aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Implantation d'In'Tech Info à Agen

25/02/2015 | En septembre la nouvelle école d'informatique In'Tech Info Sud-Ouest ouvrira ses portes à Agen et formera des experts en ingénierie du logiciel et en systèmes et réseaux

Jean-Michel Talavera

Jean-Michel Talavera est un homme passionné. Ingénieur, informaticien, il est enseignant à In'Tech Info Paris, une école d'enseignement supérieur en informatique. En constatant que près de 100% de ses étudiants signent un CDI, trois mois après l'obtention de leur diplôme, il a eu l'idée de dupliquer le concept de son école. « Nous privilégions la pédagogie de projet et un encadrement sur mesure afin que nos jeunes soient adaptables à la vie de l'entreprise. Aussi, nous tentons de coller au mieux aux besoins de l'entreprise. Sur les dix dernières années, nous n'enregistrons aucun chômeur parmi nos étudiants. » Rencontre...

@qui ! : In'Tech Info n'est pas une école d'enseignement supérieur en informatique comme les autres. Vous revendiquez une certaine philosophie d'enseignement. Quelle est-elle précisément ?
Jean-Michel Talavera :
Mes collègues et moi-même avons constaté - et nous nous en sommes étonnés d'ailleurs – qu'un grand nombre de jeunes en échec scolaire dans le secondaire étaient passionnés d'informatique. Le problème était l'obtention du bac. Sans ce diplôme, ils ne pouvaient rien faire. Nous nous sommes alors dit que cet enseignement, cette pédagogie ne leur convenaient pas. Nous avons donc décidé de créer une pédagogie par la pratique, en clair partir de la pratique pour aller vers la théorie. Dans l'école, nous proposons donc un encadrement sur mesure des enseignants. Ils sont présents du matin au soir au contact des élèves. Pour cela notre école est unique en France. Notre pédagogie est efficace jusqu'à 40 personnes. Sur le site d'Agen, nous accueillerons 30 étudiants. Aussi, nous tentons de coller au mieux aux besoins des entreprises. Ainsi, nous accordons beaucoup d'importance aux valeurs humaines : travail en équipe, conduite de projet, ponctualité. Quand ils sortent de l'école après deux années en alternance (entre la 3ème et la 5ème année) ils peuvent s'intégrer sans problème dans l'entreprise.

@! : Quel niveau d'études doivent avoir les jeunes pour rentrer dans votre école ?
J-M T. :
Notre école recrute tout type de profil. Avec le Bac ou non. Une année, nous avons reçu un élève - cas exceptionnel il faut dire! - qui avait arrêté ses études en 3ème. Passionné d'informatique il nous avait séduit par sa motivation. Aujourd'hui, il est chef de projet informatique chez Bull à Luxembourg. Nous recrutons donc les élèves selon leurs aptitudes et leurs motivations en leur faisant passer des tests de logique et trois entretiens individuels.Plein emploi pour les étudiants d'In'Tech Info !

 
In Tech Info

@qui ! : A la sortie d'In'Tech Info Paris vos étudiants trouvent-ils facilement du travail ?
J-M T. :
Nos étudiants sortent de l'école avec le titre d'expert en ingénierie du logiciel ou expert en systèmes et réseaux, selon les filières, et auréolés d'un diplôme Bac+5, même si les entreprises d'informatique se moquent pas mal du diplôme, étant davantage soucieuses de la pratique. Sur les dix dernières années, près de 100% des étudiants d'In Tech'Info Paris ont signé un CDI dans les trois mois suivant l'obtention de leur diplôme. Aussi, nous n'enregistrons aucun chômeur sur la même période. Cela se comprend par le fait que nous préparons nos étudiants dès leur entrée dans l'école à la vie d'entreprise. D'ailleurs, l'autre jour une DRH d'entreprise m'a confié qu'elle aimait bien recruter mes élèves car ils savent travailler en équipe, sont adaptables, bons techniquement et n'ont pas le melon ! Et je ne bluffe pas ! Notre école est toujours classée dans les trois meilleures de France par le magazine l'Etudiant.

@qui ! : Après Paris et une antenne à Laval pourquoi s'implanter à Agen ?
J-M T. :
Agen est coincée entre deux métropoles qui pompent son énergie, mais Agen a la volonté de développer sa propre compétence en numérique local. Et si on veut que des start up s'implantent sur ce territoire, il est indispensable de créer une offre de formation. Dans le même temps, un Cluster numérique du nom d'INOO financé par le Conseil général a vu le jour. Cette école est le premier projet inscrit à l'action de ce groupement d'entreprises. Et lors de la réunion d'informations que nous avons tenu pour présenter l'école à Agen, nous avons convié des entreprises du cluster. Ces mêmes entreprises qui fourniront des projets, des stages et des emplois à nos étudiants.

@qui ! : Quels sont les frais de scolarité ?
J-M T. :
Globalement, pour les cinq ans, ils sont de 27.000 euros. C'est le maximum, car j'essaye d'obtenir des partenariats avec des entreprises afin de les diminuer. Aussi, pour faciliter le paiement, nous avons passé un partenariat avec BNP Paris-Bas qui propose un prêt avec un différé de remboursement de 60 mois et un taux d'intérêt de 1,2%. Nos étudiants ont donc à rembourser 463 euros par mois. Cela est à rapprocher du salaire moyen des étudiants à la sortie de l'école. A Paris, il s'élève à 2.800€ brut par mois. Mais ils ne toucheront pas la même paye en Lot-et-Garonne ! Et lors de leurs deux dernières années d'études (entre la 3ème et la 5ème année d'école), nos étudiants sont en alternance sous la forme d'un contrat pro ou d'apprentissage dans une entreprise. Ils sont donc déjà rémunérés...

Informations pratiques :
In'Tech Info Sud-Ouest / 156 avenue Jean-Jaurès / 47000 Agen / 05.53.66.37.70
Pour candidater : www.intechinfo.fr
2ème réunion d'information le samedi 21 mars à 9h.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : In Tech Info

Partager sur Facebook
Vu par vous
1296
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !