Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/02/20 : Les producteurs des Pyrénées-Atlantiques reviennent chargés de médailles du Salon International de l'Agriculture : 95 au total, dont 19 médailles d'or, 41 médailles d'argent et 35 de bronze, produits et vins confondus.

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/02/20 | La Région investit: Bientôt des alambics charentais thermodynamiques ?

    Lire

    Chalvignac Process Distillation, spécialisée dans la fabrication et l'installation d'alambic pour la production de spiritueux, porte un projet R&D qui s'inscrit dans une démarche environnementale forte et innovante : installer une pompe à chaleur comme moyen de chauffe de ses alambics au lieu du gaz. Ainsi l'entreprise rompt avec l'utilisation d'énergie fossile, diminue sa consommation énergétique, réduit les émissions de gaz à effet de serre du procédé de chauffe de l'alambic et l'empreinte carbone de la filière Cognac. Un projet (et un défi organoleptique...) à 489 000 € soutenu par la Région pour 122 300 €.

  • 28/02/20 | Gironde: 17 830 candidats aux municipales

    Lire

    Municipales: Dans les 535 communes de Gironde, ce sont 17 830 candidats qui se sont déclarés pour 8 887 sièges à pourvoir. Dans toutes les communes du département au moins une liste a été déposée. Dans les 231 communes de plus de 1 000 habitants, 496 listes ont été déposées soit 13 102 candidats (52% d’hommes et 47% de femmes) pour 5183 sièges à pourvoir. Bordeaux compte le plus grand nombre de listes, 10 listes déposées suivi de Mérignac avec 9 listes.

  • 28/02/20 | Municipales: 6 communes sans candidats dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Dans les 546 communes des Pyrénées-Atlantiques, 11 088 candidats se sont déclarés pour 7392 sièges à pourvoir. A Arrien, Urost, Higuères Souye, Pardies Pietat, Etsaut et Escout aucun candidat ne s'est présenté. Aucune élection ne pourra être organisée pour ce 1er tour. De nouveaux candidats pourront se déclarer entre les 2 tours et les élections pourront ainsi se tenir au 2nd tour. Si aucune candidature n’intervient pour le 2nd tour. Le préfet de département nomme alors une délégation spéciale chargée de gérer les affaires courantes de la commune et d’organiser de nouvelles élections dans un délai de 3 mois.

  • 28/02/20 | Création d'un nouveau label "Les Sentinelles du Goût"

    Lire

    « Les Sentinelles du Goût ». Tel est le nom du nouveau label créé de concert par l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine et trois étudiantes de Licence Pro "Valorisation, Animation et Médiation des Territoires Ruraux" de l’Université Bordeaux Montaigne. Ce label a pour but de protéger et de valoriser les savoir–faire et les goûts des produits traditionnels de la région.

  • 28/02/20 | Pour l'Arche en Charente, transformation numérique rime avec inclusion

    Lire

    L'association l'Arche en Charente encadre les activités de plusieurs établissements médico-sociaux, dont 3 ESAT pleinement insérés dans le tissu économique local à de multiples étapes de la filière du Cognac, de la production à l'expédition. L'association, lancée dans une profonde transformation numérique, vient d'obtenir une aide de 88 330 € de la Région (50% du budget prévisionnel). Et pour cause, le projet se double d'une démarche d'inclusion numérique au profit de ses employés en situation de handicap mental. Un atout majeur pour leur réinsertion professionnelle en milieu « ordinaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Festival : Climax en résistance

05/09/2019 | La cinquième édition du festival/éco-mobilisation Climax se tiendra à Bordeaux à partir de ce jeudi 5 et jusqu'au dimanche 8 septembre à l'écosystème Darwin.

Climax 2019

Un indigène Kayapo affublé d'une coiffe en plumes et d'une écharpe sur laquelle figure le message "Global Warning". Vous avez peut-être vu l'une de ces affiches chez vous depuis quelques jours : c'est l'imagerie choisie pour marquer le lancement de la cinquième édition du festival Climax, qui se tient à Bordeaux du 5 au 8 septembre au sein de l'écosystème Darwin. Centré autour du thème du "déracinement", il fait plus que jamais écho aux incendies qui ravagent en ce moment plusieurs forêts du monde. Rapide focus sur l'essentiel du programme de cette édition 2019 et sur ses ambitions aux allures militantes.

Depuis cinq éditions, Climax a toujours eu la conscience et l'ambition de vouloir être un festival à part. Pas juste un énième évènement comme il en existe des dizaines tout au long de l'année à Bordeaux, mais un rendez-vous qui réussisse à "faire sa part". Il n'en a jamais été aussi convaincu que lors de la conférence de présentation de cette cinquième édition bordelaise (après une parenthèse à Arcachon et La Teste du 28 au 30 juin. Peu, voire pas d'encombrements avec le détail d'un programme pourtant riche, partagé entre les conférences et les concerts. À la place, un thème central, "l'Amazonie ou le déracinement du monde", et une figure emblématique pour le représenter : le cacique Raoni Metuktire, figure de la lutte pour la préservation de la forêt Amazonienne (le Brésil étant aussi l'un des pays qui déforeste le plus), actuellement toujours ravagée par de gigantesques incendies.

Allégorie du déracinement

Le thème, jure Philippe Barre le porte-parole de Darwin pour ce festival dont une grande partie se déroule entre ses murs, a été choisi il y a déjà plusieurs mois déjà, mais l'actualité de cet été le fait à coup sûr raisonner différemment. "Nous avons décidé de l'urgence de la thématique au moment ou le président brésilien Jair Bolsonaro était en train de monter dans les sondages et qu'une autre grande démocratie basculait vers un populisme réactionnaire, voire fasciste. L'actualité nous a donné raison", a ainsi justifié Philippe Barre. Même si cette édition démarre dans un climat assez grave, Climax témoigne d'une envie d'agir collective qui doit être enthousiasmante. Nous avons une obligation à soutenir la résistance des brésiliens et à résister nous-même". 

Plus qu'un simple festival, Climax n'a désormais plus peur de s'afficher comme un carrefour, et de juger son programme quasiment secondaire face aux causes qu'il défend. Pourtant, du 5 au 8 septembre, les visiteurs auront tout de même de quoi voir et entendre. Avec une série de conférences d'abord, qui convoqueront quelques figures de l'éco-mobilisation : Raoni bien sûr (qui interviendra lors d'une conférence dédiée le samedi 7 septembre), venu avec une délégation s'affirmant comme les "premiers défenseurs de la nature", mais aussi Nicolas Hulot, Edgar Morin, Audrey Pulvar ou le local de l'étape, Karfa Diallo. La quarantaine d'intervenants invités débattront autour d'une douzaine de moments phares autour de la déforestation, des conditions de vie des peuples déracinés, de la mémoire de l'esclavage mais aussi de "la virtualité des sociétés modernes". Côté musique aussi, on retrouvera quelques têtes d'affiche, la programmation poursuivant la volonté de ne pas faire de cette partie une "trop grosse machine" comme elle l'avait assuré les années précédentes : le rappeur brésilien Criolo, la chanteuse pop française Lou Doillon, Joyce Muniz, Chien Noir, David Walters ou plusieurs Dj sets seront notamment de la partie.

Enfin, le sport et le cinéma seront aussi au rendez-vous avec la projection tout au long du festival d'une série de six documentaires autour des peuples autochtones et de l'urgence écologique, comme l'étonnant docu d'Arte, "l'Homme a mangé la Terre" qui décrypte en 99 minutes deux siècles de progrès effrené et leurs conséquences sur la nature. Et au-delà même de l'évènement, le nouveau mouvement "Darwin Coalition" compte "diffuser les combats déjà menés par les défenseurs de la nature et des droits humains". Pour tous ceux qui jetteront un oeil au programme, le constat sera sans doute le même : au départ un peu cachée sous le prétexte d'un évènement festif et éphémère pour faire passer des messages, Climax veut désormais s'en affranchir. Ce sera aux quelques 30 000 personnes attendues sur l'évènement (conférences gratuites, concerts payants) d'en décider...

L'info en plus : retrouvez l'intégralité du programme de la cinquième édition du festival Climax sur le site climaxfestival.fr

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3203
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !