Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/07/20 | Charente-Maritime : le contournement de Marans revient sur la table

    Lire

    C'est l'Arlésienne du département. La construction d'une autoroute entre la Vendée et La Rochelle en contournant Marans est revenue sur la table des négociations, cette semaine, entre les présidents de Départements 17 et 85, avec le secrétaire d'Etat en charge des transports. Selon D.Bussereau M.Djebbari a présenté un projet de route classique, qui s'appuie sur la voirie existante, autoroutier ou non, arrivant plus au sud, pour 1 milliard d'euros. Un projet qui ne satisfait toujours pas les élus.

  • 11/07/20 | Le 14 juillet à Pau, les lanternes remplacent le feux d'artifice

    Lire

    A défaut de pouvoir organiser le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet pour des raisons sanitaires, la ville de Pau a choisi une autre option. 1200 lanternes volantes seront lâchées le 14 juillet au soir depuis six sites de lancer différents, selon les règles de distanciation physique. Biodégradables et ignifugées, elles seront lâchées par les habitants qui peuvent encore s'inscrire, y compris un enfant de plus de 12 ans s'il est accompagné d'un adulte. Détails et inscriptions: www.pau.fr

  • 11/07/20 | Biarritz: un pique-nique républicain pour fêter le 14 juillet

    Lire

    La maire de Biarritz MaÏder Arosteguy et le Conseil municipal proposent aux Biarrots mardi, un pique-nique républicain au lac Marion pour fêter le 14 juillet. Limité à 1000 personnes dans le respect des normes sanitaires. Chacun est invité à venir à partir de 12 heures avec ses victuailles pour profiter, dans une ambiance champêtre, en famille ou entre amis, d’un moment convivial et musical aux normes sanitaires. Toutefois, les personnes intéressées doivent obligatoirement s'inscrire sur le site de la ville: www.ville.biarritz.fr

  • 11/07/20 | L'Arsenal de Rochefort devient Grand Site de France

    Lire

    C'était dans les tuyaux, la nouvelle a été officialisée ce 9 juillet par le réseau des Grands Sites de France. L'estuaire de la Charente, Rochefort et son Arsenal ont été labellisés Grand site de France pour 6 ans - décision validée par le ministère de la transition écologique. Ce label reconnaît le travail réalisé sur la préservation durable des paysages et de l'accueil du public. Le territoire devient le 3e site du genre en Nouvelle-Aquitaine après le Marais Poitevin et la Vallée de la Vézère.

  • 10/07/20 | Caussade (47) : prison ferme pour Franken et Bousquet-Cassagne

    Lire

    Poursuivis pour avoir réalisé sans autorisation la retenue de Caussade (47), Patrick Franken et Serge Bousquet-Cassagne sont condamnés par le tribunal correctionnel d'Agen à 9 et 8 mois de prison ferme assortie de la révocation d'un sursis précédent, soit 22 et 13 mois ferme. S'ajoutent 65 000€ de dommages et intérêts aux associations écologistes partie civile, 32 907 € à Enedis pour la destruction d'un poteau électrique et 2 400 euros de préjudices moral, et enfin une amende, pour la chambre d'agriculture, de 40 000€ dont 20 000€ avec sursis. Les deux hommes ont dit faire appel de cette décision.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | IHU Liryc de Pessac : Moi, mon cœur aujourd’hui et demain

17/06/2019 |

IHU Liryc de Pessac

La Fondation Liryc à laquelle est rattaché l’Institut Hospitalo Universitaire (IHU) de rythmologie et de modélisation cardiaque situé dans l’enceinte de l’hôpital Xavier-Arnozan, avenue du Haut-Lévêque à Pessac organisait jeudi 13 juin à l’occasion de la première édition de son Mois de la générosité une conférence sur le thème « Moi, mon cœur, aujourd’hui et demain ». Le Professeur Mélèze Hozini, directrice adjointe de l’Institut Liryc, les chercheurs Philippe Pasdois et Alice Récalde ainsi qu’une jeune patiente sont intervenus dans l’amphithéâtre de l’instit;ut hospitalo-universitaire face à un auditoire très attentif

Créé avec l’objectif de dynamiser la recherche et l’innovation, Liryc est un institut unique au monde dédié aux maladies du rythme cardiaque. Ces disfonctionnements du rythme cardiaque sont à l’origine de nombreuses maladies cardiovasculaires, qui représentent près d’un tiers des décès dans le monde.

Pour faire reculer les maladies cardiovasculaires, L’Institut de RYthmologie Cardiaque s’engage dans quatre missions : la recherche, l’innovation, le soin et la formation. L’objectif est de comprendre les mécanismes à l’origine des maladies, de développer des outils thérapeutiques et diagnostiques, de transmettre le savoir-faire acquis au sein de l’institut à travers les activités de recherche, d’innovation et de soins pour permettre au plus grand nombre de patients d’en bénéficier.

Mieux comprendre les dysfonctionnements

Sylvain Caubet, ingénieur de recherche en train d'effectuer le paramétrage du SIMRIC

Au sein d’un même institut, Liryc rassemble autour des patients, des chercheurs, des médecins, des ingénieurs, des mathématiciens et héberge même des start-up nées de l’innovation. Ces experts s’attachent à mieux comprendre et traiter les dysfonctions électriques du cœur que sont :

La fibrillation auriculaire, le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque concerne plus de dix millions d’individus en Europe. La fibrillation ventriculaire, à l’origine de la mort subite, est la principale responsable de 50 000 morts subites en France chaque année soit une mort subite toutes les dix minutes. L’insuffisance cardiaque, elle, touche 9 millions de personnes en Europe dont 1 million en France soit une admission sur 10 à l’hôpital.

Un simulateur pédagogique mécaniquement réaliste pour les interventions cardiaques, le SIMRIC (photo) offre aux chirurgiens la possibilité de s’entraîner dans les conditions réelles d’une intervention et attire des cardiologues du monde entier. « Il n’y a pas besoin d’une salle stérile. Ce simulateur transparent est personnalisable et permet de visualiser le geste et l’acte médical. Il a une fonction pédagogique et sert aussi à valider les protocoles avant les interventions » explique Sylvain Caubet, ingénieur de recherche à Liryc.

Détecter, prévenir et mieux traiter

Pour le professeur Mélèze Hozini « Le projet de cet institut est avant tout de détecter, prévenir et mieux traiter. Il y a vraiment des opérations de sensibilisation à mener pour augmenter la survie. Il faut aussi former les cardiologues afin qu’ils orientent leurs patients. Nous avons des défis à relever. »

Dans une intervention suivante, Alice Récalde a rappelé l’importance du financement grâce au don lors des projets de recherche qui ont pu aboutir et ceux en cours.

Faire un don à l’IHU Liryc (don soumis à une réduction fiscale) permet de financer de nouveaux projets de recherche, d’acquérir de nouveaux équipements, d’accueillir des experts internationaux, de proposer des bourses d’excellence aux chercheurs, de mettre en place une chaire de recherche, d’organiser des actions de sensibilisation auprès des patients, du grand public et des jeunes en particulier. L’objectif à terme est d’être en mesure d’identifier en amont les sujets à risque de décès brutal et de proposer des traitements personnalisés aux patients souffrants de fibrillations auriculaires et d’insuffisance cardiaque.

L’émouvant témoignage d’une jeune patiente atteinte lorsqu’elle avait 23 ans d’une myopéricardie aigüe aujourd’hui contrôlée (une sorte de grippe du cœur suite à un virus non détecté) a particulièrement souligné l’importante nécessité de l’avancée de la recherche.

« Liryc est une structure très jeune. Le bâtiment est sorti de terre en 2016. Nous montrons par nos actions en faveur du public, la qualité de nos chercheurs et nous comptons développer de plus en plus la collecte de fonds et le mécénat. C’est passionnant parce que c’est un enjeu de santé publique » ainsi que le confie Laurence Langou, attachée à la Direction du développement et du mécenat de Liryc.

A la fin de la conférence, Zakaria Jalal, un jeune cardiologue de l’équipe du professeur Jean Benoit Thambo, spécialiste des maladies cardiaques congénitales (notamment en pédiatrie) et Jason Bayer un jeune chercheur d’origine américaine de l’équipe de modélisation cardiaque ont été récompensés par des représentants du Rotary Club régional.

Une opération Portes ouvertes est prévue dans les locaux de Liryc en septembre prochain.

Contact :

www.ihu-liryc.fr

fundraising@ihu-liryc.fr

 

Elisabeth Guignaud-Le Berre
Par Elisabeth Guignaud-Le Berre

Crédit Photo : Elisabeth Guignaud Le Berre

Partager sur Facebook
Vu par vous
3464
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !