Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Depuis le 2 Juillet 2017, plus de 10 millions de voyageurs empruntent la LGV entre Bordeaux et l’Île-de-France. Un trafic en hausse, « toujours plus rapide et confortable » qui lui permet de devenir la 2ème ligne la plus fréquentée de France

27/05/19 : Roman Mikhalev, danseur étoile du Ballet de l'Opéra National de Bordeaux depuis 2012, fera ses adieux à la scène le 31 mai lors du ballet Quatre Tendances. Une soirée durant laquelle il offrira au public un solo de danse parmi ceux qu'il a préférés.

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, PS 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/05/19 | Canicule: le registre de prévention réouvre à Pau

    Lire

    Conformément à la loi, une cellule de veille saisonnière communale est à nouveau mise en place à Pau entre le 1er juin et le 31 août, afin de veiller à la situation des personnes isolées, âgées ou handicapées, pouvant être fragilisées par des températures élevées et persistantes. Dans ce cadre, un registre nominatif et confidentiel, répertoriant les personnes vulnérables est ouvert dans toute commune de plus de 5000 habitants. Pour vous y inscrire, ou inscrire un proche, contacter le Service Autonomie et Solidarités Seniors de la Ville de Pau 0559278370

  • 27/05/19 | Recrudescence des cas de rougeole en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La rougeole est de nouveau présente dans notre région. Une recrudescence du nombre de malades est apparue dans les Pyrénées-Atlantiques (en lien avec un foyer de personnes ayant participé à la Foire au jambon de Bayonne), et plus généralement dans le sud de la région. Au total, entre le 1er janvier et le 19 mai, 98 cas de rougeole ont été signalés en Nouvelle-Aquitaine, dont 22 ont nécessité une hospitalisation. L'âge médian des malades est de 22 ans. La plupart n’était pas, ou insuffisamment, vacciné.

  • 27/05/19 | La Rochelle planche sur des solutions de mobilités innovantes avec le Québec

    Lire

    Depuis juillet 1996, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et la Ville de Saint-Jérôme au Québec coopèrent pour développer des projets innovants en particulier dans le domaine des véhicules électriques et véhicules hybrides rechargeables et l’intégration de bornes de recharge dans le mobilier urbain. Les deux villes ont signé un nouveau partenariat ce 24 mai pour continuer de favoriser l'innovation. Pour La Rochelle, la mobilité durable fait partie de son programme territoire zéro carbone.

  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Gironde : deux Pôles Santé en milieu rural

09/05/2019 | Deux pôles santé émergent actuellement dans le Libournais. Le premier est situé à Saint-Quentin-de-Baron et a déjà ouvert. Le second est basé à Moulon.

Le Pôle Santé moulonnais

La question de la santé et l'accès aux soins en milieu rural a toujours été débattue au niveau national. Dans le Libournais, le pharmacien Christophe De La Barbelais a décidé de faire construire deux Pôles Santé abritant chacun une dizaine de professionnels. Les deux établissements privés sont situés à Saint-Quentin-de-Baron et Moulon, village où officie le pharmacien. Ce dernier est revenu sur l'émergence de ces projets, et quelles en sont les contraintes. Christophe De La Barbelais a également évoqué les problématiques liées à l'installation de jeunes professionnels de santé en milieu rural.

Pour une plus large palette de soins en milieu rural. Christophe de la Barbelais, pharmacien à Moulon, dans le Libournais, prépare l’ouverture des pôles santé de Moulon et Saint-Quentin-de-Baron depuis 2014. « Au départ, un collègue me parlait d’ouvrir une pharmacie à Saint-Quentin, mais j’ai été confronté à plusieurs barrières administratives ». En effet, pour permettre à un professionnel d’ouvrir une pharmacie, la  commune doit compter au minimum 2500 habitants recensés administrativement. « Le problème, poursuit le pharmacien, est qu’au dernier recensement Saint-Quentin-de-Baron comptait 2300 habitants. Je dois donc attendre 2020-2021 le prochain ».

Autre écueil lié à l’installation d’une pharmacie, l’Agence Régionale de Santé, qui recense les professionnels et opérateurs de santé, privilégie le transfert d’un établissement plutôt que son installation. « Créer une pharmacie est donc plus complexe qu’en déplacer une déjà existante, précise Christophe de la Barbelais. J’ai donc acheté une pharmacie à Villeneuve-sur-Lot, qui en compte déjà pléthore, que je vais transférer à Saint-Quentin-de-Baron ». Le pharmacien moulonnais a dû en revanche trouver une associée, puisqu’il est interdit pour un pharmacien de travailler dans deux établissements différents. Pour ce qui est de son établissement de Moulon, Christophe déménagera dans le nouveau pôle santé local à la mi-juin.

Le pôle santé, un moyen d’attirer les jeunes praticiens

Quittant donc son raisonnement purement axé sur la pharmacie, dans l’attente du recensement de Saint-Quentin-de-Baron, Christophe de la Barbelais décide de faire évoluer son projet en Pôle Santé (l’équivalent privé des Maisons de Santé). Il a donc réuni les professionnels de santé locaux, afin de réfléchir à la pertinence de tels établissements. Le pharmacien a ensuite fait construire les deux pôles santé afin de proposer plusieurs spécialités aux habitants. Ainsi, un généraliste, un ostéopathe, une naturopathe, une sexologue, une psychologue, une orthophoniste, une pédicure-podologue et trois infirmiers sont installés au Pôle Santé de Saint-Quentin de Baron, ouvert depuis l’été 2018. Un local reste vacant pour un médecin. L’établissement moulonnais est semblable dans les grandes lignes : quatre infimier.e.s, deux médecins généralistes, deux dentistes, une psychologue et également un local vacant.

D’après Christophe de la Barbelais, « regrouper les professionnels dans un pôle santé permet d’attirer les jeunes praticiens. En début de carrière, vous n’avez pas forcément envie d’acheter un local et y être seul. C’est pour cela qu’ils privilégient l’installation en pôle santé, c’est du travail clé en main, vous êtes locataires et en compagnie d’autres spécialistes ». Ce côté collectif et ‘cosmopolite’, en termes de spécialités, a d’ailleurs pesé pour l’implantation des deux dentistes du pôle santé de Moulon. Un local reste vacant dans chacun des pôles santé de Christophe de la Barbelais. Si celui de Saint-Quentin-de-Baron a ouvert à l’été 2018, les dentistes moulonnais ouvriront le 13 mai, avant les autres professionnels à partir du premier juin.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
2311
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !