18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Hélory Goasdoué ou l'art de donner une seconde vie au bois

30/06/2015 | Depuis sa plus tendre enfance, Hélory Goasdoué se passionne à travailler le bois pour mettre en valeur sa beauté et, ainsi, lui donner une nouvelle vie

Hélory Goasdoué et Gilbert Molinier de l'ADIE

Hélory Goasdoué a 38 ans et quasiment autant d'années à travailler, façonner et embellir le bois. C'est son grand-père qui lui transmet cette passion. Et pour en faire son métier, Hélory suit différentes formations en menuiserie et ébénisterie. En 2002, il se lance dans l'aventure en solo, monte sa boîte, loue un local à Villeneuve-sur-Lot et s'adonne à sa passion. Quelques années plus tard, il doit arrêter son activité, les charges étant trop importantes. Mais le besoin de stabilité se ressentant - femme et enfants - il remonte sa petite entreprise en 2010 grâce à un prêt de l'ADIE...

« A 5 ans, je sculptais déjà le bois ». Travailler, façonner et embellir gcette matière animent Hélory depuis sa plus tendre enfance. Cette passion lui vient de son grand-père. Le regard absent, il se souvient... « Pendant les vacances scolaires, j'allais chez mon grand-père, en Lot-et-Garonne, j'habitais dans le Nord à l'époque. Là, je travaillais le bois pendant des heures à ses côtés tandis qu'il me transmettait ses connaissances. Toucher cette matière, mettre en valeur sa beauté et lui donner une nouvelle vie m'a tout de suite plu. » Et pourtant, une fois le bac en poche, Hélory ne se tourne pas immédiatement vers les métiers du bois. Il préfère voir du pays... mais ses voyages le ramènent à ses premières amours lors d'un chantier de construction de chalets en Savoie. Là, il retrouve plaisir à travailler le bois et se rend compte qu'il n'est pas trop « branche » pour cet exercice. Il décide alors de se former pour en faire son métier... Se former pour un métier A 21 ans, il rentre en CFA pour suivre un CAP « Bois et matériaux associés ». « Une formation qui [lui] permet d'avoir une vision concrète du monde de l'entreprise ». Mais Hélory recherche autre chose... Il suit alors une formation d'ébénisterie à Verdun. Là, il acquiert des connaissances techniques. Il revient ensuite en Lot-et-Garonne pour travailler avec Les Baladins en Agenais afin de concevoir les décors de théâtre. « Une bonne expérience confie-t-il mais je ne travaillais pas avec du bois noble... » Il quitte donc les Baladins pour œuvrer aux côtés d'un charpentier. L'aventure en solo Mais, depuis toujours, Hélory souhaite être son propre patron. Il aime façonner le bois à sa manière. Le travailler pendant des heures avec « carte blanche » du client. Ainsi, il peut laisser libre court à son imagination et sa créativité, car Hélory se plaît à dire qu'il préfère travailler le bois d'une manière artistique plutôt que technique. En 2002, il se lance donc dans l'aventure en solo. Il monte sa boîte et loue un hangar à Villeneuve-sur-Lot. « Ça marchait bien, assure-t-il. Je repartais toujours de chez le client avec un devis signé ! » Mais l'accumulation de charges l'incite à arrêter son activité. Il n'abandonne pas pour autant sa passion. Par le biais de chèques emploi service, il continue des chantiers. Une passion avant tout En tant que célibataire, cette situation ne le dérange pas. Mais sa situation personnelle évolue. Une femme, puis un enfant et un deuxième, l'incitent à remonter son entreprise. Il se réinscrit alors en tant qu'artisan et contracte deux prêts pour un montant global de 8.000€ auprès de l'ADIE, l'Association pour le Droit à l'Initiative Économique. Réinvestit son local de Villeneuve qu'il n'a jamais quitté en réalité et réactive ses contacts. Mais en 10 ans, tout a changé. Le flux de clientèle n'est plus aussi important. Trois raisons à cela. « Les clients bricolent eux-même, ils sont moins à cheval sur les finitions et ont moins de libertés financières. » L'activité est donc délicate pour Hélory. Mais, décontracté et positif, il affirme qu'« en tant qu'autoentrepreneur mon statut ne me coûte pas grand chose. A côté, je travaille aussi chez certains clients avec des chèques emploi service. Donc l'un dans l'autre je m'en sors quand même », conclut-il, serein.
Helory Goasdone, charpentier, menuisier, ébéniste, Côte de Plaisance, Villeneuve-sur-Lot, 06.26.82.92.36.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1041
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !