Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/18 | Une proposition de loi pour le revenu de base

    Lire

    La conseil départemental de Gironde et 17 autres départements ont choisi le 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, pour déposer une proposition de loi d'expérimentation du revenu de base. Deux modèles ont été retenus : un premier scénario avec une fusion du RSA et de la Prime d'activité (550 euros minimum) et un deuxième où se rajoutent les APL (740 euros minimum). L'expérimentation durerait trois ans sur un échantillon de 60 000 personnes. Les groupes socialistes de l'Assemblée Nationale et du Sénat insèreront la proposition dans leur niche parlementaire les 17 janvier et 6 mars prochain.

  • 19/10/18 | Nouvelle visite pour COM&VISIT

    Lire

    Bienvenueencoulisses.com propose une 8ème visite dont la 1ère aura lieu le 20 octobre de 9h à 10h30. Au cours de cette balade d’1h30 redécouvrez le quartier Ginko, son histoire et son évolution afin de mieux comprendre le contexte de sa création, le parti-pris de l’aménageur, des architectes et paysagistes. Durant les vacances, plus de 10 visites sont organisées pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine économique de Bordeaux et de mieux comprendre le développement du territoire. Réservations obligatoires

  • 19/10/18 | Un berger au parc des Coteaux

    Lire

    Si vous êtes berger (ou bergère), sachez que le Grand Projet de Ville Rive Droite cherche des candidats pour gérer un troupeau de 80 moutons et chèvres pour concourir à un vaste plan de gestion écologique du parc des Coteaux soixante hectares. Les potentiels candidats pour ce contrat de 24 mois ont jusqu'au 21 novembre pour se manifester. A noter qu'une visite du parc partira du Rocher de Palmer le 7 novembre prochain à 14 heures. Le ou la candidate présélectionné(e) fin novembre débutera sa mission en janvier 2019.

  • 19/10/18 | Rochefort : une application pour visiter le patrimoine local

    Lire

    A l'occasion des Journée nationales de l’Architecture (du 19 au 21 octobre), Rochefort lance une nouvelle application de visites (libres ou guidées) de la ville et de son Arsenal : Visite Patrimoine. Téléchargeable sur tous les smartphones, elle entraîne le visiteurs à travers 18 lieux emblématiques de la ville, présentés au moyen d’anecdotes, d’indications historiques et pratiques. Visite patrimoine est né d’une collaboration entre les musées de la région et l'université de La Rochelle.

  • 19/10/18 | Laurent Nuñez en visite à Hendaye ce vendredi

    Lire

    Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, ancien sous préfet de Bayonne revient au pays et effectuera ce vendredi 19 octobre une visite à Hendaye qui débutera par une visite du Centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, pour une présentation des missions de la police aux frontières. Elle se poursuivra par celle du Centre de coopération policière et douanière d'Hendaye, accompagnée d’une présentation de ses missions et activités. Elle se terminera au péage frontalier de Biriatou.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Futuroscope : un trentenaire au top

22/08/2017 | Le Futuroscope a accueilli 8 000 visiteurs de plus en juillet. Le parc prévoit 320 000 entrées pour le mois d'août.

En trente ans, le Futuroscope a dépassé la barre des 50 millions de visiteurs.

Situé à une dizaine de kilomètres de Poitiers, à la fois sur les communes de Chasseneuil-du-Poitou et de Jaunay-Marigny, le Futuroscope est désormais « ancré dans le patrimoine local » comme le souligne Olivier Héral, directeur de création au Futuroscope. Cette année le 2e parc d'attractions de France, grâce à sa fréquentation (1,9 million de visiteurs en 2016) et son chiffre d'affaires (101 millions d'euros en 2016), fête ses trente ans. Tous les voyants sont au vert avec le lancement de nouvelles attractions et de nouveaux spectacles et l'ambition de dépasser les 2 millions d'entrée d'ici l'horizon 2018. Visite de ce parc de Nouvelle-Aquitaine en compagnie de deux cousines.

Ni trop chaud, ni trop froid. Un ciel bleu. Un temps idéal pour se rendre au Futuroscope. Ce jour-là, la fréquentation est également au beau fixe. 11 500 visiteurs. Un bon chiffre, pour un lundi. Parmi ces visiteurs, Laura et sa cousine Diane. Laura connaît déjà le parc, presque comme sa poche... Elle vit à Poitiers depuis quatre ans pour ses études. La jeune femme est déjà venue à sept reprises. Pour Diane, c'est une première même si ça fait déjà quatre année qu'elle habite Poitiers. « Laura m'en a beaucoup parlé. Je me suis dit qu'il fallait y aller avant que je quitte Poitiers », explique Diane.

Organiser sa visite

Il est 10 heures. Les deux cousines viennent de retirer leur billet et vont pouvoir profiter au maximum de leur journée. Pour le programme, c'est Laura qui s'en charge. Plan en main, elle sait déjà ce qu'elle veut faire découvrir à Diane. « Les lapins crétins, l'extraordinaire voyage, la Vienne dynamique, l'âge de glace, danse avec les robots, il faut au moins faire celles-là. Pour le moment, je me concentre surtout sur celles qui sont dans le même coin », indique-t-elle. Le parc regroupe 25 attractions sur plus de 30 hectares donc pour se repérer le plan est " presque " obligatoire. 

Les cousines partent d'abord en direction de l'attraction des lapins crétins. Puis Laura aimerait bien se rendre à l'une des nouveautés de cette année : l'extraordinaire voyage. Elle ne l'a pas encore testée. 1 heure d'attente. Il va falloir prendre son mal en patience. Mais dans la fil, un employé du parc l'aborde lui proposant un café contre un câlin. « Tout est fait pour qu'on ne voit pas passer le temps, c'est appréciable », commente Laura.

Une attraction "vedette" à la hauteur

L'attraction "L'extraordinaire voyage" a été inaugurée en décembre dernier. Elle propose de faire un tour du monde en cinq minutes à bord d'une navette spéciale. Durant le voyage, même l'odorat est mis à l'épreuve. «  Elle remporte déjà un succès. C'est l'attraction préférée des visiteurs en trois mois à peine », se félicite Olivier Héral, directeur de création du parc du Futuroscope. Il aura fallu quatre ans pour mettre au point une nacelle volante qui permet de voyager à travers tous les continents du monde via un vaste écran. Un investissement colossal de 12,5 millions d'euros, « le plus gros depuis la création en 1987 », précise Olivier Héral. « On est allés chercher un sujet : le tour du monde façon Jules Verne et on l'a replongé dans une prospective. C'est un peu le tour du monde du XXIe siècle », poursuit-il. Franchement, le pari est réussi. Que ce soit Laura ou sa cousine, elles ont toutes les deux apprécié l'expérience de ce voyage éclair sur l'ensemble des continents. « J'ai bien aimé le voyage extraordinaire. On a l'impression d'y être et de voler au-dessus des différents paysages. Il y a une immersion en plus grâce aux odeurs. Cela valait bien l'attente », confie Laura, tout sourire. « C'était génial ! » acquiesce Diane.

30 ans, ça se fête

Le parc a été créé en 1987 et fête cette année ses 30 ans. A l'occasion, il y a eu plusieurs opérations et de nouvelles attractions ont été inaugurées. Hormis l'extraordinaire voyage, le Futuroscope propose un nouveau spectacle de magie, Illusio, un destin magique mis au point par le magicien Bertran Lotth. Le site accueille également une exposition Villes 2050 où Vincent Callebaut, architecte visionnaire, présente 19 de ses projets imaginés pour des villes du monde entier. « C'est une fête. On a organisé plusieurs rendez-vous au printemps et on a surtout lancé de nouvelles attractions », confirme Olivier Héral. En plus, chaque été, des animations viennent enrichir le parc. Cette saison : Fly Jump avec des plongeurs professionnels sautant d'une dizaine de mètres dans une piscine de seulement trois mètres de profondeur ; un spectacle avec une quinzaine de drones en simultanés. Entre autres.

Finalement, ces paris sont gagnants. La fréquentation est en augmentation constante. D'ailleurs, en novembre 2016, le Futuroscope a dépassé la barre des 50 millions de visiteurs depuis son ouverture. Chaque année est plus belle que la précédente. « Quand c'est comme ça, c'est très bon signe. On fait un bon début d'été malgré des vacances plus tardives et une météo moins bonne que l'année dernière » explique Olivier Héral. Déjà 8 000 visiteurs de plus que l'an dernier pour le mois de juillet en franchissant la barre des 260 000. Pour le mois d'août, le parc attend 320 000 visiteurs. L'an passé, ce sont 1,9 million de personnes qui se sont rendues au Futuroscope soit 50 000 de plus que l'année précédente. L'objectif à court terme : dépasser les deux millions d'entrée.

Plein les yeux

La journée des cousines touche à sa fin, elles sont parvenues à faire une quinzaine d'attractions et ont pu assister au spectacle nocturne, Aquaféérie, la forge aux étoiles. Elles sont rentrées chez elles des souvenirs pleins les yeux. « C'était une journée variée. On a quand même pu faire beaucoup d'attractions. J'ai adoré les cinémas dynamiques, danse avec les robots, tout ce qui bouge quoi ! » conclut Diane. Laura aussi fait un bilan. « J'ai beaucoup aimé les attractions qui bougent. Je recommande aussi Les yeux grands fermés. On se retrouve plongé dans le noir et confronté à des sensations inconnues. Sans la vue, on se rend compte qu'on est vite désorienté. » Cette attraction est gérée par l'association qui porte le même nom et qui permet de financer du matériel destinés aux non-voyants et mal voyants.

Le Futuroscope ne cesse de se renouveler. Ce qui pourra motiver Laura ou Diane à revenir. « On va mettre en place une très grosse attraction. Je ne peux pas encore la dévoiler. Mais en septembre on pourra dire de quoi il s'agit. Elle sera inaugurée en avril 2018 », conclut Olivier Héral tout en conservant une part de suspense.  

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
5870
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !