Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | IHU Liryc de Pessac : Moi, mon cœur aujourd’hui et demain

17/06/2019 |

1

La Fondation Liryc à laquelle est rattaché l’Institut Hospitalo Universitaire (IHU) de rythmologie et de modélisation cardiaque situé dans l’enceinte de l’hôpital Xavier-Arnozan, avenue du Haut-Lévêque à Pessac organisait jeudi 13 juin à l’occasion de la première édition de son Mois de la générosité une conférence sur le thème « Moi, mon cœur, aujourd’hui et demain ». Le Professeur Mélèze Hozini, directrice adjointe de l’Institut Liryc, les chercheurs Philippe Pasdois et Alice Récalde ainsi qu’une jeune patiente sont intervenus dans l’amphithéâtre de l’instit;ut hospitalo-universitaire face à un auditoire très attentif

Créé avec l’objectif de dynamiser la recherche et l’innovation, Liryc est un institut unique au monde dédié aux maladies du rythme cardiaque. Ces disfonctionnements du rythme cardiaque sont à l’origine de nombreuses maladies cardiovasculaires, qui représentent près d’un tiers des décès dans le monde.

Pour faire reculer les maladies cardiovasculaires, L’Institut de RYthmologie Cardiaque s’engage dans quatre missions : la recherche, l’innovation, le soin et la formation. L’objectif est de comprendre les mécanismes à l’origine des maladies, de développer des outils thérapeutiques et diagnostiques, de transmettre le savoir-faire acquis au sein de l’institut à travers les activités de recherche, d’innovation et de soins pour permettre au plus grand nombre de patients d’en bénéficier.

Mieux comprendre les dysfonctionnements

Sylvain Caubet, ingénieur de recherche en train d'effectuer le paramétrage du SIMRIC

Au sein d’un même institut, Liryc rassemble autour des patients, des chercheurs, des médecins, des ingénieurs, des mathématiciens et héberge même des start-up nées de l’innovation. Ces experts s’attachent à mieux comprendre et traiter les dysfonctions électriques du cœur que sont :

La fibrillation auriculaire, le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque concerne plus de dix millions d’individus en Europe. La fibrillation ventriculaire, à l’origine de la mort subite, est la principale responsable de 50 000 morts subites en France chaque année soit une mort subite toutes les dix minutes. L’insuffisance cardiaque, elle, touche 9 millions de personnes en Europe dont 1 million en France soit une admission sur 10 à l’hôpital.

Un simulateur pédagogique mécaniquement réaliste pour les interventions cardiaques, le SIMRIC (photo) offre aux chirurgiens la possibilité de s’entraîner dans les conditions réelles d’une intervention et attire des cardiologues du monde entier. « Il n’y a pas besoin d’une salle stérile. Ce simulateur transparent est personnalisable et permet de visualiser le geste et l’acte médical. Il a une fonction pédagogique et sert aussi à valider les protocoles avant les interventions » explique Sylvain Caubet, ingénieur de recherche à Liryc.

Détecter, prévenir et mieux traiter

Pour le professeur Mélèze Hozini « Le projet de cet institut est avant tout de détecter, prévenir et mieux traiter. Il y a vraiment des opérations de sensibilisation à mener pour augmenter la survie. Il faut aussi former les cardiologues afin qu’ils orientent leurs patients. Nous avons des défis à relever. »

Dans une intervention suivante, Alice Récalde a rappelé l’importance du financement grâce au don lors des projets de recherche qui ont pu aboutir et ceux en cours.

Faire un don à l’IHU Liryc (don soumis à une réduction fiscale) permet de financer de nouveaux projets de recherche, d’acquérir de nouveaux équipements, d’accueillir des experts internationaux, de proposer des bourses d’excellence aux chercheurs, de mettre en place une chaire de recherche, d’organiser des actions de sensibilisation auprès des patients, du grand public et des jeunes en particulier. L’objectif à terme est d’être en mesure d’identifier en amont les sujets à risque de décès brutal et de proposer des traitements personnalisés aux patients souffrants de fibrillations auriculaires et d’insuffisance cardiaque.

L’émouvant témoignage d’une jeune patiente atteinte lorsqu’elle avait 23 ans d’une myopéricardie aigüe aujourd’hui contrôlée (une sorte de grippe du cœur suite à un virus non détecté) a particulièrement souligné l’importante nécessité de l’avancée de la recherche.

« Liryc est une structure très jeune. Le bâtiment est sorti de terre en 2016. Nous montrons par nos actions en faveur du public, la qualité de nos chercheurs et nous comptons développer de plus en plus la collecte de fonds et le mécénat. C’est passionnant parce que c’est un enjeu de santé publique » ainsi que le confie Laurence Langou, attachée à la Direction du développement et du mécenat de Liryc.

A la fin de la conférence, Zakaria Jalal, un jeune cardiologue de l’équipe du professeur Jean Benoit Thambo, spécialiste des maladies cardiaques congénitales (notamment en pédiatrie) et Jason Bayer un jeune chercheur d’origine américaine de l’équipe de modélisation cardiaque ont été récompensés par des représentants du Rotary Club régional.

Une opération Portes ouvertes est prévue dans les locaux de Liryc en septembre prochain.

Contact :

www.ihu-liryc.fr

fundraising@ihu-liryc.fr

 

Elisabeth Guignaud-Le Berre
Par Elisabeth Guignaud-Le Berre

Crédit Photo : Elisabeth Guignaud Le Berre

Partager sur Facebook
Vu par vous
4760
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !