Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/20 : Forts orages attendus en cette fin de samedi 15 août et une partie de la nuit avec Gironde, Dordogne, Charente et Charente-Maritime, Vienne, Haute-Vienne et Deux-Sèvres en vigilance orange

14/08/20 : Charente-Maritime : après Saint-Denis d'Oléron, Le Château et Fouras, le préfet vient de prendre un arrêté pour imposer le port de masque sur l'île de Ré, à Saintes et à Saint-Georges d'Oléron.

13/08/20 : Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, va proposer au vote lors de la prochaine plénière, une aide de 30 000 euros pour la population libanaise.

13/08/20 : Depuis hier après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/20 | Une passerelle pour les piétons et les vélos à Bordeaux

    Lire

    Dans le cadre du projet de mise à 2*3 voies de la rocade bordelaise, une passerelle assurant la continuité des cheminements piétons et cyclables vient d’être mise en service. Longue de 200 mètres, la passerelle franchit le lac de Bordeaux. Cet ouvrage de 5,5M d’euros s’inscrit dans la volonté de l’État et de Bordeaux Métropole, co-financeurs du projet, de promouvoir les circulations douces.

  • 15/08/20 | Covid-19 : Le préfet de la Corrèze rend le port du masque obligatoire

    Lire

    En raison de l’affluence touristique dans les communes de Collonges-la-Rouge et de Turenne, et des difficultés de respecter les règles de distanciation, le port du masque sera obligatoire tous les jours, jusqu’au 14 septembre, entre 10h00 et 20h00. La liste des lieux concernés par l’obligation de port du masque pourra être actualisée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Les contrôles seront renforcés dans les prochains jours, et pourront donner lieu à une amende de 135 € en cas de non-respect de cette obligation.

  • 14/08/20 | Roselyne Bachelot au Prix Maison rouge de Biarritz

    Lire

    La ministre de la Culture Roselyne Bachelot sera présente ce vendredi soir à la remise du Prix Maison rouge à Biarritz, créé l'an dernier à l'initiative de Frédéric Beigbeder et Frédéric Schiffert. Les membres du jury, présidé par l'écrivain et scénariste Philippe Djian, d'Isabelle Carré à Diane Ducret, ont un point commun: leur passion du Pays Basque où la plupart résident, qu'ils veulent doter d'un prix littéraire. Depuis des années, la nouvelle ministre de la Culture a toujours inscrit Biarritz au programme de ses vacances estivales.

  • 14/08/20 | Le devoir de vacances de Bruno Lemaire au Pays basque

    Lire

    L'an dernier, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, depuis son maison de vacances de Saint-Pée-sur Nivelle au Pays basque avait visité deux entreprises à Ascain. Cette année, son devoir de vacances consistait à se rendre, ce jeudi matin au poste frontière de Biriatou à une dizaine de kilomètres pour aller à la rencontre des douaniers. Et confirmer aussi, en présence des caméras d'infos en continu le plan de relance qu'il présentera en fin du mois. Ce ministre en matière de com ne s'économise pas. Même pendant ses vacances.

  • 14/08/20 | Rendez-vous le 15 août à Lacanau pour célébrer la traditionnelle « Fête de la mer »

    Lire

    Au programme : recueillement et hommage aux disparus en mer lors d’une messe en plein-air en compagnie des familles, sauveteurs, pêcheurs et surfeurs, puis dépôt de gerbe de fleurs dans l’océan, sur fond sonore des bandas et autres groupes de musique. Une journée de commémoration, mais aussi de festivités grâce aux animations et concerts proposés par la station littorale de Lacanau. Rendez-vous samedi 15 août à 19h00 au large de la plage de Lacanau.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Fondation Bergonié : 1 120 000 euros de dotations pour 10 programmes de recherche

10/07/2020 |

De gauche à droite : Patrick Bernard Président de la Fondation Bergonié, Marina Mas Directrice de la Fondation Bergonié, Arnaud Dubuisson Infirmier anesthésiste Institut Bergonié, Dr Anne Floquet Coordonnatrice du Groupe Tumeurs Gynécologiques Institut Be

La remise de dotation annuelle de la Fondation Bergonié a eu lieu ce mercredi à la Maison Saint-Louis Beaulieu, à quelques rues de l’Institut Bergonié. Au cours de cette cérémonie, la Fondation a remis un chèque d’un montant de 1 120 000 euros à l’Institut. Objectif : soutenir 10 programmes de recherche dans les domaines de l’accompagnement du patient, de l’innovation technologique et du développement de nouvelles thérapeutiques.

Dans le patio de la maison Beaulieu, Marina Mas, la directrice de la Fondation d’Entreprises Bergonié accueille mécènes, chercheurs et partenaires. D’emblée, le ton est donné : 400 000 nouveaux cas de cancers diagnostiqués chaque année en France. Plus que jamais, explique Marina Mas, « le mécénat privé est un moteur essentiel au progrès de la recherche. L’effort doit s’intensifier chaque année. »

Créée en 2011, sous l’impulsion du professeur Josy Reiffers, la Fondation et son Fonds de Dotation soutiennent le financement de programmes de recherche menés par l’Institut Bergonié, avec pour objectif, l’accompagnement des patients pendant et après la maladie.
Patrick Bernard nous en rappelle les missions et le fonctionnement : « La Fondation a pour vocation de financer la recherche et le développement de nouvelles thérapeutiques, de soutenir l’acquisition d’appareillage de pointe, de favoriser la prise en charge « globale » du patient dans le respect des Plans Cancer. Elle est créée pour 5 ans au terme desquels, les mécènes décident de la reconduire. Les entreprises s'engagent à donner au moins 5000€ par an durant cette période. Les dons des personnes ou structures souhaitant soutenir ponctuellement les projets sont par ailleurs recueillis dans le Fonds de dotation. »

Plus de 4,9 millions d’euros de projets innovants en matière d’oncologie ont été ainsi financés depuis la création de la Fondation. Des projets qui contribuent à faire de l’Institut Bergonié, unique Centre Régional de Lutte contre le Cancer de Nouvelle-Aquitaine, un pôle de référence européen.
Une manne non négligeable et indispensable, confirme Marina Mas, « car malgré les énormes progrès thérapeutiques de ces dernières années, malgré la référence d’excellence que représente l’Institut Bergonié en ce domaine, il existe tout un champ, non ou mal couvert par les financements publics, sur lequel la solidarité peut agir de manière visible, immédiate et forte : aider la vie avant, pendant et après la maladie. »

En 2019, ce sont une cinquantaine d’entreprises du territoire de la Nouvelle-Aquitaine qui ont permis à Patrick Bernard de remettre un chèque d’un montant de 1 120 000 à François-Xavier Mahon, directeur général de l’Institut. C’est moins que l’année précédente : le chèque s’élevait alors à 1 500 000 €. La crise sanitaire et les perspectives économiques incertaines ont contraint certains des membres à la prudence. Cette dotation a néanmoins permis le financement de 10 nouveaux projets dont trois ont été présentés lors de la cérémonie.

Une attention particulière au bien-être des patients
Chaque année, François-Xavier Mahon lance un appel à projets en juin.  « Ensuite, explique Patrick Bernard, un comité scientifique composé de onze oncologues venus de tout l’Hexagone, sommités dans leurs domaines, se réunit en septembre pour déterminer quelles initiatives vont finalement être financées. »

Parmi les projets retenus en 2020, le projet BAPRIGYN, ( Base Primo-traitement cancers gynécologiques) a pour objectif de développer une base de données des cancers gynécologiques afin d’optimiser leur prise en charge et permettre ainsi le développement de projets de recherche. Le Dr Anne Floquet a présenté ce dispositif qui « permettra de trouver des pistes d'amélioration de la prise en charge thérapeutique tant au niveau organisationnel qu’en amélioration de la connaissance de notre patientèle afin de mieux cerner les patientes éligibles à des projets de recherche dont les essais cliniques notamment dans des localisations rares. »

Le traitement du cancer du sein demeure une des spécialités historiques de l’Institut Bergonié. Le Docteur Gaëtan Mac Grogan, Directeur du laboratoire de Biopathologie a également vu ses travaux récompensés : « Il s’agit de mettre au point une méthode automatisée de comptage des cellules tumorales Ki-67 positives dans le cancer du sein de phénotype luminal, méthode fondamentale pour orienter la thérapeutique et, donc, optimiser le pronostic. »

L'innovation technologique n’est pas en reste et un budget de 150K€ a été alloué au service d'anatomopathologie pour lui permettre de se doter de technologies de pointe afin d’alimenter les projets d’intelligence artificielle via l'acquisition d'un scanner de lames et de logiciels adaptés.

Le bien-être du patient dans sa globalité a bénéficié d’une attention particulière, notamment dans la prise en charge de la douleur. Arnaud Dubuisson, infirmier anesthésiste a proposé une méthode permettant une réduction des douleurs chroniques postchirurgicales.
Même volonté d’améliorer la qualité de vie des patients, pour le projet Méditation de pleine conscience, du Dr Marion Barrault-Couchouron, qui attire l’attention sur ces « techniques non médicamenteuses et non invasives qui ont démontré leurs bienfaits : amélioration de la qualité de vie globale, diminution de l’anxiété et des troubles du sommeil, amélioration de la perception de la douleur, amélioration du bien-être subjectif et des préoccupations existentielles concernant l’évolution de la maladie. »
Les groupes de méditation au sein de l’Institut Bergonié avaient déjà été soutenus par la Fondation. Un soutien réaffirmé cette année avec le financement de la seconde étape de ce projet : « des séances en ligne afin de réduire les inégalités d’accès à ce type de soins pour les patients n’habitant pas à proximité immédiate de l’Institut Bergonié. »

Aïcha Chapelard
Par Aïcha Chapelard

Crédit Photo : Christian Couly

Partager sur Facebook
Vu par vous
3673
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !