Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

  • 18/01/21 | Couvre-feu : à La Rochelle, Jean-François Fountaine appelle à être raisonnable

    Lire

    "Depuis l'annonce du gouvernement, on me demande pourquoi on ne proteste pas contre ce couvre-feu, puisque la situation est meilleure chez nous. Il faut être responsable ! Notre situation s'est dégradée et notre hôpital est sous-tension, notamment à cause des déprogrammation du printemps", a relaté le maire lors d'une conférence de presse vendredi. Si les horaires de transports restent inchangés par le couvre-feu, ceux de la médiathèque et des déchèteries seront avancés d'une heure.

  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Gîtes de France Gironde et Tèrra Aventura : faits l’un pour l’autre ?

27/02/2020 | En 2019, l’agence Gîte de France de Gironde s’est associée au travers d’un grand jeu concours, à Tèrra Aventura, la plus grande chasse aux trésors de Nouvelle-Aquitaine.

Gîtes de France

En 2019, Gîtes de France s’est associé à Tèrra Aventura, un jeu qui organise des chasses aux trésors dans toute la Nouvelle-Aquitaine. Une union habile qui sonne comme une évidence au regard des valeurs que souhaitent mettre en avant ces deux entités. Gîtes de France s’occupe de l’hébergement tandis que Tèrra Aventura propose des parcours pour découvrir un patrimoine différent. Que l’aventure commence…

Gîtes de France, le réseau historique de tourisme collaboratif français, aurait-il enfin trouvé son âme sœur ? En février 2019, l’agence de Gironde s’est associée au travers d’un grand jeu concours, à Tèrra Aventura, la plus grande chasse aux trésors de Nouvelle-Aquitaine, produite par le Comité Régional du Tourisme. Isabelle Gilles, Présidente des Gîtes de France Gironde et des Gîtes de France Nouvelle-Aquitaine, se réjouit de cette collaboration : « Nous sommes deux acteurs faits pour s’entendre, car nous avons des similitudes de cibles et de lieux. »

Tèrra Aventura est une balade digitale, disponible sur une application mobile. En 2019, plus de 400 parcours ont été proposés aux « Z’Aventuriers » dont 100 nouveaux développés en partenariat avec les Offices de Tourisme et les Comités Départementaux du Tourisme. Ce jeu est intergénérationnel et gratuit. Il offre des possibilités de balades de 1 à 3 heures, sur des distances de 1 km à 14 km. Le but final ? Trouver la cache et son trésor…

2 millions de joueurs sur l'application en 2019

Cette collaboration  a été développée avant tout pour concrétiser les similitudes de valeurs et d’envies de Gîtes de France Nouvelle-Aquitaine et de Tèrra Aventura. Ce projet a commencé en février 2019, pour s’achever en février 2020, avec le département de la Gironde. Durant ces 12 mois, les 12 départements de cette grande région ont été sollicités. Tèrra Aventura augmente son nombre de joueurs de manière exponentielle. En 2018, 1,2 millions de joueurs ont été séduits par le concept. En 2019, ce sont 2 millions de joueurs qui sont présents sur l’application.

« Les joueurs viennent souvent plusieurs jours car ils viennent découvrir la région en même temps, explique Cédric Naffrichoux, coordinateur du projet Tèrra Aventura en Gironde. Ils en profitent donc pour louer un hébergement. Nos collègues de la Charente et du Limousin ont une antériorité par rapport à ce jeu, car il est né dans le Limousin. Ils se sont rendus compte qu’il y avait beaucoup de gens qui venaient spécialement pour le jeu et qui prenaient un hébergement sur place. » En effet, 50% des joueurs passent une nuit en dehors de leurs domiciles dont 78% réservent un hébergement marchand. D’un autre côté, 34% déclarent avoir passé entre 4 et 14 nuits en dehors de leur résidence principale pour jouer.

L’effervescence de ce jeu a donc créé un besoin : celui de se loger. Gîtes de France propose, en Nouvelle-Aquitaine, 7 000 hébergements avec environ 12 000 lits. « L’idée du partenariat est avant tout de faire découvrir la marque Gîtes de France auprès des aventuriers et de toucher une future clientèle plus jeune. Les adhérents Gîtes de France vont aussi pouvoir découvrir une autre façon de visiter des lieux patrimoniaux » confie Isabelle Gilles. Chaque mois, un relais Gîtes de France est mis en avant dans un post Facebook sur la page de Tèrra Aventura. Ce mois-ci, c’est le domaine EcÔtelia qui est à l’honneur.

Partage, convivialité et patrimoine local

Au delà de l’aspect divertissant du jeu Tèrra Aventura, il y a une véritable envie de développer un tourisme de proximité durable. Les parcours proposés par le jeu font découvrir d’une manière originale, un patrimoine différent... Et toutes les balades se font à pieds ! A Bordeaux par exemple, l’application privilégie un parcours à Lormont, plutôt que dans les lieux les plus connus de la ville, avec un intitulé mystérieux : « dans le même bateau ». Gîtes de France soutient cette idée de revalorisation d’un patrimoine local trop souvent invisibilisé. « Les hôtes de Gîtes de France ont aussi beaucoup à raconter à leurs clients sur l’histoire de la région » appuie Isabelle Gilles. Le côté humain que propose Gîtes de France vient appuyer l’idée de Tèrra Aventura de faire découvrir des trésors cachés, des destinations incongrues.

La mise en relation des Gîtes de France avec l’initiative Tèrra Aventura est aussi, d’après Isabelle Gilles,  « une façon de donner une véritable identité à la Nouvelle-Aquitaine, qui est une vaste région, pouvant parfois avoir l’air divisée ». Le jeu revendique d’ailleurs, dans son organisation, une « mutualisation des différents acteurs et niveaux d’une région ». « Par exemple, explique Cédric Naffrichoux, c’est souvent l’Office de Tourisme d’une ville qui remet le badge de fin aux joueurs. De plus, il y a des acteurs du département qui aident à mettre en œuvre le jeu. La Région aussi joue un rôle important. C’est un bel exemple touristique. »

Le numérique est le principal support pour le jeu Tèrra Aventura. Pourtant, c’est la revalorisation de l’Humain qui est au cœur de ce projet digital. Gîtes de France se reconnaît parfaitement dans cette volonté. La convivialité est au cœur du principe des hébergements proposés à la clientèle. « Pas de boite à clés comme pour dans un airbnb, plaisante Isabelle Gilles, ce sont l’échange et le partage qui prédominent ».

Le succès de Tèrra Aventura ne cesse de grandir. Les joueurs se font de plus en plus nombreux, et cette augmentation annonce un nouveau type de demande touristique. De nombreuses personnes, aujourd’hui, veulent avoir la possibilité de prévoir des vacances alternatives, des week-ends insolites, loin du chahut et de l’effervescence que peuvent créer certaines périodes. Une dizaine de nouveaux parcours vont bientôt naître en Gironde et une nouveauté va sûrement venir agrandir la famille des « Z’Aventuriers » : les parcours en vélos. Un véritable désir d’un « slow tourism » voit le jour actuellement en France. Gîtes de France et Tèrra Aventura avancent dans ce sens, pour développer ce tourisme en lequel ils croient.   

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : LB / Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4626
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
alain renard | 02/03/2020

Ce jeu a permet aussi d'amplifier le tourisme de proximité de fin de semaine et l'allongement des courts séjours, l'appropriation par les habitants de richesses patrimoniales locale qu'ils n'identifiaient pas comme telles.Des enjeux économiques mais aussi culturels et de développement local.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !