Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/09/19 | Municipales à Bergerac : LREM soutient le candidat socialiste

    Lire

    Il n’y aura pas de candidat de la République en marche pour les municipales de Bergerac de mars. Le bureau exécutif du parti a choisi de soutenir Fabien Ruet, candidat investi du PS. Le LREM explique dans un communiqué que "le choix du rassemblement autour de ce candidat est pour notre mouvement une évidence. La vision que Fabien Ruet porte de Bergerac, ses qualités de chef d’équipe, la valeur du travail de diagnostic et de construction du projet qu’il a mené pour la commune, ont su nous convaincre de la qualité de sa candidature."

  • 19/09/19 | Pau: "La Miséricorde" vendue au Ministère de la Justice

    Lire

    Mercredi 18 septembre, Jean-Louis Peres, 1er adjoint au Maire de Pau, a signé l'acte de cession de l'immeuble de la Miséricorde au Ministère de la Justice. Le bâtiment historique, délaissé depuis de nombreuses années, va être reconverti en une cité judiciaire au centre-ville de Pau permettant de regrouper les pôles civil, commercial et prudhommal jusqu'alors éclatés. Cette future cité judiciaire accueillera une centaine de personnes, 3 grandes salles d'audience publique et 4 salles d'audience de cabinet. Au sous-sol: archives et locaux techniques.

  • 19/09/19 | Le Grand Pavois s'exporte en Chine

    Lire

    L'organisation du Grand Pavois et le Département de Charente-Maritime sont allés décrocher un partenariat avec la ville côtière de Qinhuangdao (province du Hebei). Le deal? Les Français accompagnent le développement du port de plaisance de la cité chinoise, notamment à travers des formations de moniteurs de voile et à la gestion d'un port dédié au nautisme. Qinhuangdao devrait accueillir également une version locale du Grand Pavois en 2020.

  • 19/09/19 | La Rochelle : 40 sites ouverts pour les journées du patrimoine

    Lire

    A La Rochelle, près de 40 sites seront ouverts au public ce week-end, avec plus de 50 RDV, comme l'exposition hommage à Georges Simenon, les 30 ans du Relais nature La Moulinette, la 1re ouverture de l’ancien hôpital Aufrédi, de la Banque de France, du Parc et du Château de La Faucherie et des Hôtels Poupet, Leclerc et Weiss. Le chantier l’Hôtel de Ville sera exceptionnellement ouvert à la visite, gratuite mais sur inscriptions sur le site de la ville, en attendant sa réouverture le 6 décembre.

  • 19/09/19 | Conférences sur l’art à Brive

    Lire

    Du 16 octobre au 18 mars de 18h30 à 19h45 sur le Campus Universitaire de Brive, le musée Labenche organise 6 séances de conférences d’histoire de l’art. Ouverte à tous, cette initiation donnera les principales clés de compréhension pour décoder l’oeuvre qui sera abordée lors de la séance. Ce cycle 2019/2020 aura pour thématique le bestiaire. Les inscriptions sont possibles dès le 20 septembre à l’accueil du Musée.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Il était ambassadeur du Vatican, de France et du Pays basque

11/09/2019 | Le cardinal d'Espelette Roger Etchegaray aura eu droit à des funérailles d'Homme d'Etat. Un ministère exceptionnel

Mgr Etchegaray

Il est devenu célèbre avant le piment d'Espelette, le village de ses racines. Il s'est éteint à l'âge de 96 ans à la maison de retraite médicalisée Arditeya de Cambo-les-Bains. Chez Edmond-Rostand. Son aura était énorme. Comme sa simplicité. Il imposait à ses amis de l'appeler Roger, et non Son éminence comme cela seyait à sa qualité de cardinal. L'ancien archevêque de Marseille -où il laissa une trace indélébile- s'est révélé un habile négociateur au Saint Siège du Vatican en lequel Jean-Paul II avait toute confiance. Un ambassadeur spirituel hors norme. Mais Basque avant tout.

La présence de Laurent Nuñez, le secrétaire d'État auprès le ministre de l'Intérieur et ancien sous-préfet de Bayonne, aux funérailles du cardinal Roger Etchegaray célébrées par le cardinal Dominique Manberti, émissaire du pape François en voyage dans l'Océan indien, et celle du lehendakari – président — du gouvernement basque, Iñigo Urkullu illustrent bien le personnage de l'écclésiastique qui ne se séparait jamais de son béret. Basque évidemment. Pays où il s'était retiré en 2017. La reconnaissance de l'État et du Pays basque réunis pour saluer un parcours sacerdotal exceptionnel. Une célébration en la cathédrale de Bayonne que l'évêque du diocèse Monseigneur Aillet introduisit par des condoléances transmises par le pape François qui saluait "le pasteur zélé et aimé du peuple, conseiller écouté et apprécié particulièrement dans les situations délicates dans tous les endroits du monde." Une délégation marseillaise conduite par l'archevêque Jean-Marc Aveline et l'adjointe au maire de la capitale phocéenne, Catherine Ginet, témoignait de la reconnaissance de la cité où son ministère fût très remarqué.

Le confident et émissaire apprécié de Jean-Paul II

Fils d’un mécanicien agricole, Roger Etchegaray après des études au petit séminaire d'Ustariz, a poursuivi sa préparation spirituelle et scientifique au grand séminaire de Bayonne et à l'Université pontificale grégorienne de Rome, obtenant une licence en Théologie et un doctorat en Droit canonique avec une thèse sur le baptême des enfants de parents catholiques non-pratiquants. Ordonné prêtre en juillet 1947, dans sa paroisse de Saint-Étienne d'Espelette, après un détour à Paris comme évêque auxiliaire, il devient archevêque de Marseille en 1970 — où il restera jusqu'en 1985. Il préside parallèlement de 1975 à 1981 la Conférence des évêques. C'est Jean-Paul II - dont ll deviendra le confident qui le crée cardinal - sur recommandation de Joseph Raztinger, - futur Benoît XVI — et lui offre plusieurs postes importants au sein de la curie romaine. Dont de délicates missions plus ou moins officielles en Irak, à Cuba – auprès de Fidel Castro - à Sarajevo, en Afrique. En somme, un observateur, un transmetteur du Vatican. Un ambassadeur officieux de l'État du Vatican qui avait la confiance totale de "son compagnon de route" Karol Wojtyla.
"Il avait l'intelligence des situations, a pour sa part, souligné avec émotion Laurent Nuñez, Ce n'est pas chose aisée que de représenter l'État dans un lieu de culte. Et pourtant, il y a des deuils que la République partage. Des pertes dans lesquelles on se reconnait".
Membre de l'Académie des Sciences morales et politiques depuis 1994, le cardinal Etchegaray animait aussi des conférences comme le rappela, lundi en la cathédrale, Philippe Levillain, producteur délégué de l’émission les Lundis de l'Histoire à France-Culture de 1982 à 2014, membre de l’Institut universitaire de France (IUF) et membre du Comité pontifical des sciences historiques de 2003 à 2012. "Nous manquions d'énergie spirituelle et nous lui avons demandé d'être candidat. Il incarnait la perpétuelle joie de vivre. Ce cardinal irradiait. Vous nous manquerez." Son dernier ouvrage, édité en 2015, s'intitulait "Avec Dieu chemin faisant." Sa route fut exemplaire.

Après les funérailles célébrées en français et en basque en présence de nombreuses autorités civiles et religieuses, dont le cardinal Barbarin, en retrait du diocèse de Lyon, et le cardinal Ricard, archevêque de Bordeaux, en la cathédrale de Bayonne, la paroisse Saint-Étienne d'Espelette a récupéré le prêtre qu'elle avait ordonné, il y a si longtemps. Pour un dernier adieu. Un Auresku, cette danse que l'on réserve souvent aux grands de ce monde. A l'image de cet Ezpeletar, ambassadeur du Vatican, de France et du Pays basque, certes. Mais avant tout par gratitude envers cet ecclésiastique universel, enfant du Pays qui porta haut et fort une foi qui demeure ancrée en ce Pays basque.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : The Catholic news agency of the Bishops' Conference of Bosnia and Herzegovina

Partager sur Facebook
Vu par vous
1682
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Notheisen | 16/09/2019

J'ai beaucoup aimé le texte de Félix Dufour.
RIP Votre Eminence.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !