Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

  • 17/06/21 | Creuse : Une médiathèque à Boussac

    Lire

    La Communauté de communes Creuse-Confluence souhaite réunir à Boussac, dans le bâtiment de La Poste, différents services pour la population, les touristes et les entreprises. La bâtiment va donc être réhabilité afin d’accueillir une médiathèque, un espace de travail partagé, un bureau d’information touristique ainsi qu’une Maison des services au public.

  • 16/06/21 | Limoges : un marché Pain, Bière et Fromage !

    Lire

    Les 18 et 19 juin, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne organise la 6ème édition du marché « 100 % Artisans & Producteurs locaux ». Une vingtaine d’artisans, d’exposants et de producteurs fêteront l’arrivée de l’été avec les productions locales et artisanales. Galétous et tartines de fromages, bagels de saumons, limonades, sirops, crêpes… seront à déguster grâce à des mange-debout et tables mises à disposition sur le parvis de la cathédrale. A l'honneur particulièrement les artisans brasseurs, boulangers et affineurs de fromages.

  • 16/06/21 | « Bees for Life » lutte contre les frelons asiatiques

    Lire

    Dans les Landes, le projet « Bees for Life », porté par la société de conseil de Lionel Willaert, développe une solution globale pour lutter contre les frelons asiatiques notamment en cartographiant les nids sur le territoire. Aujourd’hui, le projet de R&D vise à actualiser la solution logicielle avec les données collectées en 2019-2020 et à réaliser de nouvelles captations en 2021. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’accompagner ce projet à hauteur de 53 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Futuroscope : un trentenaire au top

22/08/2017 | Le Futuroscope a accueilli 8 000 visiteurs de plus en juillet. Le parc prévoit 320 000 entrées pour le mois d'août.

En trente ans, le Futuroscope a dépassé la barre des 50 millions de visiteurs.

Situé à une dizaine de kilomètres de Poitiers, à la fois sur les communes de Chasseneuil-du-Poitou et de Jaunay-Marigny, le Futuroscope est désormais « ancré dans le patrimoine local » comme le souligne Olivier Héral, directeur de création au Futuroscope. Cette année le 2e parc d'attractions de France, grâce à sa fréquentation (1,9 million de visiteurs en 2016) et son chiffre d'affaires (101 millions d'euros en 2016), fête ses trente ans. Tous les voyants sont au vert avec le lancement de nouvelles attractions et de nouveaux spectacles et l'ambition de dépasser les 2 millions d'entrée d'ici l'horizon 2018. Visite de ce parc de Nouvelle-Aquitaine en compagnie de deux cousines.

Ni trop chaud, ni trop froid. Un ciel bleu. Un temps idéal pour se rendre au Futuroscope. Ce jour-là, la fréquentation est également au beau fixe. 11 500 visiteurs. Un bon chiffre, pour un lundi. Parmi ces visiteurs, Laura et sa cousine Diane. Laura connaît déjà le parc, presque comme sa poche... Elle vit à Poitiers depuis quatre ans pour ses études. La jeune femme est déjà venue à sept reprises. Pour Diane, c'est une première même si ça fait déjà quatre année qu'elle habite Poitiers. « Laura m'en a beaucoup parlé. Je me suis dit qu'il fallait y aller avant que je quitte Poitiers », explique Diane.

Organiser sa visite

Il est 10 heures. Les deux cousines viennent de retirer leur billet et vont pouvoir profiter au maximum de leur journée. Pour le programme, c'est Laura qui s'en charge. Plan en main, elle sait déjà ce qu'elle veut faire découvrir à Diane. « Les lapins crétins, l'extraordinaire voyage, la Vienne dynamique, l'âge de glace, danse avec les robots, il faut au moins faire celles-là. Pour le moment, je me concentre surtout sur celles qui sont dans le même coin », indique-t-elle. Le parc regroupe 25 attractions sur plus de 30 hectares donc pour se repérer le plan est " presque " obligatoire. 

Les cousines partent d'abord en direction de l'attraction des lapins crétins. Puis Laura aimerait bien se rendre à l'une des nouveautés de cette année : l'extraordinaire voyage. Elle ne l'a pas encore testée. 1 heure d'attente. Il va falloir prendre son mal en patience. Mais dans la fil, un employé du parc l'aborde lui proposant un café contre un câlin. « Tout est fait pour qu'on ne voit pas passer le temps, c'est appréciable », commente Laura.

Une attraction "vedette" à la hauteur

L'attraction "L'extraordinaire voyage" a été inaugurée en décembre dernier. Elle propose de faire un tour du monde en cinq minutes à bord d'une navette spéciale. Durant le voyage, même l'odorat est mis à l'épreuve. «  Elle remporte déjà un succès. C'est l'attraction préférée des visiteurs en trois mois à peine », se félicite Olivier Héral, directeur de création du parc du Futuroscope. Il aura fallu quatre ans pour mettre au point une nacelle volante qui permet de voyager à travers tous les continents du monde via un vaste écran. Un investissement colossal de 12,5 millions d'euros, « le plus gros depuis la création en 1987 », précise Olivier Héral. « On est allés chercher un sujet : le tour du monde façon Jules Verne et on l'a replongé dans une prospective. C'est un peu le tour du monde du XXIe siècle », poursuit-il. Franchement, le pari est réussi. Que ce soit Laura ou sa cousine, elles ont toutes les deux apprécié l'expérience de ce voyage éclair sur l'ensemble des continents. « J'ai bien aimé le voyage extraordinaire. On a l'impression d'y être et de voler au-dessus des différents paysages. Il y a une immersion en plus grâce aux odeurs. Cela valait bien l'attente », confie Laura, tout sourire. « C'était génial ! » acquiesce Diane.

30 ans, ça se fête

Le parc a été créé en 1987 et fête cette année ses 30 ans. A l'occasion, il y a eu plusieurs opérations et de nouvelles attractions ont été inaugurées. Hormis l'extraordinaire voyage, le Futuroscope propose un nouveau spectacle de magie, Illusio, un destin magique mis au point par le magicien Bertran Lotth. Le site accueille également une exposition Villes 2050 où Vincent Callebaut, architecte visionnaire, présente 19 de ses projets imaginés pour des villes du monde entier. « C'est une fête. On a organisé plusieurs rendez-vous au printemps et on a surtout lancé de nouvelles attractions », confirme Olivier Héral. En plus, chaque été, des animations viennent enrichir le parc. Cette saison : Fly Jump avec des plongeurs professionnels sautant d'une dizaine de mètres dans une piscine de seulement trois mètres de profondeur ; un spectacle avec une quinzaine de drones en simultanés. Entre autres.

Finalement, ces paris sont gagnants. La fréquentation est en augmentation constante. D'ailleurs, en novembre 2016, le Futuroscope a dépassé la barre des 50 millions de visiteurs depuis son ouverture. Chaque année est plus belle que la précédente. « Quand c'est comme ça, c'est très bon signe. On fait un bon début d'été malgré des vacances plus tardives et une météo moins bonne que l'année dernière » explique Olivier Héral. Déjà 8 000 visiteurs de plus que l'an dernier pour le mois de juillet en franchissant la barre des 260 000. Pour le mois d'août, le parc attend 320 000 visiteurs. L'an passé, ce sont 1,9 million de personnes qui se sont rendues au Futuroscope soit 50 000 de plus que l'année précédente. L'objectif à court terme : dépasser les deux millions d'entrée.

Plein les yeux

La journée des cousines touche à sa fin, elles sont parvenues à faire une quinzaine d'attractions et ont pu assister au spectacle nocturne, Aquaféérie, la forge aux étoiles. Elles sont rentrées chez elles des souvenirs pleins les yeux. « C'était une journée variée. On a quand même pu faire beaucoup d'attractions. J'ai adoré les cinémas dynamiques, danse avec les robots, tout ce qui bouge quoi ! » conclut Diane. Laura aussi fait un bilan. « J'ai beaucoup aimé les attractions qui bougent. Je recommande aussi Les yeux grands fermés. On se retrouve plongé dans le noir et confronté à des sensations inconnues. Sans la vue, on se rend compte qu'on est vite désorienté. » Cette attraction est gérée par l'association qui porte le même nom et qui permet de financer du matériel destinés aux non-voyants et mal voyants.

Le Futuroscope ne cesse de se renouveler. Ce qui pourra motiver Laura ou Diane à revenir. « On va mettre en place une très grosse attraction. Je ne peux pas encore la dévoiler. Mais en septembre on pourra dire de quoi il s'agit. Elle sera inaugurée en avril 2018 », conclut Olivier Héral tout en conservant une part de suspense.  

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
7112
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !