Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

13/02/21 : Charente-Maritime: La préfecture signale des plaques de glace localisées notamment au droit des îlots. La circulation est délicate du côté de Mirambeau, Lorignac, Montendre, Archiac (D699), Jonzac (D28) et Pérignac (D732). Le salage est en cours.

11/02/21 : Après le vote du Sénat, l'Assemblée nationale a elle aussi voté ce 10 février le report des élections régionales et départementales. Elles se tiendront donc les 13 et 20 juin 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

  • 23/02/21 | Une résidence étudiante et un foyer des jeunes travailleurs à Bruges

    Lire

    Mesolia Habitat construit sur l’îlot 5 du site Terrefort à Bruges (33) une résidence étudiante de 49 logements ainsi qu’un foyer des jeunes travailleurs qui se composera de 45 logements. Cette résidence mixte comportera des parties communes comme des bureaux, des espaces cuisine et animation ou encore un espace informatique. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 245 000 euros pour la résidence étudiante et à hauteur de 275 000 pour le foyer des jeunes travailleurs.

  • 23/02/21 | La voie verte se développe dans les Landes

    Lire

    3 870 mètres de voie verte vont être aménagés entre Ondres et Saint-Martin-de-Seignaux dans les Landes. Ce projet, à terme, permettra une connexion à la véloroute Euro-Vélo 3 au niveau des barthes de l’Adour, destination Saint-Jacques-de-Compostelle. La réalisation de cette Vélodysée bénéficie d’une subvention de 167 267 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine, votée lors de la commission permanente du 1er février dernier.

  • 23/02/21 | Charente-Maritime : La tonnellerie Bossuet investit

    Lire

    La tonnellerie familiale, basée à Saint-Simon-de-Bordes en Charente-Maritime, propose des barriques adaptées aux nouvelles solutions de vinification. Elle souhaite engager un plan d’investissement de matériels de production performants qui privilégient les conditions de travail de ses salariés et l’environnement. Pour l’aider dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine vient de lui attribuer une subvention de 145 128 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope : une ambition cycliste féminine

10/02/2017 | Professionnelle et amatrice. L'équipe FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope a été présentée au grand complet le 4 février dernier au Futuroscope.

La formation de cyclisme féminin FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope au grand complet (professionnelles et amatrices) lors de la présentation de l'équipe le 4 février 2017 au Futuroscope

Changement de braquet. Finie l'équipe Poitou-Charentes Futuroscope, voilà FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope. Une équipe de cyclisme féminin guidée par de nouvelles ambitions symbolisées par l'arrivée de trois cyclistes étrangères de haut niveau. Mais surtout une formation qui voit son budget fortement augmenter passant de 500 000 à 800 000 euros, grâce à de très nombreux partenaires, dont un sponsor de poids et d'expérience dans le milieu cycliste : La Française Des Jeux. L'objectif à court terme, le top des meilleures équipes mondiales.

Cette saison, la formation va bénéficier de l'aide de plus 80 partenaires et surtout de l'engagement d'un sponsor et pas des moindres dans le cyclisme : La Française des jeux (FDJ). 20 années d'expérience et d'engagement dans cette discipline qui se conjugue bien trop souvent au masculin. De quoi réjouir Stephen Delcourt, ancien coureur amateur, même si la partie n'était forcément gagné d'avance. « On a signé un contrat de deux ans avec ce sponsor. On doit leur montrer qu'ils ont eu raison de nous accorder leur confiance ». Une confiance également symbolisée par un club de supporteurs, cotisation dix euros à l'année. « Ils sont plus de 700 à nous encourager, on espère en rassembler plus encore », poursuit le jeune manager.

Avec les collectivitésHormis les acteurs privés, les collectivités, que ce soit la région Nouvelle-Aquitaine ou le département de la Vienne ont également fait un effort financier. A l'époque, où on serre bien trop souvent la ceinture, la Nouvelle-Aquitaine, apporte un soutien à hauteur de 120 000 euros contre 80 000 euros l'an passé (soit une augmentation de 50%). Ce soutien s'inscrit dans une politique bien précise celle de favoriser le sport féminin. « 2017, c'est l'année du sport féminin. On tenait donc à soutenir cette équipe, la meilleure de France, en plus elle est en Nouvelle-Aquitaine, confie Nathalie Lanzi. Certes, c'est un choix politique mais une vitrine également pour la nouvelle région. Le cyclisme reste un sport populaire. Les féminines sont un peu oubliées. Le sport féminin n'est pas assez mis en avant je pense que c'est aux collectivités de faire les efforts pour les promouvoir et les pousser, les encourager. » Des efforts qui seront utiles dans leur performance. On l'espère. Le manager, Stephen Delcourt, voit plusieurs enjeux de cette association avec la grande région : « Il faut absolument gagner une manche sur notre territoire et le second objectif faire connaître notre région partout à travers le monde. »

Unique équipe cycliste pro françaiseCar FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope est la seule formation française à participer à l'UCI Women's World Tour, un championnat mondial où les meilleures athlètes s'affrontent. Cette année, l'édition représente pas moins de 47 jours de compétition dans neuf pays et sur trois continents. Sur le plan sportif, la formation n'a pas à rougir... L'an passé, toutes compétitions confondues, ce sont treize victoires pour les pensionnaires de l'équipe et 42 podiums. Elles ont l'étoffe de grandes championnes. L'équipe s'est d'ailleurs classée 13e de la compétition internationale. Pour l'unique structure professionnelle française et son directeur sportif, Nicolas Marche, les objectifs à court terme sont clairs. « On doit intégrer le top 10 des équipes internationales. Il faut gagner une manche du Women's World Tour. Pour cela on s'est donnés les moyens pour concurrencer les grandes formations mondiales. »

L'équipe pro est composé de 12 coureuses (c'est bien comme cela qu'on dit) pour moitié des professionnelles salariées du club. Pour figurer au niveau international, trois athlètes ont été recrutées à l'intersaison, une japonaise, une néerlandaise et une australienne, ce qui permettra de s'opposer aux autres formations mondiales et de rentrer dans leurs objectifs. Au niveau du matériel également, ces athlètes affutées pour la course vont bénéficier d'un matériel dernier cri (notamment le vélo), le même que les garçons de la FDJ.

Dans la Nouvelle-Aquitaine, cette équipe fera également office de centre de formation. Déjà six cadettes (de 13 à 16 ans), deux sont issues de l'Aquitaine, deux autres du Limousin et les deux dernières du Poitou-Charentes, suivent la roue de leur devancières. Car la formation reste importante dans le club. « On renforce la partie formation grâce à notre directeur sportif adjoint, Alexis Loiseau, ces jeunes feront certainement un jour partie de l'équipe professionnelle. »

Il sera quand même possible d'encourager les filles de la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope sur les routes de notre région : cinq manches de la coupe de France de vélo y sont organisées. En tout cas, ces filles reçoivent déjà un grand intérêt de la part de leur homologue masculin de la célèbre équipe au trèfle. Les coureurs cyclistes les surnomment déjà leurs petites sœurs.  

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
7541
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !