18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Handi Fan Club FCGB, une association qui aide les personnes handicapés à travers la passion des Girondins

05/06/2013 | L'association fait tomber les barrières du handicap pour rassembler autour d'une même passion, les Girondins de Bordeaux.

Handi Fan Club FCGB

Créée en janvier 2012 par Nicolas Lacambre, l’association Handi Fan Club FCGB est aujourd’hui en pleine expansion. Présente à tous les matches des Girondins à Chaban-Delmas, cette association permet aux personnes handicapées de pouvoir suivre les rencontres bordelaises dans les meilleures conditions possible, à travers la passion du club Marine et Blanc. C’est aussi un moyen pour les invalides d’être reconnus en tant que vrais supporteurs, à la fois devant le public mais aussi devant les joueurs. D’ailleurs, le parrain de l’association n’est autre que Ludovic Obraniak, joueur aux Girondins.

Une association reconnue par les dirigeants bordelais

L’idée est venue il y a 4 ans, lors d’un déplacement dans la ville de Marseille. Nicolas Lacambre, venu assister à la rencontre entre l’OM et Bordeaux avec le groupe de supporteurs bordelais les « Piranhas », a découvert pour la première fois au stade Vélodrome, ce type d’aide aux personnes défavorisées. Un emplacement spécial qui reçoit tous les types de handicap leur est réservé, afin de mieux gérer l’encadrement de ces personnes. Si cela se fait à Marseille, pourquoi pas à Bordeaux ? Déterminé comme jamais, Nicolas Lacambre se lance alors dans son projet de monter sa propre association, en compagnie de Fabien Lucbert (vice-président de l’asso). De bouche à oreille, il tente d’alerter les dirigeants du club bordelais. Quelques mois plus tard, le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, donne son accord et en janvier 2012, l’association Handi Fan Club FCGB est officiellement reconnue par le club.
Mais à la différence de Marseille, où les prix d’abonnement à l’année dans les emplacements réservés aux personnes handicapées restent élevés, l’association bordelaise se veut plus accessible. C’était d’ailleurs une des conditions essentielles pour que l’association soit reconnue par le club : l’adhésion devait être gratuite. Finalement, l’association demande à payer 1€ symbolique pour tout nouvel adhérent, afin de montrer leur investissement pour le club.


Toujours présente pour soutenir les Girondins

Au départ, les dirigeants bordelais ont commencé par aider financièrement le Handi Fan Club FCGB. Aujourd’hui, c’est la seule association d’handicapés à être financée par le club qui l’accueille. Ce financement se traduit notamment par l’achat d’écharpes aux couleurs de l’association, qui sont distribués gratuitement aux adhérents. L’objectif est d’étendre la gamme de produits, avec des gants, des bonnets, des casquettes ou encore des drapeaux, imprimés à la fois du logo officiel des Girondins mais aussi celui du Handi Fan Club. Etendue près du Virage Sud à chaque match à domicile, la banderole de l’association qui regroupe les deux logos, permet de rappeler au public et aux joueurs, que l’association est bien présente et qu’elle sera toujours là pour soutenir les Girondins.
En un an, le Handi Fan Club a bien grandi et compte aujourd’hui une cinquantaine d’adhérents. « Les trois quart des adhérents sont situés près du Virage Sud, car c’est là où il y a de l’ambiance. C’est une manière pour eux de vivre le match à fond » nous explique Nicolas Lacambre, avant de poursuivre : « Lors de l’inauguration de l’association (match Bordeaux-Troyes), tous nos adhérents ont soulevé leur écharpe comme les Ultramarines. C’était vraiment une scène très émouvante ».

 

Objectif : faire plus de déplacements

Pour faire connaître son club de supporteur, il mobilise les médias locaux et essaie d’être présent sur les réseaux sociaux. « L’objectif est évidemment de faire grandir l’association. Il y a toujours des choses à modifier. Notre ambition est d’accueillir toutes les formes de handicap et pas seulement les personnes en fauteuil roulant. Peut-être qu’avec la construction du nouveau stade à Bordeaux Lac, cela pourra se faire… Nous aimerions aussi devenir un peu plus indépendants du club à l’avenir. Devenir un groupe de supporteurs à part, à l’image des Ultramarines qui gèrent leur propre espace». L’autre ambition de l’association est de multiplier les déplacements. Seul problème, cela coûte beaucoup d’argent en matière de transport.
La saison prochaine, le club des Girondins de Bordeaux leur a tout de même promis quatre déplacements. « Les déplacements sont toujours importants, notamment pour faire connaître l’association. C’est aussi une manière d’être encore plus reconnus »  affirme le président du Handi Fan Club. Lors de la finale de la Coupe de France entre Bordeaux et Evian, 28 adhérents ont pu faire le déplacement au Stade de France avec l’association. Une belle victoire pour le Handi Fan Club FCGB, qui n’en finit plus d’enchaîner les bonnes actions en faveur des personnes invalides.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Nicolas Lacambre

Partager sur Facebook
Vu par vous
1017
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !