Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/03/19 : Charente-Maritime : le festival Jazz au Phare, qui se déroulera du 4 au 8 août au Phare des Baleines, vient de dévoiler ses têtes d'affiches : Melody Gardot pour l’ouverture sur la grande scène le 4 août et Christophe le 5 août.

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/03/19 | Bordeaux : du mouvement à la Maison Rose

    Lire

    Le vide dressing de la Maison Rose approche. La dernière née de l'association RoseUp, qui édite également Rose Magazine, organise un vide dressing solidaire ce samedi 23 mars. La Maison Rose accueille et soutient des femmes atteintes de cancer, mais aussi leurs proches, permettant ainsi de se ressourcer pendant ou après les traitements. L'intégralité des bénéfices du vide dressing solidaire seront reversés à la Maison Rose.

  • 21/03/19 | Nouvelle-Aquitaine : un jeu pour les malvoyants

    Lire

    Ce n'est pas la première fois que l'Institut Régional des Sourds et des Aveugles (IRSA) et Cap Sciences élaborent un jeu de société à destination des malvoyants. Time Loop est un jeu de stratégie, où les protagonistes sont perdus dans le temps et dont l'objectif est d'arriver à retourner à son époque. Une campagne de financement participatif a été lancée afin de doter toutes les antennes régionales de l'IRSA d'exemplaires du jeu. 400 euros sont nécessaires pour mener à bien le projet.

  • 21/03/19 | Bordeaux : une nouvelle école d'ingénieur !

    Lire

    L'École Nationale Supérieure pour la Performance Industrielle et la Maintenance Aéronautique ouvrira ses portes à la rentrée scolaire 2019. L'ENSPIMA sera la sixième école publique d'ingénieurs bordelaise avec pour domaines de prédilection les industries aéronautique, spatiale et de la défense. L'école sera basée dans les locaux de l'Institut de Maintenance Aéronautique à Mérignac. Les recrutements sont ouverts à partir du 20 mars pour ce cursus de 3 ans.

  • 21/03/19 | 1e édition de Gaspi'Halles pour une alimentation responsable

    Lire

    La première édition de Gaspi'Halles aura lieu les 22 et 23 mars aux halles de Bacalan à Bordeaux. Cet événement, organisé par l'EFAP et l'entreprise Biltoki, vise à sensibiliser les Bordelais au gaspillage alimentaire. Le vendredi matin sera consacré à des tables rondes destinées aux professionnels, tandis que le samedi après-midi sera ouvert au public pour des ateliers pratiques, de 14 heures à 18 heures.

  • 21/03/19 | Soirée ciné-débat sur la santé mentale à Pessac

    Lire

    Dans le cadre de la semaine d'information sur la santé mentale, le cinéma Jean Eustache de Pessac projettera le film documentaire "Locura al aire" le 22 mars à 20h30, en partenariat avec l'Unafam. Le film sera suivi d'un débat en présence du docteur Doumy, psychiatre au Centre Référence des Pathologies Anxieuses et de la Dépression (CERPAD) à l’hôpital Charles Perrens. Séance aux tarifs habituels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Humanisme et altruisme au cœur de la Maison Ronald Mac Donald de Bordeaux

17/03/2019 | Erigée en 2001, la Maison Ronald Mac Donald située près du CHU Pellegrin à Bordeaux a accueilli près de 7 000 familles depuis son ouverture…

Façade de la Maison Ronald Mac Donald

Aujourd’hui, la Maison Ronald Mac Donald de Bordeaux est dotée de 17 chambres, elle peut donc accueillir autant de familles dont l’enfant est hospitalisé. « Mais ce n’est pas suffisant ! » déplore Virginie Drouet, la directrice des lieux. En effet, quotidiennement l’équipe de huit personnes qui fait vivre cette maison est obligée de refuser entre cinq et dix familles. Du coup, depuis cinq ans, elle procède à une levée de fonds afin de financer une extension. Cette dernière devrait être opérationnelle en novembre prochain et proposera, ainsi, huit chambres supplémentaires …

« Une Maison comme à la maison ! ». Tel est le dessein de la Maison Ronald Mac Donald érigée au cœur du site du CHU de Bordeaux, à l'hôpital Pellegrin à Bordeaux. Chaque année, entre 400 et 500 familles dont l’enfant est hospitalisé y sont accueillies. « C’est comme à la maison car nous mettons à leur disposition tout le matériel que ces familles possèdent à leur domicile, cuisine toute équipée, laverie, salle à manger… Ainsi, elles ne perdent pas les gestes quotidiens », souligne Virginie Drouet, la directrice de la Maison. Pour pouvoir profiter de cette résidence, les familles doivent remplir certains critères mentionnés dans la charte signée entre le CHU de Bordeaux et la Maison Ronald Mc Donald. Les familles prioritaires sont celles résidant à plus de 50 km du CHU, dont les parents ne peuvent dormir avec l’enfant, et les moins aisées. « Bien sûr, nous faisons du cas par cas, souligne Emilie Laboureyras, directrice adjointe. Ces critères, certes, nous tentons de les respecter au mieux, mais nous savons écouter les parents, les grands-parents, les fratries. Donc une certaine flexibilité existe. » Quotidiennement, Virginie Drouet est obligée de refuser entre cinq et dix demandes de familles. « Cette une situation délicate à gérer. Nous devons faire fasse à l’incompréhension des familles et à notre propre frustration de ne pouvoir accueillir tout le monde. »

Cuisine de la Maison

Une relation de confiance entre le CHU et la Maison Les familles ne s’adressent pas directement à la Maison Ronald Mac Donald pour réserver une chambre mais au service où est soigné leur enfant. Ainsi, tous les matins, la pédiatrie, les unités de soins accueillant des adultes -les jeunes de plus de 15 ans étant considéré comme adulte au sein d’un établissement hospitalier- et également Haut Lévêque, contactent la Maison Ronald Mac Donald pour faire leur demande. « Lorsqu’ils nous appellent, nous ne savons pas encore quelle famille nous quittera. Donc, nous recontactons tous les services en début d’après-midi pour leur présenter les disponibilités. » Cette organisation est bien huilée. « Nous avons établi une véritable relation de confiance entre le CHU et nous », précise Emilie Laboureyras. Aussi, l’hôpital peut les informer de situation familiale méconnue par la Maison. « Nous avons parfois le cas d’un papa qui est obligé de dormir dans sa voiture car la maman est auprès de l’enfant la nuit et ce dernier n’a pas trouvé de solution. Là, nous essayons de l’accueillir comme nous pouvons. » Autre cas de figure, quand la fratrie vient rendre visite à son frère ou sa sœur. « Etant donné que la Maison dispose d’une grande salle, nous accueillons tout le monde en journée même s’ils ne dorment pas ici. Et cette situation se passe souvent le week-end, ce qui met de l’ambiance dans nos murs ! » Une équipe soudée Pour mener à bien cette mission d’accueil, d’accompagnement et d’oreille attentive, huit salariés y travaillent quotidiennement. Virginie Drouet, la directrice, Emilie Laboureyras, la directrice adjointe, Caroline Espeut, la chargée de communication et de levée de fonds, Fatima Roubehie, chargée de l’entretien qui dépend d’un prestataire de service, Mireille Roux, chargée d’accueil et formatrice, Anne-Marie Auroy, Caroline Duponteil et Léo Verbiguié, tous trois chargés d’accueil. « La force de l’équipe, selon la directrice est l’intergénération, car nous avons notre bébé Caroline qui est âgée de 24 ans et nous avons notre Mireille qui a 72 ans ». Quotidiennement, autour d’un café et de biscuits, toute l’équipe se retrouve pour échanger, « des moments indispensables pour s’exprimer sur ce que nous vivons au quotidien car certaines situations sont délicates à traverser comme par exemple le décès d’un enfant. » Il y a quelques mois de cela, une psychologue se rendait à la Maison pour parler avec les salariés afin de dialoguer autour du quotidien. Mais, au-delà de leur fonction propre, chaque salarié tient un rôle bien particulier auprès des familles. « Mireille a un bon contact avec les grands-parents du fait de son âge. Les papis-mamies lui parlent plus facilement. Les papas se tournent davantage vers Léo. Caroline, elle, affectionne tout particulièrement l’animation auprès des enfants. Et Fatima, elle, c’est vraiment le rayon de soleil de la Maison. Elle est partout, toujours à l’écoute, maternante, son regard nourri de bienveillance met en confiance les familles qui se confient à elle. Bref, notre équipe possède une belle homogénéité, tente de répondre au mieux aux besoins quotidiens des familles accueillies, tout en restant discrète », précise Virginie.

Chambre de la Maison

Une extension autofinancée Aujourd’hui, la Maison Ronald Mac Donald du CHU Pellegrin peut accueillir 17 familles. En effet, cette Maison est composée de 17 chambres, d’une très grande cuisine pouvant accueillir les 17 familles en même temps, d’une vaste salle à manger, d’un salon, d’une salle de jeux pour jeunes enfants, d’une salle de jeux pour adolescents et d’un jardin « tournant le dos à l’hôpital ». Mais ce n’est pas suffisant. Du coup, depuis cinq ans, la Maison lève des fonds pour financer son extension. Une extension qui se monte à 1 million d’€. Pour comprendre le financement de cette dernière, arrêtons-nous quelques instants sur le fonctionnement budgétaire de ces Maisons Ronald Mac Donald. Elles sont au nombre de dix en France et sont toutes accolées à des CHU. « Ce sont les CHU qui font la demande d’en avoir une à proximité de leur établissement ». Tous les Mac Donald de France franchisés reversent une part de leur chiffre d’affaires à la Fondation de France. Puis, la Fondation de France redispatche la somme globale aux Maisons Ronald Mac Donald. Avant 2016, la Fondation finançait entièrement ces Maisons (fonctionnement, travaux…).

Salle à manger de la Maison

Mais, depuis 2016, elle leur demande de diversifier nos ressources, en clair trouver d’autres sources de financement comme le mécénat par exemple, car elle souhaite financer la construction d’autres maisons ou des accueils de jour comme à Arras où une structure baptisée « La Parenthèse » a vu le jour il y a peu. Aussi, les Maisons Ronald Mac Donald n’ont pas le droit de contracter de prêt bancaire. « Nous avons donc été aidés à hauteur de 200 000 dollars par la Maison mère de Chicago, de 100 000 € par la Fondation de France et pour le reste, il a fallu se creuser les méninges. Nous avons donc créé un rendez-vous caritatif annuel depuis 2015, un week-end golf agrémenté d’un gala, ce qui nous a permis de récolter 100 000 € à chaque édition. Aussi, et ce fut une très belle surprise, le Crédit Agricole a décidé de nous accompagner dans cette aventure d’extension. Ainsi, il nous a remis la coquette somme de 30 000 € grâce à sa fondation. Depuis 2015 donc, il est devenu un de nos partenaires. Nous savons que nous pouvons compter sur lui. »
Cette extension va permettre l’ouverture de huit chambres supplémentaires et donc l’accueil de huit familles de plus. Elle sera inaugurée le samedi 28 septembre prochain et sera livrée fin octobre pour une ouverture en novembre. Depuis que la Maison Ronald Mac Donald de Bordeaux a ouvert ses portes en 2001, près de 7 000 familles y ont été logées pour des séjours plus ou moins longs. « Tout dépend de la maladie de l’enfant, certaines fois des familles séjournent plus de deux mois, d’autres quelques jours, il n’y a pas de règle. Ces familles sont de véritables ambassadeurs pour ce lieu de vie, car notre Maison est malheureusement méconnue. Elles se font le porte-parole du bien-être et du confort existant. »

Après extension
Avant extension

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Fondation Ronald Mac Donald

Partager sur Facebook
Vu par vous
1549
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !