Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

29/11/19 : Ce vendredi à 14h30 au casino de Biarritz, Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, participera aux 10èmes Rencontres de Biarritz, à l’invitation de l’association Côte Basque Sport Santé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

  • 06/12/19 | Charente : 2e édition du salon des vins de Ségonzac

    Lire

    Les bacheliers de la filière "vente en vins et spiritueux" du lycée Claire Champagne de Ségonzac organisent pour la deuxième fois leur salon des vins, samedi et dimanche de 10h à 18h. Une quarantaine de stands se dresseront dans la salle des distilleries de l'établissement, avec des appellations de toute la France. Pour les étudiants qui ont sélectionné les vins présentés, c'est une façon de mettre en pratique leur connaissance. Entrée gratuite. Adresse : rue Aimé-Richard à Ségonzac.

  • 06/12/19 | A Angoulême, Francis Selier, nouveau maître européen de la photographie

    Lire

    Il y a quelques jours, La Fédération des Photographes Professionnels Européens (FEP/ Federation of European Professional Photographers) s'est réunie à Prague, en République tchèque. A l'issue de cette 40e session de qualification, la FEP a décerné le titre de "Maître européen de la photographie" à Francis Selier, dont le studio est basé à Angoulême depuis 27 ans. Au total, parmi les 50 000 studios de photo européens, 500 ont obtenu le titre de "Photographe Européen Qualifié" (QEP). À ce jour seuls 90 des plus grands photographes européens ont reçu la distinction suprême de "maître", couronnant un travail jugé au sommet de leur art.

  • 05/12/19 | Médispace, l'expertise partagée entre spatial, aéronautique et santé

    Lire

    La 5ème édition de Medispace approche à Mérignac (33)! En effet, le salon des industries aéronautiques, médicales et spatiales, se tiendra au Pavillon du Pin Galant les 11 et 12 décembre prochains avec toujours à coeur les transferts de technologies d'une filière à l'autre. Au cours de ces deux jours particulièrement denses, Medispace proposera notamment cinq conférences « grands témoignages » des acteurs-clés des trois grandes filières, dix workshops, 2.000 rendez-vous qualifiés B to B, 700 m² d’exposition (45 exposants) et un village innovation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Handi Ressources 64 conjugue enfance, loisirs et handicap, en milieu ordinaire

24/03/2018 | Déjà connu dans le département, Handi Ressources 64, pôle d'appui à l'accueil des enfants handicapés en centres de loisirs, cherche à rééquilibrer sa visibilité entre Pays Basque et Béarn.

Les partenaires du dispositif Handi Ressources 64

Selon le site du Ministère de l'éducation, la scolarisation en milieu ordinaire des élèves en situation de handicap a augmenté de 80% entre 2005 et 2015. Une avancée majeure permise grâce à la loi sur le handicap de février 2005 qui pose notamment l'objectif d'aller vers une école plus inclusive sachant s'adapter aux besoins spécifiques. Mais l'enjeu de la socialisation de ces enfants, se joue aussi hors de l'école. Dans les Pyrénées-Atlantiques, le dispositif Handi Ressources 64 tend à faciliter et développer l'accès des enfants handicapés à des temps de loisirs en milieu ordinaire, via les centres de loisirs. Après 3 ans d'existence un point d'étape était organisé ce vendredi 23 mars à la Maison de l'enfance de Billère.

Florence Pedelacq est la maman de Mathilde 11 ans et demi, polyhandicapée car atteinte d'une maladie génétique rare et dégénérative. C'est après avoir constaté l'épanouissement de sa fille auprès des autres enfants à l'école, assistée d'une AVS, qu'elle s'est mise en tête de rechercher un centre de loisirs en milieu ouvert pour accueillir sa fille « telle qu'elle est ». « Je voulais trouver une solution pour continuer, hors de l'école, cette intégration sociale ».

Socialisation et plaisir d'être avec les autres enfants

Une solution trouvée avec la directrice du Centre maternel de la Maison de l'enfance de Billère, prête à un accueil adapté pour la fillette d'alors 7ans, contre la fourniture par ses parents du matériel nécessaire à Mathilde, et l'intervention au sein du Centre de loisirs, de l'éducatrice spécialisée qui s'occupait déjà de la petite fille. Deux conditions comprises par la maman, ravie par la « réélle volonté d'accueil » de la directrice. « Toutes les activités n'étaient pas adaptables mais ça n'était pas si important pour moi ; car le but n'était pas de gommer le handicap de Mathilde, mais de la respecter telle qu'elle est, avec ses limites. Mon but, c'était sa socialisation et son plaisir d'être avec les autres enfants, qui l'ont d'ailleurs très bien acceptée ». « C'était aussi un peu de répit pour nous, reconnaît elle volontiers, et du temps pour pouvoir s'occuper de ses deux grands frères». Si au bout de 4 ans, Florence a choisi de la retirer du centre de loisir au regard de l'évolution de la maladie de sa fille, elle n'en démord pas, cette inclusion en milieu ouvert a été « une belle et bonne chose », tant pour son enfant que pour les autres bambins du centre de loisirs. « Une leçon de tolérance et de respect dans laquelle ils ont surtout vu de l'amitié », et les dessins épinglés aux murs de la chambre de Mathilde en témoignent.

Sensibiliser et trouver les meilleurs outils au cas par cas
Le contenu de ce témoignage, les partenaires du Pôle Handi Ressources 64, en sont déjà convaincus et le partagent.
« Le pôle Handi Ressources 64 est issu d'une démarche lancée fin 2012 par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale des Pyrénées-Atlantiques, pour une mise en œuvre effective du dispositif fin 2014 », rappelle Anne Birembaux, Conseillère à la DDCS. « Nous étions régulièrement sollicités par les directeurs de Centres de loisirs sur des questions relatives à l'accueil des enfants handicapés et les accompagnements à mettre en place. » C'est bien dans le but de répondre à ces attentes, que Handi Ressources 64 a été créé : être un pôle d'appui et de ressources tant auprès des organisateurs de centres de loisirs à travers des sensibilisations et des accompagnements techniques qu'auprès des familles cherchant à être aidées dans leur démarche.
Et pour viser large, le dispositif s'est lancé au côté de nombreux partenaires :l'Etat, des collectivités territoriales dont le Département et l'association des Maires des Pyrénées-Atlantiques, la CAF, des organisateurs de centres de loisirs , l'AGPI (fédération d'associations de parents d'enfants en situation de handicap), des établissements spécialisés, des établissements médico-sociaux et le Comité départemental des sports adaptés.
Quant au travail quotidien du pôle, il est assuré par l'association Elgarrekin et plus précisément par Delphine Larrue, chargée de mission et Fabien Dauriac, éducateur spécialisé. La première s'occupe des relations avec les élus, et les organisateurs de centres de loisirs, quand le second, intervient de manière « technique », à la demande, pour trouver avec les équipes pédagogiques les meilleurs outils et adaptations à mettre en œuvre pour permettre, au cas par cas, l'accueil des enfants handicapés.

"Trouver une structure d'accueil à proximité de la maison"
« De 2015 à 2017, nous avons rencontré 35 structures d'accueil, qu'elles soient centres de loisirs, établissements spécialisés, services municipaux ou associations socio-culturelles et nous avons accompagné 14 structures, dont 8 dans le cadre d'accueil péri-scolaire. » 12 actions de sensibilisation auprès d'équipes de loisir ont également été menées.
Des actions de formation et sensibilisation auxquelles a notamment recouru l'Association de la Maison de l'enfance à Billère, comme en témoigne sa directrice, Aude Munoz. « Nous sommes organisateurs de 4 centres de loisirs sur Billère. Affilié aux Francas, l'accueil de tous les enfants fait partie de nos valeurs fondamentales. En 2017, nous avons reçu 21 enfants en situation de handicap sur nos 4 structures. Chaque été nous recevons une cinquantaine de jeunes animateurs généralement peu expérimentés dans le domaine du handicap. Handi Ressources 64 intervient alors pour les former, ça leur permet d'être sensibilisés et de mieux appréhender le handicap. » Par ailleurs l'association travaille également à la création d'un livret à destination de ces jeunes animateurs sur l'accueil et l'inclusion des enfants handicapés au sein du Centre.
Mais au-delà du travail réalisé auprès des acteurs, le Pôle Handi Ressources 64 déploie également ses compétences auprès des familles. Sur la seule année 2017, 19 familles ont ainsi été accompagnées, contre 13 en 2016. Un accompagnement dont « l'objectif est de trouver une structure d'accueil de loisir qui soit à proximité de la maison de l'enfant et où il pourra retrouver des camarades de classe ou des enfants de son quartier », indique Delphine Larrue. Une dimension de proximité qui est importante, insiste Anne Birembaux, et qui démontre d'une certaine manière « qu'on accueille cet enfant comme un autre ; dans le centre de loisir le plus proche de chez soi ».

Gratuité des interventions
Si l'existence et le rôle de Handi Ressources 64 sont plutôt bien connus du côté basque du département (en raison sans doute de la localisation de l'association Elgarrekin à Saint-Pierre d'Irube...), force est de constater au bout de trois ans d'existence que le pôle est un peu moins sollicité au centre et à l'Est du département. De la même manière en terme de public cette fois, « les familles d'enfants en situation de handicap n'ont pas suffisamment connaissance et sollicitent trop peu le pôle pour ses conseils ou un accompagnement vers l'inclusion de leur enfant dans le centre de loisir de leur quartier ou de leur commune », regrettent les partenaires. Deux axes, qui sont donc encore à travailler, même si, sur l'aspect territorial en tous cas, « nous travaillons avec la ville de Pau et de Lescar, et bientôt Montardon » assure Delphine Larrue.

Un pôle qui fonctionne avec 52 000€ de budget annuel financé par l'Etat, la Caf et le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, permettant d'assurer la gratuité à l'ensemble des interventions du pôle.

Site internet du pôle: www.handiressources64.com

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4846
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !