Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

03/11/21 : Le Drive fermier Gironde annonce un nouveau et 6ème point de retrait à compter du vendredi 19 novembre de 13h30 à 18h30. Les produits fermiers seront désormais aussi livrés à la Chambre d'Agriculture de la Gironde, 17 cours Xavier Arnozan.

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/11/21 | LVG GPSO: Bordeaux Métropole dit "oui"

    Lire

    Après plus de 3h00 de débats, parfois houleux, les élus métropolitains ont finalement voté en faveur du financement de la LGV GPSO. Les socialistes du Président de la Bordeaux métropole Alain Anziani, ont en effet pu compter avec les voix de la droite face à l'opposition des écologistes menée par Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux et 1er Vice Président de la Métropole, quant à lui favorable au développement des trains du quotidien. Sur les 14 milliards du projet LGV, la métropole apportera donc une enveloppe de 354 millions d'euros.

  • 26/11/21 | Un jeu pour découvrir la Creuse

    Lire

    La société Créacom Games, en partenariat avec le Conseil Départemental de la Creuse a lancé le jeu de société « Circino, le chasseur de trésors » spécial Creuse. Au travers d'un tour de 36 communes, le jeu propose de découvrir la Creuse sans questions ni connaissances particulières. En fouillant des coffres, le but du jeu est de découvrir 2 pastilles « objectif ». Le jeu sera bientôt disponible dans plusieurs commerces creusois mais dès à présent sur le site de Céacom Games.

  • 26/11/21 | La Rochelle : appel à candidature pour un comité d'éthique

    Lire

    Depuis 2014, la ville de La Rochelle a mis en place un comité d’éthique qui apporte un éclairage sur la répartition des indemnités des élus, l’examen des subventions aux associations, etc. Afin de mettre en place un nouveau conseil pour la période 2022-2026, la municipalité lance un appel à candidature jusqu'au 23 décembre. Ce comité comprendra un habitant, un acteur du monde de l’entreprise, un du monde associatif, un juriste, un jeune de moins de 25 ans et un(e) expert dans le domaine éthique.

  • 26/11/21 | Un forum landais pour la transition énergétique

    Lire

    Le 27 novembre de 14h à 17h, le pavillon de l'écomusée de Marquèze à Sabres accueille le 1er forum landais de la transition énergétique. Tout au long de la journée, des conférences, ponctués de sketchs humoristiques, et des stands permettront aux visiteurs de s'informer sur la transition énergétique. Des ateliers sur comment cuisinier à moindre coût notamment seront également proposés aux visiteurs. L'entrée est gratuite.

  • 26/11/21 | La Culture au Grand Jour recherche ses artistes

    Lire

    La 32ème édition de La Culture au Grand Jour se tiendra en Haute-Vienne du 2 au 17 avril 2022. Ce festival alliant théâtre, conte, musique, exposition, et notamment danse met en lumière les artistes sur l'ensemble du territoire. Pour cette nouvelle édition, le Département de la Haute-Vienne est à la recherche de nouveaux artistes. Tous les artistes ont jusqu'au 1er décembre pour remplir le dossier de candidature sur : haute-vienneenscenes.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Gérald Darmanin à Bayonne en témoin déterminé "de l'émotion des Français"

12/07/2020 | Le ministre de l'Intérieur s'est longuement entretenu avec les chauffeurs samedi en présence des élus locaux avec un leitmotiv: "réaffirmer l'autorité"

1

C'est par une visite de soutien à l'épouse et aux trois filles de Philippe Monguillot, ce chauffeur mortellement roué de coups dimanche dernier, que le ministre de l'Intérieur a effectué sa première visite à Bayonne samedi après-midi. Accompagné de A à Z par des élus de la Côte basque, les parlementaires, députés et sénateurs, par le préfet Éric Spitz et le sous-préfet Hervé Jonathan. Comme l'incarnation d'un nouveau ton après le meurtre "odieux, inqualifiable", un acte barbare." Point fort, le ministre s'est entretenu sans filtre pendant 45 minutes avec des chauffeurs...traumatisés et en colère.

Le passage et les propos du nouveau ministre de l'Intérieur à Bayonne Gérald Darmanin feront assurément jurisprudence après le drame que la cité du Pays basque a connu en fin de semaine dernière. Victime, malgré elle, d'une blessure que l'on attribuait plus communément aux dites grandes métropoles. "Il ne faut pas banaliser les faits, la solution est de rétablir l'autorité." Ce leitmotiv, il rappellera en fin de visite devant la presse au dépôt des bus de l'agglomération.

C'est tout d'abord par une rencontre hors caméra au domicile de Véronique Monguillot et ses trois filles en fin de matinée que le ministre a commencé ses pérégrinations avant de retrouver en début d'après-midi les élus à la mairie de Bayonne. Esplanade de la mairie où s'était rassemblée selon un rituel désormais, une cinquantaine de féministes dénonçant sa nomination.

Lors de cette première réunion, il a fait un point avec le maire de Bayonne et président de l'agglomération Jean-René Etchegaray qui gère les transports en compagnie du maire d'Anglet Claude Olive, vice-président de l'agglo chargé des mobilités, mais aussi les sénateurs Espagnac et Brisson ainsi que les députés Florence Lasserre et Vincent Bru. Qui l'ont suivi ensuite à la sous-préfecture (notre photo) pour une séance de travail avec les forces de sécurité, présidée par le préfet des Pyrénées-atlantiques Éric Spitz, police, sécurité publique, Police de l'air et des frontières, etc...

Une rencontre de quarante cinq minutes avec les chauffeurs

Mais le point fort de cet après-midi aura eu pour cadre le dépôt des bus de l'agglomération de Bayonne où l'attendaient, alignés, une centaine de chauffeurs qui, après qu'il les a salués ont fait cercle autour de lui. Prévu pour une dizaine de minutes, cet échange, très direct, sans filtre, s'est poursuivi pendant trois quarts d'heure, toujours en présence des élus et corps constitués, comme si le ministre avait habilement souhaité les prendre à témoin et déjà établir leur rôle au lendemain de cette terrible agression. À l’écart de la presse.

Darmanin sous préfecture de BayonneSébastien Carné, délégué FO commentera plus tard, "cela fait onze ans que l'on voit la situation se dégrader, on nous demande une amplitude horaire jour et nuit comme si on était métropole comme Marseille ou Lyon dans de piètres conditions de sécurité. Ici on est au Pays basque. La mort de Philippe a été la mèche qui a fait exploser le baril de poudre," ajoute-t-il pour justifier le droit de retrait manifesté par les chauffeurs qui veulent plus de police pour les accompagner et de protection matérielle.

Gérald Darmanin: "La solution, c'est réaffirmer l'autorité!"

L'après-midi du ministre au Pays basque s'est malgré tout terminée par une courte séquence presse. "Je voudrai d'abord remercier les effectifs de police qui, en un temps record, moins de quarante-huit heures ont procédé à 5 interpellations et grâce au procureur de la République et à leur travail, ont effectué 4 mis en examen et qui sont sous écrou."

Avant de poursuivre: "Ce conducteur de bus ne faisait que son travail. Il est parti le matin de chez lui, n'est pas rentré et laissant trois orphelines. C'est un acte absolument odieux, inqualifiable, et je fais confiance à la magistrature pour pouvoir mener avec des enquêteurs de la police tout ce qui pourra être fait pour confondre ceux qui ont commis ces actes barbares. Jamais, je dis bien jamais, comme ministre de l'Intérieur, le Président de la République et le Premier ministre ne devront laisser se banaliser une violence gratuite et je voudrai, ici, dire que les Forces de l'ordre qui protègent les Français ont toute notre protection. J'ai chargé le directeur de la Police nationale de tirer les conséquences de cette affaire en lien avec les élus locaux, les sociétés de transport pour être particulièrement au rendez-vous de la sécurité des transports en commun. Trop souvent, les conducteurs de bus, les conducteurs de métro, les contrôleurs, les citoyens et les citoyennes, les honnêtes gens ont peur. Nous sommes là pour les rassurer."

Quelles solutions, a-t-il été demandé au ministre? "Il me semble que la solution c'est d'abord de réaffirmer l'autorité. Ce qui s’est passé ici à Bayonne n'est pas un acte banal, n'est pas un simple fait divers. Le conducteur de bus doit pouvoir conduire son bus sans risquer sa vie. Le gouvernement trouve cette affaire extrêmement grave. Ce sont des actes particulièrement barbares je le répète. Dans notre société désormais, l'autorité est contestée, les agents qui portent cette autorité ne sont pas respectés, c'est le cas des forces de l'ordre, et ceux qui concourent au service public, les fonctionnaires évidemment et les conducteurs de bus, les professeurs des écoles, les surveillants pénitentiaires, les médecins, les pompiers, en bref tous ceux qui apportent à la société des services publics, ne sont pas respectés et connaissent manifestement des atteintes à leur autorité et à leur intégrité absolument inacceptables. D'abord, il faut ramener le bon sens et les faits. Si je peux me permettre l'expression, il faut remettre la mairie au milieu du village; deuxièmement, je voudrai dire, une nouvelle fois, alors que les forces de l'ordre dans des conditions extrêmement difficiles que nous allons avoir, les soucis constants pendant que je serai ministre de l'Intérieur, d'améliorer le quotidien, de pouvoir bénéficier du soutien total du gouvernement pour pouvoir intervenir. Et appréhender tous ceux qui commettent des faits contraires aux valeurs de la République. Enfin, il y a sans doute à améliorer encore la sécurité dans les transports en commun. J'ai été élu local, j'ai géré une délégation de transports en commun dans mon territoire, je sais que je peux compter sur les élus locaux du Pays basque, je peux compter sur les parlementaires, je peux compter aussi et je les en remercie sur les services préfectoraux pour pouvoir trouver avec les sociétés de transport, des moyens pour améliorer significativement cette sécurité."

Si le président de la Communauté d’agglomération Pays Basque Jean-René Etchegaray et le président du Syndicat mixte des mobilités Claude Olive ont pris acte de la volonté du ministre de l'Intérieur, ils lui ont aussi demandé de mettre des moyens au niveau de la Police nationale pour développer une police des transports au niveau de l’Agglomération. "Les élus demandent des aides et ils auront ces aides", a affirmé le ministre Darmanin, sans préciser d’échéance. Nous sommes aujourd’hui en train de réfléchir avec le préfet à une convention qui permet de définir la chaîne de la sécurité entre la ville, l’agglomération et le délégataire", a affirmé Jean-René Etchegaray. Et pourquoi pas une police communautaire....

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
12756
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
La principale du collège de Piégut accueille la secrétaire d'état Nathalie Elimas Société | 26/11/2021

En Dordogne, le collège de Piégut-Pluviers s'empare du plan contre le harcèlement scolaire

Après la collecte en magasins, vient, durant plusieurs semaines, l'étape du tri en entrepôt Société | 26/11/2021

Banques alimentaires : la grande collecte démarre

Maraude de l'association du lundi 22 novembre Société | 25/11/2021

À Bordeaux, Précœurité distribue pulls et chaleur humaine aux sans-abri

Carole Drucker-Godard, rectrice de l'Académie de Limoges et Isabelle Klock-Fontanille, présidente de l'Université de Limoges ont renouvelé la convention Bac - 3/Ba c + 3 Société | 19/11/2021

Une convention Université Rectorat pour favoriser la réussite des lycéens et étudiants de l’Académie de Limoges

Sébastien Eytier, en situation de handicap est accueilli par Christophe Razouls et Ludovic Gimaux de PCI Société | 18/11/2021

Duoday : Une journée de partage entre l'entreprise Périgord Chaudronnerie Inox et Sébastien, handicapé

La cérémonie a eu lieu en présence de trois enfants de Joséphine Baker Société | 15/11/2021

La Dordogne rend hommage à Joséphine Baker avant son entrée au Panthéon

Le bassin olympique de Limoges Métropole dans la ligne de mire des nageurs français Société | 10/11/2021

Limoges recevra le Championnat de France de natation en avril 2022

Jessika Jouvie, Thibault Farrenq, Hervé des Horts, Pascale Rousseau-Dewambrechies, Béatrice Bausse, Laurent Desjars, Jenna Boitard et Emilie Vandellos Duflos Société | 09/11/2021

Bordeaux : la Nuit du Bien Commun pour "encourager les citoyens à passer à l'action"

La fresque avec les enfants et les partenaires du projet Société | 05/11/2021

De jeunes Périgourdins s'expriment grâce à l'art et redonnent des couleurs à leur lieu de vie

Le Camion solidaire à Mourenx est un véritable centre social itinérant permettant de lutter contre la précarité de personnes isolées Société | 28/10/2021

Le Cam's : un centre social itinérant pour rompre l'isolement de publics en difficulté

Basés à Limoges, les Pompiers de l’urgence internationale sont équipés de nouveaux matériels en réalité augmentée Société | 19/10/2021

Les Pompiers de l’urgence internationale forment des sauveteurs grâce à la réalité augmentée

Conférence "médias et politiques : je t'aime, moi non plus" Société | 18/10/2021

Tribunes de la presse : Médias et politiques, entre "fascination et répulsion"

Patrick Venries, Alain Rousset et Bernard Guetta Société | 15/10/2021

Les Tribunes de la presse passent "les pouvoirs à la loupe"

Le Fort Boyard et sa passerelle de débarquement offshore Société | 13/10/2021

Bientôt des travaux pour sauver le Fort Boyard

Affiche TDLP Société | 12/10/2021

Les Tribunes de la Presse se demandent "que peut le politique ?"