12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Gabiers sur L'Hermione : "un rêve de longue date"

16/10/2017 | L'association Hermione La Fayette forme actuellement ses futurs gabiers pour le prochain voyage de la frégate en Méditerranée en février 2018

1

Après avoir traversée l’Atlantique et la Manche, L’Hermione s’apprête à se lancer dans la conquête de nouveaux horizons. En février prochain, elle s’élancera de l’Arsenal de Rochefort pour un périple de 5 mois à travers la mer méditerranée. Au programme des escales : Pasaïa, Portimao, Tanger, Barcelone, Port-Vendres, Sète, Marseille et Toulon. Pour ce faire, l’association a recruté 150 nouveaux volontaires de 18 à 59 ans. Leur formation se déroule depuis juin jusqu’à la veille du départ.

Depuis son premier voyage en 2015, L’association Hermione-Lafayette aura formé près de 400 gabiers, dont les 150 nouvelles recrues.  Elle prépare également 100 autres jeunes issus de divers pays francophones à travers le monde. Pour ce voyage, L’Hermione s’est associée à l’Organisation internationale de la francophonie (ONF), dans le cadre de leur programme « vivre ensemble », qui promeut la diversité. Les jeunes étrangers sont formés par groupe de quinze, une semaine chacun tout au long de cet automne. En tout, 76 gabiers à la manœuvre sont nécessaires durant le voyage, pour une capacité d’embarquement de 100 passagers maximum. Comme en 2015, les équipes seront renouvelées à chaque escale, en dehors des marins professionnels qui les accompagnent.

Pour recruter, les critères de sélection ont été les mêmes qu’en 2014 : « La motivation en premier lieu, l’esprit d’équipe et surtout, être capable de monter aux gambes de revers (les cordages en dévers qui descendent le long du mât de Hune, ndlr) », explique Dominic Groissard, matelot chef de tiers et responsable de la formation des nouveaux gabiers. « En mer, la sécurité est primordiale et se joue parfois à peu de chose. Quelqu’un qui est incapable de monter ne sera pas en capacité de participer à la manœuvre, ni d’aider les autres, ça peut être dangereux. »  Les échecs et les défections sont pourtant peu nombreuses, selon l’association. « D’une personne à l’autre, les réactions vont être très différentes : certains vont y arriver du premier coup mais réaliser une fois redescendu qu’ils ne sont pas fait pour ça, d’autres vont se bloquer à la première tentative et bien réussir les fois suivantes», poursuit Dominic Groissard. « En général, même si on a peur la première fois, on prend sur soi et ensuite, ça passe », renchérit un participant.

Des profils divers 

Ces gabiers en herbe viennent de toute la France. S’ils y cherchent tous «l’aventure », « l’esprit d’équipe » et « faire des rencontres », ils ont tous des profils et des motivations différentes. Aurélien, 19 ans, étudiant en Histoire à Tours, a « vu grandir L’Hermione ». « On a presque le même âge tous les deux (rires). Depuis mes 4 ans, avec mes parents nous profitions de nos vacances chaque été sur l’île d’Oléron pour venir voir le chantier. Quand elle est partie pour son premier voyage, j’ai été terriblement frustré de ne pas pouvoir partir car j’étais encore mineur. Depuis son retour, je guettais son prochain voyage en espérant un nouveau recrutement. Quand j’ai vu l’appel sur le site de l’association, j’ai sauté dessus.»

Pavel, 38 ans, a carrément lâché son boulot dans la sécurité à Lorient pour se consacrer pleinement à son rêve. « Avec ma sœur, on avait visité L’Hermione en 2013 et ça avait été un vrai coup de cœur. Elle avait osé tenter la sélection et elle avait été prise. J’ai vécu cette première traversée avec elle, par procuration, et avec une vraie frustration ! Ca me paraissait une aventure humaine extraordinaire. J’avais envie de connaître ça. » Il envisage même de s’orienter dans une formation de matelot professionnel, si l’aventure s’avère concluante.

Contre toutes attentes, la plupart de ces aspirants gabiers ne sont pas des marins, ni même des amateurs de voiles légères, et pas forcément des sportifs non plus. C’est surtout l’aventure liée à l’image de ces vieux gréements qui attire, comme le raconte Aurélien, fan de romans d’aventures maritimes à la Stevenson : « J’avais envie de sentir en vrai ces odeurs de bateau décrites dans les livres, de bois et de goudron. Et je découvre que j’adore ça ! ». Le côté historique de L’Hermione joue également : « Pour un passionné d’Histoire comme moi, monter à bord du bateau de La Fayette, même si ce n’est qu’une réplique, c’est énorme. En revanche, je ne connais pas bien l’univers maritime, ce sera l’occasion de le découvrir », raconte Alexandre 28 ans, un autre tourangeau en formation, qui possède l’avantage d’être infirmier dans la vie, un profil toujours utile pour un tel voyage.

Et quand on leur demande s’ils appréhendent la haute mer, ils répondent : « On sait qu’il y aura des moments difficiles, mais peu importe, c’est déjà fou d’être là […] On vient aussi pour ça : dépasser ses limites, se pousser dans ses retranchements, bref se découvrir véritablement. »

Pour devenir gabier, il faut pouvoir monter tout en haut des grééments

Les gabiers doivent être capables de monter dans le gréement pour effectuer des manoeuves, et ce par tout temps et à toutes heures. / Photo association Hermione La Fayette

Un appel aux dons

L’association a profité du Grand Pavois pour lancer un appel aux dons dans le but d’acheter une nouvelle voile d’Artimon, une voile de 78 m2. « Sur les 17 voiles qui composent les gréements, nous n’en avons aucune de rechange, donc nous anticipons leur changement, car c’est long et coûteux à fabriquer », explique l’association. Les donations peuvent se faire via le site kisskissbankbank ou par souscription papier à récupérer à l’Arsenal ou à imprimer via le site de l’association, et à envoyer par La Poste. La visite de L'Hermione, de son arsenal et de ses ateliers est toujours ouverte et sert également à récolter des fonds. Renseignements : www.hermione.com

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
17301
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !