM Biométhane a été créée par trois entreprises agricoles pour porter une unité de méthanisation à Saugnacq-et-Muret dans les Landes. Dans le cadre du projet, plutôt que d'être détruites avant l'implantation de la culture principale, les cultures intermédiaires seront valorisées grâce à la méthanisation à des fins énergétiques. Le projet permettra d'éviter l'émission de 4600 tonnes équivalent CO2. Pour la construction de cette unité de méthanisation, la Région vient d’allouer une subvention de 700 000 euros.

  • 04/12/20 | La Flow Vélo poursuit son développement sur Grand Cognac

    Lire

    La Flow Vélo, qui relie l’Ile d’Aix à Thiviers longe le fleuve Charente et termine son tracé au coeur du Parc Naturel Régional du Périgord-Limousin. Un plan global d’aménagement a été élaboré pour mettre en œuvre le tracé définitif en garantissant la qualité et la sécurisation du parcours. C’est dans ce contexte que l’agglomération de Grand Cognac prend en charge la réalisation d’un linéaire de 35km au travers 3 phases de travaux. La 3ème phase, correspondant à l’aménagement entre Jarnac et Angeac bénéficie d’une aide régionale de 316 000 euros.

  • 04/12/20 | Restauration des zones humides en Corrèze

    Lire

    Dans le cadre de l'appel à projets « restauration des zones humides de têtes de bassin versant », la communauté de communes Ventadour-Egletons-Monédières en Corrèze, propose d'accentuer son action avec la reconquête pastorale de zones humides dégradées du bassin versant du ruisseau d'Egletons, ainsi que la restauration des fonctions hydrologiques et du potentiel d'autoépuration de la zone humide du Maumont. La Région vient d’attribuer une aide de 61 000 euros à la Communauté de Communes pour les travaux d’investissement.

  • 03/12/20 | Exelus poursuit sa quête de l'innovation

    Lire

    La société bordelaise Exelus, spécialisée dans la télé-médecine, lance un programme afin que la start-up soit LA référence dans ce domaine pour les professionnels de santé. Ce qui fait qu’elle se démarque? Son offre complète et évolutive ainsi que son avance en matière d’innovation. Un programme qui mobilisera 13 salariés jusqu’en mars 2022. Exelus reçoit le soutien du Conseil régional avec une aide à hauteur de 400 000€. Pour information, la start-up commercialise depuis 2016 la plateforme de télé-médecine Nomadeec, leader sur le marché français.

  • 03/12/20 | Le projet « Dock de légumes » va voir le jour

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente de la Région Nouvelle-Aquitaine, celle-ci vient d’attribuer une aide de 55 842 euros au projet « Dock de légumes » porté par la Communauté d’Agglomération de Grand Angoulême. Cette action vise à préfigurer les équipements et services collectifs nécessaires pour sécuriser et développer les productions maraîchères biologiques et locales. Plusieurs études ont déjà été menées afin de réaliser l’état des lieux de l’écosystème agricole et alimentaire territorial notamment.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope : une ambition cycliste féminine

10/02/2017 | Professionnelle et amatrice. L'équipe FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope a été présentée au grand complet le 4 février dernier au Futuroscope.

La formation de cyclisme féminin FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope au grand complet (professionnelles et amatrices) lors de la présentation de l'équipe le 4 février 2017 au Futuroscope

Changement de braquet. Finie l'équipe Poitou-Charentes Futuroscope, voilà FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope. Une équipe de cyclisme féminin guidée par de nouvelles ambitions symbolisées par l'arrivée de trois cyclistes étrangères de haut niveau. Mais surtout une formation qui voit son budget fortement augmenter passant de 500 000 à 800 000 euros, grâce à de très nombreux partenaires, dont un sponsor de poids et d'expérience dans le milieu cycliste : La Française Des Jeux. L'objectif à court terme, le top des meilleures équipes mondiales.

Cette saison, la formation va bénéficier de l'aide de plus 80 partenaires et surtout de l'engagement d'un sponsor et pas des moindres dans le cyclisme : La Française des jeux (FDJ). 20 années d'expérience et d'engagement dans cette discipline qui se conjugue bien trop souvent au masculin. De quoi réjouir Stephen Delcourt, ancien coureur amateur, même si la partie n'était forcément gagné d'avance. « On a signé un contrat de deux ans avec ce sponsor. On doit leur montrer qu'ils ont eu raison de nous accorder leur confiance ». Une confiance également symbolisée par un club de supporteurs, cotisation dix euros à l'année. « Ils sont plus de 700 à nous encourager, on espère en rassembler plus encore », poursuit le jeune manager.

Avec les collectivitésHormis les acteurs privés, les collectivités, que ce soit la région Nouvelle-Aquitaine ou le département de la Vienne ont également fait un effort financier. A l'époque, où on serre bien trop souvent la ceinture, la Nouvelle-Aquitaine, apporte un soutien à hauteur de 120 000 euros contre 80 000 euros l'an passé (soit une augmentation de 50%). Ce soutien s'inscrit dans une politique bien précise celle de favoriser le sport féminin. « 2017, c'est l'année du sport féminin. On tenait donc à soutenir cette équipe, la meilleure de France, en plus elle est en Nouvelle-Aquitaine, confie Nathalie Lanzi. Certes, c'est un choix politique mais une vitrine également pour la nouvelle région. Le cyclisme reste un sport populaire. Les féminines sont un peu oubliées. Le sport féminin n'est pas assez mis en avant je pense que c'est aux collectivités de faire les efforts pour les promouvoir et les pousser, les encourager. » Des efforts qui seront utiles dans leur performance. On l'espère. Le manager, Stephen Delcourt, voit plusieurs enjeux de cette association avec la grande région : « Il faut absolument gagner une manche sur notre territoire et le second objectif faire connaître notre région partout à travers le monde. »

Unique équipe cycliste pro françaiseCar FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope est la seule formation française à participer à l'UCI Women's World Tour, un championnat mondial où les meilleures athlètes s'affrontent. Cette année, l'édition représente pas moins de 47 jours de compétition dans neuf pays et sur trois continents. Sur le plan sportif, la formation n'a pas à rougir... L'an passé, toutes compétitions confondues, ce sont treize victoires pour les pensionnaires de l'équipe et 42 podiums. Elles ont l'étoffe de grandes championnes. L'équipe s'est d'ailleurs classée 13e de la compétition internationale. Pour l'unique structure professionnelle française et son directeur sportif, Nicolas Marche, les objectifs à court terme sont clairs. « On doit intégrer le top 10 des équipes internationales. Il faut gagner une manche du Women's World Tour. Pour cela on s'est donnés les moyens pour concurrencer les grandes formations mondiales. »

L'équipe pro est composé de 12 coureuses (c'est bien comme cela qu'on dit) pour moitié des professionnelles salariées du club. Pour figurer au niveau international, trois athlètes ont été recrutées à l'intersaison, une japonaise, une néerlandaise et une australienne, ce qui permettra de s'opposer aux autres formations mondiales et de rentrer dans leurs objectifs. Au niveau du matériel également, ces athlètes affutées pour la course vont bénéficier d'un matériel dernier cri (notamment le vélo), le même que les garçons de la FDJ.

Dans la Nouvelle-Aquitaine, cette équipe fera également office de centre de formation. Déjà six cadettes (de 13 à 16 ans), deux sont issues de l'Aquitaine, deux autres du Limousin et les deux dernières du Poitou-Charentes, suivent la roue de leur devancières. Car la formation reste importante dans le club. « On renforce la partie formation grâce à notre directeur sportif adjoint, Alexis Loiseau, ces jeunes feront certainement un jour partie de l'équipe professionnelle. »

Il sera quand même possible d'encourager les filles de la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope sur les routes de notre région : cinq manches de la coupe de France de vélo y sont organisées. En tout cas, ces filles reçoivent déjà un grand intérêt de la part de leur homologue masculin de la célèbre équipe au trèfle. Les coureurs cyclistes les surnomment déjà leurs petites sœurs.  

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
7475
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !