18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Grands Prix automobiles : Pau met le contact

06/05/2016 | La fièvre des cylindrées déferle à nouveau sur le circuit de Pau. Le Grand Prix automobile se déroule du 13 au 15 mai, une semaine avant sa version historique

Deux temps forts : le grand prix moderne (13 au 15 mai) et l'historique (21 et 22 mai)

Il fallait bien lui rendre cette justice. Cette année, un héros de bulles et de papier est l’invité d’honneur du Grand Prix automobile de Pau. Mais quel héros ! C’est en 1957 que Michel Vaillant a commencé à conquérir son public, par bandes dessinées interposées, sous le crayon de Jean Graton. Depuis, ce pilote auquel un film a même été consacré, n’a jamais quitté les circuits. Le 75e album contant ses aventures est à venir. Le Grand Prix, qui lui consacre son affiche ainsi qu’une série d’animations, se déroulera du vendredi 13 au dimanche 15 mai sur un circuit urbain unique en son genre en France. Une semaine plus tard, sa version historique lancera ses bolides les samedi 21 et dimanche 22 mai. Faites rugir les moteurs !

Pau n’est pas uniquement la compagne du Tour de France ou l’amie des courses de chevaux. De Fangio à Lafitte, de Jean Alesi à Lewis Hamilton, bien des rois du volant ont parcouru au fil des décennies les quelque 2,7 kilomètres de son circuit urbain, réputé technique et redoutable. Une succession d’épingles à cheveu et de parties rapides où la moindre erreur se paie cher. Une légende citadine aussi : exception faite d’une ligne droite élargie après-guerre, le tracé palois est resté le même depuis 1935.

 En dépit des modifications que les plateaux sportifs peuvent connaître d’une saison sur l’autre, cette longévité porte ses fruits. L’année dernière, plus de 51 000 spectateurs se sont massés le long du circuit des deux Grands Prix. L'édition 2016 devrait, elle aussi, tenir ses promesses. D’autant plus que les nouveautés ne manquent pas.

De la Formule 3 à la Twin Cup

Six plateaux ont été réunis pour les courses du Grand Prix moderne, qui se dérouleront de jour comme de nuit. A commencer par la Formule 3 qui verra se disputer en Béarn les débuts du championnat européen, juste après le lancement donné sur le circuit Paul Ricard. C’est par contre bien à Pau que commencera la saison des séries européennes de GT 4, une compétition de plus en plus populaire avec laquelle la cité béarnaise a décidé de renouer.

Le championnat de France de Formule 4 verra pour sa part s’affronter des pilotes issus pour la plupart des courses de kart et parmi lesquels figurent peut être les ténors de demain.

 Une nouveauté est par ailleurs à noter avec le championnat Clio Cup dont les monotypes ont pris le relais de la R8 Gordini et génèrent les principales courses de circuit en France et en Europe. 

Autre originalité : la Peugeot RCZ Racing Cup rassemblera une vingtaine de coupés équipés d’un moteur de 1,6 litre. Quant à la Twin Cup, elle permettra de retrouver les combats nerveux livrés par des petits bolides déjà très appréciés à Pau ces deux dernières années.

Une semaine plus tard, le Grand Prix Historique ne sera pas en reste. Là aussi, l’adrénaline sera sur la piste, les souvenirs en plus. Pas moins de sept plateaux réuniront aussi bien des F3 Classic que les monoplaces de la Formule Junior. Sans oublier les voitures engagées en Formule Ford, en Endurance pré-76 GT, en Maxi 1 000, en Sport-Protos 2 000 et en Légend Cars.

La BD entre dans la course

Michel Vaillant, le pilote, héros de BD, invité d'honneur de la manifestation

Pas de courses sans animations, bien sur. Le centre de congrès que constitue le Palais Beaumont accueillera les « Michel Vaillant strips », des adaptations de dessins de Jean Graton. Tandis que les épreuves nocturnes du samedi 14 seront précédées par une parade des « Vaillantes » et que tout un village s’installera dans le parc Beaumont.

On trouvera là aussi bien des jeux pour les enfants que des collections de voitures anciennes, des stands consacrés à la sécurité routière et à une école de pilotage. Mais aussi, cerise sur le gâteau, les écrans vidéo et sièges à baquet montés sur vérin d’un Grand Prix virtuel organisé par l’Azerty Club. Une manière de vivre le circuit… presque en vrai.

Karting pour les personnes handicapées, affiches « collector » et voiture à gagner, parades dans les rues… Les initiatives se multiplient. On verra même des taxis de grand’papa, du style taxi de la Marne, proposer aux amateurs de faire un tour de ville. La nostalgie, même à 10 kilomètre/heure, ça a toujours du bon.

Le programme des Grands Prix :  http://www.grandprixdepau.fr/

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : www.grandprixdepau.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7661
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !