aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

17/01/17 : La RN 134 a été rouverte à la circulation en vallée d'Aspe, ce mardi, par le préfet des Pyrénées-Atlantiques. Si l'accès au tunnel du Somport est rétabli, ce n'est par contre pas le cas de celui menant au col du Somport.

17/01/17 : Le plan "grand froid" est de nouveau activé en Charente-Maritime, depuis hier soir. Des températures allant jusqu'à -10 degrés étant attendues la nuit d'ici vendredi. Les 175places supplémentaires créées lors de la 1re vague de froid sont maintenues.

16/01/17 : En raison de la météo et du risque d'avalanche, la RN 134 est fermée aux poids lourds en vallée d'Aspe (64) dans le sens France-Espagne à partir de Gurmençon, et aux véhicules légers à partir d'Urdos. L'accès au col et au tunnel du Somport est fermé.

16/01/17 : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED vous invite à vivre une soirée à l'heure allemande, le vendredi 27 janvier à la Maison de l’Europe à Agen. Une soirée présentée par Katharina, une jeune allemande en service volontaire européen

16/01/17 : A l’occasion des soldes, l’Agglomération d’Agen et Keolis Agen proposent le ticket de bus illimité à 1,20€ la journée le samedi 21 Janvier.

15/01/17 : Les acteurs de la filière bio de la Nouvelle-Aquitaine vont se réunir pour la 1ere fois dans le cadre d'un forum, qui se tiendra jeudi 19 à Saint-Jean-d'Angely, en Charente-Maritime. Objectif: faire avancer le développement économique du territoire.

14/01/17 : Une femme de 50 ans est décédée ce samedi dans une avalanche survenue en vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques), dans le vallon de Gabardères. Elle faisait partie d'un groupe de randonneurs. Son mari a été retrouvé en état d'hypothermie.

14/01/17 : Le Bergerac Périgord football club jouera son 16e de finale de coupe de France contre le RC Lens le mardi 31 janvier à 18 heures. Le président Christophe Fauvel l'a confirmé sur son compte Twitter. Le lieu de la rencontre n'est toujours pas connu.

13/01/17 : Gironde: Les services des cartes grises, permis de conduire et des armes de la préfecture ainsi que la sous-préfecture de Blaye seront exceptionnellement fermés au public mardi 17 janvier. Les services ouvriront normalement mercredi 18 janvie à 8h30.

13/01/17 : Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle est attendu à Périgueux le 26 janvier. Il tiendra une réunion publique à la salle de la Filature, à partir de 19 h 30. Le candidat est soutenu par le Parti de Gauche et le Parti Communiste.

13/01/17 : Noël Mamère a saisi l'occasion de ses voeux pour annoncer ce 12 janvier qu'il renoncerait en juin à ses mandats de député de la Gironde et de maire de Bègles laissant le champ libre à un élu écologiste de sa majorité, Clément Rossignol.

12/01/17 : Le maire de Sarlat, Jean-Jacques de Peretti (LR), est candidat aux élections législatives du mois de juin sur sa circonscription de Sarlat, la quatrième de la Dordogne. Il a annoncé sa candidature par un communiqué.

11/01/17 : Avec 61 000 entrées, le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne a connu une année 2016 exceptionnelle. Grâce aussi à l'exposition cet été, "1660-La Paix des Pyrénées" avec une trentaine de tableaux dont deux Velasquez qui a reçu 34 000 visiteurs.

11/01/17 : Jean-Marc Bassaget, Secrétaire général de la Préfecture de la Dordogne quitte le Département. Il a été nommé Sous-préfet de St-Julien-en Genevois en Haute-Savoie. Il est remplacé par Laurent Simplicien, ingénieur de recherche, à partir du 30 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid encore renforcé

    Lire

    Des températures pouvant atteindre -7° localement, le préfet Pierre DARTOUT a décidé d’activer le niveau 2 du plan grand froid, à partir de ce 17 janvier, pour permettre la mise à l’abri des personnes vulnérables. Cela se traduit par l’ouverture en lien avec la mairie de Bordeaux et les associations de protection civile de 70 places supplémentaires dans deux salles, le renforcement du 115, celui des maraudes et la mobilisation des services du SDIS, gendarmerie et police pour détecter les situations difficiles: 1 089 places étaient ouvertes dimanche pour l’accueil des sans-abri : 833 places pérennes et 256 au titre du dispositif hivernal. 

  • 13/01/17 | Enquête publique sur la ZPPAUP d'Agen

    Lire

    Une enquête publique portant sur la transformation de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) d’Agen en Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) et sur la modification des périmètres de protection des monuments historiques de la ville d’Agen a lieu du lundi 30 janvier au jeudi 2 mars. Les pièces du dossier sont déposées à la mairie d'Agen et à l'Agglo.

  • 12/01/17 | Élections syndicales dans les TPE

    Lire

    Les salariés des très petites entreprises (TPE de moins de 11 salariés) et les employés à domicile ont jusqu’au 13 janvier pour désigner l’organisation syndicale qui les représentera pour les 4 prochaines années. En votant, ils désigneront également les conseillers prud’hommes du collège salarié et les représentants dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles. En Lot-et-Garonne plus de 22 400 salariés sont ainsi appelés aux urnes.

  • 12/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid renforcé

    Lire

    En prévision des conditions climatiques rigoureuses attendues pour ce week-end et le début de la semaine prochaine dans le département, le préfet de la Gironde a pris les dispositions pour que 30 places supplémentaires soient ouvertes pour l’accueil et l’hébergement des personnes sans abri dès ce vendredi, dans l’agglomération bordelaise selon la répartition suivante : 15 places sur le site du gymnase Palmer à Cenon,15 places sur le site de Dupas à Bordeaux. Des places supplémentaires seront également mises à disposition pour quelques familles dans une maison sociale située au sein de la métropole.

  • 11/01/17 | Pyrénées-Atlantiques : la neige tombe sur les stations de ski

    Lire

    La neige, qui avait boudé les stations de ski des Pyrénées-Atlantiques à Noël, s'est mise à tomber au début de la semaine. Ce mercredi, Gourette dispose d'une couche allant de 15 à 90 cm et a ouvert 7 pistes sur 35. La Pierre-Saint-Martin (65 cm à 90 cm) a ouvert 15 pistes sur 24, tandis que la station d'Artouste (30 cm au sommet) a ouvert 6 pistes sur 18. Une baisse des températures et de nouvelles précipitations sont prévues pour la fin de la semaine. Les équipements sont obligatoires pour accéder en voiture à Gourette et à La-Pierre-Saint-Martin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Grossesse et alcool: L'Aquitaine lance un programme expérimental

07/09/2016 | "Zéro alcool pendant la Grossesse", tel est l'objectif que poursuit pour les 3 prochaine année, le programme expérimental lancé ces jours-ci en Aquitaine.

Campagne nationale ''Zéro alcool pendant la grossesse'' lancée le 5 septembre

Le dessin d'un fœtus dans une bouteille de bière ou dans un verre de vin... Depuis ce lundi 5 septembre une campagne nationale de sensibilisation a été lancée pour sensibiliser le grand public à la question de la consommation d'alcool par les femmes enceintes et des troubles qui en résultent chez l'enfant. Une politique de prévention que l'Agence Régionale de Santé Aquitaine, soutenue par la MILDECA (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues Et Les Conduites Addictives) a décidé de pousser plus loin sur le périmètre de l'ex-Aquitaine avec la mise en place d'un programme expérimental renforcé sur la région visant au « zéro alcool pendant la grossesse ». Région pilote au côté de la Réunion, c'est un important plan d'actions à la fois de prévention et de prise en charge, qui démarre le 8 septembre avec l'organisation d'un colloque régional à destination des professionnels concernés. Focus sur une question de santé publique plus large qu'il n'y paraît...

« L'acoolisation foetale et les troubles qui y sont liés concerne 1 naissance sur 100. En Aquitaine ce sont donc chaque année environ 350 nouveaux-nés qui sont touchés », indique le Dr Martine Valadie-Jeannel, médecin référent Addictologie à l'ARS. « Et encore pondère-t-elle, une sous-estimation du chiffre est très probable », le repérage des enfants subissant des troubles liés à l'alcoolisation foetale étant parfois fait tardivement.
Si pour certain de ces enfants, dont l'exposition à l'alcool a été très importante et très prolongée pendant la grossesse, le repérage peut se faire dés la naissance du fait d'anomalies faciales du nouveau-né. Mais généralement les principaux symptômes liés à d'alcoolisation foetale des enfants durant la grossesse, sont « les troubles de l'attention ou du comportement, souvent repérés au moment de la scolarité donc tardivement pour une bonne prise en charge, des problèmes d'orientation dans l'espace, la difficulté à comprendre des consignes complexes, à s'adapter à des situations complexes, ou bien encore leur incompréhension des comportements non verbaux », indique la pédiatre Murielle Rebola. Autres signes d'alcoolisation prénatale sur les enfants une hyperactivité et un retard mental. « L'alcool est d'ailleurs la première cause non génétique de handicap mental chez les enfants », pointe la pédiatre. Au total pour ces enfants, « il y a un réél intérêt à la réalisation de diagnostic précoce, pour un accompagnement et une prise en charge le plus jeune possible ». Dans le cas inverse, ils deviendront le plus souvent des adultes ayant du mal à s'intégrer dans la société, risquant de développer des addictions à l'alcool ou/et à la toxicomanie, avec des risques d'incarcération.

L'alcool non abordé dans le suivi de 4 grossesses sur 10

Mais, au delà du repérage chez l'enfant et de son accompagnement, il s'agit avant ça de prévoir une sensibilisation du grand public, et particulièrement des femmes et jeunes femme avant même leur grossesse. Car en effet, la perception du risque demeure assez flou et souvent sous-estimé, notamment concernant les consommations modérées chroniques. Selon une étude de 2010 de l'INPES 23% des femmes enceintes ont déclarées avoir consommé de l'alcool pendant leur grossesse. 2% d'entre elles disaient avoir consommé trois verres ou plus pour une même occasion et près de 5% aurait un usage quotidien de 2 verres d'alcool par jour. Décidément dans l'erreur, 27% des français pensent qu' « il est « conseillé » de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse », indique une étude de l'Agence nationale de la Santé publique...
Cela dit concernant les femmes qui maintiennent une consommation d'alcool pendant leur grossesse, pour une partie d'entre elle, il s'agit justement d'un défaut d'information. En effet, selon le docteur Valadie-Jeannel, le problème n'est pas forcément abordé au cours du suivi de la grossesse. Selon elle, ce serait le cas pour 40% des femmes enceintes. D'où l'importance de mobiliser aussi les professionnels de manière large dans le milieu sanitaire autant que dans l'éducation... « D'autant que si les jeunes ne sont que très peu nombreux à boire de l'alcool de manière régulière, ils ont des modes de consommation occasionnelle mais très massive. Les jeunes filles de 18-25 ans sont près de 44% a avoir ce type de consommation d'au moins 6 verres. Un chiffre qui est d'ailleurs légèrement supérieur en Aquitaine », indique Shérazade Kinaoui, médecin généraliste cheffe de clinique, Département Médecine général, Université de Bordeaux. Et pour les étudiantes le chiffre est de 10% supérieur, à celui des autres jeunes femmes...

Présenatation du programme expérimental ''alcool et grossesse'' à l'ARS

Manque de repérage des situations d'addiction alcoolique

Enfin, se pose aussi plus précisément la question des femmes enceintes en situation d'addiction importante, où « le manque de repérage, est là aussi est important par honte ou culpabilité de la mère », constate Dr Mélina Fatseas, psychiatre addictologue, co-responsable de l'équipe mobile addiction parentalité du Centre Hospitalier Charles Perrens. « Il s'agit ici de les suivre pendant la grossesse, de les informer des structures existantes, de suivre leur enfants, qui risquent de présenter les formes les plus graves du syndrome d'alcoolisation foetale, mais aussi d'accompagner ces femmes après la grossesse, tant sur la prise en charge de leurs addictions que sur la question de la parentalité et de la relation à leur enfant », indique-t-elle. Dans ce cadre, c'est un projet de soin pluridisciplinaires au long cours et devant démarrer le plus en amont possible de la grossesse qu'il faut mettre en œuvre dans l'objectif d'une meilleure coordination possible de tous les professionnels.

Première impulsion jeudi 8 septembre

Au total, « qu'il s'agisse des jeunes femmes, des femmes enceintes, et de femmes en situation d'addiction, le programme expérimental d'actions lancé ce 8 septembre à Bordeaux a vocation à agir à tous les stades et pour toutes les situation », synthétise la représentante de l'ARS. Ce programme coordonné par le Centre ressource Alcool et grossesse créé en avril 2016 et géré par l'association Agir 33 Aquitaine, interviendra ainsi sur 4 axes. Il s'agira de renforcer la prévention des comportements à risque auprès du grand public et des professionnels, de travailler sur la prise en charge les femmes enceintes consommatrices d'alcool, ainsi que de proposer un parcours de santé pour les enfants ayant été exposé à l'alcoolisation prénatale. Trois grands axes d'actions pouvant notamment passé par la formation des professionnels, la diffusion de bonnes pratiques, ou encore la diffusion d'informations. Le quatrième axe a quant à lui, pour vocation d'assurer la coordination de l'ensemble des ces actions, mais aussi le développement d'une gouvernance impliquant l'ensemble des acteurs non seulement du champ sanitaire mais aussi médico-social, éducatif, institutionnel, ou encore judiciaire.
Le premier grand rendez-vous de ce programme expérimental est donc donné à l'ensemble des acteurs pluridisciplinaires le 8 septembre pour le colloque « Alcool et grossesse » à Bordeaux. Une première impulsion pour lancer la dynamique régionale sur ce sujet.

Zéro alcool pendant la grossesse - programme d'actions expérimental en Aquitaine

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : ARS ALPC

Partager sur Facebook
Vu par vous
3613
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !