23/09/17 : Le salon nautique le Grand Pavois se tiendra du 27 septembre au 2 octobre au port des Minimes de La Rochelle. 750 bateaux sont à découvrir dont une centaine de nouveautés en avant première mondiale.

22/09/17 : Le réalisateur Antoine de Maximy (J'irais dormir chez vous) sera présent pour le lancement du feestival Les Nouvelles Explorations à Royan le 4 octobre, au palais des congrès. Il sera en compagnie du photojournaliste Réza.

22/09/17 : Loi travail : ils étaient entre 600 et 700 à manifester contre le projet de réforme hier à La Rochelle contre les 1500 à 3000 du 12 septembre.

21/09/17 : Ce jeudi, entre 3000 et 10000 personnes ont défilé dans les rues de Bordeaux à l'appel de plusieurs syndicats, dont la CGT et FO dans les rues de Bordeaux pour protester contre la loi travail, une mobilisation moins importante que celle du 12 septembre.

20/09/17 : La CGT et la FSU appellent les salariés à une nouvelle journée d’action ce jeudi contre la réforme du Code du travail. En Dordogne, trois manifestations sont organisées : à 10 h 30 à Périgueux, à 15 h 30 place du 14-Juillet à Sarlat et à 17 h à Bergerac.

20/09/17 : Les mesures acoustiques le long de la LGV Tours-Bordeaux ont démarré hier. Au total 231 points seront contrôlés par le CEREMA de Blois et Bordeaux pour vérifier la conformité acoustique des habitations exposées et l’efficacité des protections installées

20/09/17 : Elections sénatoriales. Les députés lot-et-garonnais LREM apportent leur soutien aux candidates investies par le parti, C. Griffond et M-F Salles qui « sont les deux seules candidates désignées par la Commission nationale d’investiture ».

20/09/17 : La préfecture de la Dordogne modifie ses horaires d'ouverture : l'accueil du public se fera les lundi et vendredi 8h30 – 12h et le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Les guichets permis de conduire et cartes grises seront fermées les mardi et jeudi.

20/09/17 : Brive accueillera le samedi 23 septembre place du Civoire son premier salon de la bière locale et artisanale. Cinq brasseries artisanales viendront de Dordogne.

19/09/17 : Journée européenne des langues. Pour l'occasion, la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne organise un World café le mardi 26 sept de 14h à 17h, dans ses locaux pour échanger en anglais, espagnol, italien, allemand et s'informer sur "SO MOBILITÉ".

18/09/17 : C'est un gros coup pour la future Arena de Floirac. Ce lundi, elle a annoncé la venue le 4 avril prochain du groupe de rock américain Imagine Dragons. Les premiers billets seront disponibles à la vente vendredi 22 septembre, et les préventes dès mercredi.

- Multivote -
Le Grand Poitiers - Rentrée Universitaire 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/09/17 | Alain Rousset récompensé pour la Pau-Canfranc

    Lire

    Mardi 26 septembre, à Saragosse, Alain Rousset, se verra remettre une distinction par le journal Heraldo de Aragón qui récompense une personnalité extérieure oeuvrant au développement de l'Aragon. Une manière de saluer l’engagement du Président du Conseil régional en faveur de la liaison ferroviaire Pau - Saragosse, aux côtés de l'Aragon. Un engagement, "une obstination" pour d'autres, passant par la fameuse réouverture de la section Bedous–Canfranc, pourtant loin de faire l’unanimité de ce côté ci de la frontière…

  • 22/09/17 | A la découverte du télégraphe de Chappe à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Le service des Archives municipales et l’association des Amis des moulins de Lot-et-Garonne (ADAM 47) organisent un atelier autour du télégraphe de Chappe. Là, les participants découvriront le fonctionnement de cette invention, les éléments qui restent encore visibles dans le département, et apprendront à s’en servir : envoyer des messages, et décoder les messages. Cette animation gratuite se déroule le 26 sept (14h-17h) aux Archives municipales à Villeneuve/Lot.

  • 20/09/17 | La Silver Economie à l'honneur à La Réole

    Lire

    Ce jeudi 21 et vendredi 22 septembre à la Réole (Gironde) se tient la 2ème édition du Salon de la Silver Economie. Au programme, à destination des seniors: tables rondes, rencontres, débats, offres d’emploi etc. Avec l’aide des élus, le Pays Sud Gironde se mobilise pour faire du vieillissement de sa population une source de création de richesse et d’emploi autour de trois piliers majeurs : habitat, technologie et métiers. Un élan vers plus de solidarité intergénérationnelle.

  • 20/09/17 | Crise aviaire: une pétition de la FDSEA-JA des Landes pour soutenir les éleveurs

    Lire

    Après plusieurs blocages de routes et barrages filtrants ces 15 derniers jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs des Landes viennent de lancer une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indemnisation des producteurs de canards sur la réalité des pertes, y compris au-delà du 29 mai, date de la reprise d'activité post-grippe aviaire. Manque de canetons et perte de débouchés font qu'un retour à la normale ne sera possible qu'en fin d'année. La pétition sur mesopinions.com objet canards

  • 20/09/17 | Toques et porcelaine à Limoges, les 22, 23 et 24 septembre

    Lire

    La 7e biennale « Toques et porcelaine » se tient à Limoges le week end prochain. A cette occasion, les produits régionaux de Nouvelle-Aquitaine s’uniront aux arts de la table pour célébrer cet événement gastronomique. Cette manifestation propose un dialogue entre contenant et contenu, produits gastronomiques et arts de la table, inventivité des chefs et créativité des porcelainiers. Au menu, des démonstrations de chefs, dix masterclass, des ateliers d’œnologie animés par des chefs et des sommeliers professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Grossesse et alcool: L'Aquitaine lance un programme expérimental

07/09/2016 | "Zéro alcool pendant la Grossesse", tel est l'objectif que poursuit pour les 3 prochaine année, le programme expérimental lancé ces jours-ci en Aquitaine.

Campagne nationale ''Zéro alcool pendant la grossesse'' lancée le 5 septembre

Le dessin d'un fœtus dans une bouteille de bière ou dans un verre de vin... Depuis ce lundi 5 septembre une campagne nationale de sensibilisation a été lancée pour sensibiliser le grand public à la question de la consommation d'alcool par les femmes enceintes et des troubles qui en résultent chez l'enfant. Une politique de prévention que l'Agence Régionale de Santé Aquitaine, soutenue par la MILDECA (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues Et Les Conduites Addictives) a décidé de pousser plus loin sur le périmètre de l'ex-Aquitaine avec la mise en place d'un programme expérimental renforcé sur la région visant au « zéro alcool pendant la grossesse ». Région pilote au côté de la Réunion, c'est un important plan d'actions à la fois de prévention et de prise en charge, qui démarre le 8 septembre avec l'organisation d'un colloque régional à destination des professionnels concernés. Focus sur une question de santé publique plus large qu'il n'y paraît...

« L'acoolisation foetale et les troubles qui y sont liés concerne 1 naissance sur 100. En Aquitaine ce sont donc chaque année environ 350 nouveaux-nés qui sont touchés », indique le Dr Martine Valadie-Jeannel, médecin référent Addictologie à l'ARS. « Et encore pondère-t-elle, une sous-estimation du chiffre est très probable », le repérage des enfants subissant des troubles liés à l'alcoolisation foetale étant parfois fait tardivement.
Si pour certain de ces enfants, dont l'exposition à l'alcool a été très importante et très prolongée pendant la grossesse, le repérage peut se faire dés la naissance du fait d'anomalies faciales du nouveau-né. Mais généralement les principaux symptômes liés à d'alcoolisation foetale des enfants durant la grossesse, sont « les troubles de l'attention ou du comportement, souvent repérés au moment de la scolarité donc tardivement pour une bonne prise en charge, des problèmes d'orientation dans l'espace, la difficulté à comprendre des consignes complexes, à s'adapter à des situations complexes, ou bien encore leur incompréhension des comportements non verbaux », indique la pédiatre Murielle Rebola. Autres signes d'alcoolisation prénatale sur les enfants une hyperactivité et un retard mental. « L'alcool est d'ailleurs la première cause non génétique de handicap mental chez les enfants », pointe la pédiatre. Au total pour ces enfants, « il y a un réél intérêt à la réalisation de diagnostic précoce, pour un accompagnement et une prise en charge le plus jeune possible ». Dans le cas inverse, ils deviendront le plus souvent des adultes ayant du mal à s'intégrer dans la société, risquant de développer des addictions à l'alcool ou/et à la toxicomanie, avec des risques d'incarcération.

L'alcool non abordé dans le suivi de 4 grossesses sur 10

Mais, au delà du repérage chez l'enfant et de son accompagnement, il s'agit avant ça de prévoir une sensibilisation du grand public, et particulièrement des femmes et jeunes femme avant même leur grossesse. Car en effet, la perception du risque demeure assez flou et souvent sous-estimé, notamment concernant les consommations modérées chroniques. Selon une étude de 2010 de l'INPES 23% des femmes enceintes ont déclarées avoir consommé de l'alcool pendant leur grossesse. 2% d'entre elles disaient avoir consommé trois verres ou plus pour une même occasion et près de 5% aurait un usage quotidien de 2 verres d'alcool par jour. Décidément dans l'erreur, 27% des français pensent qu' « il est « conseillé » de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse », indique une étude de l'Agence nationale de la Santé publique...
Cela dit concernant les femmes qui maintiennent une consommation d'alcool pendant leur grossesse, pour une partie d'entre elle, il s'agit justement d'un défaut d'information. En effet, selon le docteur Valadie-Jeannel, le problème n'est pas forcément abordé au cours du suivi de la grossesse. Selon elle, ce serait le cas pour 40% des femmes enceintes. D'où l'importance de mobiliser aussi les professionnels de manière large dans le milieu sanitaire autant que dans l'éducation... « D'autant que si les jeunes ne sont que très peu nombreux à boire de l'alcool de manière régulière, ils ont des modes de consommation occasionnelle mais très massive. Les jeunes filles de 18-25 ans sont près de 44% a avoir ce type de consommation d'au moins 6 verres. Un chiffre qui est d'ailleurs légèrement supérieur en Aquitaine », indique Shérazade Kinaoui, médecin généraliste cheffe de clinique, Département Médecine général, Université de Bordeaux. Et pour les étudiantes le chiffre est de 10% supérieur, à celui des autres jeunes femmes...

Présenatation du programme expérimental ''alcool et grossesse'' à l'ARS

Manque de repérage des situations d'addiction alcoolique

Enfin, se pose aussi plus précisément la question des femmes enceintes en situation d'addiction importante, où « le manque de repérage, est là aussi est important par honte ou culpabilité de la mère », constate Dr Mélina Fatseas, psychiatre addictologue, co-responsable de l'équipe mobile addiction parentalité du Centre Hospitalier Charles Perrens. « Il s'agit ici de les suivre pendant la grossesse, de les informer des structures existantes, de suivre leur enfants, qui risquent de présenter les formes les plus graves du syndrome d'alcoolisation foetale, mais aussi d'accompagner ces femmes après la grossesse, tant sur la prise en charge de leurs addictions que sur la question de la parentalité et de la relation à leur enfant », indique-t-elle. Dans ce cadre, c'est un projet de soin pluridisciplinaires au long cours et devant démarrer le plus en amont possible de la grossesse qu'il faut mettre en œuvre dans l'objectif d'une meilleure coordination possible de tous les professionnels.

Première impulsion jeudi 8 septembre

Au total, « qu'il s'agisse des jeunes femmes, des femmes enceintes, et de femmes en situation d'addiction, le programme expérimental d'actions lancé ce 8 septembre à Bordeaux a vocation à agir à tous les stades et pour toutes les situation », synthétise la représentante de l'ARS. Ce programme coordonné par le Centre ressource Alcool et grossesse créé en avril 2016 et géré par l'association Agir 33 Aquitaine, interviendra ainsi sur 4 axes. Il s'agira de renforcer la prévention des comportements à risque auprès du grand public et des professionnels, de travailler sur la prise en charge les femmes enceintes consommatrices d'alcool, ainsi que de proposer un parcours de santé pour les enfants ayant été exposé à l'alcoolisation prénatale. Trois grands axes d'actions pouvant notamment passé par la formation des professionnels, la diffusion de bonnes pratiques, ou encore la diffusion d'informations. Le quatrième axe a quant à lui, pour vocation d'assurer la coordination de l'ensemble des ces actions, mais aussi le développement d'une gouvernance impliquant l'ensemble des acteurs non seulement du champ sanitaire mais aussi médico-social, éducatif, institutionnel, ou encore judiciaire.
Le premier grand rendez-vous de ce programme expérimental est donc donné à l'ensemble des acteurs pluridisciplinaires le 8 septembre pour le colloque « Alcool et grossesse » à Bordeaux. Une première impulsion pour lancer la dynamique régionale sur ce sujet.

Zéro alcool pendant la grossesse - programme d'actions expérimental en Aquitaine

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : ARS ALPC

Partager sur Facebook
Vu par vous
4460
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !