Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/20 : Ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a accepté de parrainer la 36e édition du Biarritz Quiksilver Maïder Arosteguy du 10 au 13 avril et placée sous le signe de l'Environnement. De nombreux invités dont Justine Dupont.

23/01/20 : A Montignac (24), le maire sortant Laurent Mathieu (ex UMP) et le conseiller départemental socialiste Christian Teillac ont décidé de faire liste commune pour les prochaines élections municipales. Ils étaient adversaires lors du scrutin de 2014.

23/01/20 : Elu sénateur en 2008, le socialiste Claude Bérit-Debat a annoncé lors de ses voeux qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat en septembre. Il a été maire de Chancelade de 1992 à 2009 et a présidé l'agglomération de Périgueux de 2001 à 2014.

22/01/20 : L'élu EELV et adjoint PS à la mairie de Mérignac Gérard Chausset a annoncé son ralliement à la liste du maire sortant, Alain Anziani, dans la course aux municipales. Il entraîne avec lui une dizaine de personnes, dont des anciens EELV.

22/01/20 : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances, visitera deux sites industriels à Pessac jeudi 23 janvier avant de signer à Bordeaux le protocole d’accord « Territoires d’industrie » de la Région.

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/01/20 | Relance du projet de liaison routière entre La Rochelle et La Roche-sur-Yon

    Lire

    Les présidents et sénateurs des départements de Vendée et de Charente-Maritime ont rencontré ce jeudi Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat en charge des Transports, rappeler les engagements de l'Etat pris par Vals en 2015 pour accompagner la création d'une nouvelle liaison autoroutière entre Fontenay le Comte et Rochefort. Djebbari a proposé d'étudier 2 options : un projet autoroutier ou un tracé reprenant prioritairement les itinéraires existants. Une réunion est prévue d'ici fin mars.

  • 25/01/20 | Niort : Jérome Baloge retourne en campagne.

    Lire

    Le maire Jérôme Baloge (PRG) a annoncé vendredi soir qu'il était candidat à sa succession aux prochaines municipales. Il dévoilera les grandes lignes de son projet dans un courrier à ses administrés et à travers des réunions publiques à partir de début février. Une inauguration de sa permanence est prévue ce mardi 28 janvier. Le 15 mars prochain, sa liste "Niort tous ensemble" affrontera dans les urnes une liste RN, une PS "Niort en +", une EELV "Niort Citoyenne, écologique et solidaire".

  • 24/01/20 | Retraites: mobilisation toujours importante en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Septième journée de manifestations contre la réforme avec une mobilisation élevée en Nouvelle-Aquitaine : 7500 personnes à Bordeaux selon la préfecture, 2000 à Périgueux, 3000 à La Rochelle, un millier à Saintes, 750 à Rochefort, 1500 à Angoulême gilets jaunes en tête, 3000 à Bayonne, 4000 à Pau, 1500 à Mont de Marsan, un millier à Agen, 2000 à Niort, 3000 à Poitiers 600 à Châtellerault, 1200 à Brive, 700 à Guéret.

  • 24/01/20 | Les magasins C&A de Boulazac (24), Pessac et Villenave d'Ornon (33) menacés de fermeture

    Lire

    La direction de C&A a annoncé 30 fermetures de magasins en France lors d’un comité central d’entreprise. Force Ouvrière a communiqué la liste des magasins qui devraient fermer. Trois sont situés dans la région, Pessac et Villenave d’Ornon et celui de Boulazac (24). Installé sur la zone du Ponteix, le magasin de Boulazac fait partie des enseignes historiques de cette zone. Il a ouvert ses portes en 2004. En avril dernier, 14 magasins de l'enseigne avaient déjà fermé en France.

  • 24/01/20 | Ouverture des inscriptions pour Biblio Gironde

    Lire

    Biblio Gironde organise avec 50 bibliothèques du département "Lire, élire...2020". Ainsi, les jeunes âgés de 6 à 16 ans, s'ils le souhaitent, sont invités à s'inscrire avant le 31 janvier pour voter du 2 au 21 juin prochain. Ce concours a pour objectif d'inciter les jeunes à la lecture. Les participants recevront un chèque lire. La sélection des livres est à retrouver ici

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Habitudes alimentaires : les tendances du "mieux manger"

01/01/2020 | Une étude nationale d'Harris Interactive s'est intéressée aux nouvelles habitudes alimentaires des français. Au menu : panier moyen, viande réduite et fronde anti plastiques.

Étude alimentation

Après s'être intéressé aux enjeux de la consommation, une deuxième enquête Harris Interactive s'intéresse, au niveau national, aux nouvelles tendances dans les habitudes alimentaires des français. Dans le contexte des fêtes de fin d'années où aucun plaisir n'est coupable, on s'est dit que ce serait bien de vous faire un résumé de l'essentiel de ce que l'on y apprend, à la fois sur le boom de la consommation responsable et le suivi des recommandations d'une meilleure hygiène alimentaire, histoire de savoir si vous êtes ou non dans la moyenne le reste de l'année. Suivez le guide.

Quand on sait qu'on doit probalement vous déranger entre le foie gras et la bûche, autant le faire pour une bonne raison. En cette période de fête où les plats festifs font aussi partie des cadeaux sous le sapin, penchons nous deux minutes sur une enquête réalisée par Harris Interactive sur les habitudes alimentaires des français, intéressante à plus d'un titre. Réalisée en novembre auprès de 1074 répondants, elle définit d'abord ce que signifie concrètement "mieux manger" pour un français. Sans surprise, le bio, le sans additifs ou sans pesticides domine largement le débat (93%), suivis de près par une farandole de moins (gras, sucré, salé) prônant une consommation d'aliments avec une meilleure balance nutritionnelle et calorique (91%). La notion de plaisir ferme le podium des priorités (86%). 

Panier moyen 

Preuve qu'il reste encore des marges de manoeuvre, 67% des français interrogés estiment que les recommandations pour une meilleure alimentation leur permettent d'être plus informés et de mieux maîtriser leur consommation. En revanche, 33% pensent toujours que ces recommandations restent un facteur de contraintes alimentaires. Ces dernières seraient difficiles à mettre en pratique et rendraient l'acte d'achat plus compliqué (pour 65% des sondés), parfois jusqu'à enlever un certain "plaisir de manger" (47%). Au coeur du sujet, la note finale entre largement en compte dans l'appréciation finale : 65% des sondés estiment que ces recommandations "ont fait augmenter les ressources qu'ils devaient allouer à leur alimentation". À raison : selon l'Observatoire des Prix publié par l'association de consommateurs Familles Rurales, le panier (ou chariot) moyen des produits de consommation courante des français était de 139,50 euros en 2018 (+2,6% sur un an, +7% sur les premiers prix). Le Sud-Ouest (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie) est cependant relativement préservé : c'est le troisième secteur où les prix sont les plus attractifs, avec un panier moyen de 137,50 euros (derrière l'Ouest et le Nord-Est de la France).

Maîtrise

Pour autant, cela n'empêche pas les désirs alimentaires de tendre vers une responsabilité accrue des produits consommés : 90% affirment consommer régulièrement des produits de saison, 88% des produits d'origine française ou locale (79%) 88% vouloir tendre vers l'élimination des plastiques à usage unique (dont la disparition a été votée pour... 2040) et 72% souhaiter réduire leur consommation de produits emballés. "69% indiquent finalement que le fait de voir se multiplier les recommandations à l’égard de l’alimentation leur ont permis de changer leurs comportements alimentaires au quotidien, vers une alimentation plus responsable", poursuit le panel, dans lequel on retrouve évidemment une tendance forte, celle de l'engouement pour les applications "permettant de mieux se faire plaisir (57%), de mieux maîtriser la composition de leurs produits (54%), de manger en étant attentifs à l’impact des produits sur l’environnement (50%) ou de faire attention à la dimension nutritionnelle et calorique (44%)" des aliments qu'ils consomment. L'outil technologique fait donc office de relais de contrôle fiable, notamment chez les plus jeunes : une étude Yougov parue en avril, par exemple, précisait que 13% des 18-35 ans utilisent des applications anti-gaspillages "au quotidien" contre 7% pour les plus de 35 ans. Enfin, 62% indiquent une réduction de consommation de viande, mais la viande fabriquée en laboratoire, en voie de démocratisation aux Etats-Unis, semble encore loin d'avoir conquis les envies (34% mais 54% pour les moins de 35 ans). 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
3594
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !