Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Fondation Bergonié : 1 120 000 euros de dotations pour 10 programmes de recherche

10/07/2020 |

1

La remise de dotation annuelle de la Fondation Bergonié a eu lieu ce mercredi à la Maison Saint-Louis Beaulieu, à quelques rues de l’Institut Bergonié. Au cours de cette cérémonie, la Fondation a remis un chèque d’un montant de 1 120 000 euros à l’Institut. Objectif : soutenir 10 programmes de recherche dans les domaines de l’accompagnement du patient, de l’innovation technologique et du développement de nouvelles thérapeutiques.

Dans le patio de la maison Beaulieu, Marina Mas, la directrice de la Fondation d’Entreprises Bergonié accueille mécènes, chercheurs et partenaires. D’emblée, le ton est donné : 400 000 nouveaux cas de cancers diagnostiqués chaque année en France. Plus que jamais, explique Marina Mas, « le mécénat privé est un moteur essentiel au progrès de la recherche. L’effort doit s’intensifier chaque année. »

Créée en 2011, sous l’impulsion du professeur Josy Reiffers, la Fondation et son Fonds de Dotation soutiennent le financement de programmes de recherche menés par l’Institut Bergonié, avec pour objectif, l’accompagnement des patients pendant et après la maladie.
Patrick Bernard nous en rappelle les missions et le fonctionnement : « La Fondation a pour vocation de financer la recherche et le développement de nouvelles thérapeutiques, de soutenir l’acquisition d’appareillage de pointe, de favoriser la prise en charge « globale » du patient dans le respect des Plans Cancer. Elle est créée pour 5 ans au terme desquels, les mécènes décident de la reconduire. Les entreprises s'engagent à donner au moins 5000€ par an durant cette période. Les dons des personnes ou structures souhaitant soutenir ponctuellement les projets sont par ailleurs recueillis dans le Fonds de dotation. »

Plus de 4,9 millions d’euros de projets innovants en matière d’oncologie ont été ainsi financés depuis la création de la Fondation. Des projets qui contribuent à faire de l’Institut Bergonié, unique Centre Régional de Lutte contre le Cancer de Nouvelle-Aquitaine, un pôle de référence européen.
Une manne non négligeable et indispensable, confirme Marina Mas, « car malgré les énormes progrès thérapeutiques de ces dernières années, malgré la référence d’excellence que représente l’Institut Bergonié en ce domaine, il existe tout un champ, non ou mal couvert par les financements publics, sur lequel la solidarité peut agir de manière visible, immédiate et forte : aider la vie avant, pendant et après la maladie. »

En 2019, ce sont une cinquantaine d’entreprises du territoire de la Nouvelle-Aquitaine qui ont permis à Patrick Bernard de remettre un chèque d’un montant de 1 120 000 à François-Xavier Mahon, directeur général de l’Institut. C’est moins que l’année précédente : le chèque s’élevait alors à 1 500 000 €. La crise sanitaire et les perspectives économiques incertaines ont contraint certains des membres à la prudence. Cette dotation a néanmoins permis le financement de 10 nouveaux projets dont trois ont été présentés lors de la cérémonie.

Une attention particulière au bien-être des patients
Chaque année, François-Xavier Mahon lance un appel à projets en juin.  « Ensuite, explique Patrick Bernard, un comité scientifique composé de onze oncologues venus de tout l’Hexagone, sommités dans leurs domaines, se réunit en septembre pour déterminer quelles initiatives vont finalement être financées. »

Parmi les projets retenus en 2020, le projet BAPRIGYN, ( Base Primo-traitement cancers gynécologiques) a pour objectif de développer une base de données des cancers gynécologiques afin d’optimiser leur prise en charge et permettre ainsi le développement de projets de recherche. Le Dr Anne Floquet a présenté ce dispositif qui « permettra de trouver des pistes d'amélioration de la prise en charge thérapeutique tant au niveau organisationnel qu’en amélioration de la connaissance de notre patientèle afin de mieux cerner les patientes éligibles à des projets de recherche dont les essais cliniques notamment dans des localisations rares. »

Le traitement du cancer du sein demeure une des spécialités historiques de l’Institut Bergonié. Le Docteur Gaëtan Mac Grogan, Directeur du laboratoire de Biopathologie a également vu ses travaux récompensés : « Il s’agit de mettre au point une méthode automatisée de comptage des cellules tumorales Ki-67 positives dans le cancer du sein de phénotype luminal, méthode fondamentale pour orienter la thérapeutique et, donc, optimiser le pronostic. »

L'innovation technologique n’est pas en reste et un budget de 150K€ a été alloué au service d'anatomopathologie pour lui permettre de se doter de technologies de pointe afin d’alimenter les projets d’intelligence artificielle via l'acquisition d'un scanner de lames et de logiciels adaptés.

Le bien-être du patient dans sa globalité a bénéficié d’une attention particulière, notamment dans la prise en charge de la douleur. Arnaud Dubuisson, infirmier anesthésiste a proposé une méthode permettant une réduction des douleurs chroniques postchirurgicales.
Même volonté d’améliorer la qualité de vie des patients, pour le projet Méditation de pleine conscience, du Dr Marion Barrault-Couchouron, qui attire l’attention sur ces « techniques non médicamenteuses et non invasives qui ont démontré leurs bienfaits : amélioration de la qualité de vie globale, diminution de l’anxiété et des troubles du sommeil, amélioration de la perception de la douleur, amélioration du bien-être subjectif et des préoccupations existentielles concernant l’évolution de la maladie. »
Les groupes de méditation au sein de l’Institut Bergonié avaient déjà été soutenus par la Fondation. Un soutien réaffirmé cette année avec le financement de la seconde étape de ce projet : « des séances en ligne afin de réduire les inégalités d’accès à ce type de soins pour les patients n’habitant pas à proximité immédiate de l’Institut Bergonié. »

Aïcha Chapelard
Par Aïcha Chapelard

Crédit Photo : Christian Couly

Partager sur Facebook
Vu par vous
8884
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !