Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/01/21 | Vienne: une visite guidée digitale de l'Abbaye de Saint-Savin !

    Lire

    L'abbaye de Saint-Savin (86) propose une visite virtuelle en partenariat avec la société Conférentia spécialisée dans l’organisation d’événements digitaux. Totalement gratuite, cette visite inédite se déroule ce lundi 25 janvier entre 18h30 et 20h et sera animée par 2 guides-conférenciers de l’abbaye. Le temps de cette visite atypique, le visiteur sera transporté de son salon jusqu’au au cœur du Moyen Âge, entre petite et grande histoire de France, à la découverte de l’abbaye et de lieux traditionnellement interdits d’accès ! Infos et inscription : www.conferentia.fr (onglet conférence gratuite)

  • 25/01/21 | Aéronautique : - 4% des effectifs entre janvier et septembre 2020 dans le Sud-Ouest

    Lire

    Selon l'INSEE Nouvelle-Aquitaine sur les 9 premiers mois de 2020, les établissements du Grand Sud-Ouest de la filière aéronautique et spatiale perdent 5 800 salariés (hors intérim), soit -3,6% de leur effectif. Si chez les donneurs d’ordres les effectifs restent stables, les effectifs de la chaîne d'approvisionnement diminuent de plus de 5%. Les PME perdent 6,8% de leurs effectifs, les ETI 5,1%, et les grandes entreprises 2,3%. Métallurgie et activités tertiaires sont les secteurs les plus impactés, avec -8,7% et -5,0 %, soit 1 700 et 2 600 salariés de moins dans chacun de ces secteurs.

  • 25/01/21 | Les écoles de Charentes perdent des élèves

    Lire

    Selon l'Académie, il y aura moins d'élèves dans le 1er degré à la rentrée. Cette baisse amorcée dès 2014 s’accentue. La Charente-Maritime devrait perdre 984 élèves, avec 47 470 inscrits. Ils seraient 25 768 en Charente, soit 332 de moins. En 2023, les écoles publiques auraient perdus 12,3% de leurs effectifs. Cette baise coïnciderait avec celle de la natalité. Pas d'impact dans le 2cd degré pour l'instant, avec des effectifs stables en Charente (21 333) et en progression en Charente-Maritime (42 993, +273).

  • 25/01/21 | Haute-Vienne : des restaurants pour les salariés du BTP

    Lire

    A la demande de la CCI de la Haute-Vienne avec l’Umih 87, des contrats de restauration collective peuvent être passés avec les restaurateurs à destination des salariés du BTP. Un contrat de restauration collective provisoire peut être établi entre les entreprises et les restaurateurs. A ce jour, une trentaine de restaurants ont déjà répondu à l’appel. La CCI reste à disposition des entreprises qui souhaitent mettre en œuvre ces contrats dérogatoires de restauration collective.

  • 25/01/21 | Les travaux de la Bibliothèque Mériadeck se poursuivent en 2021

    Lire

    L'établissement va fêter ses 30 ans en 2021 et fait l'objet de travaux de modernisation depuis 2008. La troisième tranche de travaux nécessitera une fermeture progressive des étages entre le 15 février et le 26 juillet. Le chantier apportera à la bibliothèque un espace jeux vidéos et jeux de société, une facilitation de l'accueil aux personnes en situation de handicap et une mise à disposition des collections en braille ou encore l'installation de prises électriques pour les personnes souhaitant travailler avec leur ordinateur personnel.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Hôtel de ville de La Rochelle : dans les coulisses du chantier

23/09/2019 | Après trois ans de travaux, le chantier de l'hôtel de ville de La Rochelle est en passe de s'achever. Visite des coulisses

Salle de cérémonie/des fêtes

Les Rochelais vont bientôt pouvoir se réapproprier leur hôtel de ville. Cet édifice emblématique de La Rochelle, classé aux Monuments Historiques, avait été sinistré par un violent incendie en juin 2013. Six ans plus tard, les travaux de rénovation sont en passe d'être achevés : 80% du chantier est terminé, essentiellement sur sa partie historique. Reste encore à aménager les parties plus récentes, non classées, côté rue des Gentilhommes, où se situeront les locaux du personnel de mairie et du service Culture de la ville. En attendant son inauguration les 6,7 et 8 décembre prochain, le site est ouvert à la visite les samedi et dimanche sur réservation, depuis ce week-end des Journées du Patrimoine.

Au niveau de la façade, les sculpteurs ont recréé à l'identique, à partir de moulages et de modèles historiques, les figures et les motifs en pierre calclaire qui avaient été déteriorés dans l'incendie, explosés, fendus ou noircis. Sur cette aile historique, la façade a également été consolidée. "Durant l'incendie, les murs s'étaient déformés", explique l'adjoint en charge du patrimoine Dominique Guégo, "à l'époque de l'architecte Just Lisch, en 1863, il y avait déjà eu des renforcements de façade, par des tiges de métal dans le plancher contre le mur intérieur de la façade, pour structurer l'ensemble. Avec le feu, tout à ramolli et l'ensemble menaçait de s'éffondrer. L'architecte a donc renforcé les piliers exterieurs et créé des planchers en béton dans la salle de cérémonie et celle du dessus". La nouvelle charpente au dernier étage joue également un rôle dans cet équilibre. 

 

Les pavés de la cour du bâtiment Renaissance ont été retirés en intégralité, nettoyés puis remis en créant une légère pente. Derrière ces fenêtres béantes, la salle des mariages reste encore à être refaite. Si elle n'a pas brûlé durant l'incendie, elle a surtout souffert de l'eau utilisée pour éteindre le feu. La cheminée monumentale est toute nettoyée. Il reste encore à poser le parquet, refaire l'isolation... C'est la dernière pièce historique à achever.

Cette colonnade mènera à un grand hall d'accueil

Cette colonnade mènera à un grand hall d'accueil. Tout au bout de cette enfilade, la Ville a prévu de dédier une salle à l'usage des clubs et associations pour des réunions.

La salle de cérémonie restaurée

Au rez-de-chaussée, la salle de cérémonie, connue aussi sous la désignation de salle des fêtes, est actuellement une des pièces les plus abouties du chantier. Contrairement au salon des échevins attenant, où toutes les peintures ont été refaites sur place, peintures et boiseries de la salle de cérémonie ont été refaites en atelier, à Paris et dans un atelier de l'île de Ré.

 Ouvertures

Toujours dans la salle de cérémonie, l'architecte en chef des Monuments Historiques a créé deux ouvertures en trompe l'oeil dans le décor. Elles serviront à faire entrer le grand public lors des grands événements. 

Le bureau du maire

La porte droite près de la cheminée monumentale de la salle de cérémonie mène à une anti-chambre (le salon bleu), dont les décors peints réalisés à Paris seront livrés au dernier moment. Il permet d'accéder au bureau du maire (photo). Sous ces bâches protégeant les boiseries restaurées, cette pièce chargée d'histoire a retrouvé son lustre d'antan. Il ne manque plus que le mobilier, dont le bureau du maire Jean Guiton (1654- 1585), sauvé de l'incendie avec quelque 260 objets historiques par les pompiers et le personnel municipal. Attenant au bureau du maire, deux ascenseurs ont été installés pour monter dans les étages, où seront situés les bureaux du personnel municipal. 

Dans les étages, les locaux du personnel ont été aménagés

Dans les étages, les bureaux du personnel municipal et du service culture de la Ville ont été aménagés. S'ils présenteront tout le confort et les équipements les plus modernes, la taille des pièces varie, car il a fallu respecter l'aspect historique ou porteur de certains murs. Des puits de lumière et une verrière illuminent les coursives desservant les bureaux.

Verrière de l'escalier retrouvé

En faisant l'état des lieux d'avant travaux, Philippe Villeneuve avait retrouvé l'ancien escalier d'honneur, dont les archives avaient perdu la trace dans les années 1930. Il a été restauré et prolongé dans les étages, ainsi que les deux autres escaliers de l'hôtel de ville, et surplombé d'une magnifique verrière en fer et verre. 

 La future salle du conseil

Ultime nouveauté de cette restauration, une nouvelle salle du conseil a été créée sous les toits. Cette nouvelle charpente en forme de carène de bateau inversée a permis de créer une vaste pièce habillée de lames de bois et de laids. Pour sa conception, Philippe Villeneuve s’est notamment inspiré de l’Hôtel de ville de Rouen et du Parlement anglais. Sur les côtés, deux entrées ont été prévues pour le public venant coté rue, et une petite régie son et video aménagée. A l'instar des locaux administratifs, la salle du conseil bénéficiera des dernières technologies informatiques et audiovisuelles nécessaires au bon déroulement  d'un conseil municipal (projection video, powerpoint, viso-conférence, etc.). Attenante à la salle du conseil, une toute nouvelle salle de réunion a été crée pour accueillir des rendez-vous avec les élus, dont les conférences de presse.

 

Un livre pour se souvenir

Julien Chauvet

Le photographe Julien Chauvet a photographié toutes les étapes de la transformation de l'hôtel de ville, de l'incendie jusqu'à aujourd'hui/ credit photo Franck Moreau 

Photographe pour la Ville de La Rochelle depuis 2009, Julien Chauvet était à l'hôtel de ville lorsque l'incendie s'est déclaré: "Je n'avais qu'une partie de mon materiel avec moi, et mon confrère de l'AFP Xavier Léoty m'a prété un objectif. On a commencé à prendre des photos", raconte le photographe,"très vite, on a décidé de prendre de la hauteur. On est allé frapper à la porte des cafés et on a pu monter dans les étages, juste en face de l'hôtel de ville. Avec mon confrère, nous regardions l'incendie et nous avons eu notre petite larme. On avait conscience qu'on voyait s'effondrer un monument majeur de notre ville". Julien Chauvet réalisera quelques jours plus tard qu'il vient de commencer un travail photographique au long cours. Durant six ans, il suivra les étapes de la reconstruction de l'hôtel de ville, suivant de près le travail des compagnons. "Ils m'ont permis de travailler en confiance et de me laisser saisir chacun de ces petits gestes qui nous paraissent anodins mais qui font toute la valeur de leur travail". De ses quelques 5000 clichés, la Ville a tiré un ouvrage de 200 photos, légendées et documentées par le rédacteur de la revue municipale Philippe Guéry. Ce travail fait également l'objet d'une exposition au cloître des Dames (6 rue Saint-Michel), à voire jusqu'au 22 janvier.

"Du Coeur à l'Ouvrage", de Julien Chauvet et Philippe Guerry, 103 pages, 18€, en vente dans les musées municipaux de La Rochelle.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
6077
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !