18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Grandes rafles de Bordeaux: Quatre événements pour ne pas oublier

10/01/2014 | 1944-2014:70 ans depuis les grandes rafles antisémites de Bordeaux et sa région. A l'occasion de ce triste anniversaires, 4 événements viendront commémorer la mémoire des victimes

La grande synagogue de Bordeaux profanée à partir de décembre 1943 devenue lieu d'internement de la majorité des victimes du convoi Bordeaux-Drancy du 12 janvier 1944

Une cérémonie, un concert, une exposition et un colloque. Voilà quatre grands événements comme autant de rendez-vous qui sont organisés à Bordeaux du 12 au 23 janvier prochain autour du 70ème anniversaire des rafles antisémites de Bordeaux et sa région. Quatre événements pour rendre hommage et se souvenir des victimes de ces tristes épisodes de l'histoire de l'humanité. Une manière aussi de rappeler la vérité des faits et leur cruauté en toute légitimité à ceux qui, ces temps-ci, d'une manière ou d'une autre sont sans doute un peu trop sous les feux des projecteurs médiatiques. Ou le poids de l'histoire face à l'idéologie qui s'abrite derrière les mots de l'humoriste.

C'est autour de la Grande Synagogue de Bordeaux et du Musée d'Aquitaine, que se tiendront les 12, 18, 22 et 23 janvier les quatre événements commémoratifs des persécutions et rafles antisémites de 1943 et 1944. Des manifestations organisées par l'Association Culturelle Israëlite de la Gironde, avec le soutien de nombreux partenaires: Etat, collectivités, universités, Musée d'Aquitaine, Musée Jean Moulin , Licra, AJPN, et bien d'autres.
Le premier de ces rendez-vous est fixé le 12 Janvier à 11h00 à la Grande Synagogue de Bordeaux, en présence de la Ministre Michèle Delaunay, du Préfet de la région d’Aquitaine, Michel Delpuech, d'Alain Juppé, Maire de Bordeaux, du Grand Rabbin Olivier Kaufmann et des autorités civiles, militaires et religieuses, pour une commémoration de la rafle du 10 Janvier 1944.

Le 18 Janvier à 20h30, toujours à la Grande Synagogue, sera donné un concert mémoriel avec le baryton Mickaël Guedj, le pianiste Hervé N’Kaoua, le violoniste Samuel Nemtanu et la Chorale de la Grande Synagogue de Bordeaux sous la direction d’Alexis Duffaure. Y seront invoqués et interprétés Beethoven, Duparc, Fauré, Massenet, Milhaud, Ravel, Weinberg, et des airs hébreux.
(Location des places: 05.56.91.79.39 ou acig33@gmail.com)

1943: escalade de la répressionLe troisième temps fort de ces commémorations sera le colloque scientifique des 22 et 23 janvier organisé au Musée d'Aquitaine, sur le thème de «La radicalisation des persécutions antisémites en France de l'automne 1943 au printemps 1944». Organisé par Consistoire israélite de la Gironde et l’AJPN (Anonymes, Justes et persécutés durant la période nazie), ce colloque ouvert au grand public reviendra sur le tournant de l'année 1943 dans l'escalade de la répression dans de nombreuses villes de France, et l'entrée dans la clandestinité de nombreux juifs. Seront également analysés, les acteurs allemands et français de la répression, et, en parallèle, les élans de solidarité et de résistance civile en réaction à cette radicalisation vécue à la fin de la guerre. De nombreux et riches exposés et tables rondes auxquels participeront une trentaine d'intervenants, universitaires venus de toutes la France, sous la responsabilité scientifique de Philippe Souleau, professeur d’histoire-géographie, doctorant au Centre de Recherche Historique de l'EHESS, (Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales).

Enfin le 22 janvier à 19h00 sera inaugurée une installation visuelle sur le convoi Bordeaux-Drancy du 12 janvier 1944: «Arrestations, internements et déportations». Cette exposition, présentée entre les murs de la Grande Synagogue, pensée et mise en scène par Carole Lemée, docteur en anthropologie sociale et culturelle sera ouverte au public dès le lendemain, 23 janvier, jusqu'au 31 mars 2014. Cette exposition restituera les processus de persécution subis, leurs phases, et le devenir des victimes. On y verra, pour la première fois, des archives d'époque institutionnelles et familiales, ainsi que des témoignages concernant cette période de la Shoah vécue à Bordeaux et dans sa région. Le choix du lieu est doublement symbolique, puisque c'est précisément dans la synagogue de Bordeaux, qu'une grande partie des victimes de ce convois avait été internée dans l'attente de leur départ pour les camps de concentration nazis.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Sarah Cohen

Partager sur Facebook
Vu par vous
496
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !