Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/20 | Covid-19: après les premiers tests, l'UPPA reste vigilante

    Lire

    Dans la matinée du mardi 22 septembre 2020, le Laboratoire Bio-Pyrénées a réalisé sur le campus de Pau une campagne de 200 tests de dépistage à la Covid-19 auprès des étudiants. Celle-ci a révélé 6 cas positifs à la Covid-19 sur les 107 prélévements nasopharyngés analysés par PCR, soit 5,6 % des étudiants testés. Un résultat qui incite l'Université "à rester vigilante" au regard de la moyenne au niveau nationale du taux de positivité (6.2 % au 23/09/20 à 14h) et des moyennes départementales publiées le 17/09/20 : Pyrénées-Atlantiques (4.2%), Landes (4.8 %) et Hautes-Pyrénées (3.1%).

  • 24/09/20 | Charente-Maritime : premier bilan de la tornade du 23 septembre

    Lire

    Mercredi vers 16h30, une tornade s'est abattue d'un coup sur le sud de l'île d'Oléron. Elle a ensuite traversé le pertuis pour remonter par Marennes, Port-des-Barques, Fouras et Saint-Laurent-de-la-Prée avant de perdre en intensité à l'intérieur des terres. Renforcés par le SDIS de Charente, les pompiers ont effectué une soixantaine d'interventions. Hormis deux blessés légers la tornade a fait de nombreux dégâts matériels : véhicules retournés, tuiles ou toitures arrachées, arbres à terre...

  • 24/09/20 | La Nature s’expose à Guéret

    Lire

    Du 22 septembre au 10 octobre, la Ville de Guéret, en partenariat avec l’association Creusographie, propose l’exposition du Concours Photo 2020 au centre culturel Espace Fayolle. Chacun des 23 participants à cette exposition sera récompensé avec une attention particulière. Les 3 premiers se verront remettre officiellement leur lot le 1er octobre prochain, pour des raisons sanitaires.

  • 24/09/20 | Bordeaux : opération de dépistage COVID-19 pour les publics prioritaires

    Lire

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine en lien avec la Préfecture, la Mairie et la Métropole de Bordeaux, avec l’appui du CHU de Bordeaux et de la Protection civile, organisent une opération de dépistage gratuit Place des Quinconces à Bordeaux du 23 septembre au 30 octobre, de 13h à 17h. Cette opération concerne les personnes présentant des symptômes compatibles avec la Covid-19 munies d’une prescription médicale et celles définies comme contact à risque d’un cas confirmé par l’autorité sanitaire disposant d’un justificatif de l’Assurance maladie.

  • 23/09/20 | EELV appelle aux candidatures pour les cantonales

    Lire

    Ils entendent faire "basculer" la majorité départementale. Les écologistes de Charente-Maritime appellent aujourd'hui à candidature dans les 26 cantons. Un projet commun sera bâti sur des thèmes comme l’eau, de l’agriculture de la conchyliculture ; l’action sociale; le handicap ; l’insertion ; le tourisme durable ; la biodiversité; le transport - ainsi que la création d'emplois utiles et non délocalisables respectueux de la nature et des hommes au service des nouvelles solidarités écologiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Futuroscope : un trentenaire au top

22/08/2017 | Le Futuroscope a accueilli 8 000 visiteurs de plus en juillet. Le parc prévoit 320 000 entrées pour le mois d'août.

En trente ans, le Futuroscope a dépassé la barre des 50 millions de visiteurs.

Situé à une dizaine de kilomètres de Poitiers, à la fois sur les communes de Chasseneuil-du-Poitou et de Jaunay-Marigny, le Futuroscope est désormais « ancré dans le patrimoine local » comme le souligne Olivier Héral, directeur de création au Futuroscope. Cette année le 2e parc d'attractions de France, grâce à sa fréquentation (1,9 million de visiteurs en 2016) et son chiffre d'affaires (101 millions d'euros en 2016), fête ses trente ans. Tous les voyants sont au vert avec le lancement de nouvelles attractions et de nouveaux spectacles et l'ambition de dépasser les 2 millions d'entrée d'ici l'horizon 2018. Visite de ce parc de Nouvelle-Aquitaine en compagnie de deux cousines.

Ni trop chaud, ni trop froid. Un ciel bleu. Un temps idéal pour se rendre au Futuroscope. Ce jour-là, la fréquentation est également au beau fixe. 11 500 visiteurs. Un bon chiffre, pour un lundi. Parmi ces visiteurs, Laura et sa cousine Diane. Laura connaît déjà le parc, presque comme sa poche... Elle vit à Poitiers depuis quatre ans pour ses études. La jeune femme est déjà venue à sept reprises. Pour Diane, c'est une première même si ça fait déjà quatre année qu'elle habite Poitiers. « Laura m'en a beaucoup parlé. Je me suis dit qu'il fallait y aller avant que je quitte Poitiers », explique Diane.

Organiser sa visite

Il est 10 heures. Les deux cousines viennent de retirer leur billet et vont pouvoir profiter au maximum de leur journée. Pour le programme, c'est Laura qui s'en charge. Plan en main, elle sait déjà ce qu'elle veut faire découvrir à Diane. « Les lapins crétins, l'extraordinaire voyage, la Vienne dynamique, l'âge de glace, danse avec les robots, il faut au moins faire celles-là. Pour le moment, je me concentre surtout sur celles qui sont dans le même coin », indique-t-elle. Le parc regroupe 25 attractions sur plus de 30 hectares donc pour se repérer le plan est " presque " obligatoire. 

Les cousines partent d'abord en direction de l'attraction des lapins crétins. Puis Laura aimerait bien se rendre à l'une des nouveautés de cette année : l'extraordinaire voyage. Elle ne l'a pas encore testée. 1 heure d'attente. Il va falloir prendre son mal en patience. Mais dans la fil, un employé du parc l'aborde lui proposant un café contre un câlin. « Tout est fait pour qu'on ne voit pas passer le temps, c'est appréciable », commente Laura.

Une attraction "vedette" à la hauteur

L'attraction "L'extraordinaire voyage" a été inaugurée en décembre dernier. Elle propose de faire un tour du monde en cinq minutes à bord d'une navette spéciale. Durant le voyage, même l'odorat est mis à l'épreuve. «  Elle remporte déjà un succès. C'est l'attraction préférée des visiteurs en trois mois à peine », se félicite Olivier Héral, directeur de création du parc du Futuroscope. Il aura fallu quatre ans pour mettre au point une nacelle volante qui permet de voyager à travers tous les continents du monde via un vaste écran. Un investissement colossal de 12,5 millions d'euros, « le plus gros depuis la création en 1987 », précise Olivier Héral. « On est allés chercher un sujet : le tour du monde façon Jules Verne et on l'a replongé dans une prospective. C'est un peu le tour du monde du XXIe siècle », poursuit-il. Franchement, le pari est réussi. Que ce soit Laura ou sa cousine, elles ont toutes les deux apprécié l'expérience de ce voyage éclair sur l'ensemble des continents. « J'ai bien aimé le voyage extraordinaire. On a l'impression d'y être et de voler au-dessus des différents paysages. Il y a une immersion en plus grâce aux odeurs. Cela valait bien l'attente », confie Laura, tout sourire. « C'était génial ! » acquiesce Diane.

30 ans, ça se fête

Le parc a été créé en 1987 et fête cette année ses 30 ans. A l'occasion, il y a eu plusieurs opérations et de nouvelles attractions ont été inaugurées. Hormis l'extraordinaire voyage, le Futuroscope propose un nouveau spectacle de magie, Illusio, un destin magique mis au point par le magicien Bertran Lotth. Le site accueille également une exposition Villes 2050 où Vincent Callebaut, architecte visionnaire, présente 19 de ses projets imaginés pour des villes du monde entier. « C'est une fête. On a organisé plusieurs rendez-vous au printemps et on a surtout lancé de nouvelles attractions », confirme Olivier Héral. En plus, chaque été, des animations viennent enrichir le parc. Cette saison : Fly Jump avec des plongeurs professionnels sautant d'une dizaine de mètres dans une piscine de seulement trois mètres de profondeur ; un spectacle avec une quinzaine de drones en simultanés. Entre autres.

Finalement, ces paris sont gagnants. La fréquentation est en augmentation constante. D'ailleurs, en novembre 2016, le Futuroscope a dépassé la barre des 50 millions de visiteurs depuis son ouverture. Chaque année est plus belle que la précédente. « Quand c'est comme ça, c'est très bon signe. On fait un bon début d'été malgré des vacances plus tardives et une météo moins bonne que l'année dernière » explique Olivier Héral. Déjà 8 000 visiteurs de plus que l'an dernier pour le mois de juillet en franchissant la barre des 260 000. Pour le mois d'août, le parc attend 320 000 visiteurs. L'an passé, ce sont 1,9 million de personnes qui se sont rendues au Futuroscope soit 50 000 de plus que l'année précédente. L'objectif à court terme : dépasser les deux millions d'entrée.

Plein les yeux

La journée des cousines touche à sa fin, elles sont parvenues à faire une quinzaine d'attractions et ont pu assister au spectacle nocturne, Aquaféérie, la forge aux étoiles. Elles sont rentrées chez elles des souvenirs pleins les yeux. « C'était une journée variée. On a quand même pu faire beaucoup d'attractions. J'ai adoré les cinémas dynamiques, danse avec les robots, tout ce qui bouge quoi ! » conclut Diane. Laura aussi fait un bilan. « J'ai beaucoup aimé les attractions qui bougent. Je recommande aussi Les yeux grands fermés. On se retrouve plongé dans le noir et confronté à des sensations inconnues. Sans la vue, on se rend compte qu'on est vite désorienté. » Cette attraction est gérée par l'association qui porte le même nom et qui permet de financer du matériel destinés aux non-voyants et mal voyants.

Le Futuroscope ne cesse de se renouveler. Ce qui pourra motiver Laura ou Diane à revenir. « On va mettre en place une très grosse attraction. Je ne peux pas encore la dévoiler. Mais en septembre on pourra dire de quoi il s'agit. Elle sera inaugurée en avril 2018 », conclut Olivier Héral tout en conservant une part de suspense.  

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
6926
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !