Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Implantation d'In'Tech Info à Agen

25/02/2015 | En septembre la nouvelle école d'informatique In'Tech Info Sud-Ouest ouvrira ses portes à Agen et formera des experts en ingénierie du logiciel et en systèmes et réseaux

Jean-Michel Talavera

Jean-Michel Talavera est un homme passionné. Ingénieur, informaticien, il est enseignant à In'Tech Info Paris, une école d'enseignement supérieur en informatique. En constatant que près de 100% de ses étudiants signent un CDI, trois mois après l'obtention de leur diplôme, il a eu l'idée de dupliquer le concept de son école. « Nous privilégions la pédagogie de projet et un encadrement sur mesure afin que nos jeunes soient adaptables à la vie de l'entreprise. Aussi, nous tentons de coller au mieux aux besoins de l'entreprise. Sur les dix dernières années, nous n'enregistrons aucun chômeur parmi nos étudiants. » Rencontre...

@qui ! : In'Tech Info n'est pas une école d'enseignement supérieur en informatique comme les autres. Vous revendiquez une certaine philosophie d'enseignement. Quelle est-elle précisément ?
Jean-Michel Talavera :
Mes collègues et moi-même avons constaté - et nous nous en sommes étonnés d'ailleurs – qu'un grand nombre de jeunes en échec scolaire dans le secondaire étaient passionnés d'informatique. Le problème était l'obtention du bac. Sans ce diplôme, ils ne pouvaient rien faire. Nous nous sommes alors dit que cet enseignement, cette pédagogie ne leur convenaient pas. Nous avons donc décidé de créer une pédagogie par la pratique, en clair partir de la pratique pour aller vers la théorie. Dans l'école, nous proposons donc un encadrement sur mesure des enseignants. Ils sont présents du matin au soir au contact des élèves. Pour cela notre école est unique en France. Notre pédagogie est efficace jusqu'à 40 personnes. Sur le site d'Agen, nous accueillerons 30 étudiants. Aussi, nous tentons de coller au mieux aux besoins des entreprises. Ainsi, nous accordons beaucoup d'importance aux valeurs humaines : travail en équipe, conduite de projet, ponctualité. Quand ils sortent de l'école après deux années en alternance (entre la 3ème et la 5ème année) ils peuvent s'intégrer sans problème dans l'entreprise.

@! : Quel niveau d'études doivent avoir les jeunes pour rentrer dans votre école ?
J-M T. :
Notre école recrute tout type de profil. Avec le Bac ou non. Une année, nous avons reçu un élève - cas exceptionnel il faut dire! - qui avait arrêté ses études en 3ème. Passionné d'informatique il nous avait séduit par sa motivation. Aujourd'hui, il est chef de projet informatique chez Bull à Luxembourg. Nous recrutons donc les élèves selon leurs aptitudes et leurs motivations en leur faisant passer des tests de logique et trois entretiens individuels.Plein emploi pour les étudiants d'In'Tech Info !

 
In Tech Info

@qui ! : A la sortie d'In'Tech Info Paris vos étudiants trouvent-ils facilement du travail ?
J-M T. :
Nos étudiants sortent de l'école avec le titre d'expert en ingénierie du logiciel ou expert en systèmes et réseaux, selon les filières, et auréolés d'un diplôme Bac+5, même si les entreprises d'informatique se moquent pas mal du diplôme, étant davantage soucieuses de la pratique. Sur les dix dernières années, près de 100% des étudiants d'In Tech'Info Paris ont signé un CDI dans les trois mois suivant l'obtention de leur diplôme. Aussi, nous n'enregistrons aucun chômeur sur la même période. Cela se comprend par le fait que nous préparons nos étudiants dès leur entrée dans l'école à la vie d'entreprise. D'ailleurs, l'autre jour une DRH d'entreprise m'a confié qu'elle aimait bien recruter mes élèves car ils savent travailler en équipe, sont adaptables, bons techniquement et n'ont pas le melon ! Et je ne bluffe pas ! Notre école est toujours classée dans les trois meilleures de France par le magazine l'Etudiant.

@qui ! : Après Paris et une antenne à Laval pourquoi s'implanter à Agen ?
J-M T. :
Agen est coincée entre deux métropoles qui pompent son énergie, mais Agen a la volonté de développer sa propre compétence en numérique local. Et si on veut que des start up s'implantent sur ce territoire, il est indispensable de créer une offre de formation. Dans le même temps, un Cluster numérique du nom d'INOO financé par le Conseil général a vu le jour. Cette école est le premier projet inscrit à l'action de ce groupement d'entreprises. Et lors de la réunion d'informations que nous avons tenu pour présenter l'école à Agen, nous avons convié des entreprises du cluster. Ces mêmes entreprises qui fourniront des projets, des stages et des emplois à nos étudiants.

@qui ! : Quels sont les frais de scolarité ?
J-M T. :
Globalement, pour les cinq ans, ils sont de 27.000 euros. C'est le maximum, car j'essaye d'obtenir des partenariats avec des entreprises afin de les diminuer. Aussi, pour faciliter le paiement, nous avons passé un partenariat avec BNP Paris-Bas qui propose un prêt avec un différé de remboursement de 60 mois et un taux d'intérêt de 1,2%. Nos étudiants ont donc à rembourser 463 euros par mois. Cela est à rapprocher du salaire moyen des étudiants à la sortie de l'école. A Paris, il s'élève à 2.800€ brut par mois. Mais ils ne toucheront pas la même paye en Lot-et-Garonne ! Et lors de leurs deux dernières années d'études (entre la 3ème et la 5ème année d'école), nos étudiants sont en alternance sous la forme d'un contrat pro ou d'apprentissage dans une entreprise. Ils sont donc déjà rémunérés...

Informations pratiques :
In'Tech Info Sud-Ouest / 156 avenue Jean-Jaurès / 47000 Agen / 05.53.66.37.70
Pour candidater : www.intechinfo.fr
2ème réunion d'information le samedi 21 mars à 9h.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : In Tech Info

Partager sur Facebook
Vu par vous
2623
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !