Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

  • 21/06/21 | Lavaveix-les-mines (23) réhabilite ses bâtiments

    Lire

    La commune de Lavaveix-les-mines en Creuse souhaite réhabiliter l’ancienne infirmerie afin d’en créer un logement locatif à destination de jeunes agriculteurs ou de nouveaux arrivants envisageant d’y développer une activité professionnelle agricole. Afin de proposer les meilleures conditions de logements possibles, la réhabilitation correspondra à des performances énergétiques et une haute qualité environnementale.

  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Futuroscope : dans la peau du copilote de Sébastien Loeb

25/03/2018 | Le pilote de rallye et nonuple champion du monde est venu inaugurer en personne Xpérience Sébastien Loeb Racing, la nouvelle attraction du Futuroscope.

Sébastien Loeb est venu inaugurer en personne sa nouvelle attraction au Futuroscope. Une expérience en tant que copilote aux côtés du nonuple champion du monde de rallye.

Ce samedi 24 mars, le Futuroscope a inauguré sa dernière attraction : Xpérience Sébastien Loeb Racing. Elle propose d'être le copilote du nonuple champion du monde des rallyes durant un peu moins de trois minutes chrono. L'Alsacien est venu inaugurer en personne cette nouvelle attraction où les visiteurs vont pouvoir vivre ce que ressent un copilote de rallye grâce au simulateur et au casque de réalité virtuelle. Xpérience sera également la dernière attraction inaugurée par Dominique Hummel. Le président du directoire du Futuroscope quitte en effet ses fonctions le 31 mars.

10h, le parc du Futuroscope ouvre. Les invités s’amassent peu à peu à côté d’un podium de rallye. Rien à l’horizon… Quelques présentations et une mise en scène, quand soudain un vrombissement retentit dans les allées du parc d’attraction. La 208 WRX apparaît. Aux commandes, le nonuple champion du monde des rallyes : Sébastien Loeb. 

Il ne pouvait que répondre présent à l’inauguration de son attraction. Une attraction particulière qui intègre les nouvelles technologies telles que la réalité virtuelle (VR). « Certains disent que la VR signe la mort des parcs d’attraction. Par provocation, on a recherché des outils qui subliment ce casque de réalité virtuelle. On a utilisé un siège baquet et plein d’autres choses pour raconter une histoire », confie Dominique Hummel, président du directoire du Futuroscope.

L’innovation toujours

Le Futuroscope se veut toujours novateur, dans l’ère du temps et surtout en avance. Avec la première attraction en VR5D associant réalité virtuelle, sensations physiques, sonores, la 6K, la vision subjective en temps réel. Très peu de Français ont accès à ces casques de réalité virtuelle. Même si ça se démocratise à l’échelle mondiale avec 20 millions de casques vendus cette année. 

Pour mettre en avant cette nouveauté et l’exploiter, le Futuroscope a sollicité Sébastien Loeb en juin 2016, qui a accepté de relever le défi. L’aventure a commencé en janvier 2017. « Il a fallu s’adosser à quelqu’un qui nous donne de la crédibilité. On a donc pensé à Sébastien Loeb. On s’est donné le défi de faire vivre les mêmes sensations qu’un copilote peut avoir à ses côtés dans l’habitacle d’une voiture de rallye survitaminée », explique Dominique Hummel.

Sébastien Loeb s'est lui aussi glissé dans la peau d'un copilote en testant la nouvelle attraction aux côtés de Dominique Hummel.

Dans le siège baquet

L’expérience débute dès que l’on s’installe dans le siège. Un siège baquet digne de la compétition automobile. On sent immédiatement les vibrations du moteur. Dès que Sébastien Loeb enclenche la première, on est collé au siège. Les routes escarpées, accidentées. Le pilote emprunte des pistes de terre, des bosses, des virages serrés au frein à main. On est littéralement brassé dans tous les sens. Et tout ça, comme si on y était. Le casque de réalité virtuelle nous immerge dans l’habitacle.  

Sébastien Loeb, qui revient des essais en Corse, a lui aussi pris place pour tester cette attraction. « Je vous avoue que ça m’a fait bizarre d’être mon propre copilote, rigole-t-il. On a la sensation de vivre la course dans la voiture. Ce n’est vraiment pas pareil qu’avec les caméras embarquées, où quand on regarde les images on est souvent déçu par le manque de sensations, de vitesse. Là, le défi technologique est relevé. J’ai la sensation de mieux partager mon expérience. » En une séance, il peut emmener plus de 108 copilotes dans sa voiture, beaucoup plus que les dizaines de baptêmes proposés chaque année.

Au total, 108 sièges sont disponible pour vivre l'Xpérience Sébastien Loeb Racing

Les équipes, créatifs et ingénieurs du parc, se sont rendues au CES Las Vegas, au centre d’innovation de Sony au Japon, entre autres, pour tester ce matériel. Olivier Héral, directeur de création au parc du Futuroscope, travaille avec ses équipes depuis trois ans sur ce projet de réalité virtuelle. « Il existait cette technologie mais on devait trouver comment raconter une histoire avec elle ».

Un film digne du cinéma 

« Le simulateur vient de l’industrie de l’aéronautique, précise Elodie Arnaud, chef de projet au parc du Futuroscope. Avec de la finesse, de la précision dans le mouvement pour qu’il soit le plus réel possible ». Pour cela les équipes de production ont installé des capteurs sur la voiture durant le tournage afin de reproduire toutes les vibrations et les mouvements de caisse ». Le film a été tourné en juin 2017 durant 7 jours et a nécessité 5 mois de post-production. « Travailler sur ce projet innovant a été un véritable défi. On a eu beaucoup de contraintes durant le tournage pour essayer de gommer durant la captation les aspérités de la route.  On a tourné avec les meilleurs équipements en 6K et en 360° pour réaliser un film digne du cinéma », explique Cédric Fray, CEO de Fray Média. Pour ce tournage, une centaine de personnes a été mobilisée, dont 40 pour la production. Coût total de l'investissement : 6,5 millions d'euros (dont 1,2 million investi par le département de la Vienne).

Une prouesse technique où les visiteurs seront en immersion à l’intérieur de l’habitacle d’une voiture de rallye de 580 chevaux. Chacun se « fera son film » selon l’orientation de son regard. Pour que  cela fonctionne chaque casque a été relié à son propre ordinateur. Toute une gestion et une mise au point qu’il a fallu peaufiner jusqu’aux derniers instants. Pour devenir le copilote de Sébastien Loeb, il va falloir encore patienter un peu. L’attraction ouvre à partir du 7 avril au public qui sera embarqué durant 2 minutes et 57 secondes aux côtés du champion du monde des rallyes. Le Futuroscope espère faire partager ce privilège avec les 2 millions de visiteurs qu’il y aura cette année.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr et Futuroscope

Partager sur Facebook
Vu par vous
7036
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !