Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Festival Big Bang : Saint-Médard veut décrocher la lune

17/04/2019 | La quatrième édition du festival de l'air et de l'espace de Saint-Médard-en-Jalles se tiendra du 14 au 18 mai. Il vise les 20 000 visiteurs tout au long des quatre jours.

Festival Big Bang

A l'occasion du cinquantième anniversaire du premier pas de l'homme sur la lune, le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles a choisi le satellite de la Terre comme thème central de sa quatrième édition qui se tiendra du 14 au 18 mai prochain. Ce festival consacré à l'air et à l'espace cible de nombreux publics : scolaires, familles, professionnels, industriels ou simples passionnés de l'espace, tous devraient trouver leur compte dans un programme riche et éclectique, dévoilé en intégralité ce mardi 16 avril. Enfilez vos combinaisons, on vous emmène faire un petit tour dans l'infiniment grand.

Cinquante nuances de gris

Le 21 juillet 1969, la mission Apollo 11 permettait à Neil Armstrong et à Buzz Aldrin d'être les premiers êtres humaines à poser le pied sur la lune. Cinquante ans plus tard, le cinquième plus grand satellite du système solaire continue à faire parler de lui. En janvier dernier, la sonde spatiale chinoise Chang'e 4 est devenu le deuxième engin chinois à se poser sur la lune et le premier à le faire sur sa face cachée. Récemment, la NASA s'est donnée cinq ans (et les choses avancent très vite) avant d'envoyer une mission d'extraction de roches lunaires pour, selon le vice-président des États-Unis, Mike Pence, "lancer une nouvelle génération d'engins grâce auxquels nous pourrons atteindre Mars en plusieurs mois, et plusieurs années". Il y a quelques jours à peine, la première sonde israélienne s'est écrasée sur la lune en tentant de s'y poser. C'est dans ce contexte de reconquête, alors que les regards se tournent à nouveau vers elle, que la lune s'est imposée en "guest star" de la quatrième édition de Big Bang, le festival de l'air et de l'espace organisé chaque année à Saint-Médard-en-Jalles. "Nous continuons d'être un peu un festival ovni qui aborde tous les aspects du sujet que l'on veut traiter, à la fois dans la réflexion, la médiation, l'aspect plus scientifique et technique ou l'art", a assuré ce mardi 16 avril le maire de la commune au moment de la présentation de la programmation. 

Du 14 au 18 mai, le festival se déclinera donc autour du thème "La lune, l'aventure continue" et compte bien l'explorer sous toutes les facettes. Sans faire la guerre des chiffres, il a posé son diagnostic  : une centaine de "propositions artistiques et scientifiques", 20 000 visiteurs attendus dont 3500 scolaires (le festival a clairement une vocation pédagogique depuis ses débuts), seize expositions ou encore une dizaine de films et documentaires présentés. L'évènement s'intéressera autant au passé qu'au futur de la lune au travers de plusieurs temps forts. Le premier sera sans doute la soirée d'inauguration le mardi 14 mai prochain (à partir de 18h30 au Carré des Jalles) où seront présents Jean-François Clervoy et Claudie Haigneré. Tous les deux sont astronautes mais le premier est Président d'honneur du festival et la seconde a été nommée conseillère auprès du Directeur Général de l'ESA (l'agence spatiale européenne) et est aussi la première astronaute française a avoir été dans l'espace. On pourra y découvrir un documentaire (La lune dans tous ses états, d'Alexander Abela), la dédicace du dernier livre de Jean-François Clervoy (Histoire de la conquête spatiale volume 3), une performance artistique de la française Anilore Banon qui sera posée à l'horizon 2020 directement sur la lune (ça s'appelle Vitae Project) et enfin une conférence de Claudie Haigneré sur les ambitions du Moon Village, projet ouvert et très ambitieux de village lunaire porté par l'ESA, notamment en réponse aux ambitions martiennes des Émirats Arabes Unis. 

Pour tout le monde

En tout, une trentaine de conférenciers, astrophysiciens, spationautes et spécialistes se partageront la vedette autour de tables rondes et de conférences : Francis Rocard (CNES), Bernard Foing (directeur exécutif sur l'exploration lunaire à l'ESA, Michel Polacco (consultant aéronautique), Aline Decadi (ingénieure à l'ESA sur la future Ariane 6) ou encore le géologue Charles Frankel. Tous débattront autour de thèmes variés tels que les perspectives et enjeux de l'aéronautique pour 2050, les pistes du futur de l'aviation commerciale cinquante ans après le premier vol de Concorde, la stratégie spatiale européenne, l'histoire de l'aviation et des missions Apollo ou la course internationale vers la lune et les vérités et légendes qui ont alimenté son intérêt historique. Ce casting alléchant est évidemment inscrit dans une ville qui compte bien continuer de concurrencer Mérignac sur ses plates bandes puisqu'elle fait aussi partie du vaste bassin aéronautique et spatial de la métropole bordelaise et plus globalement d'une région dans laquelle l'aéronautique et le spatial font véritablement partie d'une stratégie commune. Si le salon est donc plutôt orienté grand public, les grands industriels locaux ne sont pas non plus oubliés. "Ils ont leur place à différents titres. Le salon de l'emploi reçoit environ un millier de personnes pour trouver des emplois dans la filière. Des stands de grands industriels sont présents pour recruter dans ce cadre, ils nous disent d'ailleurs qu'il est prisé parce qu'il attire des profils adaptés à ceux qu'ils recherchent". Organisé le 14 mai de 9h à 17h au lycée professionnel Jehan Dupérier, il partagera le volet professionnel avec un forum des métiers de l'aéronautique (le mercredi 15 mai au même endroit) sous forme de parcours thématisés et d'ateliers interactifs autour des secteurs "câblage, intégration, équipement de bord, chaudronnerie et aéronautique, conception et usinage". Un atelier autour des drones et un espace d'information sur le BIA (Brevet d'Initiation Aéronautique) seront également présentés dans le cadre de ce forum. 

Du côté des activités à destination des enfants et des familles, on notera surtout beaucoup d'ateliers avec deux planétariums qui permettront de visiter le ciel (le premier sous forme de projection cinéma en 3D et le second autour d'une simulation des constellations et de la Voie Lactée à 360 degrés), un focus sur Apollo en réalité virtuelle, un atelier autour du robot Thymio (proposé par Cap Sciences), un simulateur de vol, un atelier modelage du sol lunaire, la création de fusées pneumatiques pour comprendre la propulsion des lanceurs, des origamis, dessins et bande dessinées ou un spectacle jeune public proposé par la compagnie "ToiMême" autour de la fable "Jean de la lune" (le premier des cinq spectacles programmés). L'art et la musique ne seront pas en reste : seule proposition payante du festival, le concert de l'artiste Christophe , qui explorera seul en scène son répertoire, se fera sous le regard d'une lune de sept mètres de diamètres gonflée à l'hélium reproduisant ses reliefs grâce à une reproduction des images de la NASA, oeuvre d'art itinérante de l'artiste Luke Jerram pour qui l'espace sous toutes ses formes semble être une évidente source d'inspiration). Second temps fort du festival, la soirée "69, année lunatique" proposera (au sein du parc de l'ingénieur) un retour cinquante ans en arrière avec spectacle en apesanteur, ciné-concert auquel l'onirisme de Pink Floyd aura servi d'inspiration, création pyrotechnique et "dj de l'espace" seront proposés aux visiteurs, tous affublés d'un dress code "années 69" qui vous permettra peut-être de sortir vos vieux patte d'eph" du placard ! Enfin, Big Bang permettra aux plus chanceux de gagner un vol en avion 0G simulant l'apesanteur, un second avec un commandant de bord ou un troisième pour deux personnes en avion léger pour survoler le Bassin d'Arcachon. Alors, prêts pour le décollage ? 

L'info en plus : impossible d'être exhaustif tant le programme est large, mais si vous souhaitez consulter tous les rendez-vous proposés durant ces quatre jours, direction le site internet www.festival-bigbang.com

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : ville de Saint-Médard-en-Jalles

Partager sur Facebook
Vu par vous
4583
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !